Coûts de production du lait - Un facteur qui fait la différence : la productivité de la main d'œuvre.

par Enibob, le 20 Décembre 2013 17h51
http://www.bretagne-international.com/Calendrier-2006/actu.p ...

C'est ce qui ressort de la comparaison des coûts menées par le réseau EDF (European Dairy Farmers) sur 294 fermes européennes.
Sur le site référencé vous pouvez télécharger la présentation de la présidente de ce club de fermiers, madame Katrine Lecornu, éleveur laitier en Normandie.
Outre les résultats en rapport avec les prix, le tableau de la page 19 montre que ce sont surtout les coûts de la main d'œuvre, du matériel et des bâtiments qui expliquent les différences de rentabilité : 50 euros/t en plus pour le quart inférieur par rapport au quart supérieur des éleveurs du groupe. Des différences énormes existent, pouvant aller de 30 heures par VL pour les meilleurs, à 87 h/VL pour les moins productifs, malgré des moyennes d’étable semblables. Les pays les plus efficaces sont l’Irlande, le Danemark et les Pays-Bas.
Notez que le réseau s’intéresse surtout aux éleveurs qui s’en sortent très bien...

JM Moreau
le 23 Décembre 2013 21h59

Intéressante présentation qui rappelle la grande diversité des exploitations et la difficulté de mettre en place des mesures qui ne passent pas pour des subventions à l'inefficacité ...
Intéressant la démarche de ce club : apprendre le meilleur des collègues pour progresser. J'avais signalé cela lorsque EDF a tenu son assemblée en Belgique ... mais n'avais recueilli que des sarcasmes.
Je retiendrai cette phrase : "C’est la nostalgie et la peur du futur qui freinent le progrès."
Madame Lecornu n'est manifestement pas sur la même longueur d'onde que M le Pay et M Francq !

Benjy
le 24 Décembre 2013 12h25

Le coût main d'oeuvre dans une ferme est assez important, comme le rembiurssement des infrastructures!! C'est ce que je me suis efforcé à expliquer au wallon depuis des années! :-))
50€ tonnes n'est pas encore exagéré !!

tirelipimpon
le 24 Décembre 2013 18h12

La campagne 2011-2012 est dans la moyenne, des prix ni très bas, ni très hauts.
Si le Danemark et la Hollande figurent parmi les meilleurs élèves au point de vue productivité horaire, il n'en reste pas moins que le pourcentage d'exploitations rentables sans primes dans ces pays reste effarant. Une exploitation sur onze au Danemark et onze sur quarante deux en Hollande, qui recoivent un prix du lait plus élevé que la moyenne. Les francais, un peu moins performants arrivent à 35 % d'exploitation rentables, les tchèques ont besoins quasiments trois fois plus de temps par vache et pourtant quatre exploitations sur cinq sont rentables.
Et ne pas oublier que le réseau ne s'intéresse qu'aux éleveurs qui s'en sortent très bien

Enibob
le 27 Décembre 2013 15h31

@ Benjy
Ces charges sont la conséquence de vos choix librement décidés.
Mieux vaut que chacun assume ses propres erreurs que d’être tous obligés d’assumer les erreurs des autres.
@ tirlipimpon
correction : les membres du club sont des fermiers qui s'en sortent mieux grâce aux soutiens des scientifiques et aux échanges qui leur permettent d'adopter des solutions éprouvées ... Vous êtes libre de vous inscrire.

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Quand irrigation rime avec recyclage et biodiversité

par Benoît GEORGES, le 15 Mai 2022 11h04

Cultivateur en Hesbaye liégeoise, Amaury Poncelet produit des #légumes de plein champ destinés à la surgélation. S’il s’agit de l’une des très rares cultures qui peut nécessiter une #irri

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )