Sauver le monde du capitalisme, de la science ou du consumérisme ...

par JM Moreau, le 01 Octobre 2011 12h43
http://www.infoselec.net/developpement-durable/catastrophism ...

Ce lien renvoie vers une page qui dresse un inventaire des divers articles relayant les propos catastrophistes des zélateurs de la nouvelle religion du "Sauver la planète".
Le journal "Le Soir" de ce samedi, dans sa rubrique culture (pp 34 et 35), publie un article au sujet du nouvel essai du philosophe français Pascal Bruckner (Le fanatisme de l’Apocalypse) qui fera certainement grand bruit dans les chaumières des écologistes et de ceux qui, envers et contre tout, se sont laissés séduire par leur discours.
Lors d'un débat il y a un an (www.liberation.fr/politiques/01012299105-le-catastrophisme-maladie-infantile-de-l-ecologie-politique),  il déclarait : "L’écologie est devenue l’idéologie dominante, nous avons une vision négative du genre humain et vivons sous l’épée de Damoclès d’un désastre imminent. Il y a une crise du progrès, ce n’est plus l’expansion, la joie de vivre mais l’obsession de la ...

007
le 01 Octobre 2011 18h31

Non, c'est trop pour cette fois, d'accord avec vous, on exagère le verdissement...mais restons quand même dans le secteur agricole SVP car sauver la planète est bidon .

Sucellos
le 01 Octobre 2011 18h54

@ 007
on reste dans l'agriculture : voyez les commentaires de votre compère gauchiste M le Pay répondant à M Obelix le 29/09. Il soutient ces "écoterroristes" et abonde dans leur sens au nom d'un dogme !
Pour vous tout est toujours "bibon", mais eux, ils y croient et réussissent à convaincre les politiques : le résultat, c'est le fameux verdissement de la PAC qui aura pour conséquences plus de bureaucratie et des aides en baisse. Le résultat, ce sont les jeudis sans viande de la ville de Gand, les campagnes anti-viande tous azimut pour diminuer las gaz à effet de serre.
Si vous n'êtes pas capable de comprendre l'évolution de la société et les enjeux, tant pis pour vous. Mais je pense que limiter les libertés individuelles ne vous pose pas de problème en bon gauchiste !

Sucellos
le 01 Octobre 2011 20h38

Réchauffement climatique, effets des ondes et des téléphones portables, organismes génétiquement modifiés qui avancent masqués, décroissance, mondialisation, capitalisme, génèrent une rhétorique catastrophiste, une phobie des complots, qui vise à instiller une frayeur indiscutable en mettant en oeuvre une exploitation de la peur. M le Pay y participe activement : ne parle-t-il pas d'extermination de l'agriculture familiale programmée par les multinationales que seuls les écolos pourraient arrêter ! Ne parle-t-il pas de la volonté des semenciers de réduire en esclavage les paysans du monde entier ! M 007 renchérit en mettant en cause les administrateurs des coopératives, ce qui est terrifiant, ces personnes étant des producteurs laitiers ! M Propète alarme avec des liens vers des descriptions calamiteuses et déclare le 17/09 "c'est bien vrai qu'il y a de l'épuration volontariste dans la production laitière" tandis que M le Carolo essaye de démontrer la duplicité de M De Gucht qui, par les accords commerciaux, n'aurait qu'une idée en tête, ruiner les petits producteurs européens, ce qui est soutenu par M tirelipimpon !
Les billets ou commentaires montrant que certains s'en sortent plutôt bien, qu'il y a moyen de gagner sa vie, qu'il y a de la place pour différents types d'agriculture, que certaines coopératives payent mieux leurs membres que d'autres, sont systématiquement démolis par ces personnes qui souvent usent d'attaques "ad hominem" plutôt que d'arguments étayés.
Quel est leur but ?

JM Moreau
le 01 Octobre 2011 21h14

Le but ?
C'est la décroissance, c'est-à-dire, consommer moins, produire moins, gagner moins, être moins nombreux, quand ce n'est pas, pour les plus radicaux, de vivre dans une yourte au fin fond des Ardennes, se nourrir avec les produits troqués contre quelque productions artisanales à un producteur bio du village, s'éclairer à la bougie, ne pas se chauffer en hiver et chier dans un compost au fond du jardin !

le Pay
le 01 Octobre 2011 23h27

Pour toute précision, je n'ai jusquà mantenant jamais été ecolo, !! Mais vos démagogies capitaliste qui dans d'autres secteurs comme le porc et la volaille a aboutit à l'intégration pure et simple synonime d'asservicemnent , privation de liberté = travailler comme des indépendants pour un salaire, me pousse à explorer d'autres options. Citez moi donc un agriculteur en plaine activité sur ce site qui est content de l'évolution du système ?? C'est un mensonge que de nous dire que nous pourrons survivre dans un marché libre mondial,
Exlpiquez donc pourquoi dans le secteur porc il n'y 95% d'expoitations indépendentes en moins qu'il y a 30ans, les deux gros malins Su.. et Mo... et pourquoi ça n'arriverra pas pour les laitiers ??? Contractualisation dans sa form proposée actuelle =droits de productions propréiét" atuelle de fermiers volée par lees laiteries.

xyz
le 02 Octobre 2011 09h18

Avoir un petit esprit écolo, c'est savoir trier sans gaspiller mais pas faire comme cet avare :essuyer son cul avec un confetti et le plier en quatre pour la prochaine chiotte sèche....
Le but, c'est le bonheur de pouvoir vivre aisément de son exploitation et de partager ses idées mais hélas le nerf de la guerre, c'est l'argent . Et celui-ci contribue à atteindre ce bonheur .

Sucellos
le 03 Octobre 2011 09h49

Les "droits de production" M le Pay, ne sont pas votre propriété : ils vous sont octroyés par l'Etat à certaines conditions pour une durée limitée qui prend fin au 31 mars 2015.
Parler de vol participe de votre catastrophisme visant à essayer d'instiller la peur chez vos confrères : les laiteries, tout comme les producteurs de semences OGM n'ont qu'un but, vous réduire, vous et tous les fermiers, en esclavage pour le plus grand profit des banques et de leurs actionnaires.
Votre opinion sur le marché mondial n'est manifestement pas partagée. Les producteurs laitiers néo-zélandais, sans quotas, sans subventions, dans un marché libre, ont augmenté leur production de 3% chaque année depuis 1992. Ils produisaient autant que l'Irlande en 1984 lorsque les quotas ont été introduits contre la volonté des producteurs laitiers. Ils en produisent actuellement 3 fois plus et sont payés plus cher pour leur lait ! Ils ont géré seuls ce développement, sans subsides !
Les irlandais ont l'ambition d'augmenter leur production de 50% entre 2015 et 2020, profitant de la fin des quotas et de la demande mondiale en hausse. Les producteurs d'Arla et FrislandCampina ne comptent pas rester derrière la porte et financent les recherches pour mettre sur le marché des produits innovants porteurs de valeur ajoutée. Les argentins, les indiens et les ukrainiens se positionnent aussi. Les exemples sont légion.
Ne généralisez donc pas votre cas individuel au reste du monde, votre regard figé sur votre nombril, englué dans vos dogmes sentant la naphtaline.
Si vous cessez la production de vos 300.000 litres, soyez sans crainte, d'autres la reprendront volontiers sans se considérer comme esclaves !

le Pay
le 03 Octobre 2011 12h49

Vous ne répondez pas à ma question S. vous préférez nous mépriser, d'abord ma situatioon personnelle, vous êtes loin de la connêtre alors je ne vous pêrmet pas de me cadrer, ensuite le Quota nous l'avons acheté donc oui nous en sommes actuellement propriétaire, Si un jour on décide de construire une autoroute qui passe par votre propriété, vous serez d'accord de la donner ?
Laissez donc la parole aux agriculteurs au lieu de la prendre à leur place, vous êtes un parasite pour notre corporation.

Sucellos
le 03 Octobre 2011 18h10

A quoi sert-il de répondre à une question idiote dont vous avez la réponse arrêtée dans votre cerveau : c'est par le filtre de votre idéologie, de vos "principes" en matière de structures (tout ce qui n'est pas exploitation familiale selon votre propre définition est à proscrire), de vos idées arrêtées quant aux "méfaits" du marché (obliger de produire plus pour faire baisser les prix), de vos certitudes quant aux noirs desseins des agro-industries, des semenciers, des fabricants d'aliments (vol des droits de production, extermination des producteurs familiaux, etc ...), que vous "lisez" le monde qui vous entoure.
Point n'est besoin de vous connaître : c'est tout cela qui s'exprime tout au long de vos commentaires et traduit votre regard figé sur votre nombril, englué dans vos dogmes sentant la naphtaline. Et si on n'abonde pas dans votre sens, on est insultant ou méprisant, qualifié de parasite ! Bref, vous seul détenez la Vérité.

Une entreprise, agricole ou autre, c’est d’abord l’intelligence, l’imagination, la créativité, la souplesse, la capacité à muter très rapidement. C’est aussi accepter que les idées qu’on croyait juste hier ne ne le sont peut-être plus aujourd’hui et que le monde qui vous entoure change.

Personnellement, je ne pense pas prendre la parole pour les autres : j'exprime mes opinions, commente une actualité, précise ou corrige certaines affirmations et laisse à chacun la liberté de choisir comment il entend mener sa barque. Et peu me chaut que cela ne vous plaise pas !

le Pay
le 03 Octobre 2011 22h20

Mais si nous ne nous défendons pas nous même, c'est qui qui va le faire !! Suc...
Si demain on décidait de diminuer le nombre de parlementaire et ministrees de moitié, croyez vous qu'ils se laisserais faire..... Nous tenons à sauver notre emploie: 3 fermes familiales valent mieux qu'une ferme industrielle avec 3 unité de main d'oeuvre polonnaise ou autre sous payée.
Trouvez vous normal que dans le transport, 80% des chauffeurs soient des étrangers avec des chiffres de chaumage que nous connaissons ? Allons donc le système que vous défendez vous et Mr Moreau ne tient pas la route et je pense que c'est légitime que nous nous défendions. je rappelle ecore une fois le fondement de ce forum: par les agriculteurs pour les agriculteurs.....

Envoyer
Fermer

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

Suivis en ferme du pâturage des bovins allaitants

par Benoît GEORGES, le 12 Mai 2024 19h46

Avec Fourrages-Mieux à destination des éleveurs.euses du Parc naturel Haute Sûre Forêt d\'Anlier,… Conseils personnalisés pour optimiser l’utilisation de vos prairies (entretien, fertilisation

La petite ferme

par Pfff, le 10 Mai 2024 07h25

Pour alimenter le débat émis par @Stechou sur un poste précédent qui nous dit ceci : \"quand je compte tout les services environnants afsca, arsia, lois sociales, ... ; mes aides y passent\" Dans n

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

Les plus commentés

    22 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Puceron betterave
  4. 18 commentaires
  5. Prix des veaux?

Les plus aimé

    73 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 71 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 58 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...