Viande de cheval

par Enibob, le 09 Février 2013 17h15
http://www.interbev.fr/fileadmin/docs/DP_Viande_Chevaline_20 ...

Un document plaidant pour consommer du cheval ...
Manger du cheval n’est pas incompatible avec l’amour du cheval : la plupart des grands peuples de cavaliers, comme les Mongols, en mangent sans états d'âme. On dit même que notre fameux "filet américain", une de nos spécialités, et qui est fait traditionnellement avec du steak de cheval, trouverait son origine dans l’abattage massif des chevaux américains de l’armée US démobilisés à la fin de la grande guerre ...
Il y a des années, j'ai vu affiché à la vitrine d'une boucherie chevaline (il n'en reste malheureusement plus beaucoup ...) l'annonce suivante : "Vous avez perdu au tiercé ? Vengez vous ! Mangez du cheval !"
En plus, il produit moins de GES !

Martin
le 09 Février 2013 18h05

Manger un âne, voyons c'est peut-être manger une semelle, et le cheval, c'est pareil, il a déjà tout donné, la viande n'a pas d'âge ..... pour une lasagne findus ...
Enibob, mangez du cheval vous donnera de la cervelle d'ancien brit, voyez Charles et sa deuxième cavalière .
Ladi Di était une bonne mais pas pour Al Fayed ...
Malheureusement, la viande était trop chevaleresque ... sous le pont de l'Alma.

JM Moreau
le 09 Février 2013 19h13

Les propriétaires de chevaux doivent déclarer, lors de l'identification, si le cheval est destiné à entrer dans la filière alimentaire, auquel cas il est soumis à une série de contrôles, notamment quant aux médicaments. Si la déclaration ne prévoit pas cela, le cheval est envoyé à l’équarrissage. Aucun cheval de course ne finit dans une assiette. Pas plus que les chevaux de loisirs, les détenteurs ayant une relation particulière avec ce qu'ils considèrent comme un animal de compagnie ...
La plupart des élevages de chevaux de boucherie sont établis en Europe de l'Est : il ne s'agit pas de libre échange, mais du marché unique, les abattoirs devant être agréés.
Quant aux importations, les établissements des pays tiers, comme je l'ai rappelé à de nombreuses reprises, doivent être agréés par l'UE et font l'objet de contrôles réguliers, de même que les élevages en amont. Outre ces contrôles, des analyses sont effectuées sur les viandes à l'entrée du territoire douanier de l'Union.
Pour rappel aussi, les organisations de défense des "droits des animaux" ont réussi à faire interdire l'abattage des chevaux pour la consommation aux USA.
Chez nous, 9.613 équidés ont été abattus, contrôlés et déclarés propres à la consommation humaine en 2011.

le carolo
le 09 Février 2013 20h32

@ Jm Moreau; LES chevaux pucés en Belgique interdit a la consommation et donc contrains au clos ne le sont pas quand il vont en Hollande, tous comme les bovin avec un membre cassé en Wallonie qui vont directe aux clos pour cause de germe dans la viande, ne vont pas aux clos en Flandre .... et les wallon se demande pourquoi nos abattoir ne tourne pas .... . TOus se scandale vient encore de l'industrie qui recherche sans cesse la COMPÉTITIVITÉ et qui avec pas mal d'audace dira c'est pas moi c'est l’autre... mais malgré tous avaient trouver de la viande a très bon prix et de surcroit ne s'en plaignaient pas ... et par la même occasion a fait manger du cheval et du porc a des gens qui pense que c'est impure .

JM Moreau
le 09 Février 2013 20h48

Et ne pensez vous pas, si ce que vous dites est exact (lancez une grande enquête, cela fera vendre les gazettes ...), que le propriétaire du cheval y trouve un intérêt ? Au lieu de devoir payer le clos, il se fait payer de la viande, même si elle va dans les croquettes pour chats ?
Quant aux fraudes hamburger et lasagnes, attendons les résultats des enquêtes avant de conclure hâtivement ...

Cotisant
le 10 Février 2013 09h08

www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Les-revelations-des-lasagnes-anglaises-au-cheval-_3636-2162450_actu.Htm?xtor=RSS-4&utm_source=RSS_MVI_ouest-france&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS 

Une viande à prix bas passe plus rapidement les frontières et les barrières de sécurité...
Les petits chevaux de course ne sont jamais piqués....
Encore, hier, cet ancien cheval de course sur 2 roues a enfin été soupçonné de dopage . Super Mario .Cippolini

le carolo
le 11 Février 2013 08h08

FINDUS a trouver la parade... on les y prend plus maintenant sur les boite il vont indiquer VIANDE ROUGE

Noël
le 11 Février 2013 08h55

Avec toutes les émissions culinaires qui mettent la qualité et le goût en évidence, le consommateur achète encore la crasse du marché des agro-alimentaires. En plus du micro-ondes qui fait tourner la lasagne 100 % viande de l'est 4 x moins chère, il se fait voler la remorque, les bijoux, l'argent et tout le matériel informatique. ...Le congélateur est resté plein...
En Roumanie, le cheval est compétitif.....
Ce sera le rodéo pendant ce carnaval sur les enquêtes sur Findus qui se dit déjà non responsable.

Noël
le 11 Février 2013 09h29
Prophète
le 11 Février 2013 14h15

SCANDALE SANITAIRE - Les chevaux de Findus, une vieille, très vieille affaire...Par Gerard Luçon
Cet article avait été proposé en 2011 à agoravox et pas retenu, et voilà que, grâce à Findus et aux suédois, il refait surface

Roumanie, chronique d’un massacre pour nos boucheries chevalines

Il y a quelques mois, en février 2011, un article paraissait dans la presse roumaine, signé Cornel Ivanciuc, dont voici de larges extraits, traduits en français :

Son titre : « Y aurait-il en Roumanie une mafia de la viande, en liens avec des français et des italiens notamment ? »

« Lorsqu’il était Ministre de l’Agriculture roumaine, Gheorghe Flutur a été contacté par le patron du « complexe de viande de Bordeaux ».

En date du 22 mai 2006 ce patron a même écrit au Ministre, précisant que, « suite à ses nombreux voyages en Roumanie, je vous réitère ma proposition d’acheter tous les chevaux malades (atteints par l’AIE, anémie infectieuse équine) soit environ 14 à 15.000 chevaux ».

« L’offre de ce français (qui répond à un nom basque bien connu du côté de Bayonne)* présentait une cotation, soit 200 euros la tonne, et une proposition de lieu d’abattage, à savoir dans les locaux de la Société Européenne de Sibiu, Strada Ecaterina Teodoroiu nr. 39, société créée en 1994, avec une longue expérience dans le domaine de la commercialisation de viande de bovins, ovins et chevaux.
Il semble que cette offre ait été suivie d’effet puisqu’une grande quantité de chevaux roumains sont venus compléter la demande de l’Union Européenne de 2,3 millions de chevaux par an.

Initialement le Ministre avait annoté le courrier en provenance de France d’un « rog analiz » (je demande une analyse), en date du 25 mai 2006.

A cette époque la consommation de viande de cheval ne faisait pas l’objet d’une loi européenne.

C’est seulement en 2009 que l’UE a fait ses premiers pas notamment dans le but d’interdire l’abattage des chevaux en vue de la consommation, pour des raisons sanitaires, puisque les médicamen

JM Moreau
le 11 Février 2013 16h30

@ le carolo
Vous ignorez certainement que TOUS les équidés de l'UE doivent répondre aux exigences du règlement 504/2008 de la Commission du 06/06/2008 portant application des directives 90/426/CEE et 90/427/CEE du Conseil en ce qui concerne les méthodes d'identification des équidés (eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2008:149:0003:0032:FR:PDF).  Ce sont les textes légaux qui obligent d'identifier les équidés, dont les chevaux, soit en animaux d'élevage ou en animaux de rente.
La législation européenne s'applique à tous en Europe. Par conséquent vos allégations ne sont que l'expression de vos fantasmes bien connus au sujet du commerce des animaux de boucherie ou des échanges de viandes ...
Lorsqu'on accuse comme vous avez l'habitude de le faire, on doit avoir le courage, devant la gravité des faits objets de vos allégations, de le faire à visage découvert, en citant des dates et des personnes, pas anonymement derrière une pseudo. A force de toujours répéter la même chose de cette façon, vous n'avez aucune crédibilité.

prophète
le 11 Février 2013 16h58

les médicaments pouvaient pénétrer l’organisme des consommateurs.
Toutefois le modèle « Flutur » semble avoir très bien fonctionné.
Par exemple en avril 2010 étaient comptabilisés sur le territoire roumain 7.500 chevaux atteints de cette anémie infectieuse, dont 400 dans le département de Brasov.
Ces derniers ont été sacrifiés dans un abattoir spécialisé et leur viande est partie vers l’Italie pour y préparer des saucissons secs….
En 2008, la Roumanie a exporté 3.300 tonnes de viande de cheval, dont une grande quantité provenait de ces animaux atteints de l’AIE.
En 2009 ce sont 14.000 chevaux vivants qui ont été de nouveau expédiés vers l’Italie.
Un rapport de la Direction pour l’alimentation et les services vétérinaires de la Commission Européenne a mentionné l’échec complet de l’identification des chevaux au moyen de « chips », en ce qui concerne la Roumanie.
Ces chevaux sont encore et toujours sacrifiés dans des abattoirs illégaux, et les animaux malades continuent à ne pas être marqués donc restent non identifiables. »
2 petits ajouts à ces extraits :
-Les paysans qui reçoivent la visite des services vétérinaires roumains touchent une indemnité de 350 lei par animal réquisitionné (soit 85 euros), à peine de quoi louer un tracteur pour retourner leur terrain la saison prochaine.
Car en Roumanie un terrain agricole non entretenu entraîne automatiquement une amende de l’Eta
Ces chevaux sont plusieurs milliers, ne sont pas malades, et paraît-ils abiment les cultures !?!?
Nul doute qu’un lien existe entre ce besoin en viande de cheval sur les étals de France et d’Italie et ce massacre programmé.
Nul doute que ce sont les mêmes margoulins qui sont derrière.
Nul doute que les projets de l’Union Européenne ne sont pas vus de la même manière selon qu’on se trouve à Bruxelles, Bucarest ou Bayonne !

prophète
le 11 Février 2013 17h09

Désolé, mais le texte copié était long. Sur le site, la police de caractère augmente à l'envoi.

Les fraudes sont légions, Mr Moreau, quand c'est pour le fric, ni vu ni connu. Cette Europe a énormément de lacunes dans les étiquettes . Nonchalance voulue !
Les vertus sont à pieds et le vice à cheval.

Noël
le 11 Février 2013 18h30

www.lepoint.fr/invites-du-point/laurent-chevallier/au-dela-du-cheval-des-produits-d-equarrissage-dans-les-plats-cuisines-10-02-2013-1625897_424.php 

Et pourquoi pas, avant on faisait du savon et des poudres à lessiver ...
Maintenant des plats cuisinés...

le carolo
le 12 Février 2013 08h32

La réa liter du terrain na rien a voir avec celle de ceux qui accouche des règlement .La réa liter du profit na rien a voir avec les règlement et les loi , si ce que vous rêvez et pensez être juste d'autre s'en moque . Si tous les hommes serait honnête il a pas besoin de règlement et loi .

Cotisant
le 12 Février 2013 16h55

www.europe1.fr/International/Viande-cheval-l-abattoir-roumain-se-defend-1412995/ 

Qui va t-on accuser ? Si les étiquettes ont été échangée pendant le long trajet paradisiaque...
C'est du libre échange européen. Le plus petit va être pris..et le trader aura rempli son porte monnaie.

Martin
le 13 Février 2013 14h07

Le feuilleton continue, avec Picard et suite .. Enibob est avec sa tête dans le sable, ou dans la neige. mais à sa place, je comprends son gel ? A moins que Moreau attende le dégel des enquêtes trompeuses.. Un éléphant, ça trompe énormément.....moi qui pensait à mon petit âne.

JM Moreau
le 13 Février 2013 14h43

Certains adorent faire des copiés collés d'articles soi-disant informatifs. D'autres collent des liens sans rapport avec les sujets ... D'autres encore, qui n'ont jamais contribué positivement à quoi que ce soit, s'attaquent gratuitement à de simples citoyens pour se défouler lorsqu'ils ne comprennent pas les mécanismes du commerce préférant fantasmer ...
Je vous propose à mon tour un lien, plutôt que de le copier et le coller et le faire passer pour une contribution : www.agrisalon.com/fr/actualites-agricoles/article/6998030/Des-traders-des-acheteurs-des-transformateurs.html 
Il s'agit d'explications sur le commerce des viandes ... René Laporte était présent à la fête de la viande de B Cassart en juillet dernier. C'est quelqu'un de fiable, pas quelqu'un qui recherche le sensationnalisme pour se faire mousser.
Si vous avez lu mes dernières contribution au sujet de la viande bovine, vous devez vous souvenir, qu'en Europe, les prix n'ont jamais été aussi élevés, traduisant ainsi un déficit de l'offre. De même, les viandes sud-américaines, pour les mêmes raisons, sont aussi très chères. Comme le consommateur ne regarde que le prix, qu'il n'y a aucune obligation de mentionner les origines sur les plats cuisinés, la tentation est grande pour des traders d'offrir des lots de ces "minerais" à l'étiquetage douteux à ceux qui cherchent à livrer au prix le plus bas possible des plats cuisinés et donc qui achètent des lots de viande à bas prix. Personnellement, en Comité de gestion, j'avais longuement argumenté pour ne pas autoriser des lots constitués de viande de bœuf provenant de plusieurs abattoirs, même s'il s'agissait de "trimmings".
La conséquence de tout cela ? Renforcement des contrôles à prévoir, vous pouvez faire confiance aux politiciens. Renchérissement des matières premières de ceux qui fabriquent des plats cuisinés et donc des prix. Avec pour résultat une nouvelle baisse de la consommation des viandes, car même les hachés et les saucisses sur lesquels s'ét

007
le 13 Février 2013 16h59

Vous avez écouté RTlL à 12 h 40. L'Afsca se retranche dans le système hygiène indigène avec l'autocontrôle. et Ducart fait allusion au manque de transparence de l'étiquettage trompeur des firmes industrielles et à leurs nombreux sous-traitants . C'est encore le petit producteur qui va écoper ...
Les plats cuisinés préparés sont le résultat de mélanges salés, édulcorants, qui cachent le canasson bon marché de l'Est avec le boeuf de nos productions... C'est déloyal et c'est la même chose pour le lait, les fruits et autres...
LEurope fait des réunions en tour de table, mais ne régule pas ce qui sur la table...

Sollecus
le 13 Février 2013 17h42

Renforcez les contrôles des sociétés qui ont pignons sur rue à l'échelle internationale et pas le petit producteur qui avait encore un congélateur d'une étoile ..
C'est dans la viande congelée qu'il y a problème d'origine et de manipulation ad degré échangiste...bénéfique. Mr Le carolo est très lucide de toutes ces magouilles, mais mr moreau porte une visière papale .. Qu'il faudra peut-être déviée comme le mariage gay ...

JM Moreau
le 13 Février 2013 17h54

Suite
même les hachés et las saucisses sur lesquels s'étaient rabattus les consommateurs au détriment des pièces "nobles" du bœuf, vont augmenter. Car même en Amérique du sud on ne trouvera pas de bœuf bon marché.
Conséquence ? nouvelle baisse de la consommation ...
Les gagnants ? ceux qui trouveront de la matière première bon marché, poulet probablement, pour concocter de nouveaux produits.
Les perdants ? nos producteurs de BB vu la grande proportion de pièces "nobles".

prophète
le 14 Février 2013 11h46

.web-agri.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/l-autorite-de-la-concurrence-sanctionne-des-abattoirs-pour-entente-1145-87054.html

Magouilles dans les prix aussi pour les viandes de porcs, de poulets, etc...

PA25
le 14 Février 2013 18h11

Super tous ces scandales, peut etre que les gens vont finalement regreter de ne plus pouvoir acheter leur morceau de viande directe chez le producteur

Le pompier
le 14 Février 2013 18h39

www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=1303 

L'agro-alimentaire est bien montré du doigt. Tromper pour gagner plus et parfois avec des substances médicamenteuses. Combien coûte une analyse ADN ? Avant que l'on ne découvre le pot aux roses, certains magasins retirent les plats pour montrer leur grande honnêteté .........

JM Moreau
le 14 Février 2013 21h15

Les grands bénéficiaires de cette fraude : les labos d'analyse capables d'identifier l'ADN. La demande d'analyses explose ...
Et faisons confiance aux politiciens toujours prompts à démontrer qu'ils répondent aux soucis de leurs électeurs. Si ces derniers auront vite oublié comme d'habitude et retrouveront leurs réflexes d'achat du moins coûteux, la machine à fabriquer de nouveaux règlements est déjà en route et peut-être que chaque paquet de viande, y compris celle en vente directe, devra être accompagné d'un test ADN.
Cela était en vigueur d'ailleurs pour les restitutions aux exportations afin de vérifier le sexe de l'animal ayant donné la pièce, vu la différence des montants accordés selon le sexe ...

JM Moreau
le 14 Février 2013 22h50

En tout cas, cette fraude, qui n'a pas de conséquences sanitaires, mobilise plus les gouvernements, notamment celui du Président "Normal", et les bons penseurs que la livraison de poulets bio avariés dans des crèches parisienne en début de semaine dernière !!!
www.enfant.com/mode-de-garde/creche/Paris-du-poulet-perime-livre-a-la-creche.html 
On se souviendra aussi des 53 morts et des 850 dialysés à vie pour avoir consommé des germes de légumes bio ... et non des concombres industriels comme affirmé au départ.
www.efsa.europa.eu/en/press/news/120711.htm 

Européen
le 15 Février 2013 06h42

Voir la vidéo de l’émission d'hier soir "c'est dans l'air" : Spanghero accusé.

L'information sur les produits est lacunaire parce que L’Europe considère que la traçabilité a bien fonctionné...
Pour Mr Moreau et Enibob, il faudrait revoir ce qui s'est dit sur ce site par quelques agriculteurs que vous traitez de fantasmer sur l'origine et les fraudes du marché agro-alimentaire.... Merci de vos excuses à venir.

Enibob
le 15 Février 2013 21h39
Sollecus
le 16 Février 2013 14h52

www.leparisien.fr/societe/scandale-de-la-viande-de-cheval-des-tests-dans-les-27-pays-de-l-ue-16-02-2013-2572915.php 

A mon avis, ce troll passe aussi par la Rabobank .. via Chypre et les papiers falsifiés..., un imbroglio digne des dieux industriels défendus par l’auto contrôle de 27 sans frontières.

007
le 16 Février 2013 17h16

La vente bio en grandes surfaces devraient également être étiquetée par un organisme indépendant au-dessus de tout soupçon car là aussi on met Bio à toute les sauces, en produits laitiers c'est pareil. Je lisais sur un forum que Danone était le premier sur la liste des produits à observer...
L'observatoire des denrées industrielles devrait se peupler de vétérinaires experts et de scientifiques comme Séralini pour influencer le bon marché...qualitatif.

Européen
le 17 Février 2013 11h11
Sollecus
le 18 Février 2013 07h38

Suite à l'émission controverse, j'ai pu me rendre compte du fiasco concernant la viande de bas de gamme mais sanitairement contrôlée...
Chez Laruelle, l'acide lactique monte vite contre Ducart . Elle a dit que la viande de boeuf devenait introuvable mais que c'était des taureaux et taurillons qui étaient engraissés et que la viande de noires de réforme se retrouvaient dans les morceaux transformés.....
Jusque là, on n'a pas encore parlé des chevaux sauvages roumains non identifiés mais de qualité irréprochable .. Ducart était le cheval de qualité local et Laruelle, la vache européenne de réforme...

Envoyer
Fermer

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

Manipulation des produits #phytopharmaceutiques: s\'équiper pour limiter les #pollutions de l\'#eau et savoir réagir en cas d\'accident

par Benoît GEORGES, le 03 Mai 2022 18h25

FORMATION continue PHYTOLICENCE organisée par la FJA Chimay En collaboration avec Protect\'eau et Preventagri le vendredi 6 mai 2022 dès 19h30 à la Salle Familia à 3, Route de Bailièvre à 6591 Ma

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )