Ventes de nourriture en Belgique : recul au premier semestre 2013

par Enibob, le 18 Septembre 2013 17h02
http://trends.levif.be/economie/belga-economie/le-belge-ache ...

C'est aussi un signal du marché, même s'il ne plait pas.
Je n'en suis pas responsable : c'est une information de Comeos.
Rappelons qu'un agriculteur n'existe que par les débouchés qu'il trouve pour ses produits ...

Propète
le 19 Septembre 2013 08h12

La nourriture coûte chère aussi pour élever nos animaux. C'est pas Dominique Michel qui gaspille ...lui il reçoit toujours un trop bon pourcentage sur les ventes avant on appelait cela recevoir du marchand la queue de la vache...

figaro
le 19 Septembre 2013 09h59

Est ce que tout simplement, les gens auraient pris conscience du gaspillage fait de la nourriture et des autres produits de consommation ?
La mode actuelle est d'enfin user un peu plus ce que l'on achète.
Je pense que les gens achètent juste ce dont ils ont besoin et perdent la vilaine habitude d'acheter de trop pour jeter ensuite.
La situation financière les feraient tout de même un peu réfléchir sur leur pouvoir d'achat et leurs habitude d'acheter - jeter ......
On devrait peut être comparer ce qui étaient acheté en nourriture par habitant dans les années 50 et les années actuelles.

Le pompier
le 19 Septembre 2013 13h13

De plus en plus de maraîchers vendent leurs produits en frais et en direct sans passer par la bourse des grandes surfaces, n'en déplaise à Comeos qui est un inconnu dans ce marché hebdomadaire. Comeos a un rôle d'intermédiaire, protectionniste mais n'en disons pas plus, pour cette arnaque de 1%.
Les gens, en période de crise, achètent mieux, écologiquement et financièrement...

Dommage ce manque de places de parkings dans les centres villes lors du marché...

Enibob
le 20 Septembre 2013 18h16

@ Madame Figaro
Des études existent : elles montrent que le % du budget consacré à l'alimentation ne fait que diminuer et les comportements des consommateurs ont radicalement changé (orbi.ulg.ac.be/bitstream/2268/22223/1/Evolution_de_la_consommation_alimentaire[1].pdf).  Quelles que soient les raisons de cette diminution indubitablement liée à la crise (et pour la viande aux messages "négatifs" de tout poil), cela a un effet sur la demande. Ce n'est pas à vous qui avez travaillé dans la distribution qu'il faut apprendre que lorsque la demande baisse, les prix diminuent ...
Pour votre information, à moins que vous considériez cela "jouer les "boutes en trains"" (j'aurais écris "boute en train" - formé d'un verbe boute et de en train, locution adverbiale, l'expression ne doit point prendre la marque du pluriel), un Observatoire de la consommation alimentaire en Région wallonne a été mis en place depuis le 1er septembre 2003. Infos : www.gembloux.ulg.ac.be/eg/consommation-alimentaire  et www.gembloux.ulg.ac.be/si/OCA/ 

figaro
le 22 Septembre 2013 20h56

La pyramide de Maslow marche donc sur la tête, ce qui n'est pas un phénomène récent.
Par contre j'aimerais vous suivre quand vous dites que les prix suivent l'offre... mais un rapide coup d’œil sur le prix de vente des légumes et viandes, montre le contraire. Un peu bizarre, mais non, le prix est fixé par le fournisseur (je parle bien sûr de grand groupe comme Danone et autres). Pour les producteurs fruit et légume, le prix est souvent fixé par l'acheteur, mais quand il a pénurie de produit, le vendeur peut un peu mieux se défendre, car la joue la loi de l'offre et de la demande.
En discutant avec mon ami boucher, il m'explique qu'il achète plus cher ses carcasses au chevilleur.
Et le prix de la bête sur pieds en maigre était assez intéressant récemment.
Pour ce qui de notre ami le boute...., je suis dyslexique et ambidextre, longtemps ennuyée de mal m'en sortir avec le français écrit, mais bon les américains adorent les dyslexiques grâce à nos petites cellules grises soit disant plus performante.... comme Einstein

Enibob
le 23 Septembre 2013 12h42

Carcasses : la FWA a obtenu 1 euro de plus avec pour résultat augmentation générale des prix dans les rayons des GMS et baisse des ventes des pièces qui valorisent le mieux les quartiers ...
Conséquence : réduction des achats de carcasses par les GMS. On m'a rapporté que certains engraisseurs supplient qu'on prenne leurs taureaux ...
Fruits et légumes : pour la vente directe, c'est à dire quelques % du marché, le producteur est maître de son prix, comme le consommateur est libre d'acheter ou pas. Pour le reste, criées (ou veiling puisque à part Wepion en saison, il n'y a rien en RW) ... où, à ma connaissance, ce n'est pas le producteur qui fixe le prix.

figaro
le 23 Septembre 2013 15h05

Où la réalité du terrain rencontre la fiction du marché....
Les engraisseurs en Belgique ont va bientôt les compter sur les doigts d'une seule main.
Pour ce qui est de fournir les grandes surfaces, cela à toujours été l'acheteur de la GMS qui négociait le prix au plus bas pour les produits standardisés, j'ai fait partie de ces acheteurs et ont ne peux pas parler de discussion, j'imposait mon prix d'achat au producteur ou vendeur, s'il n'en voulait pas il gardait sa cam, les GMS sont peu présente en Belgique dans les criées.
Depuis 2012 en rayon boucherie GMS ou indépendant, on peut se rendre compte que les clients se tourne vers des produits moins cher : le porc majoritairement mais aussi les morceaux à bouillir du boeuf (parce que moins cher) ou le haché (pas l'américain). Quand les gens veulent un bon steak, contre-filet, entrecôte, il préfère les races française, irlandaise ou la pie noire, pour le goût. Et c'est vrai que les culs restent sur les bras des chevilleurs qui ne vendent pas en carcasse entière. Résultat les vaches de réformes se sont très bien vendue cet été, mieux que les taurillons à engraisser de bonne conformation.
Nous avons vendu nos taurillons croisés aussi bien que les bbb jusqu'à maintenant, en l'état, au sevrage et sortant du champs sans trémie. La raison est que les engraisseurs cherchent désormais des animaux un peu plus rustique, pas forcément super culard, mais arrivant au bout de l'engraissement sans faire de maladie ou de boiterie et valorisant mieux une alimentation un peu plus hétéroclite et moins cher. C'est la situation du moment, elle changera encore, mais on va vers l'hiver et les plats mijotés, la nouvelle tendance est à la cuisine faite maison " terroir", donc à moins d'arriver à pousser les gens à savoir se mitonner un bon petit rôti de première catégorie on va continuer à vendre de la carbonnade et donc de l'avant.

le paradis
le 23 Septembre 2013 18h32

Le sel serait trop utilisé à l'intérieur des emballages des grandes surfaces ...
La fwa serait -elle salée... à ce point...dans les carcasses pour un euro symbolique ?

Envoyer
Fermer

Appréhender l’évolution des sécheresses en Belgique

par Benoît GEORGES, le 20 Juillet 2022 17h56

[Vidéo article] … Une sécheresse agricole se caractérise par un déficit entre les précipitations et l’évapo-transpiration potentielle, soit la demande en eau des cultures. La réponse poss

Appel à projet : soutenir la transition environnementale en Wallonie – Groupements d\'agriculteurs en agroécologie (GAA)

par Benoît GEORGES, le 15 Juillet 2022 17h37

L’objectif de l’appel à projet est d’augmenter la recherche-action participative et en situation réelle (i.e. au sein de fermes réelles). Cette transition agroécologique s’appuie de façon

Les éléments clés d’une saison de pâturage

par Benoît GEORGES, le 14 Juillet 2022 23h44

[Vidéo] Les prairies offrent un fourrage de qualité toute l’année,… Julien Fradin de l’Institut de l’élevage décrit les moments clés du calendrier de la pousse de l’herbe pour agir au

ACISEE : félicitations !

par Benoît GEORGES, le 14 Juillet 2022 22h53

Suite à la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l’Eau adoptée fin 2000 par le Parlement européen, des mesures de protection des eaux ont été prises, dont notamment l’inclusion du Plan de

Ferez-vous partie des 40 producteurs présents à la Foire de Battice ?

par Benoît GEORGES, le 14 Juillet 2022 07h33

[INSCRIPTION] Foire de Battice – 03.09 et 04.09.22 Ferez-vous partie des 40 producteurs présents ? Inscrivez-vous sans tarder ! ? L’Apaq-W réitère l’organisation du \"Village gourmand\" durant

Foire de Libramont - Comment obtenir vos places via PAC-ON-WEB

par Benoît GEORGES, le 13 Juillet 2022 00h15

L’Organisme payeur de Wallonie tient à préciser les modalités d’obtention de places pour la Foire de Libramont pour les agriculteurs. A la rubrique « Soumission » de la déclaration de superf

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Remise
  2. 25 commentaires
  3. Le fiasco des entrées à la foire
  4. 13 commentaires
  5. Sécheresse

Les plus aimé

    24 j'aimes
  1. par Pride: Honteux de dire ça....
    Ils oublient les 25 dernières années en arrière ou on a dû cravacher pou...
  2. 22 j'aimes
  3. par Phil.0: On entend vraiment toutes conneries contradictoires à la télé. En 5 minutes, ils parviennent à f...
  4. 21 j'aimes
  5. par Stechou : Je l'ai vu également, on est pas le premier avril ? Je pense que c'est la sécheresse qui lui fait mi...