La fraude alimentaire ne date pas d'aujourd'hui ...

par Enibob, le 17 Décembre 2013 11h56
http://www.histoire.presse.fr/actualite/infos/fraude-aliment ...

A l'heure où une nouvelle fraude mise au jour en France qui risque d'ébranler une fois de plus la confiance des consommateurs (fraude permise par le trafic de documents par des vétérinaires véreux), il m'a paru intéressant de rappeler, n'en déplaise à certains, que la fraude alimentaire, l'art de la tromperie, font manifestement partie d’une tradition qui se confond avec celle des "terroirs", si chers à une partie des consommateurs.
L'article référencé, de la plume de Madame Arlette Lebigre, une des meilleures spécialistes de l’histoire du droit, donne une série de pratiques frauduleuses ayant cours dans nos campagnes et illustrant le principe que le désir du gain a toujours été une des âmes du commerce. Elle nous rappelle ainsi que deux pratiques courantes consistaient au XIIIème siècle à mélanger le beurre avec des fleurs de pissenlit pour lui donner plus d’éclat ou à mixer tout bonnement beurre frais e...

Sollecus
le 17 Décembre 2013 16h03

"Qui se confond avec la tromperie des terroirs ?"

Vous y allez fort .Il s'agit de détournements de viandes chevalines hors normes sanitaires....21 personnes en cause. Ce n'est pas de la tarte au maton....


Le profit c'est tout de suite et ça c'est de l'agro-alimentaire

Enibob
le 17 Décembre 2013 16h17

Vous avez, comme d'habitude, tout compris ...
La fraude, ce sont les vétérinaires qui l'ont rendu possible : ils ont aidé des maquignons avec des certificats selon lesquels les chevaux étaient autorisés pour la chaîne alimentaire. Sans ces certificats, les chevaux vont direct à l'équarissage.
Le maquignon paye 10 euro le cheval et grâce au certificat clean, le revend 400 ou 500 euros ... Pour qui le profit ?
Votre haine vous aveugle ...

Noël
le 17 Décembre 2013 16h31

Mais qui vous a dit que cette viande était mauvaise ? Et si le cheval avait été sevré ? La fraude, vous l'imputez aux vétés ? Vous avez de l'audace à revendre, on voit que vous avez été à une bonne école pour dire que vous étiez sous ordonnance médicale. Un antibiotique agit combien de temps ? Pour vous c'est jusqu'à la mort .... Dans le lait, alors c'est pareil, la vache ne pourra plus jamais être traite... Les normes sont despotiques et à revoir. Avez- vous déjà bu du lait contaminé par antibiotiques ? Je m'adresse à Mr Piraux, enibob, et alors vous avez été trois fois au WC ?

Noël
le 17 Décembre 2013 16h57

Pourquoi faut-il importer de la viande d'Amérique ? En libre échange ?

Enibob
le 17 Décembre 2013 17h23

Où ai-je dis que la viande était mauvaise ? Si vous lisez mon billet et mon commentaire correctement, vous ne trouverez pas le mot "viande", sauf lorsque je cite les fraudes du 13ème siècle ...
Sans les faux certificats, pas moyen de vendre ces chevaux pour en faire des steaks ou du hachis. Je cite Europe 1 : "Y-a-t-il eu fraude ? Selon les informations de France 3 Languedoc-Roussillon, plusieurs centaines de chevaux auraient été rachetés à Sanofi-Pasteur sur son site de d'Alba-la-Romaine en Ardèche par un marchand de chevaux du Gard. Ce dernier aurait ensuite revendu, les chevaux à un négociant à Narbonne, dans l'Aude. C'est là que la fraude semble se jouer. Un faussaire implanté dans les Alpes de Haute-Provence aurait ainsi permis d'établir de nombreux faux documents. Trois vétérinaires complices originaires du Gard, de la Drôme et du Cantal sont quant à eux soupçonnés d'avoir contribué au "blanchiment" des chevaux avant leur revente en abattoir."
Vous qui savez tout, vous devriez savoir qu'un cheval, selon la réglementation, est identifié et est accompagné d'un "document unique" qui indique s'il est destiné à être abattu pour intégrer la chaîne alimentaire ou pas. Les traitements vétérinaires sont différents selon le cas. (eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2008:149:0003:0032:FR:PDF) 
Votre obsession de m'appeler Piraux tourne à la paranoïa : faites vous soigner !

Enibob
le 17 Décembre 2013 17h37

Pourquoi importer de la viande ?
Demandez le à ceux qui importent (www.zandbergen.com/nl/bedrijf/bedrijf.htm),  à ceux qui apprécient cette viande dans leur assiette ... par exemple l'avis d'un boucher ... bien de chez nous : www.maisonleblanc.be/boucherie/viandes/boeuf-argentin 
Pourquoi achète-t-on la viande de l'UE dans les pays tiers ?
Demandez le à ceux qui l'achètent ...
Et au sujet de la fraude, un article de "La Nouvelle République" : www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2013/12/17/Du-cheval-pharmaceutique-dans-les-assiettes-1727795  extrait : "Quatre vétérinaires, soupçonnés d'avoir « réalisé et permis le défaut de traçabilité en allant jusqu'à établir des certificats de complaisance sans même parfois avoir vu l'animal"; Ce n'est pas moi qui le dit ...

par le carolo
le 17 Décembre 2013 22h06

les chochotte de la ville déclare aux moment du puçage du canasson oui on le mange ou non il devra mourir tous seul, même si il soufre de solitude dans une prairie pendant plusieurs année .
De la a dire qu'il est impropre a la consommation ! il a un pas que je ne me risque pas car nécessité fait loi .

jeune agri
le 18 Décembre 2013 08h31

Mais bien entendu ... quand la grande industrie alimentaire fraude, il faudrait les pardonner. ça s'est toujours fait alors est-ce vraiment grave? la traçabilité est complètement inexistante mais il n'y a aucun risque et on maitrise la situation. hum!!

Et l'éleveur qui boucle son veau à 8 jours au lieu de 7 est un grand fraudeur...

Noël
le 18 Décembre 2013 12h31

Quand un lait est positif aux antibiotiques via le service de Battice, que fait - on avec ce lait ? Pénalités à outrance pour le producteur fautif, tout le lait de ses tanks livrés ce jour -là sont impayés et même plus parfois c'est tout le camion .... Assurance ? ...Le lait est mauvais pour faire du fromage ?

Mais ce lait devrait être détruit ?? Et que se passe-t-il ? Mr Piraux, Enibob ?

Enibob
le 18 Décembre 2013 13h01

Jeune agri, ai-je dit qu'il fallait pardonner la fraude ? Soyez sérieux svp !
La fraude est contraire aux principes de base d'un système d'échanges ... C'est du vol, ni plus, ni moins.
Mon billet, par le biais d'un lien vers l'article d'une historienne, vise tout simplement à rappeler que la fraude alimentaire est aussi vieille que l'agriculture ... Rien de plus, rien de moins.
En ce qui concerne le nouveau "scandale", si vous suivez le sujet, on peut, à ce stade conclure qu'un individu a mis en place un système de fraude basé sur des faux passeports équins plus vrais que vrais grâce à la complicité de vétérinaires. Rien ne dit encore qu'il y a eu un risque sanitaire ni que la chaîne de distribution de ces viandes était au courant puisque les papiers étaient conformes. Pour rappel, la dénonciation anonyme a été faite fin 2012 et qu'il a donc fallu 11 mois d'enquête pour démonter le mécanisme.
La traçabilité repose sur des documents. Il repose en effet sur la confiance et les contrôles mis en place. Mais si on trafique le document dès la source ... ceux qui sont en aval peuvent-ils en être rendus responsables ?

Enibob
le 18 Décembre 2013 13h07

Ceux qui connaissent un petit peu la technologie fromagère savent que les antibiotiques, même à faible dose, inhibent le développement normal des levains utilisés en fromagerie ... Cela a pour conséquence que le Ph du caillé reste élevé et que peuvent proliférer des coliformes qui produisent des gaz qui donnent un mauvais goût au fromage. idem pour le beurre et les babeurres ...
Manifestement M Noël a encore perdu une occasion de se taire ...

Enibob
le 18 Décembre 2013 13h49

@ le carolo
et parfois, la chochote de la ville, frappé par la crise, vend son cheval à un maquignon qui jure "croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer" que le cheval ne finira pas sur la table de ceux qui ont perdu au tiercé ... mais qui trouve un ripoux pour falsifier le passeport ... et le pauvre cheval finit ses jours pendu à un crochet ...

naitsirhc
le 18 Décembre 2013 19h12

pourquoi faites vous des commentaires sur les articles de ce clanpin????????

bobine
le 18 Décembre 2013 19h26

@ naitsirhc
enfin quelqu'un qui a compris

bobine
le 18 Décembre 2013 19h28

merci naitsirhc, tu me rassures...

Enibob
le 18 Décembre 2013 21h05

De quels commentaires parlez-vous ?
Si c'est pour dénigrer, je n'appelle pas cela commenter ...
Merci à bobine de rappeler cela ...
A propos, il me semblait que vous aviez proclamé ne plus suivre ce site ... Parole d'ivrogne ?

broutard grognon
le 18 Décembre 2013 21h14

@ naitsirhc
le meilleur commentaire que j'aie lu depuis longtemps

la brouette
le 19 Décembre 2013 10h12

Bien sur qu'on ne saurait pas toujours etre d'accord avec ce que publie Enibob, car on est des professionnel du milieu agricole. Enibob met toujours le lien ou il a été pecher l'info. le profane qui lit ces infos croit tout ce qu'il lit. d'ailleurs tout les fermiers ont déjà parlé avec des citadins qui savent à peine que le lait vient de la vache.

Enibob
le 19 Décembre 2013 11h16

Ces infos proviennent en général de sources fiables, recoupées. Ceux qui font ces analyses sont des professionnels eux aussi. Qui ont une approche non limitée aux clôtures d'une exploitation. Et qui connaissent, n'en déplaisent à certains, la réalité et du monde agricole et des marchés.
Personne ne vous oblige à partager leur opinion ... mais ce n'est pas une raison pour attaquer la personne qui ne fait que vous permettre d'avoir connaissance de ce qui se passe ailleurs dans le monde, les tendances, les évolution des marchés.
Si votre analyse est différente, argumentez et laissez les slogans populistes de côté.
Le billet ici est relatif à une étude historique de la fraude alimentaire et de ses conséquences ...

jim
le 19 Décembre 2013 17h03

débattre de manière constructive est impossible avec enibob. Il n'a rien de mieux à faire que de taquiner le fermier sur agri-web. il est accro. aucun intérêt. juste de la provoc. suffit de passer son chemin

Noël
le 19 Décembre 2013 17h41

@ Enibob

Si le lait positif aux antibiotiques ne peut pas servir pour faire du fromage ..., il peut servir à autre chose, il peut être donné aux bonnes oeuvres comme pour les denrées périmées...
Mais je crains que ce lait ne continue à être traité dans la filière industrielle ...
Rendac est aussi un industriel et les ciments d'Obourg aussi.

Comment faisait-on avant avec un peu d'antibiotiques dans le lait ?

Et dans les autres denrées alimentaires, il n'y a pas de médicaments ! Des tas de conservateurs beaucoup plus toxiques mais on a appelé cela des E 100 jusqu'à E 500...
100 à 199 pour les colorants,

200 à 299 pour les conservateurs,

300 à 399 pour les antioxydants,

400 à 499 pour les agents de texture,

500 à 599 pour les acidifiants

600 à 699 pour les exhausteurs de goût,

900 à 999 pour les édulcorants.

Cela ne vous provoque pas de GAZ ...

bobine
le 19 Décembre 2013 19h26

Ah on dirait que je ne suis pas le seul à avoir pointé la vacuité des commentaires d'enibob, la mouche du coche :-)

Nénibob
le 19 Décembre 2013 20h45

Enibob ecrit ceci:

il m'a paru intéressant de rappeler, n'en déplaise à certains, que la fraude alimentaire, l'art de la tromperie, font manifestement partie d’une tradition qui se confond avec celle des "terroirs", si chers à une partie des consommateurs.

Je répondrez que pour ce qui est des éleveurs, la fraude ne fait pas partie des habitude, désolé nous n'avons pas été élevé de cette façon! Léleveur est tellement suivi aujourd'hui, que la première erreur est sanctionné, pas pour les fraudeurs qui font celà par tradition!!!!!!!!!!!

La communauté Européenne, ferait beaucoup mieux de s'occuper des produits agricole sorti des exploitation et d'en assurer une tracabilité, et de laisser les éleveurs travailler en paix! Les scandales viennent aujourd'hui uniquement de lindustrie, l'appat du gain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Dans les fermes on essaye de faire 1 1 = 2 quand certaines année on arrivent à -1. certains industriels verreux, c'est 1 1 = 200, et lorsque c'est découvert les fraudeurs payent et nous aussi car le sérieux de notre proffession est balayé et nos produits se vendent moins bien et fait baisser les prix !

bobine
le 19 Décembre 2013 21h07

@ Nénibob
plus mille
et aussi, un conseil si je peux : laisse tomber avec ce mec

Enibob
le 19 Décembre 2013 21h46

Suivez lez bons conseils du troll ... laissez tomber ! Revenez sur le sujet du billet.
Sa seule "contribution", c'est d'essayer de mettre de l'huile sur le feu. Au sujet du thème du billet, à savoir la fraude, quelle est sa contribution ? Rien Nada Zéro. Ses grossièretés remplacent toute argumentation de fond. Il a d'ailleurs raison d'en rester là vu sa capacité de discernement !
Et tant mieux pour vous M Nénibob si vous ne fraudez pas ... C'est rassurant. De là à dire que personne ne fraude ... Il n'y a pas si longtemps, lors d'une émission de question à la une, un chauffeur convoyeur de bétail expliquait à la journaliste comment cela se passait ... C'était en 2006 et l'émission pointait le retour des trafiquants d'hormones ... grâce à la mise au point de produits indétectables et les autorités estimaient que 10% au moins du bétail était trafiqué ... Karel Van Noppen, c'était en 1995, pas au 13ème siècle !
Et quand je vois les conceptions de Noël au sujet des antibiotiques, et naguère des cellules lorsqu'il traitait le vétérinaire Théron comme il me traite, je n'achèterais jamais du lait ou du beurre chez lui ! C'est avec de tels personnages que les bactéries finissent par devenir résistantes.
Et à part M le Pay qui argumente et défend ses options marxisantes et M Benjy, je trouve rarement une argumentation qui réponde aux aspects économiques des marchés. Par contre, cher Jim, des slogans tels "vous n'y comprenez rien" ou "vous n'avez jamais vu une vache", sans rapport avec les thèmes abordés, oui. Si vous appelez cela des arguments, nous n'avons pas la même notion de la langue française. Vous n'étiez probablement pas encore né que, pour aider mes parents, je travaillais comme "valet" dans une ferme de mon village. Après mes cours et pendant les vacances. Alors ...

Enibob
le 19 Décembre 2013 22h15

Plus récent, un article de Agrapresse du lundi 09 novembre 2009

Titre : La mafia des hormones serait toujours active en Belgique
Bien que l’usage des hormones soit interdit dans l’UE depuis de nombreuses années, des éleveurs belges continueraient à avoir recours à ces substances pour engraisser leur bétail. L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) paraît impuissante à enrayer ces trafics.
Les journaux belges Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen, qui citent le rapport 2008 de l’AFSCA, écrivent : « Le nombre d’infractions constatées en matière d’engraissement non-conforme est en diminution. Mais le nombre d’indices, lui, ne diminue pas ». Ces deux journaux affirment que la mafia des hormones continue à contaminer la viande en Belgique car l’AFSCA « se trouve impuissante et que la police a d’autres priorités ».
Flor Van Noppen, député, et frère du vétérinaire Karel Van Noppen assassiné en 1995 par des trafiquants d’hormones, souligne, quant à lui, que l’on utilise de plus en plus de produits qui stimulent les hormones naturelles ou qui sont des cocktails presque indécelables ». « Les cocktails, poursuit-il, contiennent des substances interdites, mais dans des proportions ne permettant pas leur détection ». Selon lui, le travail est effectué de plus en plus souvent par des hommes de paille. « Les petits agriculteurs engraissent leur bétail pour le compte d’autres et, s’ils se font prendre, ils encourent généralement de légères sanctions. Leur commanditaire les indemnise alors pour le désagrément encouru. C’est un comportement purement mafieux », conclut M. Van Noppen.

Il faut croire que tous n'ont pas été élevé comme notre ami Nénibob ...

Nénibob
le 19 Décembre 2013 22h46

si c est le cas avec les hormones faudra vous y habituer car qui dit libre échange dit même terrain de jeu. si certains autres pays peuvent piquer en toute honneur nous aussi à l avenir pour être compétitif. vive le libre échange. c est bien ce que vous pensez??

Noël
le 20 Décembre 2013 04h42

De toute façon, ceux qui stimulent pour le libre -échange sont des mafieux de premier ordre et ils sont couverts par d'autres intouchables ....

Enibob, vous êtes en retard de 20 ans . Vous étiez peut-être bien un bon valet à 20 ans ...avec le gaz hormonal derrière vous.

broutard grognon
le 20 Décembre 2013 09h46

je comparerais enibob a un alcoolique qui ne reconnait pas qu'il boit,on ne peut rien pour lui...

Enibob
le 20 Décembre 2013 11h24

Une réponse : voir ce que l’on voit et ne pas voir ce que l’idéologie vous demande de voir ...
Cantonnez vous aux insultes : vous n'êtes pas capable de discuter, de voir les avantages des échanges (les gaulois échangeaient des produits et marchandises avec les égyptiens il y a plus de 2000 ans ...), votre aveuglement idéologique et votre refus du progrès vous l'interdisent. Votre volonté de de brider la concurrence pour obtenir des avantages à court termes, c’est le problème du clientélisme politique ou de la morbidité de l’appât du gain, bref un combat pour préserver vos privilèges au détriment des consommateurs.
Caricature et simplisme ne font pas des arguments. Il est plus facile de critiquer et d'insulter de mafieux ceux qui ne partagent pas vos vues rétrogrades : cela réclame moins d'efforts et n'exige aucune compétence.
Ne parler qu’à ceux avec qui on est d’accord en caricaturant les opposants, on perd bien plus qu’on ne gagne …
C'est votre problème, mais une chose est certaine, ce ne sont pas vos vociférations qui arrêteront le commerce international ! Commencez vous même en n'achetant plus de TV, de smartphone, de tablette, de PS4 pour vos enfants, d'ordi pour critiquer sur internet ... Tout cela vous l'avez grâce aux échanges ...

André l'ami
le 20 Décembre 2013 14h32

On parle bien de fraude à la viande dans cet article.
Alors Enibob, vous n'êtes plus 20 ans en retard mais 2000 ans. Vous lisez trop de BD.
De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves...
Demandez à Obélix s'il mangeait goulument de la viande fraîche....

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Les méteils et le stockage des céréales à la ferme

par PNPE, le 17 Mai 2022 16h08

Il existe plusieurs méteils ! C’est l’occasion d\'en découvrir quelques-uns sur le terrain et de parler modes de récolte et valorisations. Le Moulin Mobile nous présentera des structures peu on

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    29 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...