Les Jeunes agriculteurs français veulent en découdre avec les GMS ...

par JM Moreau, le 11 Avril 2013 21h39
http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-c ...

"Le temps est venu de réfléchir, nous, agriculteurs de tous les territoires, aux moyens de se passer de la grande distribution française. Nous en avons collectivement la capacité". C'est ce que proclame, notamment, le président de Jeunes Agriculteurs (JA), François Thabuis, dans une tribune du 11 avril 2013 publiée par Les Echos (lien).
Rappelons que la grande distribution française s'est érigée, lors des discussions sur les prix, en défenseur du pouvoir d'achat des français en ces temps de crise ...
Alors, assistera-ton à une révolution ? JA réussira-t-elle a "construire une nouvelle distribution alimentaire qui serve aux consommateurs et aux agriculteurs" ?
Affaire à suivre, comme on dit ... d'autant plus que le fameux projet wallon du Ministre di Antonio entend lui aussi mettre en place un autre système de distribution des productions wallonnes.

carlo
le 12 Avril 2013 08h55

dans ce pays qu'est la Belgique, il y a plus rien qui bouge pour les producteurs laitiers, ils ont m^me plus la capacité de se battre contre la grande distribution. Vive le projet de Carlo.

007
le 12 Avril 2013 12h22

Si c'est une production wallonne avérée et vérifiée, mais hélas notre petit pays producteur de lait des Ardennes ... est un slogan qui est indéfinissable vu le trafic hors frontières.
Nos politiques sont à genoux face aux dictats européens d'une mise en bière de notre agriculture performante mais non rentable pour le petit producteur.....
Merci la mondialisation au profit des gros bleus.

laitier
le 12 Avril 2013 13h51
Enibob
le 12 Avril 2013 16h57

Vive le projet de Carlo dites vous. Pourquoi ? Vous aimez la bureaucratie ?
Lait, sucre et céréales : la production wallonne dépasse la demande ...
Fruits et légumes, porc, volailles, fromages : la Wallonie est importatrice de 80% de sa consommation ...
Et vous pensez que des circuits courts, un "office du commerce agricole" ou une "centrale d'achat" vont résoudre tous les problèmes ?
Pourquoi n'êtes vous pas en mesure de vous organiser vous-même pour atteindre le consommateur ? Vous avez fait le choix de commercialiser vos produits dans des circuits de masse par facilité. Et vous pensez que des fonctionnaires vont, d'un coup de baguette magique parce que leur Ministre l'a rêvé, mettre en place des circuits capables de concurrencer les GMS ?
Soyez sérieux !

Enibob
le 12 Avril 2013 18h52

Avez-vous besoin de bureaucratie et de l'argent des contribuables pour faire cela ?
Un bon produit à un prix correct trouvera toujours un acheteur.
C'est par le jeu de la compétition économique qu'il faut conquérir des consommateurs, lesquels sont libres d’acheter ou non vos produits, ce qui implique de créer de la valeur.
Je répète ma question : pourquoi n'êtes vous pas en mesure de vous organiser vous-même pour atteindre le consommateur ? Pourquoi faudrait-il que ce soit l'Etat qui les achète ou oblige des écoles, collectivités ou autres à les acheter ?
C'est pour moi une vision anti-économique au nom d'un "social" dévoyé. Et cela ne peut que nourrir et déclencher des revendications corporatistes aussi folles qu’intenables. Bref, du copinage financé par les citoyens.

laitier
le 12 Avril 2013 21h19
laitier
le 12 Avril 2013 21h50

si les ja menent le projet comme ils l ont fait avec "le projet ja " de regulation avec op horizontales pour le lait dans le debut des années 2000,ça risque pas fort d aboutir !!

josepha
le 13 Avril 2013 12h00

le lait frairefrance ou fairebel
se passer de la grande distribution et puits leur demande
a genoux qu il commercialise notre lait
je ne comprent pas

Enibob
le 13 Avril 2013 13h54

@ josepha
querelles d'egos entre syndicats ...

mutant
le 13 Avril 2013 16h09

je ne comprends pas le mutisme de la Belgique en ce moment

richard
le 13 Avril 2013 18h43

On ne peut se passer de la grande distribution 95% des consommateurs y font leurs courses.
Et on ne peut pas tous faire de la vente directe 70% des gens habitent les grandes villes, vous les imaginez aller tous à la campagne aller chercher le nécessaire à la vie
On pourrait faire des magasins à la ville, mais seule c’est impossible, et vous le savez pour faire entendre des indépendants c’est encore plus difficile
Mais je vous rassure nous ne leur demandons pas à genoux pour vendre nos produits, certain directeurs de super marcher on la réflexion de dire qu’ils sont allé trop loin. Ils ont compris qu’ils vont avoir besoins de nous comme nous nous avons besoins d’eux, à par bien sur quelques-uns qui tire leur épingle du jeu par un vrai circuit court, et la transformation à la ferme, et je les admire car cela multiplie la complexité de leur métier par mille, et ils se disent tous pourvue que les autres n’en fassent pas autant
Alors n’oubliez pas 70% des consommateurs sont en ville, et les magasins livrés par des centrales, imaginez que chaque commerçant en ville passer la commande à chaque agriculteur. Rien à faire il faudra bien sur une centrale
Un système existe, et il marche ils sont durs c’est vrai mais moi qui les rencontre en ce moment, ils me disent mais pour le prix du lait même pas besoins de négocier, nous savons qu’il y a trop de lait il suffit d’attendre.

par le carolo
le 13 Avril 2013 18h44

le mutisme vous dite...., il sont tous dans le BOIS les copain des coopérative tous CAR c'est bien les coop qui paye très MAL les éleveurs laitiers ......, SAUF pour FAIREBEL. et même si les GMS s’arrangerait pour payé les coop correctement il se feront condamner a la libre concurrence.

laitier
le 13 Avril 2013 23h56

actu.orange.fr/economie/entre-secheresses-et-scandales-razzia-mondiale-sur-les-laits-en-poudre-afp_1589364.html?rnd=1421006431 

pourquoi les indus ne leur serre pas le kiki aux gms ?

on est exactement en situation inverse qu en avril 2012

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 7 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  2. 18 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...