Encore du grain à moudre pour Mme Saporta (et ses supporter)

par Enibob, le 04 Mars 2013 20h52
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1537/Consommation/article/detail/ ...

Directement les grands titres pour effrayer les gens ...
3.600 exploitations allemandes sont sous surveillance.
Aux Pays-Bas l'aflatoxine a été retrouvée dans du lait ...
La contamination proviendrait de lots de maïs serbe et roumain.
Rappelons que les éleveurs de porcs espagnols préfèrent du maïs Bt car le risque de contamination par des aflatoxines est très réduit ...

Sollecus
le 05 Mars 2013 07h40

On peut donner ce fourrage aux chevaux roumains ! Comme il n'y a pas d'analyse du minerai et que personne n'est puni .. On va pas se creuser la tête pour des chinoiseries. Au fait, que vient faire Mme Saporta dans cet article ? C'est vous qui apportez de l'eau à son moulin...

Ephémère
le 05 Mars 2013 08h45

@trollenibob

Pauvre homme

Martin
le 05 Mars 2013 09h45
JM Moreau
le 05 Mars 2013 20h11

Saporta se délecte, comme les vautours, de tout ce qu'elle considère comme de la charogne, c'est à dire l'agriculture productive qui est celle pratiquée par la majorité des agriculteurs européens. Les scandales, ou ce qu'elle appelle ainsi pour effrayer le public, sont son fonds de commerce. Etonnant qu'elle ne fasse pas encore un amalgame entre ce maïs contaminé, les OGM et les escroqueries ...
Et pour être précis, si besoin était, elle fait partie de ces personnages qui, crachant dans la soupe qui les nourrit, ne méritent pas l'attention qu'on leur accorde. Qu'il soit clair que je ne partage aucunement ses "analyses" de notre agriculture. Ce n'est pas cette agriculture qui a empoisonné de trop nombreux consommateurs allemands l'an passé (53 morts et 800 condamnés à la dialyse à vie) ...

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

Montzen: un distributeur automatique de viande

par Benoît GEORGES, le 19 Mai 2022 19h29

[Vidéo] \"Du pain, des fruits ou encore des pizzas, disponibles 24h sur 24 et 7 jours sur 7 via un distributeur automatique. Le concept n’est pas neuf mais il tend à se développer dans notre régi

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. À 17 ans, il réalise un documentaire sur l’agriculture de demain

Les plus aimé

    29 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...