Le bio peut-il nourrir le monde ?

par Bioman, le 08 Janvier 2014 00h24

PA25
le 10 Janvier 2014 19h57

Planter du canabis , c 'est bio

Benjy
le 11 Janvier 2014 08h39

Oui, mais va t on trouver de la main d œuvre pour la récolte??? ;-)))

richard
le 11 Janvier 2014 14h08
richard
le 11 Janvier 2014 14h26
richard
le 11 Janvier 2014 14h57

mais ils n'ont pas les moyens publicitaire de Monsanto

www.youtube.com/watch?v=PrdyOeBuRTU 

Enibob
le 12 Janvier 2014 12h11

En passant en revue plus de 200 études menées aux Etats-Unis et en Europe, Per Pinstrup Andersen (professeur à Cornell et gagnant du World Food Prize) et ses collègues sont arrivés à la conclusion que le rendement de l´agriculture biologique arrive environ à 80% du rendement de l'agriculture conventionnelle. Même conclusion de Wageningen.
Combinez cela avec le fait que le niveau de vie de la multitude des pauvres croît de façon importante, ce qui se traduit par une demande encore plus importante de protéines, au-delà du seul accroissement numérique de la population. Et aussi que les meilleures terres sont déjà toutes utilisées et sont sous pression par la croissance des villes, des infrastructures et des besoins liés à la production industrielle (c'est aussi vrai chez nous, rappelez vous le billet de M Adrien du 20/12/13) : 5% des surfaces cultivées sont ainsi phagocytés tous les dix ans !!
Si vous raisonnez correctement, cela signifie, en bio, qu'il faudra donc une plus grande surface pour produire la même quantité de nourriture et encore plus pour assurer la production liée à l'augmentation de la demande (modification des régimes alimentaires et croissance démographique).
Utilisons un bon dictionnaire de la langue du réalisme : "cultiver plus de terres", cela se traduit tout simplement par "abattre des forêts" ... ces forêts qui sont indispensables pour "sauver la planète", selon ceux-là même qui disent ... "Du bio ou rien !". Le risque est que ce soit vraiment rien pour des millions de terriens …
La FAO elle-même ne disait-elle pas "le potentiel de l'agriculture biologique n'est pas suffisant, loin s'en faut, pour nourrir le monde"

Noël
le 12 Janvier 2014 17h18

Faut-il abattre des forêts équatoriales pour en retirer de l'huile de palme pour nourrir les obèses ?
Si je mange une bonne tartine de mon pain fait avec ma farine bio, une seule me suffit, pas besoin de 3 tranches de pain industriel.... Moralité : il faut trois moins de quantité avec la qualité bio pour se nourrir. A votre santé.

bioman
le 13 Janvier 2014 16h21

D accord avec toi Noël
On devrait plus se tracasser de ce l'on jette et surtout quand c est trop bonmarché .
A teme le produits phytos et engrais chimiques bouzillent les terres tandis que le terres bio se bonifient.
Et puis lorsque l'on voit l'explosion des cancers ces dernières années, il y a de quoi se poser des questions. Mon voisin quiest n "lutte intégrée" pulvérise ses ^pommes et poires 25 x par ans au lieu de 40x....'En pomes de terres traditionnelles c'est pareil....Pendant les fêtes, une amie infirmièr me disait qu'à 'hopital de Hermalle, on ne saivait plus ou mettre les décédés et la majorité d'entre eux avaient succombés au cancer.
On dit quel'espérence de vie s'allonge, oui mais les plus agésde maintenant ont encore mangé sains la première partie de leur vie.....

Européen
le 14 Janvier 2014 17h22

Pourquoi donc de grands magasins restent ouverts tard le soir ? C'est pour les clients de dernières minutes qui veulent encore acheter vite fait en réduction. Après ce sera pour le système 2 ème main... à 50 % .. Inutile de consulter le dictionnaire réaliste dixit enibob. Ce qui sera encore vendu, pourra encore partir à prix courant ... Mais celui qui a vraiment faim, il fera les poubelles du magasin ! Et ainsi il évitera le gaspillage industriel ...et il se sauve de la planète...

Enibob
le 15 Janvier 2014 12h13

L'augmentation de l'espérance de vie fait que l'on atteint un âge où la probabilité de cancer augmente ...
Avant, à l'époque où tout le monde mangeait bio et où les connaissances médicales étaient ce qu'elles étaient, on mourrait plus jeune, d'autre chose qu'on ne savait pas soigner ou d'un cancer, sans le savoir, les outils de diagnostic n'existant pas ...
L'exposition au soleil (ou aux lampes à bronzer) se paye un jour : ces pratiques font que le risque d’apparition d’un mélanome malin se trouve présentement augmenté de 60 %, que l'on mange bio ou pas ...
Certains experts attribuent le déclenchement de la maladie au vieillissement de la population, au tabagisme ainsi qu'à l'obésité et à la consommation d'alcool : le tabac reste responsable de la quasi-totalité des cancers bronchiques, première cause de mortalité masculine (et bientôt féminine) par cancer, et augmente très significativement le risque de cancer de la vessie. L’obésité et la sédentarité sont maintenant connues comme étant liées à un sur-risque de développer plusieurs sortes de cancer (sein, côlon, etc.). L’intoxication alcoolo-tabagique est responsable des cancers ORL et de l’œsophage …
Citons aussi le fait que certaines familles sont "à risque » : des anomalies génétiques (mutations) sont liées à une augmentation considérable du risque de développer un cancer du sein et/ou de l’ovaire, comme l’a récemment illustré le cas d’Angelina Jolie. Des anomalies génétiques ont également été isolées dans certains cas de cancers du côlon.
Rien à voir donc avec les OGM ...

Enibob
le 15 Janvier 2014 17h56

@ Noël
je vous recommande
- www.lemonde.fr/idees/article/2013/11/27/le-palmier-a-huile-l-ami-des-pauvres_3521077_3232.html 
et ces vidéos, exercice que vous appréciez : www.youtube.com/channel/UCvFo-qiGJGm1eE-zAJfHwog?feature=watch 
Même si je sais que vous privilégiez les bobards aux faits.

Envoyer
Fermer

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Vidéos des Journées de Printemps 2022 de l’AFPF

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 00h12

Vous étiez absent lors des journées de printemps de l’Association Francophone pour les Prairies et les Fourrages des 23 et 24 mars derniers à Paris ? Ou vous souhaitez revivre ces deux jours ? Al

La rénovation des prairies

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 23h20

Le livret de l’Agriculture sur la RENOVATION DES #PRAIRIES, une publication très intéressante, est téléchargeable : ediwall.wallonie.be/les-livrets-de-lagriculture-no-21-la-renovation-des-prairie

LE SURSEMIS

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 23h17

[Vidéo] Exposé de David Knoden (Fourrages Mieux) présenté lors des journées de l’Association Francophone pour les Prairies et les Fourrages (AFPF) des 23 et 24 mars 2022 à Paris. www.youtube.

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )