OGM : pas d'interdiction générale dans l'UE

par Enibob, le 30 Mai 2014 16h54

Bioman a récemment relayé un article du Soir rapportant les progrès des négociations dans ce dossier sensible.
Le revirement de l'Allemagne dans ce dossier qui pourrit depuis des mois (EM, industrie semencière, ONG étant à couteaux tirés et l'absence de majorité qualifiée au Conseil laissait la décision à la Commission), permettra de trouver une majorité qualifiée assurant ainsi la mise en œuvre de la clause donnant aux EM la possibilité d’interdiction de culture, malgré une autorisation de la Commission.
Mais on ne sait toujours pas, malgré les déclarations de certains, comment les interdictions nationales devront être justifiées pour qu’elles puissent tenir devant les tribunaux. Les autorisations valent en effet pour toute l’UE ...
Un EM qui voudrait interdire tel ou tel OGM sur son territoire (la Région wallonne par exemple) devra donc probablement prononcer une interdiction "motivée, adaptée, et ...

Enibob
le 01 Juin 2014 19h55

Ce que ceux qui crient victoire n'ont absolument pas compris, c'est qu’en réalité les semenciers américains, qu'ils haïssent, ont gagné la partie : leur maïs, leur soja, leurs pommes de terre, leurs tomates, leur coton et bien d’autres grandes cultures transgéniques, une quinzaine environ, reviennent beaucoup moins cher à produire quand elles ont été modifiées génétiquement. Et ce n'est pas tant que ces semences assurent des profits à ces semenciers (d'ailleurs, quelle société serait viable sans profits ?) mais surtout, qu'elles permettent à ceux qui les achètent de réduire leurs coûts en termes d'intrants, plus particulièrement de pesticides.
Le travail de sape des écologistes, en agitant l'épouvantail de catastrophes et en faisant fi de centaines d'études scientifiques, que ce soit au niveau des gouvernements des EM de l’UE que de la Commission et du PE, a finalement, une fois de plus (après toutes les normes contraignantes de toute nature - bien être, environnement, eaux, ...) payé : à terme l’agriculture européenne sera globalement perdante et l’industrie agro-alimentaire et l’élevage européens deviendront de plus en plus dépendants des USA ... Sans compter l'exode de nos chercheurs et des centres de recherche de nos grandes sociétés.

tirelipimpon
le 02 Juin 2014 12h51

l'Europe peut encore profiter de l'opportunité qui s'offre à elle en ce moment, d'approvisionner le marché chinois et russe qui ne veulent plus des ogm américains. Enibob nous l'a souvent rappelé, on ne produit pas pour produire mais pour satisfaire une demande.Si les russes et les chinois ne veulent plus d'ogm, c'est une raison valable pour refuser l'invasion ogm en Europe car c'est un débouché qui se présente et auquel les américains ne pourront pas nous concurrencer.
Le grand perdant sera l'agriculture américaine qui ne saura plus vendre ses produits.
www.infogm.org/spip.php?article5595 

Solution de secours: empècher les européens de vendre ou d'échanger avec les russes à cause de l'Ukraine.En fait,ils sont coutumiers de cette tactique d'abuser du droit.

www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20130726trib000777697/quand-obama-oblige-renault-a-quitter-l-iran-a-son-grand-dam.html 

www.lecho.be/actualite/entreprises_finance/Mega_amende_pour_BNP_Paribas_l_Etat_belge_la_sentira_aussi.9507453-3027.art 

Enibob
le 02 Juin 2014 14h09

Sans traitements phytos comme cela prend le chemin en France, on devra importer notre nourriture ...

Enibob
le 02 Juin 2014 14h10

On est déficitaire en protéines.
On va faire comment tirelipimpon pour approvisionner les chinois ?
Avec vos slogans ?

Envoyer
Fermer

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

Location panneaux coffrage

par Jeune agri , le 23 Novembre 2022 09h47

Une adresse pour de la location et/ou la mise en œuvre de panneaux coffrage (banches) = cadre alu panneau coffrage. Je prévois de renforcer un mur porteur d\'un bâtiment et qui sert également de

Quelles perspectives pour la recherche agronomique publique?

par Benoît GEORGES, le 13 Novembre 2022 10h01

Repenser la place de la recherche agronomique publique face aux enjeux sociétaux, environnementaux et climatiques. C\'est la thématique qui va réunir des prestigieux conférenciers.cières. Gratuit,

Coin de prairie - Rénovation de prairie permanente de fin d\'été

par Benoît GEORGES, le 09 Novembre 2022 22h16

Mardi prochain le 15 novembre à 10h sur une parcelle située à Tohogne (Durbuy), présentation de l\'essai mis en place en septembre dernier relatif à la rénovation de prairie permanente de fin d\'

Les bassines

par Phil.0, le 03 Novembre 2022 09h42

Grosse polémique chez les voisins français concernant les retenues d\'eau pour l\'irrigation. Les groupes extrémistes de gauche y voient une agriculture capitaliste, et les sangs mêlés intégristes

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 14 commentaires
  3. SPW
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...