Emission diffusée sur france 5

par laitier, le 28 Novembre 2013 23h56

Solitude en agriculture...

le Pay
le 30 Novembre 2013 12h53

Enibob ne peut mal de réagir, ça ne lui fait ni chaud ni froid. Degugcht a dit un jour à 100 ferliers qui étaient face à lui qu'il se fichait pas mal qu'ils ne soient plus là demain pourvu que les accords trasaltlantiques aboutissent !

Enibob
le 30 Novembre 2013 16h07

Suite
Et je suis persuadé que ce n'est pas avec les solutions d'hier que l'on résoudra les problèmes d'un monde qui a changé. Je prendrai pour exemple l'agriculture familiale. On en parle beaucoup. Mais en la matière, le pluriel s’impose. Celle-ci revêt en effet des configurations bien différentes, aussi bien au sein d’un même pays que d’un pays à l’autre. Par ailleurs, l’exploitation dite familiale ne l’est plus toujours. Qui contestera que, sur bon nombre d’exploitation, l’époux ou l’épouse ne travaille plus sur place mais possède une autre activité ? Par conséquent, cette notion ne rend plus compte des fortes recompositions de l’organisation du travail dans le monde agricole. Et persister à la mobiliser, c’est s'enfermer dans une image ancestrale et figée, bref une vision réductrice.
Aujourd'hui, la question agricole ne se confond plus avec l’existence de sociétés paysannes ou de sociétés rurales. Il suffit de regarder l'actualité : fermes verticales, production sur les toits en ville, jardins collectifs urbains ... Et de plus en plus, les modes de vie urbains envahissent les campagnes. Sans compter le développement de systèmes de production associés à des logiques de firmes et les difficultés de transmission de l’exploitation individuelle à 2 UTH sur la base de laquelle s’est construite la PAC.

jeune agri
le 02 Décembre 2013 09h21

Super reportage, malheureusement vu par trop peu de monde.

@Enibob
il faut vivre ce métier pour le voir, ce n'est pas vos considérations de marchés, politique agricole, ...qui entrent en ligne de compte. C'est la vie quotidienne de ces agriculteurs, comme moi. Que l'on soit jeune ou pas, petite ou grosse exploitation, la réalité est là. Nous prenons de risques que nous vivons 7j/7 et 24h/24 très loin de vos statistiques et de vos appréciations. Ouvrez donc un peu plus les yeux ...

Enibob
le 02 Décembre 2013 14h17

Monsieur jeune agri, où écoulez vous votre production si ce n'est sur le marché ? Ou alors vous habitez sur la planète Mars ...
Dans notre système, on ne produit pas pour produire, mais pour répondre aux besoins des hommes et l'économie repose sur la capacité de faire des choix et de prendre des décisions. Par le jeu de la compétition économique, il faut conquérir des consommateurs (qui sont libres d’acheter ou non vos produits) ce qui implique de créer de la valeur ... Dans une économie libre, cher monsieur, les entreprises n’ont qu’un seul moyen de faire des profits sans virer dans le banditisme pur et dur : satisfaire la demande sur le marché. Si elles échouent, la faillite leur tend les bras.
En général, lorsqu'on se rend compte que quelque chose ne marche pas, deux attitudes sont possibles : la première consiste à analyser le problème et tenter d’y apporter une solution. La seconde consiste à s’entêter, en partant du principe que si ça ne fonctionne pas, c’est parce qu’on n’a pas suffisamment essayé. La réussite est une question de volonté, de persévérance, d'observations, de réflexions, d'adaptations ...
"Just weighing a pig doesn’t fatten it. You can weigh it all the time, but it’s not going to make the hog fatter"

Envoyer
Fermer

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Quel futur pour notre agriculture

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2024 07h14

Conférence le mardi 14 mai 2024 à 20h à Huy, Haute Ecole Charlemagne - AGRO. Dans le cadre du festival Nourrir Huy Waremme, Maxime Albanese, agriculteur et éleveur à Modave donnera une conférenc

Suivis en ferme du pâturage des bovins allaitants

par Benoît GEORGES, le 12 Mai 2024 19h46

Avec Fourrages-Mieux à destination des éleveurs.euses du Parc naturel Haute Sûre Forêt d\'Anlier,… Conseils personnalisés pour optimiser l’utilisation de vos prairies (entretien, fertilisation

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

Agenda des formations PHYTOLICENCE

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2024 12h17

25/04/24 (10h) au CTA de Strée. Autre formation : Séance conversion à l\'agriculture biologique le 25/04/24 (13h30) à Namur. Retrouvez toutes les formations sur le site de CORDER: www.corder.be/fr/format

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Prix des veaux?
  4. 15 commentaires
  5. Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

Les plus aimé

    70 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 58 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 52 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...