Secteur laitier

par Enibob, le 05 Mai 2014 19h12

M le réaliste dans un commentaire au sujet du lien vers l'article du Soir qui annonçait que 20 entreprises belges avaient été autorisées d'exporter vers la Chine et la satisfaction de la CBL, ne pensait pas que "les Chinois vont résoudre nos problèmes".
Personne ne dit cela. Il se fait que la Chine demande du lait (ils ne seront jamais en mesure de produire localement de quoi satisfaire une demande galopante) et que nous sommes en mesure de répondre à leur demande. Cela permettra d'écouler les surplus de production auxquels on s'attend dans le cadre d'échanges régis par l'offre et la demande. A quel prix ? L'avenir nous le dira ...
Il y a quelques semaines je préconisais la prudence ... On apprend aujourd'hui que FrieslandCampina annonce une baisse de 1 euro aux 100 kg pour les livraisons de mai ... Et Arla avait le 28 avril annoncé une diminution du prix payé aux coopérateurs en raison des baisses des cotations sur le m...

fromageon
le 06 Mai 2014 07h28

le fait auquel je vous donne entièrement raison, c'est que le prix nous ne le connaissons que lorsque nous recevons notre compte

Martin
le 06 Mai 2014 08h21

french.peopledaily.com.cn/Economie/8616393.html 

Il y a poudre pour bébés chinois si tu es gentil avec pandas....mais te faut mettre étiquette en chinois avant d'envoyer le biberon .... C'est combien alors le prix du lait arrivé, payé en euros ?

le realiste
le 06 Mai 2014 08h48

@enibob
il y a une chose de vrai dans votre commentaire: le prix du lait est à la baisse et on va tout droit vers une mini crise si le marché laitier ne se redresse pas vite!

Enibobc
le 06 Mai 2014 08h55

Cher Martin, l'article du Soir annonce que 20 entreprises belges ont satisfait à ces règles qui sont détaillées sur ce site chinois que vous référencez. L'AFSCA avait annoncé ces modifications il y a déjà quelques semaines ...
Et si vous voulez savoir le prix, lancez vous dans l'exportation !

Enibob
le 06 Mai 2014 09h06

Mes recommandations à la prudence n'ont suscité que sarcasmes, tout comme celles relatives à privilégier les investissements orientés vers la flexibilité afin de se préparer à affronter la volatilité. N'oubliez pas que les coûts de production se situent dans une très large fourchette et que tous ne seront pas touchés de la même façon.
Mais venant de la part de quelqu'un qui n'est pas du milieu, ces commentaires ne valaient rien n'est-ce pas !
Mais encore une fois, c'est votre argent qui est en cause, pas le mien !
Redressement ? Avec une consommation de lait blanc en berne en Europe, nos laiteries wallonnes spécialisées dans le beurre-poudre n'ont que l'exportation pour placer les quantités en hausse ... Et ce ne sont pas les quelques dizaines de tonnes qui sortent de nos laiteries qui vont peser sur les prix.

Schtroumpfvertetvertschoutroumpf
le 06 Mai 2014 09h24

Mr Enibob ou encore boule de cristale est très fort dans ses prévisions.
-Quand le prix du lait est plus ou moins élévé: "Attention ca va diminué
-Quand le prix est bas: ca ira mieux plutard, la Chine va tiré les prix vers le haut

-Quand les jeunes se plaignent de l'accès au terrain: Faudrait revoir le système de bail à ferme,...
-Quand une proposition prend forme sur la révision du bail à ferme : Scandale pour les propriétaires, on retourne au communisme,....

Bref, l'art de dire tous et son contraire pour toujours avoir raison!



Inquiétude
le 06 Mai 2014 12h39

@enibob
Flexibilité : en théorie très facile mais en pratique. Ct doit on faire ?
Produire à bas prix ?(quid prix alimentation,foncier, équipement,...)
Le principale problème de l agriculture d aujourd'hui est que l on ne maitrise plus la vente.
Nous agriculteurs sommes justes bon a produire des denrées alimentaires ( lait, viande,...), a bon prix respectant toutes les normes ( certaines assez ridicules ).
Nous, agriculteurs, avons laissé le lobby de l'agroindustrie décider de nos prix et ainsi de spéculer sur notre avenir.

Propète
le 06 Mai 2014 16h50

Le lait produit par la Nouvelle-Zélande n'a pas le consentement des chinois, pourtant c'est du lait à l'herbe ... mais peut-être qu'ils ont pas des affinités business...

Le pompier
le 06 Mai 2014 17h06

Les laiteries vont bientôt faire comme pour le Mazout....
www.dhnet.be/conso/prixenergie/baisse-du-prix-du-mazout-de-chauffage-ce-mercredi-53689d43357061b533a26ce0 

Videz vos cuves de lait le 31 Mai car Juin sera à la baisse....

Enibob
le 06 Mai 2014 20h54

Cher Schtroumpfvert etc ...
Permettez moi de vous corriger.
Concernant "l'accès au terrain", je n'ai JAMAIS, au grand jamais, parlé de "revoir le système de bail à ferme". J'ai, à plusieurs reprise, posé la question de la dissociation du capital foncier du capital d'exploitation. La législation relative au bail à ferme offre la possibilité, notamment par les baux de carrière, de consacrer les moyens financiers dont on dispose à l'investissement productif. Mes réflexions sur le sujet visaient ceux qui s'étranglent financièrement parce qu'ils privilégient l'aspect "patrimoine" à l'aspect "exploitation" et qui se plaignent de ces charges et voudraient que la collectivité supporte les conséquences de leurs choix personnels. J'ai donné, à titre d'exemple, des initiatives françaises où des fonds d'investissement achètent des terres et les mettent à disposition de jeunes qui sans cela n'auraient eu aucune chance de se lancer dans ce beau métier d'agriculteur.
Quant à ce que vous appelez une révision du bail à ferme, vous êtes à côté : j'ai dénoncé les pouvoirs donnés au gouvernement wallon de s'approprier des terres aux dépens de propriétaires privés et d'intervenir dans des transactions entre opérateurs sans que les conditions soient claires. Comme propriétaire, vous n'aurez plus la liberté de vendre à qui vous voulez au prix que vous aurez convenu. Comme investisseur, vous n'aurez plus la possibilité, si vous déplaisez au pouvoir, d'investir comme vous le souhaitez. Ceci, je regrette, est une atteinte à un principe fondamental, celui de disposer de ses biens comme on l'entend. Mais libre à vous de préférer vivre dans un tel régime ... avoir une opinion politique, aussi peu avisée qu’elle puisse être, n’est certainement pas un crime !

Enibob
le 06 Mai 2014 21h14

@ Inquiétude
Comment faire ?
Connaissez-vous bien la structure de vos coûts de production ?
A diverses reprises des infos ont été données au sujet de solutions pratiques mises en œuvre par certains de vos collègues producteurs laitiers (European Dairy Farmers, Programme Dairyman, ...) : les avez vous examinées ? Vous êtes vous renseigné auprès des chercheurs spécialisés ? Ou, comme beaucoup, considérez-vous que ce type d'infos est non pertinent parce que données par un individu qui ne pleure pas avec ceux qui se lamentent et qui estime que ce n'est pas à la collectivité de supporter les conséquences des choix de gestion individuels ?
Maîtrise de la vente : c'est une question de choix. Si vous avez choisi de déléguer la commercialisation de vos produits à une coopérative, ou à une autre structure, vous devez vous conformer aux exigences de cette structure. C'est normal. Si cela ne vous convient plus, libre à vous de retrouver la maîtrise en pratiquant la vente directe ou en participant à l'une ou l'autre organisation active dans les circuits courts. Mais quel que soit votre choix, le premier principe c'est de satisfaire les exigences de ses clients. Et le prix est un des éléments de ces exigences. Et si une entreprise, quel que soit son secteur, n' arrive pas à satisfaire le marché, en général, c'est la faillite qui lui tend les bras.

Enibob
le 06 Mai 2014 21h42

Pour ceux qui n'auraient pas compris, flexibilité, cela signifie capacité de s'adapter aux fluctuations des marchés. Pour cela, il est conseillé de gérer sa production en fonction d'un prix pivot qui assure un équilibre plutôt que de faire du volume. Encore faut-il connaître ses coûts pour déterminer ce "prix pivot" ...

laitier
le 07 Mai 2014 00h07

quand on voit le prix du lait qui sort de la ferme chinoise (sans parler de taiwan!)
environ :0.52 e le litre
quand on connait le prix auquel une coop picarde exporte du lait demi ecr uht, env 0.5 a 0.55 e le l
quand on connait le prix de vente contractualisé (pour les annees a venir)de sodiaal a l usine chinoise en bretagne : env 0.364e

on se dit que ce n est pas etonnant que les chinois raffolent de notre lait
comme nous on raffole de leurs chemises polaires vendues a 8 e l unité dans de nombreux magasins français ou belges

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

Surchargé travail

par Travail, le 20 Mai 2022 14h11

Parmi les forumeurs, certains ont-ils plus vite recours au service de remplacement plutôt qu\'à l\'entreprise ou un indépendant ? Quand on est équipé bien sûr. Par exemple, remplacement pour les t

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Projet Générations Terre - Vidéo

par Benoît GEORGES, le 02 Mai 2022 03h03

Le projet Générations Terre (réduction de l\'utilisation de pesticides en agriculture) vient de se clôturer. Retrouvez dans cette vidéo le témoignage d\'agriculteurs après 3 ans d\'accompagnement

Les plus commentés

    27 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 7 commentaires
  5. Chien de ferme

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...