CO2 au-delà de 400 ppm (source sillon belge)

par le Pay, le 30 Novembre 2013 18h12

La concentration de CO2 dans l'air a dépassé le seuil symbolique des 400 particules par million (ppm). L'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) vient de l’annoncer vendredi 10 mai 2013, c’est un niveau inégalé depuis des millions d'années. La mesure montre le rôle de l'homme dans le réchauffement du globe. La courbe croît sans discontinuité depuis les premières mesures de 316 ppm, en 1958.

le Pay
le 01 Décembre 2013 13h59

Et puis on viens nous dire qu'il faut absoluyment ouvrir les marchés ... alors que les transports sont de loin les plus grands responsables de cette concentration de CO2 !

le Pay
le 01 Décembre 2013 14h00

Et puis le livre de la duarbilité on nous dis que c'est mieux d'épandre le lisier que laisser les vaches ch...dans la prairie !

Enibob
le 01 Décembre 2013 18h07

le Pay est toujours à la pointe de l'actualité ... il claironne en décembre des infos de mai ! Un homme toujours accroché au passé ... On ne le changera pas !
Pour octobre 2013, à l'observatoire de Mauna Loa (Hawaï, où l'isolement, le calme de l’atmosphère et les influences minimales de l'activité humaine et de la végétation sont idéales pour le suivi des composants de l'atmosphère qui peuvent causer des changements climatiques) la mesure était de 393,66 ppm en moyenne. Des PICS de 400 ppm toutefois sont enregistrés ...
Un fait est que la croissance des taux de CO2 s'accélère : entre 1963 et 1972, 0,97 ppm par an, entre 2003 et 2012, 2,07 ppm par an.
Manifestement, notre porte parole de l'alliance d19-20 ignore qu'à l'échelle mondiale le transport génère 15% des GES et l'agriculture 13% ... Le plus grand "responsable", ce sont les procédés industriels (29%) suivi du résidentiel (23%). Et en matière de transports, la répartition est la suivante : 93,6% de ces émissions sont le fait du transport routier, tandis que les émissions des autres modes de transport sont négligeables en comparaison. Ainsi, le trafic aérien compte pour 3,3% des émissions du secteur des transports, le transport maritime pour 2,2% et le transport ferroviaire pour 0,4%. Cela relativise l'impact des ouvertures de marché ... Ce ne sont pas des camions qui amènent en Europe les viandes du continent américain qui compensent les diminutions de production ...

Enibob
le 01 Décembre 2013 18h15

Une question cher porte parole des indignés de tout bord : avez-vous déjà demandé aux chinois, indiens, brésiliens, indonésiens etc ... s'ils accepteraient de réduire leur niveau de vie qui vient de s'élever en raison de l'ouverture des marchés que vous pourfendez ? Avez-vous seulement réfléchi que cette élévation permet à l'Europe de produire, notamment, plus de lait pour répondre à leur demande ?
Votre indignation, excusez-moi, mais pour moi, elle s'assimile à une défense de vos privilèges car ce que vous appelez "intérêt général" est en contradiction avec l'intérêt des non européens ... Tant qu'à faire, n’existe-t-il pas un intérêt général des liégeois qui serait en contradiction avec celui des non-liégeois ?
Et vous oubliez une chose cher monsieur : une partie considérable des biens et services que nous consommons aujourd'hui ne nous sont devenus accessibles que grâce à la mondialisation. Fermez les frontières et la production de ces biens ne sera pas relocalisée chez nous mais elle disparaîtra purement et simplement pour la simple et bonne raison que personne n’aura les moyens de se les payer.

André l'ami
le 01 Décembre 2013 21h00

Si toute la ville rejette les égouts et les chiottes dans le caniveau qui va dans la Meuse, pas de problème, c'est une petite amende ou une réprimande à venir en 2015 de ce mot à la mode dans toutes les bouches des politiciens : c'est à cause de L'Europe .

Si ton propre petit chien " yorshire" dépose un soupçon de selles sur le pavé, tu devras t'acquitter de l'amende qfl : qualité filière libre : 15 euros la première fois....si le poulet s'appelle nenibob...

Nénibob
le 01 Décembre 2013 23h23

vive l Europe pour tous?? sinon André tu peux me donner le solde de l amende. je prends. si ton chien vient régulièrement faire la commission à la même place, on pourra appeler celà une amende durable. même la police le devient.

le Pay
le 02 Décembre 2013 17h12

la Dépèche sur ces études antérieurs du sillon belge date de jeudi passé, donc voilà...
J'ai dis déjà que le transport de chose qu'on ne sait pas produire ici était justifiable mais mais pas des produits qu'on an déjà ici comme le lait, la viande...
Si certaines choses sont fabriquées par des gens qu'on exploite, et qui produisent 'une grosse partie des "procédés industriels" (29%)" je l'ai déjà dis, en laissant venir ces produits à bas prix, nos politiques se rendent complices de ces régimes totalitaristes. Si ces produits seraient encore fait ici même à prix suoérieur, nous aurions un taux de chomage peut être nul et donc moins de taxes et meilleur pouvoir d'achat pour tout le monde. Mais mon cher monsieur, vous préférez un régime politique qui pollue et qui n'enrichit que certains. Chacun sa conscience..

Enibob
le 02 Décembre 2013 18h47

Diantre, vous y allez fort ! Le Canada, l'Australie et les USA totalitaristes !
Vous voici aussi devenu porte parole du PTB sur ce site !
Illusion de se dire qu'en étant protectionniste on assure le plein emploi et la baisse des taxes !
Que feriez vous des emplois qui produisent pour l'exportation ? Vous vous doutez bien que refuser d'importer cela signifie rétorsions ... On a vu les résultats d'une politique agricole protectionniste avec prix garantis ...
Votre haine des entreprises vous perdra ...

Sollecus
le 03 Décembre 2013 18h27

Pourquoi les consommateurs canadiens aimeraient goûter les fromages européens ?
Ils doivent alors faire commerce avec les vendeurs européens ou même mieux se déplacer en Europe pour satisfaire leur besoins organoleptiques des fromages locaux.

Les touristes canadiens viennent parfois chez nous mais ils prennent pas de photos comme certains autres qui font du copié -collé...pour savoir la recette.

Un libre échange, ça sent le roussit ou le fromage puant !

figaro
le 03 Décembre 2013 18h54

Le fameux marché laitier chinois : va falloir quelques années ou de savants procédés industriel pour rendre tolérant au lactose une population asiatique majoritairement intolérante... encore un marché dans lequel tout le monde plonge en oubliant la base du commerce : une demande de la part du consommateur, même si l'on peut créer des besoins artificiel, c'est plus compliqué d'habituer une population à digérer un produit indigeste pour eux.

Enibob
le 03 Décembre 2013 22h20

Le gros du marché laitier chinois, ce sont les laits infantiles ...
Et si vous suivez l'actualité, ce dont je ne doute pas, vous n'êtes pas sans savoir que la politique "1 enfant" sera bientôt du passé.
Si vous suivez l'actualité économique, ce dont je ne doute pas, vous n'êtes pas sans savoir que la Chine, malgré vos croyances, est devenu un des premiers importateurs de poudres et que de très grands projets de fermes de plusieurs milliers de vaches (Arla, Fonterra...) sont en cours de développement.
Le monde évolue chère madame ...

Enibob
le 03 Décembre 2013 22h23

J'avais oublié : j'ai à plusieurs reprises posté des billets au sujet des investissements chinois en Europe destinés à garantir leur approvisionnement à long terme en produits laitiers. J'ai aussi fait part de la stratégie d'Arla et d'autres grandes sociétés vis à vis de la Chine.
Pensez-vous que ce sont des aventuriers et qu'ils se lancent dans de tels investissements sans savoir où ils vont ?

le Pay
le 04 Décembre 2013 13h13

la Muh, c'était les kings il y a quelques année, ils ont investit comme des malades pour le lait low cost, puis patatra !
Dois je vous rapeler que les producteurs Danois de Arla sont toujuours là parceque le poltique les a sauvé avec l'argent du contrbuable commme vous aimez à ;le dire Enibob.
alors à votre question sur le caractère aventurier d'Arla...
Je n'ose imaginer ce qui se passera si pour une ou l'utra raison la Chine ferme ses frontières dans quelques années...
Amid Falgaouï, racontait l'année passée qu'une firme avait deçu une demande de produit correspondant à la moitié de sa production . La firme a refusé elle a expliqué qu'un client qui achète plus de 20% de sa production pouvait mettre l'entreprise en péril,.;.. nouqs n'avons déjà qu'un seul client....

Enibob
le 05 Décembre 2013 17h57

Vos croyances danoises ont la vie dure ! Malheureusement, elles ne sont pas en phase avec l'article bien documenté de "réussir lait", même s'il date de fin 2011, que vous pouvez lire ici : www.reussir-lait.com/actualites/danemark-les-limites-de-la-substitution-capital-travail&fldSearch=lait:VR6Y3RJP.html 
Voyez aussi ceci : www.rlf.fr/actualites/danemark-les-quotas-revalorises-et-le-prix-du-lait-a-400-euros-1000-l:4WQ03N9S.html 
En outre, Arla ne vend pas 50% du lait qu'elle collecte en Chine ... Relisez sa stratégie, si vous avez seulement le souci de vous informer à la source ...
Il y a quelques mois, un autre article avait aussi mis en cause les producteurs eux même qui empruntaient, pour spéculer en bourse, en tablant sur la hausse de leur foncier ... Tout comme aux USA, ce qui a provoqué la crise qui dure toujours.
Mais je suis certain que vous mettrez cela sur le compte d'un complot ... Le journaliste a certainement été acheté je suppose !

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )