WAFAB, Stronger Together

par Guy Francq, le 29 Juillet 2014 11h47
http://www.wafab.be

Pourquoi la WAFAB ?

A l’heure actuelle, nous assistons au regroupement commercial des intervenants du monde agricole dans le but de minimiser les coûts et de maximiser les pro- fits. De plus, un nombre important de changement se profile à l’horizon et il faudra pouvoir « faire le poids » face à cette situation.
Les producteurs ne sont pas aujourd’hui en mesure de défendre correctement leurs intérêts car ceux-ci sont trop isolés et manquent de cohésion pour avoir un contre pouvoir digne de ce nom.
Cette situation entraine un déséquilibre entre les ac- teurs de la chaine, laissant les producteurs dans une situation fragilisée par le manque de pouvoir de masse.
Il est donc essentiel et primordial que les producteurs Wallons se regroupent en une seule structure appelée à défendre leurs intérêts.

Qu’est ce que la WAFAB ?

WAFAB, pour WAllonia FArmers Board, est une société sans but lucratif qui a pour ...

LE REALISTE
le 29 Juillet 2014 12h08

on sait très bien que ce sont ceux qui organisent les groupements d'achats qui en profitent le plus; les adhérents sont souvent les dindons de la farce (voir enquête test achat)!!

Le paradis
le 29 Juillet 2014 18h55

Au réaliste,

Ce que tu dis est vrai pour l'agro -alimentaire vis à vis des grandes surfaces et là il y a compromis. Pour les gens de terrains qui ne sont pas dans une filière de dindes, dindonneaux ou dindons, ce n' est pas dans la farce que tu peux produire ...................Voyons et soyons réalistes

Guy francq
le 29 Juillet 2014 20h26

@réaliste,

Rien de profit en voulant mettre en place la WAFAB.... je suis un producteur de lait comme toi... et notre combat est la suite logique des manifs de 2009 ... puisque notre commissaire d. ciolos nous permet de nous structurer en OP, il faut saisir cette opportunité.
On ne peut pas passer d'un système de "quota" de plus de 30 ans vers un système complètement libéralisé.... nous devons rester des "acteurs" actifs sur le terrain, car laisser le champ libre à tous ces agro- industrries, nous sera très préjudiciables...
Regardes déjà ce qui passe en Suisse, après une libéralisation complète de la production....
Simplement le casse-pipe...
Poses la question de savoir ... Pourquoi Milcobel n'a payé que 0.33 € ... alors que le marché se PORTE si bien (lire la presse)!!!!!!!!!!!!!!!!

par carolo
le 29 Juillet 2014 20h27

Combien de laiterie on disparu !!! et demain on est tous devant un seule acheteurs qui va nous proposer un contrat seul devant tous avec WAFAB la position va changer, homme a homme pour trouver un terrain de vie pour tous ...

Enibob
le 29 Juillet 2014 20h44

Ô malheureux mortels ! ô terre déplorable !
Ô de tous les mortels assemblage effroyable!
D'inutiles douleurs éternel entretien !
Philosophes trompés qui criez: "Tout est bien",
Accourez, contemplez ces ruines affreuses,
Ces débris, ces lambeaux, ces cendres malheureuses,
Ces femmes, ces enfants l'un sur l'autre entassés,
Sous ces marbres rompus ces membres dispersés ;
Cent mille infortunés que la terre dévore,
Qui, sanglants, déchirés, et palpitants encore,
Enterrés sous leurs toits, terminent sans secours
Dans l'horreur des tourments leurs lamentables jours!
Aux cris demi-formés de leurs voix expirantes,
Au spectacle effrayant de leurs cendres fumantes,
Direz-vous: "C'est l'effet des éternelles lois
Qui d'un Dieu libre et bon nécessitent le choix"?
Direz-vous, en voyant cet amas de victimes :
"Dieu s'est vengé, leur mort est le prix de leurs crimes"?
Quel crime, quelle faute ont commis ces enfants
Sur le sein maternel écrasés et sanglants?
Lisbonne, qui n'est plus, eut-elle plus de vices
Que Londres, que Paris, plongés dans les délices ?
Lisbonne est abîmée, et l'on danse à Paris.
Tranquilles spectateurs, intrépides esprits,
De vos frères mourants contemplant les naufrages,
Vous recherchez en paix les causes des orages :
Mais du sort ennemi quand vous sentez les coups,
Devenus plus humains, vous pleurez comme nous.
Croyez-moi, quand la terre entrouvre ses abîmes
Ma plainte est innocente et mes cris légitimes ...
Voltaire
"Un jour, tout sera bien, voilà notre espérance
Tout est bien aujourd'hui, voilà l’illusion"
Poème sur le désastre de Lisbonne

LE REALISTE
le 29 Juillet 2014 21h24

Pas certain que le marché du lait se porte bien; on va tout droit vers une baisse des prix!
ce n'est pas WAFAB ou autre qui va changé le marché!!

guy francq
le 29 Juillet 2014 21h53

Raison de plus ... que WAFAB mettra en oeuvre les visions de l'observatoire mis en place par l' europe afin de ne pas retourner au casse-pipe...
OK ..comme le "réaliste" le dit .. et il a entièrement raison, on va tout droit vers une baise des prix...
Ta solution à ce problème est de traire PLUS...PLUS... et encore plus...
WAFAB..... ce serait de dire à un moment, voilà nous somme un bloc de 1000 voir 1500 agriculteurs wallons qui sommes bien réunis afin de défendre notre propre cause.....
A moins que tu préfères rester isolé sur ton exploitation et être une proie très facile pour le chat....

le réaliste
le 30 Juillet 2014 12h14

@guy francq
toutes vos idées et actions sont respectables mais que faire lorsqu'un commissaire Européen ne cesse de faire en sorte que les marchés se libéralisent!
c'est là que se trouve le problème : l'Europe est une Europe des financiers!
alors, il faut gérer son exploitation agricole en fonction de cela; cela ne veut pas dire qu'il faut toujours faire plus !
que faire??
à chacun de prendre ses solutions mais je ne crois pas que même collectivement on puisse faire changer les choses!
oui si c'est la révolution (là, on coupe les têtes!) mais on en est encore loin!!

Martin
le 30 Juillet 2014 17h14

Oui le problème, c'est L'Europe à 28 .. qui veut contrer tout le monde même les Russes..de L'Ukraine... pour le Gaz...Rare
Pour le lait, on peut encore l’épandre.. car il va devenir ingérable vu les quantités en Europe...

Enibob
le 30 Juillet 2014 18h17

Dans un article publié dans "Le Soir de 17 heures" (version électronique réservée aux abonnés), et intitulé "Le secteur du lait affiche enfin le sourire", Christian Baguette, producteur de lait et administrateur de la laiterie des Ardennes déclare "2013 et 2014 ont été deux bonnes années. Je pense que aujourd’hui, même en tenant compte de la rémunération qu’on devrait se verser, les exploitations sont à l’équilibre. Cela permet aux fermiers d’améliorer leurs conditions de vie après toute une série de mauvaises année".
les avis sont divergents, mais il est habituel sur ce site de n'avoir que ceux des éternels pessimistes et de ceux qui voient des complots partout ...
Sauf exceptions bien entendu ... ils se reconnaîtront bien évidemment LOL

richard
le 30 Juillet 2014 19h31

oui il est bien vrai que être à l'équilibre depuis deux ans après de années de misères cela remonte le moral
et ce c.n il rajoute cela permet aux fermiers d'améliorer leurs conditions de vie
voir le verre à moitié plein ou à moitié vide cela change la donne
surement que les indemnités d'administrateur lui met du beurre dans les épinard

Enibob
le 30 Juillet 2014 19h43

J'avais oublié de parler des envieux de tout poil .... Merci Richard de nous le rappeler !!!

guy francq
le 30 Juillet 2014 19h58

La région wallonne a accepté que comme l'Allemagne, la France, le Luxembourg, on puisse se doter d'une toute nouvelle étude sur nos coûts de production en incluant bien évidemment un salaire acceptable pour l'éleveur dans la prise en compte de ce nouvel ouvrage. il va sans dire que aujourd'hui quelqu'un qui est désireux de continuer dans une certaine durabilité du secteur, devrait toucher son lait aux alentours des 55cents le litre....

Petit exemple à partir d'un fait très concret.....
Il y a 14 ans un éleveur achète un tracteur de 150CH pour le prix de 54000€
Aujourd'hui son fils est revenu sur l'exploitation avec lui, l'association décide le rachat d'un nouveau tracteur.... celui est de 180ch mais il a coûté 108000€ .....
En conclusion, c'est quand même la vente de nos "produits" qui doit honorer cette différence de prix de "540000" sur les 14 années passées...... Alors vous comprenez mieux le pourquoi d'un paiement du lait à 55 Cents le litre...

guy francq
le 30 Juillet 2014 20h04

Ces études sont déjà visibles sur le site de l' EMB pour les pays qui les ont réalisés. Ce genre d'étude sur les coûts de production est bien la seule à être reconnue par les instances Européennes car elle dépendent du RICA . D'ici le mois de Septembre voir Octobre, cette étude devrait être finalisée pour la wallonnie.

le realiste
le 30 Juillet 2014 22h27

Va-t-on savoir vendre ce lait à 55 cts DEPART de la ferme?
Dans quelques mois, on est en concurrence avec des pays ayant des coûts de productions moins élevés et qui vont être exportateurs!! alors comment va-t-on faire?

André l'ami
le 31 Juillet 2014 05h06

Enibob te répondra qu'il y aura beaucoup plus de bouches à nourrir...dans quelques années. Et qu'il faudra devenir tous des administrateurs entrepreneurs...
On va droit dans le mur.

bilout
le 31 Juillet 2014 05h45

Voici une analyse diffusée mercredi par l’Observatoire des prix.

www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140730_00508384 

Le prix payé au producteur laitier belge a augmenté de 40,7% entre 2006 et mai 2014
Le prix des aliments composés a augmenté de plus de 80% entre 2006 et mai 2014, tout comme celui des engrais et de l’énergie qui ont connu une augmentation respective de 60% et 55% entre 2006 et mars 2014.
«Au cours de la période considérée, le résultat brut est demeuré positif, et ce, tant en Flandre qu’en Wallonie, avec un niveau plancher en 2009. Ce résultat brut ne tient toutefois pas compte de ‘la rémunération pour le travail propre’ (un tiers des charges totales). Si celle-ci est prise en considération, le résultat net du producteur laitier est négatif au cours de chaque année»

le realiste
le 31 Juillet 2014 07h56

@bilout
faut pas exagérer!!!

guy francq
le 31 Juillet 2014 09h17

@réaliste,

Bilout à raison à 100%, voir étude réaliser en France, dans aucunes région de FRANCE, le prix du lait n'a été supérieur aux coûts de production. (voir sur le site de l'EMB) l'étude du RICA.

LE REALISTE
le 31 Juillet 2014 12h35

je viens de voir un tracteur de 180 CV avec une faucheuse de refus de 2.40M!
lui,avec min 55 cts/L, il ne s'en sortira pas!! et il y a beaucoup de producteurs laitiers qui font trop de frais, voire beaucoup trop de frais!!!

Enibob
le 31 Juillet 2014 15h32

Monsieur Francq, en bon membre du MIG et en contempteur de l'économie de marché qui a assuré la prospérité générale mais qu'il voudrait voir disparaître, revient avec ses idées dépassées de prix administrés ...
Tous les économistes sérieux savent depuis longtemps qu'il est impossible de régler rationnellement la question du juste revenu de chacun en dehors du marché. Production et la répartition des richesses sont indissociables car les coûts de production des entreprises sont aussi les revenus de ceux qui apportent les facteurs de production (capital, travail). De quel droit et en fonction de quel critère un homme politique va-t-il modifier cette répartition, prenant le risque de donner plus à celui qui produit le moins, et moins à celui qui produit le plus puisque les revenus rétribuent la productivité ? Depuis plus d’un siècle, la théorie économique et l’expérience historique ont établi que c’est précisément la redistribution autoritaire des revenus qui détruit sûrement mais inéluctablement le secteur productif ...
Tant que les dirigeants de ce syndicat, pétris d’une vision antiéconomique au nom d'un corporatisme dévoyé et d'une aversion viscérale de notre société, n’auront pas compris et intégré ce principe de base, ils nourriront et déclencheront des revendications aussi folles qu’intenables, au risque de briser l’harmonie sociale nécessaire au bon développement des activités économiques.
Il sont de ceux qui croient que la danse de la pluie fait venir la pluie ou que le sacrifice de vierges calme les volcans ...

Sollecus
le 31 Juillet 2014 16h20

Le prix du pain augmente et le blé diminue....
C'est un principe économique !
Enibob, je suppose que tu fais ton pain toi-même avec dose économique..ou .all in ?
Je suppose que tu fais ton beurre toi-même avec le lait allégé des grandes surfaces...
Quand on ne produit rien, on mange tout ce qui est industriel...

tirelipimpon
le 31 Juillet 2014 17h31

Et pourtant le salaire des ouvriers ne répond pas aux lois du marché, quand l'offre de travail augmente plus que la demande, le salaire devrait logiquement baisser, or ce n'est pas le cas. C'est plutôt cela qui maintient l' harmonie sociale.

"Tant que les dirigeants de ce syndicat (laitier), pétris d’une vision antiéconomique au nom d'un corporatisme dévoyé et d'une aversion viscérale de notre société, n’auront pas compris et intégré ce principe de base, ils nourriront et déclencheront des revendications aussi folles qu’intenables, au risque de briser l’harmonie sociale nécessaire au bon développement des activités économiques."
Je remplace le terme sous entendu syndicat laitier par ouvrier. et là, je conclu avec la logique d'enibob, que les syndicats ouvriers risquent aussi de briser l'harmonie sociale par leurs revendications qui visent à protéger les salariés.
Demandez leur s'ils souhaitent vivre en harmonie sociale avec un plus faible salaire qui correspond à l'offre et la demande .

Enibob
le 31 Juillet 2014 17h41

Il n'y a pas que des "produits industriels" sur le marché et, heureusement, l'agriculture, par ses gains de productivité (c'est le cœur des mécanismes économiques globaux, ce que vous ignorez manifestement), a permis une diminution du poids économique du secteur et des prix ainsi que de la main-d’œuvre qu’il mobilise : sans cela nous serions encore 95% à travailler dans l’agriculture, et notre niveau de vie serait celui du Moyen-âge ...
Je fais mon pain au levain avec une farine achetée chez un producteur de ma région ...
J'achète du beurre de ferme directement chez un fermier ...
Je produis mes légumes dans mon jardin ...
Je laisse les préparations industrielles pour ceux qui les apprécient ...
Penser que l’intervention étatique, le protectionnisme et la manipulation des prix sont “une bonne chose” et que les gouvernements ont le droit de s’y livrer pour défendre les privilèges de certains, c’est pour moi une monstruosité intellectuelle digne de Melenchon et des autres pitres du même acabit, comme les porte-parole du MIG.
Rien ne peut justifier le recours à des privilèges, monopoles, ou autres moyens de contrainte, en vue de protéger certains contre les forces du changement économique ... et chercher dans le monde d'hier les solutions pour affronter un monde de demain qui est radicalement différent ne peut que conduire à des désastres invraisemblables.

Enibob
le 31 Juillet 2014 18h18

Cher tirelipimpon, vous mettez le doigt sur un des gros problèmes que rencontre la Belgique en termes de compétitivité et de coût pour les pouvoirs publics ... Cette rigidité a été maintes fois relevée par de nombreux analystes. Nombreuses sont les thèses de doctorat ou les analyses des organisations internationales sur le sujet et les conclusions très claires : en cas de choc exogène d’offre ou de demande de travail, le marché ne peut pas rétablir l’équilibre à cause de ces rigidités, soit salariales (existence d'un salaire minimum), soit fonctionnelles (droit du travail trop protecteur, manque de souplesse à l’embauche et au licenciement), et du chômage apparaît.
L'harmonie sociale n'est peut-être pas brisée à court terme, mais cette rigidité entrave fortement l'entrée de nouveaux venus sur le marché du travail. En d'autres termes, elle assure un bel avenir au chômage ...
Et si les politiques keynésiennes de relance étaient efficaces, cela se saurait car on ne fait que cela depuis des années ... avec quel résultat ?

Sollecus
le 01 Août 2014 11h57

Faut pas être docteur pour constater que l'emploi dans l'agriculture fond comme neige au soleil. Le travailleur, producteur, entrepreneur ne gagne plus sa vie... à cause des salaires trop onéreux attribués aux technocrates dictateurs...

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )