Une EUROPE à deux vitesses...

par Prophète, le 20 Décembre 2013 09h26

En regardant la vidéo, les citoyens commencent à se rebeller contre cette capitale de L'Europe avec des vrais slogans . L'Europe pour l'argent mais pas pour les gens.
Et pour certains éleveurs :
De la viande venant d'Amérique avec d'autres normes sanitaires...que les nôtres vont influencer négativement notre commerce qui ne demande pas cela.

On voit certains syndicats agricoles avec tracteurs et drapeaux.
Je n'aperçois pas le drapeau vert de la FWA ? Serait-il déjà enfermé dans les couloirs du parlement européen...


www.dhnet.be/actu/belgique/10-000-manifestants-ont-deambule-dans-les-rues-de-bruxelles-jeudi-52b358a035701baedaa48d0f 

fermement
le 20 Décembre 2013 14h01

Il serait peut-être temps de se poser les bonnes questions.
Mr Di rupo aura plus d'attention pour les Afghans que pour les manifestants d'hier?
Quant à la FWA la réponse viendra peut-être un jour ... si ce n'est pas trop tard.
COURRAGE

tchoutchou
le 20 Décembre 2013 14h58

LA FWA est une grosse machine ou locomotive ... difficile à démarrer ... et difficile à arrêter ... pas toujours bien huilée, qui grippe, et finit par dévier de sa trajectoire au point d'oublier sur les quais une grosse partie de ce monde agricole actif. Ce qui est gros se frotte au gros et l'Europe en comporte beaucoup. je n'ai pas la vérité mais depuis que l'on se plaint de la FWA, elle n'a pas suffisamment réagi, je pense qu'il est vraiment temps de laisser filer cette locomotive avant de sombrer avec dans un ravin.

A contrario, ce qui est petit, est vigoureux, réagit vite même parfois trop vite. Mais la situation est tellement avancée qu'il est bien plus que temps de se faire entendre. Ne baissons pas le bras ... notre secteur devra d'une manière ou l'autre subsister, le tout est de savoir comment...

Enibob
le 20 Décembre 2013 16h23

m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=0202895238223 
Lisez bien : "Interrogé sur BFM Radio, samedi, le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, a promis que le bœuf aux hormones, toujours interdit en Europe, le resterait, mais il a par exemple laissé la porte ouverte pour le poulet nettoyé à l'eau de javel : "On pourrait laisser le choix aux Européens, via des systèmes d'étiquetage clair. Ne diabolisons pas. Moi je fais confiance aux consommateurs. Par exemple, si j'achète un poulet, je prendrais évidemment un poulet de Bresse." C'est une constante : en ce qui concerne la conformité vis-à-vis des normes environnementales et sanitaires, les accords négociés par l'Union européenne sont extrêmement stricts. Les produits importés doivent tout simplement satisfaire aux mêmes règles que les produits européens. Je suppose que le PE aura à cœur de faire respecter cela ... Le Canada utilise aussi les hormones, mais ce qu'il envoie chez nous est conforme à notre législation : l'accord ne déroge pas à ce que je sache !
Mais c'est plus porteur de crier haut et fort des messages de peur et d'apocalypse ... portés par la haine des USA, des multinationales, du capitalisme et de notre société occidentale de ceux qui ont le temps d'empêcher les gens de travailler.

Européen
le 20 Décembre 2013 17h30

Karel de Gucht contre le poulet Fisc = 1 - 0

C'est pas à la radio mais c'est l'écho qui le dit par écrit.

www.lecho.be/actualite/economie_politique_belgique/Karel_De_Gucht_fisc_1_0.9443116-3154.art?ckc=1 

le Pay
le 20 Décembre 2013 17h53

Enibob vous savez très bien que les hormones ne sont pas détectables dans les "bons morceaux" qu'ils nous ne envoient, on le sais pour ce qui est des viandes bien trop tendre pour être vrais qui viennnet d'Argentine. Et que dire du sacriop saint bien être animal dans ces pays ou les b^tes sont enbtassées dans des enclos dans la boue ou sous le soleil pettant sans ahies pour les protéger. Pour ce qui est de la FWA, non seulement ils ne participent pas mais en plus ils torpillent en racontant des mensonges aussi bien aux agri. qu'aux responsables syndicaux autres, Mr Coulonval nous qualifie d'activistes auprès des dirigeants de la FGTB CSC, puis à ses membres il dit que faisant partie du patronat il ne voit pas de raisons pour aller avec ces gens là !... sauf que ces gens là sont nombreux et représentenet la majorité de NOS consommateurs.En 6 mois partir de rien et arriver à une alliance soutenue par de 60 organisations et voir le respect mumtuel s'installer, c'est super, Nous avons tous intéret à tirer la corde dans le même sens ! Les quelques finaciers 20 x plus riches ne sauraient manger 20 x plus, à méditer.

Enibob
le 20 Décembre 2013 18h24

Si c'est vrai pour les viandes importées, c'est aussi pour les viandes de chez nous ... Et comme vous savez comme moi que le trafic d'hormones est florissant ...
Apportez donc les preuves scientifiques de ce que vous affirmez au sujet des hormones. J'attends les références de publications ou d'un avis du comité scientifique de l'AFSCA. Sans ces références, vous ferez la preuve que vous ne parlez que par slogans, en prenant pour argent comptant la moindre affirmation, sans  vérifier les sources. Vos "arguments" n’ont pas pour ambition d’apporter une information objective, mais de frapper l'opinion plus réceptive aux bobard émotionnels qu’aux démonstrations scientifiques rationnelles.
Vous oubliez cher M le Pay, que à peine plus de mille exploitations brésiliennes sont autorisées à exporter chez nous et qu'elles font l'objet de contrôles réguliers de l'OAV. Au moindre manquement, c'est l'exclusion.
Ce faible nombre vient de ce que les fermiers brésiliens ne se voient offerts qu'un faible bonus pour produire à destination de notre marché.
Depuis le début de l'année et jusque fin novembre, le Brésil a exporté 1.362.000 tonnes de viandes ...
Cessez donc de voir dans les restrictions en tout genre la seule porte de sortie pour l'agriculture ... Cessez d'être contre tout sans jamais proposer un système adapté au monde de demain. C’est la nostalgie et la peur du futur qui freinent le progrès.
Et vous avez vite fait une majorité avec 2.000 personnes sur une population de 11 millions ! Qui parlait de vantard sur ce site ?

Sollecus
le 20 Décembre 2013 19h22

2000 personnes, c'est ceux qui voyagent dans les couloirs des bâtiments de la Commission et qui pointent pour le salaire jour acquis ... mais 10 000 personnes qui arpentent les alentours sous la pluie sans pointeuses, avouez que vos arguments sont de très basse classe..
Les abattoirs belges prélèvent des morceaux sur les animaux venant d'être abattus et les vétés présents font leurs devoirs pour analyses. L'Afsca ne prend pas de visu la science de l'animal. Ce n'est que si un problème est décelé que notre agence se mobilisera. Il s'agit de viande sur crochet et pas de viande en transit vers congélateur et bateau réfrigéré ...

Il faut bien vous dire, mr Enibob, Moreau que le camouflage vient toujours de loin et prémédité . Si vous avez vécu la guerre, un camouflage était en fougères, maintenant il est dans le plastic.

Il faut cesser tout ce système de camouflage international régit par des patrons en costumes Bleus qui mondialise dans le noir de leur poche en liquide...

Le paradis
le 20 Décembre 2013 20h55

pour tchoutchouc

Le train de sénateur adopté par la loco foi est à vapeur et est sans doute en vacances sans fumée.
Comme d'habitudes. Il ont opté pour des vacances de neige mais sont encore en glissade vers le ravin...Ils s'activent à d'autres tâches de fin de budget...Et si le train devenait plus intéressant que le tracteur avec plaque rouge ... dans le trafic bleu de l' au delà des frontières de L'Europe.

Si tu comprends, ces cheminots sont de mèches avec les commanditaires du rail international

fermement
le 20 Décembre 2013 22h13

Mr Enibob:je suis d'accord avec vous quand vous dites qu'il faut vérifier ses infos et ne pas fonctionner à l’émotion. Mais vous, croyez-vous tout ce que vous écrivez? Etes-vous naif pour toujours défendre à ce point le système en place?
Je crois que vous etes un peu pervers et surtout très manipulateur.
Ps:BRAVO à tous ceux qui se bougent !!!!

Enibob
le 21 Décembre 2013 14h16

Article du Soir de ce samedi, page 7 : "Mayeur : « On s’est fait piéger »".
Extrait : "On ne bloque pas cinq carrefours avec une manifestation de 700 personnes. On a été un peu trop gentil avec le syndicaliste qui a organisé la manifestation. Les retours sont très négatifs. Pas seulement les Bruxellois, mais y compris du côté des politiques de gauche."
Lisez les propos de Mayeur : 700 personnes ... pas 10.000 ! Changez vos lunettes !
Empêcher les gens de travailler, c'est peut-être comme cela que vous espérez faire entendre votre message?
Ce ne sont que des attitudes populistes ...

Enibob
le 21 Décembre 2013 15h10

Cher M fermenent,
Je recoupe TOUJOURS les infos qui font l'objet d'un billet. Ce ne sont pas des réactions émotionnelles. Bien souvent, ce sont même souvent des "scoops" francophones ...
Croire, c'est ce qu'on demande aux croyants, ceux qui se basent sur des croyances. Une croyance, c'est tenir pour réel l'existence de quelqu'un ou de quelque chose qui n'est pas perceptible par l'expérience ou prévu par la science. Les croyants basent ce qu'ils appellent raisonnements, sur des dogmes. C'est une façon de penser qui permet d'affirmer, sans esprit critique, des vérités ou l'existence de choses ou d'êtres sans avoir à en fournir la preuve. Et pour eux, un dogme, c'est intangible. Et plus le croyant agit par conviction idéologique, plus ses capacités de discernement et la qualité de sa réflexion sont altérées. Et ce qu'il appelle "vérité", "réalité", ce n'est que l'imagination de leur propre esprit.
Ce n'est pas de cette façon que je fonctionne ... Et c'est probablement cela qui dérange puisque je ne souscrit pas aux dogmes du protectionnisme, de la limitation des libertés, de l'économie dirigée ... principes qui n'ont JAMAIS prouvé qu'ils permettraient d'assurer à TOUS de meilleures conditions de vie. Par contre, ces dogmes, défendus par certains ici, n'ont pour seul fondement que le maintien de privilèges en vue de les protéger contre les forces du changement économique ... ce que je considère, excusez moi, comme une monstruosité.
Mes commentaires, eux, répondent aux propos erronés et slogans du type "pensée magique" ou destinés à répandre la peur, qui allient stupidité, mauvaise foi, mensonge, voire malveillance jusqu'à la volonté de nuire, de ceux qui refusent de voir la réalité ou qui m'insultent parce que les faits exposés ne correspondent pas à leurs idées lorsque je défends la liberté individuelle, celle qui implique un mécanisme économique très bête, mais qui les dérange fortement, à savoir que la seule façon de faire des profits, dans notre système, c'est de sa

Enibob
le 21 Décembre 2013 16h22

suite
... la seule façon de faire des profits, dans notre système, c'est de satisfaire la demande sur le marché, et que ce qui compte c'est la production, qui permet de satisfaire les besoins des consommateurs. Bref, on ne produit pas pour produire, mais pour répondre aux besoins des hommes.
Oui, je défends la concurrence car je pense que c'est l’absence de concurrence qui fait problème : ou bien il y a économie dirigée (avec les privilèges accordés aux copains) ou alors formation de cartels (ententes entre producteurs pour se partager le marché). Dans les deux cas il en résulte un frein à l’innovation et une réduction de la qualité car la sanction du client ne se fait plus sentir.
Oui je combat la volonté de certains de brider la concurrence pour obtenir des avantages à court termes : c’est le problème du clientélisme politique ou de la morbidité de l’appât du gain. Et c'est contraire à ma conception de l'économie.

Envoyer
Fermer

Elevage et agriculture de précision pour répondre aux enjeux écologiques

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 19h09

[Vidéo] A l\'occasion des 150 ans du Centre wallon de Recherches agronomiques/CRAW, RTBF Info a réalisé un reportage qui met en exergue la \"PRECISION\" pour l’économie, l’écologie et le rendemen

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    23 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 9 commentaires
  5. Chien de ferme

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...