Viandes : restitutions à l'export en baisse pour le bœuf

par JM Moreau, le 23 Avril 2012 14h59

La Commission a décidé de réduire de 33% les restitutions à l'exportation pour la viande bovine en raison des prix élevés, d'une production relativement faible et d'un marché "serré".
En viande porcine, toutes les restitutions ont été ramenées à "0" pour les produits transformés, les derniers à en bénéficier.
Par contre, elles sont maintenues pour la viande de volaille (poulet entier congelé à 325 euros la tonne) mais réduites aussi pour les œufs suite à la hausse des prix.

par le carolo
le 23 Avril 2012 15h56

Quand la commission Européen trouve que les prix son élevé il save agir énergiquement et rapidement mes quand les prix sont bas il nous laisse agonisé comme des pervers, mais malgré les prix actuel aux producteurs sois disant élevé comme vous le transcrivez monsieur Moreau les éleveurs de bovin viande Européen son plus bas que le coups de production c.a.d nous travaillons nous les éleveurs pour perde notre capital, et si la commission trouve le bœuf trops chères quelle nous donne le droit abattre nos animaux a la ferme et les débité sur place et croie moi on sera compétitif , et le publique gagnant, le problème c'est que de cette manière l'afsca va crevé les impôt aussi et les traders ....

par le carolo
le 23 Avril 2012 16h00

Dans mon billet j’aie oublier de dire que de la manière que je le dit sa c'est du vrais libéralisme .

JM Moreau
le 23 Avril 2012 17h27

@ le carolo
Avez-vous oublié que, récemment, j'avais attiré l'attention sur la divergence entre l'évolution des prix chez nous pour le "S" (nos culards) et ailleurs en Europe ?
Nos culards restent "stables" depuis de longs mois, alors que chez nos voisins, les prix carcasses ont grimpé ... Vous avez des R3 quasi aussi chers que les S chez nous : autour des 4 euros le kg en Irlande (plus 20% sur un an) et au Danemark.
Il suffit de voir les "réclames" dans les supermarchés : cela traduit une offre abondante en quartiers arrières de BB dont seuls les belges sont amateurs, avec une demande en berne, crise et campagnes anti-viande obligent.
Mettez en concurrence les marchands et testez des ventes poids carcasse en interrogeant les chevilleurs ...

JM Moreau
le 23 Avril 2012 17h36

Le libéralisme ce n'est pas le laisser faire n'importe quoi à n'importe qui. Ne confondez pas. Les libéraux reconnaissent que des règles doivent être fixées pour garantir l'égalité et les droits individuels.
Voyez www.objectifliberte.fr/2003/05/libralisme-dfin.html 

bobine
le 23 Avril 2012 19h49

"Le libéralisme ce n'est pas le laisser faire n'importe quoi à n'importe qui. Ne confondez pas."
C'est vrai, ça c'est le néo-libéralisme, nuance.

tirelipimpon
le 24 Avril 2012 10h42

Savoir refuser une vente est une priorité. Sinon l'éleveur est en position de faiblesse face au marchand. Donc pas d'égalité. Le métier d'agriculteur demande des investissements énormes par rapport aux commercants, donc plus de dettes à rembourser, donc il ne peut se permettre de refuser une vente.Combien de fermiers pourraient se permettre de produire leur lait et ne pas le vendre pendant 3 mois en espérant un rétablissement du marché. La spécialisation de nos fermes nous a rendu plus fragiles, car une deuxième spéculation pouvait compenser la mauvaise conjoncture d'un premier secteur, l

tirelipimpon
le 24 Avril 2012 11h22

Le marché n’est pas un endroit lisse mais accidenté, il n’est pas le lieu d’échanges apaisés réglés par le niveau de l’offre et de la demande, mais celui de luttes de pouvoirs (ou de représentations).

www.pauljorion.com/blog/?p=35802 

JM Moreau
le 25 Avril 2012 17h11

M tirelipimpon, avez vous lu tous les commentaires autour de cet article de M Herlin ? Vos copiés collés au départ de commentaires sont bien sélectifs, privilégiant bien entendu ce qui se rapporte à la dialectique de la lutte des classes de Marx !
S'il vous est difficile de ne pas vendre votre lait pendant trois mois, pourquoi produire un bien que l'on ne veut pas vendre ? C'est une logique que je ne comprends pas, excusez-moi. Cela sort de l'objet de cet article qui remet en cause la loi de l'offre et de la demande. Ce n'est pas contradictoire de constater que si un produit, le lait en l'occurrence est abondant, son prix va baisser car les consommateurs auront un grand choix et que certains producteurs, non par contrainte, mais par intérêt, accepteront un prix plus bas qui les satisfait car supérieur à leurs coûts de production.
Je soumets cette vidéo à votre réflexion : www.youtube.com/watch?v=MxYQb-WmB3g&feature=player_embedded#! 

Enibob
le 25 Avril 2012 17h43

@ la vedette
Et c’est, bien entendu pour vous, le néo-libéralisme qui est la cause du chômage, de la stagnation, des inégalités sociales, de la dette publique, des prix du lait et du BBB, des OGM qui nous empoisonnent. Le néo-libéralisme, c’est la mondialisation, c’est la finance, c’est la pollution. Il faut donc s’affranchir des marchés, se protéger contre les concurrents, ou les étrangers, mettre fin à la loi du profit, aux immenses bénéfices des multinationales et aux scandaleux revenus de leurs dirigeants. Et abolir la loi de l'offre et de la demande.

tirelipimpon
le 25 Avril 2012 22h55

Par refuser une vente, je voulais dire, pouvoir reporter une vente à plus tard au cas où le prix que m'offre l'acheteur ne me convient pas. Par exemple, si j'estime que le lait produit en juin, juillet,aout n'est pas assez cher,je ne peut pas me permettre de vendre en décembre cette production d'été au prix du lait d'hiver, le paiement s'effectuant en hiver bien sur,tandis qu'un céréalier peut refuser de vendre son blé à 180 € à la récolte dans l'espoir de gagner un peu plus et le vendre en mars à 210€ dans un marché plus propice. Je sais, il y a un risque mais au moins il a ce choix que l'éleveur laitier n'a pas.

par le carolo
le 26 Avril 2012 14h01

pour les pdt c'est encore mieux les stock pourrisse tous les ans et on recommence avec les nouvelle a la nouvelle saison quoique les industriel stock bien un peut de frite et crockette ..

Envoyer
Fermer

Agenda des formations PHYTOLICENCE

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2024 12h17

25/04/24 (10h) au CTA de Strée. Autre formation : Séance conversion à l\'agriculture biologique le 25/04/24 (13h30) à Namur. Retrouvez toutes les formations sur le site de CORDER: www.corder.be/fr/format

Calendrier des CMJ

par Benoît GEORGES, le 16 Avril 2024 18h08

La FJA vous informe que le calendrier des Concours Meilleur Juge pour la saison 2024 est désormais disponible. Vous avez la possibilité de participer aux concours Blanc Bleu Belge ou Pie Noir Holste

Réforme

par Délation , le 04 Avril 2024 20h40

Êtes-vous informé qu\'une laiterie vendrait du lait a perte ? Et que peut-être cela ne la dérangerait pas d\'aller en faillite pour peut-être ne pas à devoir un jour peut-être payer les parts aux

Ma haie, du 01/04 au 31/07, je la laisse tranquille.

par Benoît GEORGES, le 31 Mars 2024 19h12

Cette obligation s’applique uniquement aux agriculteur·rice·s (la loi prévoit une interdiction stricte en zone agricole) mais c’est un bel exemple à suivre pour tous et toutes en faveur de la

Surfaces fourragères

par Elpetio , le 27 Mars 2024 13h23

Stupéfaction en analysant le dernier courrier de la spw concernant le tableau récapitulatif des paiements 2023. Les betteraves fourragères ne sont pas compatibles pour les surfaces fourragère ...

Prairie

par News, le 26 Mars 2024 12h09

La région wallonne s\'inquiète de voir le ratio prairie permanente atteindre le plancher. Dès l\'année prochaine, le labour des prairies pourrait être soumis à autorisation et dès l\'année suivan

Les plus commentés

    32 commentaires
  1. Pauvre CBL
  2. 25 commentaires
  3. Correction RTK
  4. 12 commentaires
  5. Maladie

Les plus aimé

    30 j'aimes
  1. par Agathe: Bonsoir à tous Je suis l épouse d un agriculteur depuis 30ans je parcours régulièrement ce site ...
  2. 28 j'aimes
  3. par pinpin: Cbl et laiteries qui se tracassent parce que les laitiers font comme les rats, ils quittent le navir...
  4. 24 j'aimes
  5. par Humour: On va faire un petit sondage.
    Les visiteurs nés avant 1980 cliquent sur le pouce rouge. Ceux nés a...