OGM : pas d'interdiction générale dans l'UE

par Enibob, le 30 Mai 2014 16h54

Bioman a récemment relayé un article du Soir rapportant les progrès des négociations dans ce dossier sensible.
Le revirement de l'Allemagne dans ce dossier qui pourrit depuis des mois (EM, industrie semencière, ONG étant à couteaux tirés et l'absence de majorité qualifiée au Conseil laissait la décision à la Commission), permettra de trouver une majorité qualifiée assurant ainsi la mise en œuvre de la clause donnant aux EM la possibilité d’interdiction de culture, malgré une autorisation de la Commission.
Mais on ne sait toujours pas, malgré les déclarations de certains, comment les interdictions nationales devront être justifiées pour qu’elles puissent tenir devant les tribunaux. Les autorisations valent en effet pour toute l’UE ...
Un EM qui voudrait interdire tel ou tel OGM sur son territoire (la Région wallonne par exemple) devra donc probablement prononcer une interdiction "motivée, adaptée, et ...

Enibob
le 01 Juin 2014 19h55

Ce que ceux qui crient victoire n'ont absolument pas compris, c'est qu’en réalité les semenciers américains, qu'ils haïssent, ont gagné la partie : leur maïs, leur soja, leurs pommes de terre, leurs tomates, leur coton et bien d’autres grandes cultures transgéniques, une quinzaine environ, reviennent beaucoup moins cher à produire quand elles ont été modifiées génétiquement. Et ce n'est pas tant que ces semences assurent des profits à ces semenciers (d'ailleurs, quelle société serait viable sans profits ?) mais surtout, qu'elles permettent à ceux qui les achètent de réduire leurs coûts en termes d'intrants, plus particulièrement de pesticides.
Le travail de sape des écologistes, en agitant l'épouvantail de catastrophes et en faisant fi de centaines d'études scientifiques, que ce soit au niveau des gouvernements des EM de l’UE que de la Commission et du PE, a finalement, une fois de plus (après toutes les normes contraignantes de toute nature - bien être, environnement, eaux, ...) payé : à terme l’agriculture européenne sera globalement perdante et l’industrie agro-alimentaire et l’élevage européens deviendront de plus en plus dépendants des USA ... Sans compter l'exode de nos chercheurs et des centres de recherche de nos grandes sociétés.

tirelipimpon
le 02 Juin 2014 12h51

l'Europe peut encore profiter de l'opportunité qui s'offre à elle en ce moment, d'approvisionner le marché chinois et russe qui ne veulent plus des ogm américains. Enibob nous l'a souvent rappelé, on ne produit pas pour produire mais pour satisfaire une demande.Si les russes et les chinois ne veulent plus d'ogm, c'est une raison valable pour refuser l'invasion ogm en Europe car c'est un débouché qui se présente et auquel les américains ne pourront pas nous concurrencer.
Le grand perdant sera l'agriculture américaine qui ne saura plus vendre ses produits.
www.infogm.org/spip.php?article5595 

Solution de secours: empècher les européens de vendre ou d'échanger avec les russes à cause de l'Ukraine.En fait,ils sont coutumiers de cette tactique d'abuser du droit.

www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20130726trib000777697/quand-obama-oblige-renault-a-quitter-l-iran-a-son-grand-dam.html 

www.lecho.be/actualite/entreprises_finance/Mega_amende_pour_BNP_Paribas_l_Etat_belge_la_sentira_aussi.9507453-3027.art 

Enibob
le 02 Juin 2014 14h09

Sans traitements phytos comme cela prend le chemin en France, on devra importer notre nourriture ...

Enibob
le 02 Juin 2014 14h10

On est déficitaire en protéines.
On va faire comment tirelipimpon pour approvisionner les chinois ?
Avec vos slogans ?

Envoyer
Fermer

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

La contractualisation en filière viande bovine en France – présentation du fonctionnement et retour d’expérience de l’application d’EGALIM 2

par Collège des Producteurs, le 02 Mai 2024 11h25

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS Benoît Billa, Yves-Marie Desbruyères, Laurent Gomand et Henri Herman vous invitent à la réunion de la filière viande bovine, le 15 mai 2023 à partir de 19

L’intelligence artificielle au service des élevages porcins ’évolution de la consommation de viande

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 11h21

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS, Patrick Siraux, Geoffrey Minne, David de Wilde, Jordan Godfriaux, vous invitent à la réunion de la filière porcine, le lundi 13 mai 2024 à 19h30 à la Mais

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Prix des veaux?
  4. 15 commentaires
  5. Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

Les plus aimé

    70 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 58 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 52 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...