Après quotas au Danemark : 1 million de tonnes en plus ?

par JM Moreau, le 20 Juin 2013 18h21
http://www.schweizerbauer.ch/politik--wirtschaft/internation ...

C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude de la "Cattle Task Force" chargée par le gouvernement de cerner la croissance possible à moyen terme pour le secteur laitier et l’engraissement bovin au Danemark.
Qu'est-ce que cela implique ? 1.000 fermes à 1 million de litres supplémentaires (ou 2.000 de 500.000 litres).
Certains freins économiques et administratifs devraient cependant être éliminés pour atteindre cette croissance, notamment les procédures d'instruction des permis de construire des bâtiments d’élevage, les procédures d'accès au crédit et les règles de conduite des élevages et des contrôles vétérinaires.
Ce projet ne manquera pas de susciter des réflexions des habituels contempteurs d'une agriculture axée sur la demande du marché mondial.

L'alcool
le 20 Juin 2013 20h10

@moreau
Et quoi ?! Et c est 1bonne chose pour toi?moi je te le dis on va crever avec c est tare du travail!!!

Benjy
le 21 Juin 2013 00h00

Mr Moreau,

En Belgique aussi certaines laiteries avaient fait une enquête afin de déterminer les volumes a traiter pour l après quota de 2015. Tout les signaux revenu des éleveurs étaient vers une hausse de production! Conclusion certaines laiteries ont investi, et ajd elles sont en surcapacité, car ça ne reflète pas la réalité tant annoncé...

Je vois pas des normes s assouplir pour faire de grandes étables partout, car la population est adversaire à ce genre de démarche... Ou alors il faut vraiment qu ils crèvent de faim pour penser autrement.

Agro
le 21 Juin 2013 10h52

Technique habituelle de l'industrie : on se sert des subsides européens pour produire de la surproduction qui ne coûte rien et ainsi casser les prix chez les producteurs sérieux. Cela fait penser à Ben Laden qui misait en bourse à la baisse chaque fois qu'il préparait un attentat. C'est du terrorisme industriel légalement illégal.

JM Moreau
le 21 Juin 2013 19h22

@ Agro
Avec tout le respect que j'ai pour vous, je regrette de devoir vous contredire et vous signaler que vous êtes dans l'erreur : il n'y a pas d'aides européennes pour augmenter la production laitière. Le message du Conseil est clair : les producteurs doivent répondre aux signaux des marchés. L'époque des prix garantis qui ont conduit aux lacs de lait et aux montagnes de beurre est révolue. Définitivement. Si l'Irlande et maintenant le Danemark ont pour ambition de telles augmentations de production, c'est en réponse à ces fameux signaux du marché. J'ai à plusieurs reprises abordé le sujet en présentant les perspectives de croissance de la demande des économies émergentes. Revoyez mes billets et commentaires.
Mais vous êtes mal placé pour fustiger les aides européennes : comme producteur bio, vous ne survivez que grâce à ces aides. Et pour moi, la propagande visant à encourager ce type de production finira comme le photovoltaïque ou les aides agro-environnementales : il n'y aura plus d'argent (on travaille en enveloppes fermées et le budget PAC va diminuer) pour financer ce secteur vu l'effet d'aubaine dont profitent nombre de "convertis".

Lalcool
le 21 Juin 2013 19h39

@moreau
G pas dis que en l état actuel des chose je ne gagnais pas asser pour pour joindre les 2bouts MAIS que je ne voulais pas travailler plus pour la même somme(540000 Ltr 65 bêtes à traire et la suite et 1 emploi de qq heures semaine Plus1 papa en or qui donne 1 sérieux coup de main)

JM Moreau
le 21 Juin 2013 20h39

Excusez-moi de ne pas avoir compris que
"Et quoi ?! Et c est 1bonne chose pour toi?moi je te le dis on va crever avec c est tare du travail!!!"
voulait dire que vous ne voulez pas travailler plus.
Personne ne vous oblige à travailler plus que je sache. Sur chaque question, chacun a le droit de décider pour lui-même ce qui est meilleur pour lui et d’agir selon ses préférences, tant qu’il respecte le droit des autres à faire de même.
Je ne pense pas vous avoir agressé en donnant cette information. Votre réaction agressive était simplement inappropriée.

lr Pay
le 22 Juin 2013 13h53

Mr Moreau
Le politique se déresponsalise de tout laissant tout au libre marché. Par contre les règles ne sont pas les mêmes pour tout le monde.
En enlevant les règles, ils acceptent que l'Europe aie vers un régime ou les pauvres seront plus pauvres et les riches encore élus riches, système qui a longue échéance conduit à la guerre. la dérégulation des banques a conduit à la crise actuelle catastrophique pour des milions d'européens.
Enlevez donc les règles de circultation que tout le monde face comme bon lui semble en sa bonne conscience, vous allez voire un beau caho...

Noël
le 22 Juin 2013 19h09

C'est une grosse d'erreur de laisser la Nouvelle-zélande exporter le lait vers notre Europe. Nous n'avons pas les mêmes atouts
Est-ce que le lait Américain ou canadien s'exporte ?
Si notre Europe exporte, elle exploite les producteurs laitiers indigènes qui même entre eux n'ont pas les mêmes normes sociales et etc ...
C'est incroyable, même en Belgique, une grosse firme importe du lait de N-Z et son directeur est le plus haut placé de La CBL.

JM Moreau
le 23 Juin 2013 09h43

M le spécialiste des importations européennes, dites nous une fois combien de litres de lait l'UE importe. Précisez aussi le niveau des droits d'entrée ...
Les seules importations de produits laitiers de NZ, c'est du beurre, héritage de l'entrée du RU dans la Communauté, les anglais appréciant ce beurre et ce dans le cadre d'un contingent. Pendant de nombreuses années, le contingent était importé par une filiale anglaise d'intérêts néo-zélandais et le beurre revendu avec une belle marge par cette firme. Après plainte de certains et condamnation par la Cour de Justice, le système a été modifié et c'est ainsi que d'autres peuvent importer directement. Ce contingent concerne un peu moins de 77.000 tonnes de beurre. Au delà, les droits sont prohibitifs et personne n'importe.
Je vous laisse le soin de calculer ce que cela représente en % de la production européenne ...

JM Moreau
le 23 Juin 2013 10h04

M le Pay,
chaque EM a un certain degré de liberté dans l'application de réglementations. Si vous estimez que les réglementations appliquées ailleurs vous causent préjudice, adressez vous à la Commission ou à la Cour de justice. Mais des slogans ne suffisent pas !
C'est ce qu'a fait la Belgique par rapport aux secteur de la viande en Allemagne ...
Quant au fait que nos économies sont de plus en plus ouvertes à la concurrence, c'est un fait. Cette mondialisation que vous vomissez, avec le développement d'Internet et du commerce mondial, c'est pour moi un fait. Un simple fait. On peut discuter du point de savoir comment il faut réagir à l'évolution du Monde : essayer de se protéger en érigeant des barrières protectionnistes (position conservatrice), ou développer nos atouts pour gagner des points dans la compétition entre les pays (position libérale). Pour moi, chercher dans le monde d'hier les solutions pour affronter un monde de demain qui est radicalement différent, ce n'est qu'une vieille recette inefficace qui permet de s’affranchir de ses propres défaillances en repoussant la faute sur les autres.
La mondialisation, je vous le concède, représente un sacré challenge pour tous ceux qui ont été endormis par le système PAC de déresponsabilisation et de non pénalisation des inefficacités économiques par le biais de prix fixés lors de marchandages politiques.
Avez-vous, par exemple, réfléchi à l'impact des DPU sur le prix du foncier ?

tirelipimpon
le 23 Juin 2013 11h29

comme le relatait récemment Jean Pierre, le prix du foncier en Nouvelle Zélande est tellement à la hausse qu'il devient inquiétant. Les fermiers néozélandais ne touchent pourtant pas de primes. Donc nous faire croire que le prix des terres est le résultat des paiements DPU est faux, d'ailleurs dans ma région, ce sont les légumiers et les industriels qui font la loi dans le secteur du foncier, eux non plus ne touchent pas de primes .

Quant à l'avenir de l'industrie laitière au Danemark ??? Surtout que d'autres secteurs agricoles, comme la culture, le porc sont plus rémunérateurs.
www.boerderij.nl/Rundveehouderij/Nieuws/2013/6/Veel-Deense-melkveehouders-wankelen-ook-bij-huidig-melkprijsniveau-1290838W/ 

Enibob
le 23 Juin 2013 19h52

Pas de chance : je suis toujours bien vivant, ni muselé, ni dans le coma, toujours lucide.
Je constate que nos commentateurs éclairés font toujours appel aux plus fumeuses hypothèses de complots planétaires mis en oeuvre par une collusion entre politiques et financiers, et ce pour se consoler de leurs problèmes ... "C'est pas ma faute, c'est la leur ! On nous cache tout, on nous dit rien, y'a des méchants derrière tout ça, nous on est les bons" : cela vous donne bonne conscience n'est-ce pas. Êtes vous certains que votre discours imprégné d’étatisme, de marxisme et faisant appel à la pensée magique agira sur le marché ? Personnellement, chers Messieurs, j'ai de grands doutes ...
Mais rassurez vous : bien qu'elles soient le fait d'un aveuglement idéologique, je ne perdrai pas/plus mon temps à combattre vos opinions. Je fais mienne cette pensée de Shopenhauer "Songez que si l'on voulait dissuader les gens de toutes les absurdités auxquelles ils croient, on n'en n'aurait pas fini quand on atteindrait l'âge de Mathusalem."
Dénoncez si cela vous occupe ! Indignez-vous, c'est à la mode !
Les économistes sérieux le savent depuis longtemps : il est impossible de régler rationnellement la question du juste revenu de chacun en dehors du marché. Et le marché d'aujourd'hui, ce n'est plus celui d'hier.

Agro
le 24 Juin 2013 10h38

@ JM Moreau :
Merci de rassurer à propos des aides européennes.
Quant aux aides bio, elles sont normalement prévues pour une période de cinq ans, le temps de passer la phase critique qui consiste à redémarer l'activité bactérienne aérobie du sol. J'en suis à ma cinquième année en bio et à voir ma production qui explose sans plus aucune maladie ni en bétail, ni en cultures, prime ou pas prime, plus jamais de conventionnel tant que je suis là. Y a de l'avenir en agriculture !!!

le Pay
le 25 Juin 2013 13h26

Enibob
Quand je vous lis, je croirais entendre mme Laruelle: Vous vous montrez suppérieur et démolissez votre interlocuteur mais napportez aucune réponse concrète au prblèmes des 99 ù de laisés par le système. Il ne s'agit pas de complot, il s'agit d'ultra libéralisme qui ne profite qu'aux riches .

Enibob
le 25 Juin 2013 15h13

Nous ne sommes pas dans un Etat libéral cher M le Pay. Ni "ultra-libéral", ce mot ne voulant rien dire : c'est encore un de ces slogans lancés pour se donner bonne conscience "Ce n'est pas ma faute, c'est celle de l'ultra-libéralisme" ... Calimero dans ses œuvres !
Si vous pensez que l’intervention étatique, le protectionnisme et la manipulation des taux de changes et des prix sont "une bonne chose" et que les gouvernements ont le droit de s’y livrer pour "favoriser la croissance" ou défendre les privilèges de certains, pour moi c’est purement une monstruosité intellectuelle.
Si les Etats pouvaient se substituer au marché, alors, l'URSS, qui avait totalement éliminé le marché, et détenait tous les moyens physiques de gérer l'économie, aurait été un succès.
A vous entendre, la concurrence économique serait "injuste et génératrice d’inégalités et de misère". Si c'était vraiment le cas, la misère n'aurait cessé de croître, alors que tous les indicateurs montrent que la pauvreté a reculé dans le monde en liaison avec l'accélération de la mondialisation.
Relisez le commentaire de JM Moreau du 23/06 : ceux que vous appelés les "laisés" (laissés ou lésés ?) ne sont-ils pas ceux que notre Etat socialiste a endormis en les déresponsabilisant ?

le pay
le 25 Juin 2013 18h16

la concurrence déloyale est en effet injuste et génératrice de misère mon pauvre monsieur.
Vous vous complaisez sans doute dans vos privilèges de riche nanti, c'est ceux là qui ont été décapité les premiers lors de la révolution française.
L'Europe a imposé des normes sociales, envirronementales, de sécurité alimentaire et autre, d'un niveau exrème, Nous ne pouvons concurrencer les pays ou tout c'est est inexistant
, qu'en penserz vous ? répondez directement à la question svp, nous nous passerons de vos sarcasmes qui n'amusent que vous .

bobine
le 25 Juin 2013 20h02

Monologue de sourd II : le retour ?
Ou débat futile III : la mission ?

Enibob
le 25 Juin 2013 22h00

D'abord, je ne suis pas un nanti. Mon patrimoine est certainement très inférieur au vôtre ... Ce sont les propriétaires terriens comme vous qui se sont fait décapiter, pas les prolétaires ! En d'autres temps, par contre, on décapitait ceux qui ne partageaient pas les idées du pouvoir. Peut-être est-ce cela que vous regrettez comme vous regrettez manifestement devoir fonctionner dans une économie de marché.
Je partage votre opinion quant à la concurrence déloyale. Elle n'est pas libérale :-))) ! Pourquoi alors la pauvreté diminue-t-elle ? Est-ce vous qui détenez la vérité, à savoir que le commerce ouvert génère la pauvreté ? Seul contre tous ?
Nous avons heureusement ses institutions chargées de veiller à cela et d'éviter les monopoles qui réduiraient cette concurrence. Cela n'existe pas dans les économies dirigées, étatistes que vous appelez de vos vœux ! Demandez aux coréens de Nord ...

Enibob
le 25 Juin 2013 22h13

Suite
Le secteur lait vous préoccupe. Connaissez-vous seulement les réglementations en matière d'importations ? Savez-vous qu'en termes de salubrité tout produit mis sur le marché européen doit répondre aux normes imposées ? Lisez le RA de l'AFSCA, c'est édifiant !
Quelle concurrence déloyale affrontez vous pour le lait ? Comme on n'importe que quelques tonnes de beurre et de fromages qui ne représentent que quelques % de la consommation, vous ne devez pas être concerné : vous n'êtes pas concurrencé sur le lait frais puisqu'on n'en n'importe pas. Alors ce seraient vos collègues, belges ou européens qui vous concurrenceraient de façon déloyale ? Si c'est le cas, les autorités de concurrence attendent vos plaintes argumentées.
Mais peut-être allez vous citer les pays tiers dont on importe des produits qui mettent en danger la santé des européens ? Avez-vous déjà signalé ces faits à l'AFSCA ?
Vos slogans m'en rappellent d'autres : que n'a-t-on accusé la PAC, dont vous profitez directement, de ruiner les producteurs de poulets des PVD, de tuer les enfants avec les poudres de lait subventionnées exportées au sahel, d’empêcher les brésiliens d'exporter leur viande, ... On est toujours le déloyal de quelqu'un !
Par le jeu de la compétition économique, il faut conquérir des consommateurs qui sont libres d’acheter ou non vos produits : on ne produit pas pour produire mais pour satisfaire les besoins des hommes. Cessez donc de vous faire passer pour une victime révoltée, même si c'est à la mode !

Enibob
le 25 Juin 2013 22h44

Maintenant que j'ai répondu à votre question M le Pay (une concurrence déloyale n'est pas acceptable, car contraire aux principes libéraux), répondez à la mienne : "ceux que vous appelés les "laisés" (laissés ou lésés ?) ne sont-ils pas ceux que notre Etat socialiste a endormis en les déresponsabilisant ?"

tirelipimpon
le 26 Juin 2013 00h04

l'exemple de l'Allemagne avec Schroder qui voulait responsabiliser les salariés et diminuer les contributions sociales de l'état. Le résultat est que le nombre de pauvres a doublé, les salaires sont tellement bas qu'ils ne permettent pas d'atteindre le minimum vital
www.youtube.com/watch?v=qq7_LB8kWLI 
Non, c'est la compétition économique qui crée les pauvres
Selon l'ocde, l'écart entre riches et pauvres n'a jamais été aussi grand depuis 30 ans en Europe.
www.oecd.org/fr/presse/societelesgouvernementsdoiventsattaqueraufosserecordquiseparelesrichesdespauvresselonlocde.htm 

Les inégalités croissantes de salaires et de revenus du travail ont été le principal facteur de creusement de l’écart, car les travailleurs très qualifiés ont davantage tiré parti du progrès technologique que les moins qualifiés. Les réformes visant à stimuler la concurrence et à renforcer la capacité d’adaptation des marchés du travail, favorables par exemple au travail à temps partiel ou à l’aménagement du temps de travail, ont aiguillonné la productivité et ont permis d’augmenter le nombre de retours à l’emploi, notamment parmi les femmes et les faibles rémunérations. Mais la progression du temps partiel et des emplois faiblement rémunérés a elle aussi creusé l’écart salarial.
Voyez l'indice de gini de la Nouvelle -Zélande, état libéral,a fortement empiré par rapport à 1985

tirelipimpon
le 26 Juin 2013 10h47

à le Pay
Quant aux soi disant hypothèses fumeuses de complots entre banquiers et états,je vous propose deux articles dont on ne fait pas écho dans la presse.Comme disait Enibob, on nous cache tout.
www.legrandsoir.info/jpmorgan-reclame-des-regimes-autoritaires-en-europe.html 

www.express.be/business/fr/economy/lallemagne-veut-sauver-les-banques-en-difficulte-en-operant-une-ponction-sur-les-dpots-et-les-actifs-de-8/192191.htm 

JM Moreau
le 26 Juin 2013 20h52

Comme d'habitude, les échanges s'éloignent du billet ... Je porte à la connaissance des internautes fréquentant ce site les projets danois d'augmentation de la production et on arrive à des copiés collés voulant démontrer que nous sommes plus pauvres qu'au 19ème siècle à cause de la mondialisation et, bien entendu de "l'ultralibéralisme", épouvantail classique.
A MM le Pay et tirelipimpon, nostalgiques d'un Etat dirigiste, je conseille la lecture de ce court billet intitulé "Au royaume des aveugles ...", illustré de graphiques très parlant : ordrespontane.blogspot.be/ 

Sollecus
le 27 Juin 2013 16h42

Que faut-il faire, mr Moreau, pour que vous puissiez avoir la double nationalité : Belgo-Danoise ?

Il faut faire des échanges ... C'est un peu comme dans les races de chiens ....

le Pay
le 27 Juin 2013 17h15

Mrs Moreau et sucellos n'admettent pas qu'on puisse se battre pour ntre anvenir.
Il faudrait que nous soyions comme les juifs en 40: l'europe nous démoli d'abord psychologiquement, nous codamne aux travaux forcés en attendant sagement notre tour à la chambre à gaz .
Seulement voilà, nous ne nous laisserons pas faire.
@ enibob
A la différence des proproiétaires lors de la révolution française, nous aurrons travaillé toute une vie pour que quelques terres soient notre propriété. Vous n'avez vraiment aucun respect pour nous, quel mépris. Si la terre ne comptait que des gens comme vous, elle n'existerait plus depuis longtemps.

JM Moreau
le 27 Juin 2013 18h30

Détrompez-vous cher M le Pay : "se battre", comme vous dites, pour son avenir est tout à fait honorable et respectable. Vous avez le droit d'exprimer votre opinion. Vous avez le droit de souhaiter que l'économie européenne fonctionne selon un mode dirigiste, avec des prix réglementés, des quotas de production, un protectionnisme empêchant les importations, les privilèges que ce système génère, etc ... Malheureusement pour vous, les majorités politiques mises en place démocratiquement dans les différents EM et au PE ont choisi d'autres voies ...
Le message que j'essaye de faire passer sans succès auprès de vous et d'autres, c'est que ce n'est pas dans le monde d'hier qu'il faut chercher les solutions pour affronter un monde de demain qui est radicalement différent. N'oubliez pas que les politiques européennes sont définies pas ceux qui ont été élus pour représenter la population.

JM Moreau
le 27 Juin 2013 18h35

Suite
Vous semblez craindre la compétition économique, celle qui vous oblige à conquérir des consommateurs, lesquels sont libres d’acheter ou non vos produits, ce qui implique de créer de la valeur. Depuis plus d’un siècle, la théorie économique et l’expérience historique ont établi que c’est précisément la redistribution autoritaire des revenus qui détruit sûrement mais inéluctablement le secteur productif. Pas la libre concurrence !
Mais, à propos, je serais très intéressé par votre réponse à la question de M Enibob ... Et de grâce, n'attaquez pas la personne comme vous l'avez encore fait : personne ne vous méprise et le capital que vous avez accumulé par votre travail (qui fait que vous êtes certainement plus nanti que moi ou d'autres prolétaires !), personne ne vous le reproche. Admettez avec moi que c'est notre système qui respecte la propriété privée (un des piliers du libéralisme !) qui vous a permis cela.
Et acceptez les réponses ironiques à vos menaces de couper les têtes de ceux qui ne pensent pas comme vous ... Réponse du berger à la bergère comme le dit la formule consacrée !

tirelipimpon
le 28 Juin 2013 08h21


Les inégalités croissantes de salaires et de revenus du travail ont été le principal facteur de creusement de l’écart, car les travailleurs très qualifiés ont davantage tiré parti du progrès technologique que les moins qualifiés. Les réformes visant à stimuler la concurrence et à renforcer la capacité d’adaptation des marchés du travail, favorables par exemple au travail à temps partiel ou à l’aménagement du temps de travail, ont aiguillonné la productivité et ont permis d’augmenter le nombre de retours à l’emploi, notamment parmi les femmes et les faibles rémunérations. Mais la progression du temps partiel et des emplois faiblement rémunérés a elle aussi creusé l’écart salarial. C'est cette constatation faite dans un rapport de OCDE.

Un bel exemple est celui de Wal Mart. Le salaire des employés de Wal Mart ne leur permet pas de se nourrir correctement.Et ensuite ces ouvriers ont besois de tickets alimentaires pour survivre comme 45 000 000 d'américains (15 % de la population) et parmi ces 45 000 000 de démunis, 40 % travaillent. Et pendant ce temps la société cotée en bourse a multiplié son capital de 75 fois en 30 ans. Bel exemple de non-redistribution des richesses et d'exploitation du travailleur.

Enibob
le 28 Juin 2013 12h35

@ Moreau
Prisonnier de son subconscient marxiste qui lui interdit une prise en compte objective des faits économiques au service d'une compréhension plus fine de la réalité économique, il ne répondra pas ... Ce serait reconnaître que la PAC a fait perdre à certains tout esprit d'entreprise.
C'est bien plus facile d'imputer ses problèmes aux autres en invoquant pêle-mêle le déni de justice sociale, le libéralisme, la loi des marchés, le pouvoir des banques et de l’argent, les multinationales, etc ...
Et quand les arguments sont inexistants, reste la solution classique : détruire le contradicteur, par tout moyen, vouloir empêcher de parler tous ceux qui sortent de ce qu'il a, lui, décidé être la norme, car la liberté individuelle, il l'assimile à la jungle.
Mais comme vous dites, chacun est libre d'exprimer ses opinions ...

Enibob
le 28 Juin 2013 21h59

Cher M tirelipimpon, je vous recommande la lecture du billet de M Florent Bélon intitulé "Lutte contre les inégalités : l’outil le plus pervers mais le plus efficace du socialisme"
C'est ici : www.contrepoints.org/2013/06/25/128896-lutte-contre-les-inegalites-loutil-le-plus-pervers-mais-le-plus-efficace-du-socialisme 
Bonne lecture.

tirelipimpon
le 29 Juin 2013 11h25

Est-ce la libéralisation du marché du travail ou l'action dirigiste et socialiste du gouvernement qui permet à Wal Mart de rémunérer ses ouvriers avec de si bas salaires qu'ils ont besoins de tickets alimentaires?

JM Moreau
le 30 Juin 2013 20h31

M tirelipimpon est tout aussi imprégné de marxisme : pour Marx, comme pour lui, la crise est inhérente au système capitaliste. Pour Marx, comme pour lui, le capital ne produit rien et seul le travail apporte un surplus dans l’économie. Quand le capital accapare une partie de ce surplus, il y a exploitation. Si le capital augmente, le rendement baisse et le taux d’exploitation augmente ...
L'URSS a implosé, incapable, avec son système dirigiste (que voudraient voir mis en place MM carolo, le Pay, Tirelipimpon et autres Noël et laitier) de nourrir sa population (souvenez vous de notre beurre exporté à grands coups de restitutions vers l'URSS, des milliers de tonnes de blé américains, ...). La Chine qui se dit marxiste a mis en place un capitalisme à sa sauce qui lui a permis de sortir de son sous développement. Cuba en prend la route. Les derniers vrais marxistes, ce sont les Nord coréens. Sans l'aide alimentaire des vilains pays capitalistes, ils mourraient de faim ...

tirelipimpon
le 30 Juin 2013 23h14

Une fois de plus, Mr Moreau commence par porter un jugement sur les personnes.Je pose simplement une question à laquelle il ne me répond pas. Je propose un cas précis et actuel, et plutot que de défendre son libéralisme et d'admettre ses conséquences qu'il passe sous silence au sujet de ce cas précisement, il ne fait que critiquer le marxisme en général. Et je terminerai comme lui " sans l'aide alimentaire du vilain état, des millions de travailleurs américains .... non pas par manque de nourriture, mais par manque de revenus.
c'est suffisant pour faire la révolution.

Enibob
le 01 Juillet 2013 21h29

Ne jouez pas les vierges effarouchées M tirelipimpon ! Vous n'êtes pas derrière la porte pour juger ceux qui ne partagent pas votre opinion que je sache. En outre, vous ne posez pas de question : vous donnez chaque la "bonne" réponse, celle qui est dans votre système de pensée. Quand on émet des opinions marxistes, ne vous étonnez pas que l'on vous considère comme un marxiste !
Et votre révolution, quand allez vous nous donner le signal ?
www.youtube.com/watch?v=PUPhOC5X7cc 

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Annonce

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...