L'évolution

par Pfff, le 07 Novembre 2023 07h23

Encore une ferme d'élevage qui sera transmise sans bétail. Le fiston reprendra, après journée, probablement en délégant la totalité (ou quasi) de ses travaux à l'entreprise.

D'abord, c'est réjouissant qu'un jeune veuille s'installer ou poursuivre sur l'exploitation.

De l'autre, quand on voit à la vitesse à laquelle le bétail disparaît de notre village.

A mon installation, c'était les gens qui arrêtaient de traire, maintenant c'est les gens qui arrêtent l'élevage, demain ça sera quoi ?

La surface reste exploitée soit les prairies sont retournées en au profit de céréales ou mais ensilage. Soit les prairies servent de garde manger pour les grosses exploitations des villages alentours. Pas le temps de les voir passer que tout est ramassé et très souvent la nuit !

Morose
le 07 Novembre 2023 09h48

Le sacrifice de l'élevage est totalement et uniquement une décision politique. Comme pour la classe moyenne, c'est l'élevage moyen qui paye la note. Il restera les très petits pour exposer dans la vitrine, et les très gros pour remplir le frigo...

Felix
le 07 Novembre 2023 10h08

En France suite à la décapitilisation du cheptel,la Normandie et les Pays-de-la -Loire sont en interdiction de retournement des prairies permanentes . Le Grand Est et la Bretagne sont en régime d autorisation .
Pieds et poings liés par les décisions des seigneurs.

Question coquine
le 07 Novembre 2023 10h22

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi les terrains entretenus sont visités par les sangliers des seigneurs alors qu'il y a rarement des trous dans les friches bio d'à côté ? Les terrains entretenus sont pourtant sensés tuer les vers de terre et la vie du sol en général. C'est pourtant là que les sangliers viennent se nourrir...

Président
le 07 Novembre 2023 10h26

Je me fais plus d illusion....
Après la génération 45-55 ans, c est fini....
Par ci par là,un illuminé qui reprend une ferme,soit c est un fini à papa,soit il tiendra pas jusqu'au bout...point final
Plus de 20 cents de moins pour ton lait,les charges qui explosent.....impossible de tenir dans la durée.....ai je tord?

Jacques Martin
le 07 Novembre 2023 11h02

Il est impossible de prévoir l'avenir à moyen terme. La situation est compliquée et dans le flou pour de nombreux secteurs, la période à venir certainement difficile et peu propice à l'installation ou la vente de fermes à prix élevés. Par contre, rien ne dit que la roue ne tourneras pas dans un futur un peu plus long suivant la situation géo politique et énergétique. C'est là que réside toute la difficulté d'être entrepreneur, faire des choix, prendre des risques.
Nous avons parfois tendance à oublier notre instinct d'entrepreneurs à force d'être dépendants de politiques, de règles, d'aides, de prix que nous ne choisissons pas. Mais il faut garder ce goût du risque et cette capacité à faire autrement que le voisin. C'est ça être un entrepreneur.

Sagri
le 07 Novembre 2023 11h29

Cela fait des années que l'on dit que la roue va tourner. Elle tourne mais à l'envers ...

Morose
le 07 Novembre 2023 12h26

Oui la roue elle va nous passer dessus.

Jonathan hart
le 07 Novembre 2023 13h42

L'amour du risque ?
Schumacher avait le goût du risque aussi...
Le risque c'est pour les gens fortunés. Les autres appelent ça tenter de survivre...

PA25
le 07 Novembre 2023 19h44

On sait parfaitement ou l on va , il n y a que les dinosaures qui ne l' on pas vi venir ....

Binamé
le 07 Novembre 2023 21h28

Comment voulez - vous qu'il en soit autrement ? Quand on voit la différence de travail et de taxation dans le barème au forfait entre hectare laitier et gd culture, il faut être cinglé pour continuer à traire !

Fox
le 07 Novembre 2023 22h57

Ce qui se passe en agriculture depuis la PAC est voulu par l"Europe depuis le début. Je me souviens très bien d'avoir vu au journal télévisé en 1993, le ministre de l'agriculture de l'époque expliquer la nouvelle PAC, le journal a montré la carte de la Belgique et il a dit; voilà les zones d'élevages, les zones de cultures, le nombre d'exploitation, la tendance va s'inverser, il y aura moins d'élevages, plus de cultures et moins d'exploitations. Tout était dit et décidé pour nous et surtout l'agriculture familiale. Les politiques veulent une Europe verte, on voit une Europe qui brule, qui roussit ou dévastée par les pluies et entre tout cela, de braves moutons agriculteurs pieds et poings liés aux aides, emprunts, respects des législations débiles. Les experts conseilleurs politiques en tous genres sont passés par là, à mille lieues de la réalité de terrain. Pourtant aujourd'hui certaines fermes ou sociétés agricoles sont devenues de véritables rouleaux compresseurs écrasant toutes possibilités aux autres qui aimeraient reprendre une ferme de s'engager dans le métier. Le monde est devenu fou et le bon sens paysan a disparu. On revient au Moyen-Age avec les seigneurs et les serfs.

Envoyer
Fermer

Demande Presse

par Robert Chloé, le 01 Mars 2024 14h45

Bonjour, Je me présente, je m\'appelle Chloé Robert, je suis journaliste et avec ma collègue Elodie, nous travaillons sur un projet de reportage magazine sur la jeunesse belge et les élections eur

Témoignage du retour de l\'être aimé réussir

par Patricia Dupont, le 23 Février 2024 16h07

Bonjour Je m\'appelle Patricia Dupont, alors je tenais à dire que ceux qui ne croient pas en la magie ont tout faux. Ça existe vraiment, il faut seulement y croire. Donc voilà mon amie s\'est faite

L\'hypocrisie des élites européennes

par tirelipimpon, le 23 Février 2024 06h54

Coup de poignard dans le dos des agriculteurs l\'Union européenne a donné son feu vert au renouvellement pour une année supplémentaire de la suspension des droits de douane et des quotas sur les e

Ça ne pouvait pas mieux tombé !

par Oeil, le 22 Février 2024 14h22

Comme je n\'ai que les médias et réseaux pour m\'instruire et pas la version des syndicats, il y a comme une impression de beau travail avant les élections. La FJA semble seule aux manettes (ce qu\'o

Les promesses creuses de Colruyt et Delhaize : Une escroquerie à l\'égard des éleveurs BBB

par FBAW, le 14 Février 2024 10h39

Dans le paysage alimentaire belge, Colruyt et Delhaize ont récemment fait des annonces sensationnelles, promettant une augmentation des prix des carcasses de bovins pour mieux rémunérer les éleveu

L\'industrie ne mise plus sur les éleveurs...

par Eclaireur, le 09 Février 2024 12h49

Interpellant.. grave crise de renouvellement, diminution structurelles de la production en France, suicides, manifestations portée par les jeunes, bref cri d\'alarme sur la pérennité de la filière

Les plus commentés

    80 commentaires
  1. Le JT de RTB et son agriculteur sprimontois heureux
  2. 30 commentaires
  3. Paiements eco
  4. 24 commentaires
  5. Prime

Les plus aimé

    42 j'aimes
  1. par pinpin: lewallon Quand on a écouté le troll 5 minutes, tout cerveau normalement constitué a vite compris...
  2. 41 j'aimes
  3. par Do: Encore un illuminé... Et sachant la détresse du monde agricole, la rtbf n aurait pas du diffuser ...
  4. 39 j'aimes
  5. par Lucky: Et les carcasses des pneus ça brûle bien aussi? Après une telle connerie faut pas s'étonner de vo...