A quand le découplage des primes VA?

par découplage, le 22 Février 2013 19h27

J’ai lu, il y a peu, que la commission animale de la FWA défendait le couplage total à la vache allaitante.
Quelle drôle d’idée !!
Moi qui suis producteur allaitant, je soutiens le découplage pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, pour faciliter l’accès à la profession, notamment pour les jeunes. Les quotas sont un frein à l’installation et leur transaction spéculative grève lourdement la trésorerie d’un jeune qui s’installe. Je trouve qu’il faut SOUTENIR LES JEUNES et supprimer tous les quotas : tout le monde a le droit à sa chance, il n’y a pas que les fifils à papa qui ont le droit de s’installer.
Ensuite, la suppression des quotas fera INEVITABLEMENT AUGMENTER le prix des bestiaux. Grâce au découplage, certains agriculteurs feront le choix de diminuer voire d’arrêter les vêlages, soit parce qu’ils sont plus âgés, soit parce qu’ils veulent souffler un peu, soit parce qu’ils veu...

ally
le 22 Février 2013 20h59

si tu decouple 50 % des bovins en moins en belgique

ardennais
le 22 Février 2013 21h08

Tout a fais d'accord avec toi, les magasins ferait moins pression sur les prix

PA25
le 22 Février 2013 22h13

C' est clair, qu il y en a qui ont des betes rien que pour les primes !!!

broutard grognon
le 23 Février 2013 09h34

si tu vas dans certaines regions en france et meme en belgique beaucoup ne sauraient pas se passer des PVA.ce qu il faudrait, c'est definir un plafond primes cereales a partir duquel tu n'aurais plus droit aux PVA ainsi tu favoriserais les regions defavorisees sans que les plus gros investisseurs ne puissent manger tout le monde.certains gros cerealiers en france achetent les plus belles fermes laitieres de bretagne et normandie car il ne savent plus quoi faire de leurs benefices!!!

ally
le 23 Février 2013 16h14

tez pas oblige d avoir des^primes pour tenir des V A sans prime sa aussi
moi 150 PVA j ai 180 velage bbb

découplage
le 23 Février 2013 19h30

@broutard grognon
tout à fait d'accord, c'est pourquoi je suggère la prime "prairie permanente" . Un céréalier a peu ou pas de prairies permanentes, il préfère avoir le droit de labourer. Nous qui avons des prairies permanentes nous ne pouvons PAS LABOURER, donc la compensation est justifiée et doit être à la hauteur d'une culture labourable (sapins de noêl, pommes de terre, céréales,...). Qui dit interdiction dit compensation.

lecampagnard
le 23 Février 2013 19h43

vous avez raison...quand je vois le gars de chez nutrilor qui place continuelement des annonces pour acheter des primes...

par le carolo
le 23 Février 2013 19h55

En Wallonie on a 300000 vaches allaitante et le quota prime est de 260000 alors que l'Europe il a un certain temps nous en a retirer 70000 car on les activaient pas, et puis c'est pas des subvention qu'on a besoin c'est un prix qui couvre les frais et qui nourrit sont HOMME et c'est alors que des jeunes motiver nous succéderont et seulement si c'est faisables

quota
le 25 Février 2013 13h28

@ally
c'est tout le contraire : faut diminuer les bovins et on aura un meilleur prix. Mais c'est pas possible à cause du quota. Et en échange, faut que la société reconnaisse la prairie permanente à sa JUSTE valeur... mais les bastognards peuvent pas comprendre

ally
le 25 Février 2013 16h41

moi je laboure mes prairies et je mets betes en ardenne en prairie

Noël
le 25 Février 2013 18h19

Avec le décret pas encore en application, beaucoup de voisins vont retourner les pairies pour mettre des cultures à contrat et abandonner les vaches broutardes. Et ne garder que les prairies obligées. Et si une bête venait à s'encourir par les ruisseaux classés ou pas, c'est qui le dindon conditionaliste ... Je préfère mon mouton de berges qui va sucer l'eau des petits rus affluents sans clôtures...

PA25
le 25 Février 2013 19h56

Des dizaines d ha de prairies on été retournée pres de chez moi,
contrat p de terre 1500 euros l ha

Enibob
le 26 Février 2013 18h12

Avez-vous seulement une idée de ce que les termes "fin des références historiques", "convergence interne des aides " et "verdissement" signifient ?
Et avez-vous seulement une idée des EM qui n'ont pas découplé la prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes ? Il y a la France, la Belgique, l'Autriche,le Portugal et l'Espagne. Même l'Irlande l'avait découplée en 2004 !
Et un rapport de la Cour des Comptes de 2012 conclut que là où il a été maintenu, le régime ne cible pas les régions et les zones agricoles où ils serait le plus pertinent, ce qui atténue son effet.
Quant à avoir un meilleur prix avec la diminution qu'engendrerait la fin du système chez nous, tout dépendra de l'évolution de la consommation. Voyez commet le prix des JB culards chez nous a évolué par rapport au prix des JB R3 en Europe.

VA
le 26 Février 2013 18h14

c'est pas une vache qui rapporterait 1500 euro/ha. Il faut vraiment découpler pour qu'on puisse gérer nos terres de meilleure façon!

Gib
le 27 Février 2013 15h56

@decouplage: Plutot que d'étaler son opinion sur un forum, ayez le courage et la compétence de le faire au sein de la commission viande ou lait FWA! Et vous verrez pourquoi c'est si complexe! La prime à l'herbe est une proposition de la commission en plus de la prime à la VA, pour aider aussi les laitiers! Concernant les jeunes, j'en suis un et c'est nous qui venont d'en acheter à nos parents ou tiers, donc les supprimer nous ferait simplement encore plus de tord. Croire que pcq demain on produira la moitié moins qu'on gagnera mieux est naïf, il faut produire pour satisfaire la demande interne et comme il s'agit de taurillon, il nous faut produire plus et exporter nos vaches CQFD.
En tant que jeune, ce qui m'enerve le plus c'est la critique facile des gens qui ne se syndicalisent pas et flinguent le travail, qu'il ne connaissent pas, de ceux qui le font pour eux par dessus le marché! Solidarité si tu nous entends....

gib
le 27 Février 2013 15h58

En clair, on a besoin des VA mais avec un fond comme les quotas laitiers pour éviter toute spéculation et des prix justes pour tous

VA
le 27 Février 2013 19h07

@ Gib
euh, on produit 130% de viande en Belgique, ça dépasse l'autoapprovisionnement...
Supprimer les VA ne vous fera pas de tord, elles doivent être amorties dans l'année, si vous les avez achetées au prix correct...
La rareté fait le prix. Produire plus, c'est faire l'autruche : la tête dans le sable et le cul à l'air!
nb : un quota uniquement si sanction en cas de production hors quota, sinon ça s'appelle pas quota!

VA
le 27 Février 2013 19h41

@ gib
défendre le couplage, alors que la PVA va diminuer jusqu'à combien? 100 euro? moins?
ça ne tient pas la route.
Quant à la prime à l'herbe, je préfère la prime à la prairie permanente: c'est plus défendable, comme expliqué plus haut.

broutard grognon
le 28 Février 2013 15h18

brave petit ce gib qui croit tout ce que la FWA lui bourre dans le crane.c'est beau d'etre jeune et naif mais ca ne nourrit pas son homme,tu l'apprendras en prenant de l"age!!!

Gib
le 28 Février 2013 16h52

Le pauvre petit gagne 300 euros par vache hors prime!

Gib
le 28 Février 2013 17h01

Et il faudra m'expliquer pourquoi on diabolise la FWA dont les décisions sont prises par des éleveurs élus. On s'est mal compris, je parlais du fait qu'on ne mange que du taureau en belgique ou quasiment. Donc nous devons continuer à produire et exporter nos femelles. Qu'on le veuille ou non, on a 45% de prairies à valoriser. Et je ne tiens pas à voir une salers à l'ha entre les sapins de noel demain!
La prime à l'herbe sera par hectare de prairie permanente bien sur, pas comme l'actuelle.
Ce que beaucoup devrait apprendre c'est qu'on n'est pas mieux payé en diminuant la production parce que on risque de se faire prendre des marchés. Il faut se différencier avec un produit et améliorer la valorisation de la filière en interprofession et ce n'est possible qu'en produisant suffisamment. Ce que la FWA a mis en place avec les grandes surface depuis l'automne. Moi je constate et si tout le monde savait vendre ses bêtes en étant informé des prix, comme la FWA le propose via sa mercuriale des prix, on serait déjà un peu plus fort

Luc
le 28 Février 2013 21h33

@ découplage :

Le découplage du lait a fait augmenter son prix, c'est bien connu de tous

Moi je suis jeune producteur laitier et voilà ou le découplage du lait nous a mener. Je reprend votre texte :
"Moi qui suis producteur allaitant, je soutiens le découplage pour plusieurs raisons."

Tout d’abord, pour faciliter l’accès à la profession, notamment pour les jeunes. Les quotas sont un frein à l’installation et leur transaction spéculative grève lourdement la trésorerie d’un jeune qui s’installe.

Pour le lait on voit bien que la fin des quotas favorise leur instalation...Même si la valeur quota a diminuer, le prix d'une ferme laitière n'est pas tombée à 0 pour autant...

Je trouve qu’il faut SOUTENIR LES JEUNES et supprimer tous les quotas : tout le monde a le droit à sa chance, il n’y a pas que les fifils à papa qui ont le droit de s’installer.

Avec le fond des quota lait, le jeune qui voulait a pu acheté plus de 500000 l avant cette année, je sais bien que pour les VA c'est différent

Ensuite, la suppression des quotas fera INEVITABLEMENT AUGMENTER le prix des bestiaux. Grâce au découplage, certains agriculteurs feront le choix de diminuer voire d’arrêter les vêlages, soit parce qu’ils sont plus âgés, soit parce qu’ils veulent souffler un peu, soit parce qu’ils veulent simplement GERER leur exploitation comme i ...

Pou le lait cela s'est vérifier aussi... Découplage donc les gens vont arréter de traire et le prix va monter... On a bien vu ce que cela a donner depuis 2006...

D’ailleurs, si le couplage fonctionnait, ça se saurait, depuis le temps qu’on le pratique… or je constate que certains éleveurs ne sont pas heureux de leur situation…
Ceux qui diminueront ou arrêteront les vêlages produiront des fourrages forcément bons marchés ou loueront leurs terres : il y aura donc plus d’espace et donc moins de pression foncière pour ceux qui continueront. Tout bénéfice pour l’installation d’un jeune. Moins intéressant pour celui arrête…

Là je demande à voir.... Je

obelix
le 01 Mars 2013 05h35

avec des si !!!!
si ma tante en avait ....................

ma premiere idée aussi de dire; fini les quotas VA ... il ne restera que les mordus de l'elevage!!
avec au bout du compte, une diminution de la production...

aujourd hui, on remarque une diminution de l'elevage:
- dans les region de culture.
- et chez ceux qui se disent "on tient juste des betes pour les primes" voir passage en bio pour encore plus de prime... avec des race qui ne coute pas cher...

qui dit decouplage dit plus de prime VA .... et quel avenir des primes bio?? quand on voit qu'il n 'y a deja plus d'argent pour les MAE???
ces producteurs vont se contenter de la prime unique ??!! vivre en produisant du foin ???? ça n'a pas d'avenir ....


mais pour moi, la principale question est :
va t on rester maitre de nos " primes " ????
et la, je pense que la reponse est NON !!
donc le maintient des primes VA (meme à 80-100 Eur) serait la derniere prime que l'on ne saurait pas perdre à cause de perte de terre ....

beaucoup n'ont pas encore compris que les DPU, ca va etre fini !!!!! toutes les terres primables........... que vont faire les proprietaires????? vous saver les reponses....

PA25
le 01 Mars 2013 18h49

Il y aurai 72 ha à vendre à Meix devant virton, serait ce le Wallon ...

découplage
le 01 Mars 2013 19h26

@ Luc
si je parlais pour moi-même, en disant "moi je", comme c'est écrit dans pas mal de commentaires, je dirais "pourvu qu'on maintienne le quota VA, quand je cesserai, je pourrai le revendre bien cher à un jeune, pourvu que la pression foncière continue, j'aurai des hectares à vendre, et bien chers...
et comme vous le dites, la viande, c'est pas le lait...

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Annonce

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...