Manifestation D19-20

par Guy Francq, le 10 Décembre 2013 14h05
Manifestation D19-20

Battons-nous ensemble !

Enibob
le 10 Décembre 2013 14h36

Je lis votre pamphlet : j'en conclus facilement que vous êtes "contre".
Nulle part je ne vois un projet, quelque chose de constructif, si ce ne sont les lieux communs ressassés par tous les mouvements politiques à longueur de journée au sujet de la justice sociale, de l'environnement, de la démocratie, des impôts. Qui pourrait être contre cela ?
Vous me faites penser à l'humoriste Pierre Dac : "Je suis contre tout ce qui est pour, et pour tout ce qui est contre".
Indignez vous : vous êtes à la mode ! Mais attention : il est normal que vous souhaitiez une vie meilleure. Tout le monde le souhaite. Mais quand on aspire à changer le monde, l’ignorance est inacceptable ! On vous dit que le capitalisme est la cause de vos problèmes et que seule une révolution à saveur collectiviste améliorera votre sort. Mais comme le système d’éducation contemporain ne vous a enseigné ni l’histoire ni les fondements du communisme, vous devenez la cible des vendeurs de rêves qui vous présentent une vision romantique et idéalisée, mais carrément mensongère de cette philosophie. Elle repose en effet sur la négation de la propriété privée (bizarre que des personnes qui vivent pour accumuler du patrimoine pour leurs enfants se fassent les chantres de ce mouvement) et sur la centralisation aux mains de l’État des moyens de production, du crédit, des moyens de transport, des infrastructures, des logements, etc. Cette formule peut sembler séduisante. Mais le rêve a toujours rapidement tourné au cauchemar, car un tel système n’a jamais pu exister sans coercition et violence souvent extrême.
Vous êtes en droit de protester et de réclamer des changements. Mais renseignez-vous sur la folie meurtrière et les ravages du communisme. Les ouvrages sur le sujet sont abondants et constituent votre meilleure protection contre le charlatanisme idéologique. Autrement, vous risquez d’être entraînés malgré vous sur la pente glissante du totalitarisme, et un jour il sera trop tard pour reculer. Vous commencez d'

Enibob
le 10 Décembre 2013 15h00

Suite
Autrement, vous risquez d’être entraînés malgré vous sur la pente glissante du totalitarisme, et un jour il sera trop tard pour reculer. Vous commencez d'ailleurs cette glissade : pour vous, il est patent que ceux qui ne partagent pas votre vision ne sont pas des démocrates. En effet, je lis que vous avez décidé que le capitalisme ne peut faire ménage avec la démocratie.
La notion de justice implique-t-elle que ceux qui gagnent de l’argent en prenant des risques ou grâce à leurs talents, leurs compétences ou leur esprit d’entreprise, doivent forcément être sanctionnés et punis pour que ceux qui ont le temps de s’indigner puissent être récompensés ?
Ce sont les technocrates keynésiens (et donc les politiques sociaux-démocrates qui les ont mis au pouvoir) qui sont les premiers responsables de la situation que vous dénoncez : l'austérité des plans actuels ou à venir est la conséquence directe de l’opulence de ceux, Etat et particuliers, qui ont vécu au dessus de leurs moyens, qui ont fait des dépenses inconsidérées par la grâce des taux avantageux. Ce désastre est le résultat du capitalisme de copinage et de la démocratie sociale, deux produits du keynésianisme.
Puis-je vous suggérer une chose : je vous propose vous et vos collègues "indignés" d'aller vivre dans des pays vraiment pauvres et que vous échangiez votre place avec des gens de ces pays qui ne demandent qu’à venir pour faire leurs preuves.

Enibob
le 10 Décembre 2013 15h11

Connaissez-vous le roman de George Orwell, "La ferme des animaux" ?
A vous lire, à vous voir vous agiter, à voir vos soutiens, j'y repense.
Sur la ferme, les animaux se révoltent. Menés par les cochons (animaux les plus intelligents du groupe), ils chassent le fermier. Une fois la révolution faite, les animaux s’entraident pour faire fonctionner la ferme. Mais au fil du temps, des clans se forment. Certains animaux assoiffés de pouvoir (les cochons) prennent le contrôle. Les cochons usent de propagande, de mensonges (ils collaborent même avec les fermiers voisins !) Le sort des animaux de la ferme se dégrade peu à peu. Pendant que les chevaux, canards et autres crèvent de faim, les cochons s'empiffrent. Et dorment au chaud dans la maison du fermier …
Un des commandements de la nouvelle ferme se lisait au départ : "Tous les animaux sont égaux". À la fin, il se lit : "Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres".
Les plus belles idées font souvent fi de la nature des hommes, dont une partie cherchera toujours le pouvoir et le contrôle. Ou jugeront qu’ils le méritent parce qu’ils mettent plus d’efforts à la cause.

Agro
le 10 Décembre 2013 15h36

Engagez-vous aux élections 2014 et surtout faites-vous élire...

Cotisant
le 10 Décembre 2013 16h11

@ Eni bob
Demander à Vincent Decroly pour vous embaucher dans son nouveau parti contre le capitalisme comme vous dites si bien.

www.lesoir.be/369533/article/actualite/belgique/politiclub/2013-11-28/vincent-decroly-fait-son-retour-en-politique 

Enibob
le 10 Décembre 2013 17h27

Ce serait plutôt la place de MM Francq, le pay, gustave, vous peut-être ...
C'est vous qui avec le MIG, le FUGEA, les syndicats, le Mouvement de gauche de Westphael, etc ... vous lancez dans une croisade anti-capitaliste. Pas moi.
C'est vous qui défendez le fait que le savoir, l'innovation, la responsabilité doivent faire pénitence devant l’irresponsabilité et l’ignorance. Pas moi.
C'est vous qui trouvez qu'il n'y a rien de moral dans l’effort individuel, dans la volonté de se dépasser et de dépasser les autres, dans la volonté d'entreprendre. Pas moi.
C'est vous qui réclamez une société pareille à une compagnie d’assurance multirisque où ce qui marche sert à renflouer ce qui ne marche pas, où l’effort compense la paresse, où l’épargne renfloue les dépenses impécunieuses, où vos privilèges sont préservés parce que les seuls à être honorables. Pas moi.

richard
le 10 Décembre 2013 17h47
Enibob
le 10 Décembre 2013 18h11

Pendu ? Vous en premier puisque vous voulez toujours plus d'Etat (traité de voleur par ce député) et défendez taxations et privilèges réservés à votre corporation, ce que pourfend ce M Bloom ...

par le carolo
le 10 Décembre 2013 20h07

@ Enibob ; Quand vous vous promener a la foir de Libramont en suivant comme un petit chien la ministre de l'agriculture, celle qui a vu passez sous c'est pieds en 10 ans 30000 emplois agricole en endormant les vieux syndicat d'out elle sort, et que vous la remplacer quand elle veut pas recevoir les gens qui se défende avec leurs propre moyen, et que vous dite cause toujours tu m'intéresse, vous penser réellement qu'on ne va plus rien essayer pour sauvez nos exploitation familiale?

guy francq
le 10 Décembre 2013 21h32

@ enibob;
J'ai 54ans ... cher enibob... avec 35 ans de métier derrière moi, aujourd'hui mon combat, je le fais pour la continuité et la durabilité des jeunes exploitants, ce qui me révolte aujourd'hui si l'on fait un petit comparatif, voir 30 ans en arrière, on gagne des miettes à ce jour.
Alors si vous dites que l'on ne prend plus de risques pour s"'en sortir.. mais nous ne faisons que cela TOUT LE TEMPS...
Un petit exemple même en dehors du contexte laitier, prenons l'aviculture .
Des chiffres concrets d'une dernière ronde de poulets de chair . Prendre le risque sur 6 semaines pour un poulailler de 40000 poulets. En travaillant superbement bien, et surtout en étant conscient du bien être nourricier que chaque aviculteur devrait être, c'est à dire de ne pas employer des antibiotiques uniquement pour rechercher l'effet de croissance, donc faire un poulet en fin de cycle à 2kg 500 max. et non pas 2 kg 700 voir plus.. Trouvez vous normal.. qu'en ayant couru tous les risques..que la vente de ces 40000 poulets couvrent uniquement tous les frais que vous avez eu.... IL ne reste rien pour payer votre bâtiment et vous octroyer un salaire... et tout le monde qui gravite autour de vous viennent presque tous vous dire bonjour en BM......
Alors faut pas trop pousser...

laitier
le 11 Décembre 2013 01h49
le Pay
le 11 Décembre 2013 11h30

Cher Obélix,
Dans la vire celui qui reste avec des iullère n'voluera jamais.
J'ai été soutenir au nom des agri plusieurs manifs et grêve dans des usines et dans le service publique. Ces gens m'on apporté un chaleureux acceuil, surpris de voire que nous nous tracassions pour eux et du coup ils se tracassent pour nous aussi et ça a permi l'alliance de se mettre en place.
La ploitique de droite ultra est en train de nous vendre aux multi nationnales et au commerce mondial comme elle le fait avec le service publique...Alors nous devons nous unir pour être plus fort face à eux.

Enibob
le 11 Décembre 2013 14h15

Vous parlez d'une évolution !
Sauver votre modèle familial qui date de l'époque où vous avez commencé, il y a 35 ans, êtes vous certain que c'est l'avenir ? Pensez-vous que c'est cela que veulent la majorité des futurs agriculteurs européens ?
Avenir, oui peut-être, si vous vous inscrivez dans des circuits de distribution de niche en mobilisant vos copains de d19-20. Non certainement si vous voulez commercialiser vos produits pour la consommation de masse qui représente, ne vous déplaise, 95% de la consommation dans notre UE et qui doit répondre à des exigences strictes de vos clients.
Le grand problème, cher monsieur, c'est que pour arriver à vos fins, vous exigez (voyez les programmes de certains de vos soutiens) une économie dirigée et la fin du libéralisme de libre entreprise, ce qui conduit à des désordres monétaires, des pertes d’emplois, des manque d’investissements, des destructions d’entreprises … Venezuela et Argentine en sont les exemples vivants.
Si vos slogans et la composition de vos soutiens me font penser à la "Ferme des animaux" d'Orwell (ceux que l'on entend combattre pour la réalisation de l’égalité des conditions, on voit bien où ils veulent en venir : au pouvoir absolu et à l’asservissement de tous), votre dernier plaidoyer et vos tentatives de justification après la remarque de M Obelix qui rejoint la mienne, me font penser à Don Quichotte : quelqu'un fasciné par une culture chevaleresque dépassée, inadaptée à un monde en pleine mutation technologique, comme l'était le Moyen Âge finissant. À la fin du roman, Don Quichotte rentre bredouille dans son foyer, alors que les moulins à vent (symboles des changements technologiques) continuent à proliférer ...

Enibob
le 11 Décembre 2013 20h31

Voici qui devrait vous intéresser chers le pay, carolo, guy francq, gustave ... : www.levif.be/info/actualite/belgique/vega-le-nouveau-mouvement-de-vincent-decroly/article-4000472027500.htm 
C'est clair et cela correspond à votre discours : "Vincent Decroly et Michèle Gilkinet font tous deux partie de cette tendance des objecteurs de croissance, anti capitaliste et anti productiviste. «Il faut dès à présent programmer la fin du capitalisme, explique ainsi Decroly: c’est eux ou nous ...»"

par le carolo
le 12 Décembre 2013 08h53

@ Enibob ; une chose est sur, après le 14 mei 2014, le MR sera toujours MR, mais mouvement raplati, et vous ne toucherez pas a une reconduction de votre POSTE, je connait plusieurs exploitation agricole a remettre pour vous lancez dans le libres MARCHEZ

Envoyer
Fermer

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

Location panneaux coffrage

par Jeune agri , le 23 Novembre 2022 09h47

Une adresse pour de la location et/ou la mise en œuvre de panneaux coffrage (banches) = cadre alu panneau coffrage. Je prévois de renforcer un mur porteur d\'un bâtiment et qui sert également de

L’optimisation de la pulvérisation – Comment faire mieux avec moins ?

par Benoît GEORGES, le 18 Novembre 2022 11h38

Formation continue PHYTOLICENCE le 28 novembre 2022 à 13h à l\'ISIa Huy (rue Saint Victor 3, 4500 Huy). Elle sera dispensée par Sylvain Collienne. N\'oubliez pas de prendre votre carte d\'identité

Conférence de Julien Hérault: comment optimiser mes coûts de mécanisation?

par Benoît GEORGES, le 12 Novembre 2022 08h06

Vos coûts de mécanisation pèsent lourd dans la balance? Jeudi 17 Novembre, avec Julien Hérault, consultant français spécialiste en machinisme agricole, pour découvrir quels leviers d\'optimisati

Marcel JEANPIERRE était sourcier, radiesthésiste et guérisseur reconnu ... en plus d’être doté de bon sens et d’humour.

par Benoît GEORGES, le 04 Novembre 2022 12h10

C\'est dans le village d’Aisomont, sur les hauteurs de Trois-Ponts, que Marcel Jeanpierre avec son épouse, Minnie Thonon, exploite une ferme. Très jeune, Marcel Jeanpierre développe des dons de so

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 14 commentaires
  3. SPW
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...