Ukraine : effets collatéraux

par Enibob, le 04 Mars 2014 08h12
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommat ...

Les mouvements de blindés russes ont pour effet de renchérir le maïs de 8% en quinze jours, son niveau le plus élevé depuis septembre dernier.

Benjjy
le 04 Mars 2014 22h38

certains analystes prévoyaient il y a très très peu de temps une diminution de 29 % du cour de soya et de blé...
Quand des personnes ne savent déja pas prédire 1 mois à l'avance ce que va faire un prix sur une récolte ou un prix du lait, alors que nous agriculteurs, éleveurs on doit faire des emprunts sur 15 à 20 ans avec une simulation de prix??, Mais lequel??? Vais chercher une boule de voyance pour mes prochains emprunts... Car je ne peux déja pas me référer aux analystes chevronnés...

Enibob
le 05 Mars 2014 09h11

Allez demander à Poutine, il a certainement de bons voyants ...

Cotisant
le 05 Mars 2014 09h26

Le gaz deviendra plus cher... Putain.

Enibob
le 05 Mars 2014 17h07

@ Benjy
Il y a quelques jours vous proclamiez que vous n'alliez plus investir ...
Aujourd'hui vous cherchez une boule de cristal pour vous conseiller ... Ne savez-vous pas analyser ce qui vous convient ? Devez-vous toujours vous baser sur quelqu'un d'autre pour décider ?
Les prévisions se basent sur des données et un contexte. Qui pouvait prévoir il y a une semaine que la Russie allait menacer la paix mondiale ?
Le contexte change, cela a des conséquences : la dégringolade du rouble et du Hryvnia ukrainien fait que des producteurs refusent de livrer leurs céréales car cela va leur faire boire un bouillon. Pareil pour les producteurs de soja du pays envié par les le Pay/tirelipimpon, l'Argentine En Ukraine, les mouvement de troupes font que l'accès aux ports est perturbé ... et donc les livraisons contractuelles de céréales, ce qui oblige les fournisseurs à trouver d'autres sources.
Ceci pour dire que rien n'est éternel et qu'il faut en permanence avoir les yeux et les oreilles ouverts vers le monde, vers les "signaux des marchés". Et prendre ses dispositions pour réagir.
Il y a peu, la présence du virus de la peste africaine en Pologne a fermé les frontières russes en attendant d'autres. C'est aussi une nouvelle donne qui oblige à revoir ses stratégies.
Mais montrez que vous n'êtes pas un entrepreneur, que vous refusez la réalité : cliquez "j'aime pas" !

LE REALISTE
le 05 Mars 2014 18h11

ENIBOB :
TU TRAVAILLES QUAND?? RIRE

Benjy
le 06 Mars 2014 00h59

Arrêtez de savoir ce qui est bon pour moi... Ça me donne l idée que vous avez travaillé à l Europe et que vous cherchez à justifier vos choix en tant peut être que conseillé pour un cabinet ou autre...
Moi j ai une ferme, je m occupe pas de savoir ce qui est bon pour un chômeur ou un pensionné...
Par contre vous, vous n avez pas de ferme mais vous savez mieux que moi ce qui est bon pour nous agriculteurs éleveurs...

L'Objectif
le 06 Mars 2014 07h16

La hausse récente des céréales ne tient pas à la rétention des producteurs ukrainiens, mais bien à une anticipation des marchés. Depuis la crise le prix des céréales d'Ukraine s'adapte à la dévaluation.

Enibob
le 06 Mars 2014 09h03

Au risque de vous exaspérer cher Benjy, je me permets de vous rappeler aimablement que chaque fois, je dis bien chaque fois, je précise qu'il appartient à chacun de décider ce qui est bon pour lui. Je me contente de donner des informations. Pas de vous dire ce que vous devez faire. Ni à vous, ni à qui que ce soit. Mais cela vous l'oubliez. Pourquoi ? Parce que vous n'êtes pas content avec les évolutions ? Pour rappel aussi, je n'ai aucun pouvoir de quelque nature que ce soit et ne suis en rien intervenu dans les process de décision.
Une fois de plus, je répète encore que mon opinion personnelle sur les options prises par les décideurs (pour rappel, il s'agit du conseil des Ministres et le Parlement européen) n'a aucune importance. Ce qui compte, ce sont les conséquences. C'est sur ces aspects que j'essaye d'attirer votre attention. Mon père m'a appris ceci : "Toujours être préparé au pire et profiter du meilleur. Un homme averti en vaut deux mon garçon mais un homme préparé en vaut quatre. Tu t’en voudras rarement d’avoir pris trop de précautions !"
Mais encore une fois, vous en faites ce que vous voulez, cela m'est complètement égal, d'autant plus que je ne vous connais pas.
Entre nous, quand on produit pour le marché, refuser de prendre en considération ce que ce marché vous "dit" (prix, qualité, exigences environnementales, etc ...), je ne sais pas comment vous appelez cela, mais personnellement, j'appelle cela de l'inconscience. Et l'histoire enseigne que celui qui n'est pas en mesure de satisfaire ses clients, c'est la faillite qui l'attend.
Et vous pouvez dire 'j'aime pas". Cela n'y changera rien. Ce n'est pas la danse de la pluie qui fait pleuvoir.

Benjy
le 07 Mars 2014 10h19

Je crois que vous me prenez pour un béta de paysan... Soit c 'est votre opinion je m'en fou royalement.

La ou vous ne comprendrez jamais le soucis d'une entreprise, c'est lorsque vous devez invesstir un peu, moyennement, ou bcp et que le prix ne suit pas qq années alors que vous avez pris tt les précautions voulue ! entre un calcul sur papier et en réalité c est pas tj pareil... vous ferez cet approche avec une céréale par exemple, mais avec une production de lait c est pas pareil, si vous avez un grain de sable dans le pignon, vous bloquer bcp de chose !! Et malgré que vous vous faites entourer "d'expert", ils peuvent eux aussi chercher bcp avant de trouver... pendant ce temp, les emprunts sont tj a remboursser, et les factures arrivent tj également. Mais ca si votre papa était tj sur terre, il vous le dirait ! Mon fils pour savoir ce que ton voisin endure, il faut le vivre soit même" Vous etes trop 1 plus 1 = 2. ca fonctionne au ministère, au controle des contributions, a la banque, etc... mais pas vraiment en élevage... mais ca j'ai beau vous l'expliquer, vous êtes tétu comme une mule...
J'avais fait un voeux début d'année, celui de répondre à des commentaires qui me plaise ! et je me suis encore laissé entrainé dans se genre de discour foireux...

bobine
le 07 Mars 2014 19h58

@ Benjy : "J'avais fait un voeux début d'année, celui de répondre à des commentaires qui me plaise ! et je me suis encore laissé entrainé dans se genre de discour foireux"
Je ne sais pas ce qu'en penseront les autres, mais tu es d'après moi, haut la main, le meilleur animateur de ce site. Votez pour moi si vous pensez que Benjy est the king of agriweb ;-)

Benjy
le 08 Mars 2014 23h25

Merci bobine, mais que d éloge... ;)))))

Je n en demande pas tant, en plus je suis un parfait inconnu ici sur le site...

Envoyer
Fermer

Les futures prime vaches allaitantes

par Louisleon, le 22 Mai 2022 20h23

A partir de 2023 toutes vaches ou genisses seront primables avant cela il fallait une referance minimun. Il est bien malheureux qu il aie fallut attendre tous ce temps pour que celui qui avaient je va

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Surchargé travail

par Travail, le 20 Mai 2022 14h11

Parmi les forumeurs, certains ont-ils plus vite recours au service de remplacement plutôt qu\'à l\'entreprise ou un indépendant ? Quand on est équipé bien sûr. Par exemple, remplacement pour les t

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Les circuits courts : une filière encore rentable?

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 18h40

Reportage de RTBF Info avec Grégoire Bert (Les Jardins de Mimie), Florent Hawotte (Centre Interprofessionnel maraîcher) à Houyet ainsi qu’Eric Gessel et des consommateurs à Woluwé. 16 producte

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    30 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...