La FWA pour le TTIP !

par le Pay, le 21 Mai 2014 17h27

Je viens de lire dans le journal de la FWA que notre syndicat est favorable au traité trans atlantique sous conditions. Une chose est claire, si le traité est voté, une multi nationnale pourra attaquer en justice un état qui lui porterait préjudice, à cause d'une loi ou des normes qui empècherait la vente de ses produits, autrement dit, si un pays interdit les OGM, Monsanto peut porter plainte et exiger le paiement du manque à gagner. Comment la FWA peut elle être derrière ce traité. Explication plus humoristique mais très claire:
www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=1928141&channel=lapremiere 

guiloupot
le 21 Mai 2014 20h49

Sous conditions...... comme le dit Yves Someville dans le dernier "plein champ"....( bien RIRE)....Dans des ACCORDS avec les USA... Que pourrait gagner nos états dans ces échanges? ??????
Pour VEGA... c'est le rouge et le vert ensemble....
Pour la FWA... c'était bien bleu.... ( LARUELLE , et LADOUCE au MR...
Et Y HAYEZ et COULONVAL chez les rouges..................
Alors la FWA n'abandonnera jamais l'ultra libéralisme.....(VOIES SANS ISSUES).

carolo
le 22 Mai 2014 11h46

@ René ; tu est exemple a suivre vendre le troupeau laitier car sa rapporte plus rien et vite remettre le quota aux fond pour toucher encore quelque cent, se consacrer a l’élevage industriel de poulet ( intégration, contractualisation )antibiotique a gogo et se lancer en politique (surfer sur la vague)pour assurer un revenu et une retraite, la grève du lait ne jamais suivre, et racontez aux copain il faut réduire vos coup de production (ainsi l'industrie améliore c'est marge) et mon amis Benoit saisir les opportunité qui se présente ouvrir les porte .

Enibob
le 22 Mai 2014 15h43

Notre ami le porte parole des anti-système de l'alliance des indignés a une boule de cristal ou est devenu expert en lecture de marc de café (équitable bien entendu) ou des tripes de poulet (bio bien sûr) : avant même que les négociations soient terminées, avant même que les parlements des 28 EM, des USA et de l'UE se soient prononcés, il sait, lui, ce qui va arriver ... Son ennemi personnel, Monsanto va nous manger tout crus car il sait aussi d'avance quel sera l'issue d'un procès !
Chapeau !
Je ne savais pas que sa haine du système qui le nourrit était aussi forte pour l'aveugler ainsi.

carolo
le 22 Mai 2014 16h58

On répond les CON par le silence !!!

Enibob
le 22 Mai 2014 22h07

Vous avez raison, carolo, j'aurais dû me taire plutôt que de répondre ! Merci pour la leçon. -:)))

le Pay
le 23 Mai 2014 00h40

10 ans après le bannissement du plomb dans l'essence, des études ont mis en évidence certains troubles nerveux associés aux produits de combustion de son substitut, le MMT. Même à faible dose, le manganèse a un potentiel neurotoxique, en particulier chez les personnes souffrant d'une maladie du foie, les femmes enceintes et les gens âgés.

À cause des incertitudes ainsi soulevées, le gouvernement fédéral avait interdit, en 1997, l'importation du MMT au Canada. Ethyl Corp firme américaine qui fabrique le MMT, a alors déposé une plainte en vertu de l'Accord de libre-échange nord-américain. En 1998, Ottawa a permis de nouveau l'usage du produit et a même versé 13 millions de dollars américains à Ethyl Corp. en dédommagement des pertes imputables au bannissement du MMT.

le Pay
le 23 Mai 2014 00h56

Enibob, entre envirronnement et libre échange, il faut choisir !..la sagsse c'est ne pas répéter les erreurs d'autruis. je ne sais pas de toi ou de moi qui est le con....
www.leppm.enap.ca/LEPPM/docs/Rapports_environnement/Rapport_6_environnement.pdf 
Extrait:
Devant l’ampleur du régime de l’ALÉNA et des
dispositions concernant les investissements,
le bilan environnemental en a inquiété
plus d’un. L’harmonisation des politiques
et des lois entre le Canada et les États-
Unis, au détriment de l’environnement,
la suppression de la réglementation, ainsi
que l’apparition des paradis de pollueurs
au Mexique inquiétaient les groupes
environnementaux (Clyde Hufbauer, Esty,
Orejas, Rubio et Schott, 2000, CCE, 2002a,
Vaughan, 2004)8. Une majorité d’auteurs
affirme que ces craintes ne se sont pas
entièrement matérialisées, mais on relève
d’indéniables impacts sur l’environnement
(Clyde Hufbauer, Esty, Orejas, Rubio et
Schott, 2000, CCE, 2002a, Mayrand et
Paquin, 2003)

Européen
le 23 Mai 2014 06h38

blogs.mediapart.fr/blog/jean-michel-naulot/180514/traite-transatlantique-la-responsabilite-du-parlement-europeen 

Le vote pour l'Europe serait-il encore tronqué par le libéralisme mondialisé et les lobbies.

Sollecus
le 24 Mai 2014 18h36

Enibob, tais -toi avant de voter Bleu...
Les américains nous ont libéré avant et alors il faut bien les remercier ...par un autre traité que l'OTAN.... ou sinon on va se faire Caterpillariser .... et autre firme américaine implantée en Belgique .. On peut parler de prostitution américaine à notre détriment .

Bon vote panaché..

le Pay
le 26 Mai 2014 19h45

Eniob, Quad on ne sait pas on la f......

Ce n'est plus une simple négociation exploratoire, il s'agit d'un acte concret.


En votant le principe de l'ISDS (procédure judiciaire contre les Etats), le Parlement européen anticipe le GMT / TAFTA
22 MAI 2014 | PAR XIPETOTEC


Nous avons tout à gagner à aller vite.

Sinon, nous savons bien qu’il y aura une accumulation

de peurs, de menaces, de crispations.

(François Hollande, 11/02/2014)

Remodelage de dernière minute dans les règlements européens : des textes réglementaires concernant les traités internationaux sont amendés à l'heure des négociations sur le futur traité transatlantique. D'autres sont votés pour anticiper les modifications majeures que va apporter le GMT.




Tripatouillage du règlement sur les accords internationaux

On sait que le Parlement dispose d'un droit de veto dit "procédure d'approbation" sur l'adoption par le Conseil de l'Union européenne des textes dits "importants". Ainsi, le 16 avril, le Parlement a-t-il amendé l'article 90 du règlement du Parlement européen sur les accords internationaux.

Par exemple, l'amendement 2 de l'article 90 – paragraphe 5 était initialement :

- 5. À l'issue des négociations, mais avant la signature de tout accord, le projet d'accord est soumis au Parlement, pour avis ou pour approbation. Pour la procédure de l'approbation, l'article 81 est d'application.

Il est remplacé par :

- 5. Lorsque le Conseil sollicite l'approbation ou l'avis du Parlement, sa demande est renvoyée par le Président à la commission compétente pour examen, conformément à l'article 81 ou à l'article 43, paragraphe 1.

Cette modification semble ainsi faire disparaître le renvoi automatique au Parlement européen, au bénéfice du passage dans une commission compétente. A priori il est difficile de commenter cette modification qui apparaît comme une complication du texte existant.

Principe de l'ISDS

Par ailleurs, le même jour 16 avril, 535 sur 766 Eurodéputés(230 PPE, 72 ADLE, 155

le Pay
le 26 Mai 2014 20h23

Principe de l'ISDS

.......Par ailleurs, le même jour 16 avril, 535 sur 766 Eurodéputés(230 PPE, 72 ADLE, 155 Socialistes et Démocrates) le principe de l’ISDS a été adopté. Cette clause entre dans le cadre de la mise en place de procédures juridiques permettant aux multinationales, en outre, d’attaquer les États lorsque des changements législatifs pénalisent leurs activités économiques. C'est l'ouverture vers l'une des dispositions les plus contestées du futur traité.

Explication de vote de Jean-Luc Mélenchon :

Qui paye les tribunaux d'arbitrages

Pawel Zalewski (PPE) A7-0124/2013 Législatif 1ère lecture

Plusieurs accords internationaux auxquels participent l’UE prévoit en matière d’investissements étrangers directs la possibilité pour un investisseur de déposer une réclamation contre un État. Dans l’hypothèse d’un tel différend, l’État membre concerné devra supporter des coûts (frais destinés ;à couvrir la gestion du différend, le paiement des arbitres ou encore la rémunération des avocats) et peut, s’il perd, être tenu de verser une indemnisation. Le texte proposé vise à établir la responsabilité financière dans les cas concernant l'Union. La commission devrait plutôt arrêter toutes les négociations de traités impliquant le recours à de tels tribunaux d’arbitrages. Il n’y aurait ainsi plus de problème de couts. Le système de règlement des différends est profondément injuste et sert uniquement les intérêts des firmes multinationales dans leur combat pour briser les normes sociales et environnementales. Je vote contre ce texte.

Pour l'eurodéputée (PS) Françoise Castex (non reconduite, opposée au TAFTA), interrogée par Sébastien Rochat, cette disposition, qui n'est qu'une étape en première lecture en vue de préparer une directive, entre très clairement dans le cadre de la préparation du TAFTA. L'opacité du texte, rédigé ici par la "commission du commerce international", fait que, selon Françoise Castex, "tout le monde a pensé que c'était juste un texte techniq

Cotisant
le 27 Mai 2014 19h09

Enibob a voté électroniquement, donc il est encore dans les douteux ... populistes ?.En négociations car son programme a été sur disquette comme son commentaire précédent Mensonger..

chris
le 27 Mai 2014 19h41

ISDS? La possibilité pour un investisseur étranger d"attaquer un état souverain qui ne respecte pas un traité bilatéral si je comprends bien? L"Allemagne est contre cet ISDS si je me souviens bien.

le Pay
le 28 Mai 2014 11h37

Ben mon pauvre Chris, tu te souviens mal....demande à l'ami Degught.

Enibob
le 28 Mai 2014 22h25

Le porte parole des indignés, celui qui veut détruire la société qui le nourrit de subsides sous le motif de défendre les faibles, va certainement nous donner les références du JO européen qui publie la directive ou le règlement qui sanctionne cet accord qu'il dénonce ...
On pourra alors, cher Chris, juger sur pièce ...
Pari : comme d'habitude lorsqu'on lui demande autre chose que la répétition des slogans de ses copains, il restera muet. Ou alors pour encore passer aux attaques personnelles ...

Envoyer
Fermer

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Découvrez l\'application Natura2000

par LEON, le 21 Novembre 2022 14h27

- Retrouver toute la législation NATURA 2000 sur votre smartphone facilement. - Enregistrez en favoris les règles qui vous concerne et accédez facilement au lexique. - Accéder également aux formu

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

Quelles perspectives pour la recherche agronomique publique?

par Benoît GEORGES, le 13 Novembre 2022 10h01

Repenser la place de la recherche agronomique publique face aux enjeux sociétaux, environnementaux et climatiques. C\'est la thématique qui va réunir des prestigieux conférenciers.cières. Gratuit,

Systèmes d\'élevage, où (w)allons-nous?

par Benoît GEORGES, le 09 Novembre 2022 08h14

Polyculture-élevage, autonomie, innovations et outils, bien-être animal… Si l\'élevage bovin vous tient à cœur, une journée qui s’annonce riche en échanges se tiendra ce jeudi 10/11 à Libram

Découvrez l\'application Fumier

par LEON, le 04 Novembre 2022 10h26

Enregistrez vos nouveaux tas simplement. Vous indiquez la date, le numero PAC ou nom de la parcelle et vous le localisez sur la carte. Et vous êtes en règle ! Si un contrôle se présenter vous p

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 14 commentaires
  3. SPW
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...