La Nouvelle-Zélande se danemarkise

par Jean Pierre, le 20 Juin 2013 16h34

La dette du secteur laitier néo-zélandais a triplé au cours de la dernière décennie.
Ce passif est réparti de manière inégale : la moitié de la dette est logée chez 10% des producteurs.
L'augmentation du financement du secteur laitier par endettement au cours de cette période est due à un certain nombre de facteurs, l'un de ceux-ci étant le besoin de fonds pour un nombre important de conversions à haute intensité capitalistique vers le lait.
Bien qu'il y ait une forte corrélation entre l'augmentation de la dette et la superficie laitière pendant le sextennat finissant en 2009 (càd la période de la plus forte croissance de la dette), l'augmentation des emprunts est de 15,5% alors que l'augmentation de la superficie laitière n'était que de 2%, explique le ministère néo-zélandais des industries primaires.
Une proportion significative de la dette accumulée pendant cette période peut être attribuée à l'augmenta...

JM Moreau
le 20 Juin 2013 19h09

Merci M Jean-Pierre pour ce document intéressant. Je ne vous savais pas pessimiste : vous ne donnez que le contenu de l'encadré dont le titre est "Dette du secteur laitier : fardeau ou opportunité?"
Le chapitre de cette analyse des secteurs primaires consacré aux produits laitiers met en relief les bonnes perspectives globales du secteur laitier néo-zélandais ... Je pense que la hausse du foncier ne cessera pas lorsque vous examinez les mouvements des entreprises chinoises qui ont pour "mission" de garantir les approvisionnements du vaste et croissant marché chinois. Il n'y a pas qu'en Afrique [ou au Condroz :-)))] que les terres agricoles suscitent des convoitises ...
Le graphique 2.2 est parlant ...
Les services officiels australiens viennent aussi de sortir leur analyse : ils sont d'avis que les prix seront soutenus la prochaine saison 13/14 en raison de la demande ferme des pays en développement d'Asie, du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord et de la croissance limitée de l'offre des principaux pays exportateurs (plus 1% en UE, plus 1 à 2% en NZ). La dernière enchère a vu une remontée des prix qui baissaient depuis avril en raison d'un départ morose de la saison de production en Argentine, et ce malgré la fin des craintes générés par la sécheresse NZ.

Jean Pierre
le 21 Juin 2013 16h16

M.Moreau,
Il n'est pas pessimiste de considérer que nos concurrents des antipodes ne sauront plus jamais produire du lait bon marché (à moins de faire faillite avant).

JM Moreau
le 21 Juin 2013 19h37

Vous semblez avoir oublié que le prix payé aux producteurs néo-zélandais a quasi rejoint le niveau européen ou américain.
La force des néo-zélandais réside dans une production de lait basée essentiellement sur l'herbe. Cela se traduit par la production par vache. Le coût du foncier impacte une partie des exploitations, pas toutes. Par contre les effets de la sécheresse (terminée à ce jour) ont induit des coûts inhabituels de supplémentation du bétail. Ceux qui n'ont pu faire face ont réformé leur vaches (cela s'est traduit par une offre de viande supplémentaire). Ils vont rebondir la prochaine saison car la valeur du foncier ne baissera pas et leurs crédits ne seront pas dénoncés.
Vous signalez la hausse annoncée par Fonterra pour la prochaine campagne (début juillet-août). Les producteurs laitiers néo-zélandais sont en mesure de faire leurs comptes. Ce qui n'est pas le cas chez nous : voyez M silvanou qui, le 19 juin, demande aux internautes quel sera le prix de son lait pour le mois de ... mai.

Envoyer
Fermer

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24

par Benoît GEORGES, le 09 Avril 2024 16h49

Les informations et évènements agricoles en province du Luxembourg et en Wallonie diffusés par le SPW Agriculture, Direction de la Recherche et du Développement, Service extérieur de Libramont.

L\'Europe ?

par Pfff, le 07 Avril 2024 21h11

Les candidatures commencent à sortir. Que penser de celle de Benoît Cassart ? Du côté des engagés, l\'actuel député Lutgen ne se représente pas à l\'Europe mais ça serait Christiane Collinet c

Ma haie, du 01/04 au 31/07, je la laisse tranquille.

par Benoît GEORGES, le 31 Mars 2024 19h12

Cette obligation s’applique uniquement aux agriculteur·rice·s (la loi prévoit une interdiction stricte en zone agricole) mais c’est un bel exemple à suivre pour tous et toutes en faveur de la

Prairie

par News, le 26 Mars 2024 12h09

La région wallonne s\'inquiète de voir le ratio prairie permanente atteindre le plancher. Dès l\'année prochaine, le labour des prairies pourrait être soumis à autorisation et dès l\'année suivan

Découverte d\'applis

par Jeune agri , le 20 Mars 2024 07h02

Je viens de découvrir l\'existence de quelques applications smartphone. Qui peut me dire qui se cache derrière ce nom ? Je ne connais pas du tout mais étrangement les couleurs du logo et le siège

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-03-24

par Benoît GEORGES, le 15 Mars 2024 14h46

Les informations et évènements agricoles en province du Luxembourg et en Wallonie susceptibles de vous intéresser et diffusés par le SPW Agriculture, Direction de la Recherche et du Développement

Les plus commentés

    28 commentaires
  1. Paiement maec
  2. 23 commentaires
  3. Correction RTK
  4. 14 commentaires
  5. L\'Europe ?

Les plus aimé

    27 j'aimes
  1. par Mon avis: Désolé de vous l'apprendre si vous ne le saviez pas, mais le parlement européen est corrompu jusqu...
  2. 21 j'aimes
  3. par L ardennais : Pur spéculation pour faire monterles cours il reste beaucoup de stock 2023 et si il faut on litera ...
  4. 16 j'aimes
  5. par PA25: Reglementation européenne et condition réel sur le terrain , pourquoi presque pas de labour d ' hi...