La hausse du CO2 atmosphérique menace directement la nutrition humaine

par BG, le 08 Mai 2014 17h14
http://www.sillonbelge.be/articles/la-hausse-du-co2-atmosph ...

La hausse du CO2 dans l'atmosphère terrestre ne se limite pas au réchauffement climatique, elle constitue aussi une menace directe pour la production agricole, qui va subir une baisse significative de certains nutriments contenus dans les végétaux, s'alarment des chercheurs.

Enibob
le 09 Mai 2014 17h32

Merci Benoît de rappeler ces effets. J'en avais déjà fait part le ... 20 avril dernier !
Mais il existe des solutions : la recherche. C'est du moins l'avis du patron du CGIAR, Frank Rijbersman : www.trust.org/item/20140408104341-wt63i 

chris
le 10 Mai 2014 13h59

Cher Enibob, arretez de vous moquer des gens.Vous croyez toujours avoir la primauté des infos.Soyez courtois.Ce n 'est pas parce que vous maniez la langue de Shakespaere avec aisance que vous devez rabaisez les internautes qui frequentent ce site pour les agriculteurs par les agriculteurs.Il y a parmis nous des personnes qui ont autant de culture que vous.Encore une merci à BG pour les infos qu'il insére régulierement

Enibob
le 10 Mai 2014 17h39

@ chris
Notre ami Benoît, porte parole de St Carlo sur ce site, est hyperactif, non seulement ici, mais sur TOUS les réseaux dits sociaux (facebook, linkedin, etc ...) pour diffuser les dates de manifestations, expositions, conférences, réunions d'information qui se déroulent en RW et parfois ailleurs. Il est aussi l'auteur d'une newsletter à laquelle vous pouvez vous abonner sur le site du SPW. Il relaye aussi de temps en temps des infos de sites agricoles dont certaines ont déjà été portées à la connaissance des "internautes qui frequentent ce site pour les agriculteurs par les agriculteurs". D'autres, comme celle relative à la production de maïs sont dépassées quand il les diffuse (c'est vrai aussi pour le Sillon belge), alors qu'il sait très bien que le CIC produit un rapport tous les mois, de même que l'USDA (pour mai ce sera mardi). Celle relative au rapport FAO que j'ai placée hier, il l'a présentée laconiquement sur les réseaux sociaux ... au milieu de la nuit (l'aurait-il vue sur Agri-web.eu ?) ! Peut-être que lorsque le SB en informera ses lecteurs (dans 15 jours ?), il la relayera ici aussi, sans commentaire ou résumé comme d'habitude, croyant détenir un scoop.
Je pense que vu ses fonctions et surtout son intelligence, il devrait veiller, lorsqu'il relaye de telles informations générales, à ce qu'elles ne soient pas redondantes ou qu'elles ne soient pas dépassées. C'est la raison pour laquelle je me permets de le titiller ...
Vous cher chris, vous vous êtes bien autoproclamé Moraliste du site ...

Enibob
le 10 Mai 2014 17h45

J'espère, cher chris, que vous avez quand même remarqué que j'ai placé un lien vers un article du patron du CGIAR (consortium de diverses stations internationales de recherche agronomique - www.cgiar.org/)  qui tempère le pessimisme alarmiste de ceux qui, chevaliers de l'apocalypse, nous prédisent famines et autres malheurs ...

tirelipimpon
le 10 Mai 2014 22h00

www.corporate.nestle.ca/fr/Media/NewsandFeatures/Inspirer-la-prochaine-generation-dagriculteurs 
"Moins de 5 % des agriculteurs des pays analysés étaient âgés de moins de 35 ans. Aux États-Unis, la moyenne d'âge des agriculteurs est de 58 ans, alors qu'elle est de 67 ans au Japon. En Europe, plus du tiers des agriculteurs sont âgés de plus de 65 ans.

Il est évident que nous n'avons pas fait assez pour convaincre les jeunes que l'agriculture peut non seulement leur procurer un revenu intéressant, mais également une reconnaissance sociale" dixit Hans Joehr, responsable, Agriculture pour Nestlé

"Nous avons besoin de gens intelligents et compétents. Précisément ces personnes qui ont tendance à quitter la campagne pour les centres urbains dès qu'elles en ont l'occasion."

Mais voilà, la société consommatrice ne valorise pas ou si peu le mérite de l'agriculteur.Il ne faut donc pas s'étonner que les jeunes choisissent une autre option, une autre profession avec moins de risques,moins de contraintes, plus de rémunérations, plus de congés,
S'il faut nourrir neuf milliards de personnes en 2050,il faudra rendre l'agriculture plus attrayante pour les jeunes.Nous n'avons plus le choix, un monde sans agriculture est un monde sans nourriture.

Enibob
le 11 Mai 2014 19h45

Effectivement, le nombre de jeunes s'installant est moindre que le nombre d'exploitations qui arrêtent. On assiste donc à une diminution (certains appellent cela "restructuration") du nombre d'exploitations.
Une question cher tirelipimpon : voyez-vous des friches s'installer ? Moi pas.
S'il est vrai que sans agriculture, pas de nourriture, il y a de multiples formes d'agriculture ... Vous connaissez certainement comme moi des propriétaires fonciers qui font appel à l'entreprise pour assurer la production de ... nourriture. On ne peut les appeler "agriculteurs", mais ils contribuent à approvisionner le marché.
Reste qu'en élevage, ce type d'organisation sera probablement difficile à mettre en œuvre. Mais pas impossible : des fermes de plusieurs centaines de vaches laitières, cela existe aussi. Et pas seulement aux USA ou en Nouvelle-Zélande ou dans les anciens pays du bloc de l'Est. Et elles produisent du lait elles aussi.
Voir ce que l’on voit, et pas voir ce que l’idéologie vous demande de voir ...

Enibob
le 11 Mai 2014 19h47

Et si l'installation des jeunes n'était pas d'abord rendue difficile par les charges financières que le remetteur (le père bien souvent ...) impose au repreneur ?

Propète
le 12 Mai 2014 05h05

@ Enibob :

Des friches vertes s'installent.... Natura 2000 C'est l'Europe qui veut ça !

Enibob
le 12 Mai 2014 11h51

Mais celles-là, non seulement c'est pour la bonne cause, le sauvetage de la Planète, mais elles rapportent !

chris
le 12 Mai 2014 12h29

Dans les comptabilités de gestion agricole,les hectares en MAE (ex les tournières) ont un revenu négatif. Le foin récolté, souvent de mauvaise qualité car il faut attendre le 15 juillet pour faucher,ne compense pas les frais fixes à l' ha et ce malgré l'aide qui peut paraître conséquente.

Enibob
le 12 Mai 2014 14h26

MAE tournières = Natura 2000 ?
Si vos hectares tournières inscrits dans ce programme MAE vous font perdre de l'argent, pourquoi continuer ? Etes vous masochiste ?
Ou alors vous êtes idéaliste, ou croyant. Le sauvetage de la planète vaut bien certains sacrifices n'est-ce pas !

Chris
le 12 Mai 2014 15h11

@ Enibob Je ne suis ni maso,ni idéaliste,ni croyant mais réaliste.Ces aides sont soit disant compensatoires.pour un service rendu à la planète.En faites -vous autant que nous pour protéger notre belle nature et nos beaux paysages?Accepteriez-vous de travailler pour rien pour le bien commun?

Enibob
le 12 Mai 2014 15h52

N'étant propriétaire que de quelques m² en bordure de ville, je me contente, moi le libéral capitaliste honteux, celui que l'on veut interner pour syndrome oppositionnel avec provocation, de les gérer pour y préserver le maximum de biodiversité. Et ce sans soutien du contribuable et sans le claironner sur les toits. Par contre, je paye des impôts dont une partie vous aident à préserver nos paysages ... Double contribution donc : pratique et financière !
Maintenant, si vous perdez de l'argent en faisant cette œuvre de salut public, c'est votre choix et loin de moi l'idée de le critiquer. Chacun est libre de faire ce qu'il entend avec ses ressources, tant qu'il n'empiète pas sur la liberté du voisin.
Vous pourrez ainsi vous dire, le jour de votre dernier soupir, "Au moins, j'ai contribué de façon plus que désintéressée à sauver la planète".

Sucelos
le 13 Mai 2014 05h18

@enibobo
"Vous payez des impôts qui aident à préserver vos quelques m² en bordure de ville ?"

Vous avez probablement dû acheter quelques sacs poubelles bleus et autres : c'est pratique et financier.... vous contribuez ainsi à sauver votre petite planète

Vous êtes un égoïste libéral capitaliste .... HONTEUX

Enibob
le 13 Mai 2014 19h28

Retournez à l'école apprendre à lire le français. Il y a d'excellents cours d'alphabétisation des adultes. Cela vous aidera à comprendre correctement ce qui est écrit.

Envoyer
Fermer

Elevage et agriculture de précision pour répondre aux enjeux écologiques

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 19h09

[Vidéo] A l\'occasion des 150 ans du Centre wallon de Recherches agronomiques/CRAW, RTBF Info a réalisé un reportage qui met en exergue la \"PRECISION\" pour l’économie, l’écologie et le rendemen

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Annonce

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...