Remplissez votre quotas

par le Pay (communiqué EMB), le 20 Décembre 2010 10h58

Chers collègues, On connait des phrases comme : Le marché règlera tous les problèmes ! Faites-nous confiance, c’est sûr à 300%, la fin des quotas se passera bien. Nous avons tout sous contrôle, nous savons comment tout se passera. Ces paroles que nous répètent sans cesse la politique européenne et l'industrie laitière sont très, très discutables. – Soit. Suivons les règles de leur système qui fonctionne apparemment si merveilleusement. Produisons autant de lait que cela nous est permis. D'autres le font depuis longtemps pendant que nous limitons notre production en essayant de ne pas faire plonger les prix complètement. Faisons l'essai ! Utilisons le temps jusqu'à 2015. Faisons ce que la politique de l'UE souhaite. Voyons ensemble si leur plan fonctionne. Réalisons notre quota entièrement !

tirelipimpon
le 20 Décembre 2010 11h49

trouver qui tire les ficelles de la politique européenne et à qui toutes ces mesures profitent, c'est la bonne question. Les Fisher boel et Ciolos ne sont que des marionettes. Les débats, conférences, manifestations ne résolvent plus rien, il faut trouver des moyens de pression d'un nouveau type.

xyz
le 20 Décembre 2010 12h01

'On peut nourrir le monde, il faut le vouloir' dixit l'article suivant ce lien www.ouest-france.fr/actu/AgricultureDet_--On-peut-nourrir-9-milliards-d-habitants-_3640-1630045_actu.Htm?xtor=RSS-4&utm_source=RSS_MVI_ouest-france&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS  Des articles intéressants en sorte mais pas dans l'escarcelle du producteur qui n'est pas rémunéré pour le faire .....

tirelipimpon
le 20 Décembre 2010 13h53

La preuve que l'Europe ne maitrise plus la situation et ca on en parle pas au journal télévisé, on préfère parler de neige, de Gbagbo. Voici deux documents qui révèlent bien un malaise dans toutes les classes et tous les pays. Les agriculteurs ne sont plus les seuls. Un jour,les consommateurs se rallieront avec nous et tous les opprimés se rassembleront et là ca va péter. www.agoravox.fr/tribune-libre/article/entretien-avec-pierre-yves-86193  www.agoravox.tv/actualites/international/article/emeutes-du-15-decembre-en-grece-28752 

jean pierre
le 20 Décembre 2010 16h31

on vit toujours de pain, patates et côtelettes mais les jeux, plaisirs, autos et belles toilettes ont bien plus de succès et on comprend pourquoi ce que fait le terrien est peu prisé, ma foi ne produisant jamais que de la nourriture ce qui est bien banal, et vient dans la nature (auteur inconnu)

JM Moreau
le 20 Décembre 2010 22h02

@tirelipimpon Pendant un siècle et demi, le moteur du progrès était dans le futur, dans une promesse. Certains semblent aujourd?hui considérer que le futur représente, non une promesse, mais une menace, et donc que ce n?est certainement pas dans le futur qu'ils vont trouver la force de se battre. Toute évocation du futur a, semble-t-il, tendance à les inhiber, à les paniquer, à leur donner l'impression que le pouvoir les domine au nom de ce futur qui a pour nom « néolibéralisme ». La question, lorsque on veut résister face au néolibéralisme désigné comme l'ennemi de la société, est : comment bouger sans la motivation d?une promesse ? Comment ne pas se laisser submerger par un triste sentiment d?impuissance ? Le néolibéralisme n?étant pas centralisé (il existe sous des formes différentes dans chaque lieu), le problème qui se pose ce n?est pas comment le vaincre, mais comment lui résister dans chacune de ces situations ? Comment lui résister en l?absence de modèle alternatif ? Le modèle « Cantona » ayant fait « pschitt », il faudra trouver autre chose !

richard3
le 20 Décembre 2010 22h36

une petite réponse ou un espoir Romuald Schaber : Blutmilch. ?Wie die Bauern ums Überleben kämpfen (Le lait du sang ou comment les éleveurs se battent pour leur survie) « Blutmilch », le titre du livre, écriture couleur lait sur reliure couleur rouge sang, fait présumer d?abord qu?il s?agit d?un roman policier. C?est vrai que ce livre parle de victimes et de coupables, de pouvoir et de cupidité, de justice et de responsabilité. Mais son auteur est Romuald Schaber, le président de l?European Milk Board (EMB) et le président de la BDM, l?Union des producteurs de lait allemands. Enraciné dans sa région natale, le producteur laitier raconte depuis sa région bavaroise de l?Allgäu, entre la biographie et le documentaire, son combat et le combat de ses collègues pour une rémunération équitable des producteurs de lait. Sa conviction sur laquelle repose son livre : « Vous ne reconnaîtrez plus votre région une fois que les profiteurs sans scrupules nous auront anéantis. » Loin de la nostalgie paysanne et décrivant les efforts déployés par les éleveurs pour accompagner les évolutions économiques, l?auteur emmène le lecteur dans les centrales du pouvoir de l?industrie laitière et décrit le sentiment d?impuissance des producteurs mais aussi les agissements impitoyables des organisations agricoles traditionnelles et de la politique agricole. Romuald Schaber y répond ainsi : « Personne ne nous force à jouer au Monopoly avec la production alimentaire. » L?auteur et ses alliés de l'EMB et de la BDM ne veulent pas s?opposer au marché. Au contraire. Ils veulent affronter le marché par un regroupement de producteurs libres qui leur permette de négocier d?égal à égal avec l?industrie de la transformation en aval de la production. Ils ne veulent pas être à la merci de subventions qui ont toujours un goût d?aumône ou de mesures d?apaisement. L?appel « Producteur laitier, lève-toi ! » ne se résume pas seulement en une révolte contre les intérêts de l?industrie laitière et les impass

xyz
le 21 Décembre 2010 06h25

Je souhaites mes meilleurs voeux de Noël @ Moreau, sucelos, :qu'ils puissent trouver des modèles alternatifs au néolibéralisme en lisant ce livre 'Blutmilk' le lait du sang. Pour qu'ainsi une grosse négociation de producteurs arrive à terrasser les loups et les dragons....qui bouffent les tendres agneaux C'est pourquoi, je déteste aussi la viande Halal.....

JM Moreau
le 21 Décembre 2010 08h58

Merci xyz pour vos voeux. Je vous souhaite de tout coeur de trouver ce modèle alternatif que vous espérez.. Le modèle, pour être efficace, devra associer 5 acteurs - les producteurs, mais il est difficile, voire impossible, d'admettre que les gestionnaires des entreprises laitières vivent tous une seule et même problématique et dès lors, il serait irrationnel de croire qu?une conférence apportera toutes les réponses. - les transformateurs (plus de 50% de la production est transformée par des coopératives de producteurs, cela crée aussi des perceptions différentes) - la distribution, qui opère dans un marché ouvert, très concurrentiel et entend bien en profiter - les consommateurs, confrontés à la pire crise économique depuis 1929 - les pouvoirs politiques qui vont devoir gérer une austérité qui n'ose pas dire son nom et qui ont peu de reconnaissance vis à vis du monde agricole J'espère que la proposition de la Commission de renforcer le pouvoir de négociation des producteurs contribuera à mettre en place les bases qui permettront de construire ce modèle et que les autres acteurs y adhéreront. A mon tour je vous souhaite de paisibles fêtes de fin d'année.

inquiet
le 22 Décembre 2010 08h35

Est-ce que cela signifie que l'EMB est également pour la supression du superprélevement???

lePay
le 22 Décembre 2010 17h27

L'Emb est pour concerver le quota ou autre chose, et certainement garder le super prélèvement!! Justement en remplissant tous notre quota (pas le dépasser!) nous mettrons en difficultés ceux qui dépassent alègrement d'une part, et d'autre part la surproductuiion avec un quota qui est augmanté chaque année va faire crouler les prix et nous prouverons ainsi que le systè!me libéralisé ne marche pas et celà avant la pupression définitive . Alors nous espérons qu'ils comprendrons enfin qu'ils font fausse route.

Benjy
le 22 Décembre 2010 20h47

au nord il se prépare a produire a fond, faite en de meme!! Remplissez votre quota, si c'est pas vous c'est un autre qui le fera a votre place! Positionnez-vous dans le marché laitier. pensez à vous avant de pensez aux autres, car certains autres ne se retourneront pas pour vous.... Les entreprises sont pour la plupart au nord, qu'attendez vous pour prouver que le sud peut en faire autant??? Bon sang réveillez vous et placez-vous sur le futur marché laitier... Mais toujours garder en vue son coût de production! Bonne chance...

tirelipimpon
le 22 Décembre 2010 22h18

En conséquence des futures mesures d'austérité qui vont s'installer en Europe suite à la crise financière, beaucoup de gens vont voir leur revenu diminuer drastiquement; plus de taxes, moins d'allocations. Des nouveaux pauvres, en résumé. Nos hommes politiques ne verraient pas d'un mauvais oeil la baisse du prix du panier de la ménagère. Une façon d'y arriver serait de provoquer des excédents en denrées alimentaires.La suppression de l'amende pour dépassement serait un signe.

Benjy
le 22 Décembre 2010 22h47

T'as tout compris! Celui qui sait produire a tel prix le fera, les autres regarderont ... Tout ca pour donner a mangé au peuple bon marché! On gagnera sa toute petite vie au litre et pour celà il faudra faire du nombre, ou du produit fini a plus petite échelle pour gagner ta vie, sinon t'arreteras sans demander ton reste... Dommage, mais que faire d'autres???

Envoyer
Fermer

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

SPW

par Frank, le 18 Novembre 2022 11h16

J\'ai payé la taxe sur les eaux usées au mois d\'août et , surprise... ce matin ladite taxe est déjà de retour à payer pour le 14 janvier 2023 !!!! ça devient carrément du harcèlement là. Ils

L\'application Fumier - Pour gérer l\'enregistrement du stockage des engrais de ferme

par LEON, le 09 Novembre 2022 14h12

Aujourd\'hui je vous parle de l\'application FUMIER. Très pratique si vous stockez vos fumier au champs car vous devez alors enregistrer cela dans un cahier. Avec LEON, enregistrez vos tas simplement.

Systèmes d\'élevage, où (w)allons-nous?

par Benoît GEORGES, le 09 Novembre 2022 08h14

Polyculture-élevage, autonomie, innovations et outils, bien-être animal… Si l\'élevage bovin vous tient à cœur, une journée qui s’annonce riche en échanges se tiendra ce jeudi 10/11 à Libram

Découvrez l\'application Fumier

par LEON, le 04 Novembre 2022 10h26

Enregistrez vos nouveaux tas simplement. Vous indiquez la date, le numero PAC ou nom de la parcelle et vous le localisez sur la carte. Et vous êtes en règle ! Si un contrôle se présenter vous p

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 14 commentaires
  3. SPW
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...