Réforme de la PAC : vote par la Commission agri du PE

par JM Moreau, le 26 Janvier 2013 18h16
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommat ...

La commission de l’agriculture du Parlement européen a adopté les 23 et 24 janvier les quatre règlements de son projet de réforme de la PAC, les paiements directs, le développement rural, l'organisation commune de marché (OCM) et le règlement horizontal (financement, contrôles et gestion).
Dans l'ensemble, les députés ont suivi les orientations de la Commission en validant notamment les 30% de verdissement, le plafonnement et la convergence des aides du premier pilier, ce dont s'est félicité Dacian Ciolos, le commissaire européen à l'agriculture en ces termes : "Ce vote confirme les principes formulés par la Commission européenne. Il montre que les propositions présentées le 12 octobre 2011 constituent un point d'équilibre sur un grand nombre de sujets, notamment une distribution plus juste des soutiens directs, le plafonnement, la notion d'agriculteurs actifs, le verdissement de 30% du 1er pilier, les soutiens a...

le realiste
le 26 Janvier 2013 20h01

bonjour les dégâts chez ceux qui attendent les primes pour payer leurs luxueuses et méga
étables laitières (rires!!!)

JM Moreau
le 26 Janvier 2013 20h14

Quelques réactions ...
L’EMB se déclare "déçu", car, selon lui, "bien que quelques pensées prometteuses telles que la réduction volontaire de la production aient été adoptées, l'opportunité de prendre des mesures décisives afin d'enrayer la surproduction sur les marchés laitiers européens n'a pas été saisie". Le syndicat estime "Pour ce faire, la mise en place de mécanismes permanents et flexibles de régulation du marché, comme l'agence de surveillance européenne, aurait été nécessaire"
Le Conseil européen des jeunes agriculteurs (CEJA) était, avant les votes, favorable à l’amendement rendant obligatoire le complément de paiements directs pour les jeunes, ainsi qu'à la flexibilité accrue pour le verdissement de la PAC et aux dispositions votées pour le sucre, le lait, le vin et les règles des concurrence. En France, la FJA a applaudi des deux mains les amendements adoptés en faveur de "la priorité donnée au renouvellement des générations en agriculture dans le cadre du règlement sur le développement rural"
Via Campesina (ECVC), qui proclame représenter "des petits et moyens agriculteurs tournés vers des modes de production respectueux de l'environnement", juge "scandaleux de faire financer des assurances par le deuxième pilier"
Comme signalé, les amendements aux propositions de réforme de la PAC adoptés par la Comagri au sujet du verdissement ne satisfont pas les associations de défense de l’environnement. Les Amis de la Terre estiment que les députés européens ont voté pour affaiblir sérieusement la proposition de "verdissement" des paiements directs aux agriculteurs européens. Les critiques se concentrent particulièrement sur l’autorisation de double financement des actions environnementales (à travers le 1er et le 2e pilier). "Si les agriculteurs veulent obtenir un financement supplémentaire pour des efforts environnementaux, ils devraient aller au-delà de la ligne de base des mesures de verdissement", souligne le WWF. Même son de cloche de la part du Bureau euro

JM Moreau
le 26 Janvier 2013 20h15

Suite
Même son de cloche de la part du Bureau européen de l’environnement : « Payer les agriculteurs à deux reprises pour le même travail montre que, pour certains députés, l’objectif de cette réforme n’est pas de redonner de la légitimité à la Pac. La société civile compte désormais sur le vote du Parlement européen en plénière au mois de mars à Strasbourg pour représenter l'intérêt public d'une amélioration de la Pac, plutôt que l'intérêt direct d’un groupe d'agriculteurs ». De son côté, le directeur du groupe de l'UE de l'IFOAM , qui représente les producteurs biologiques, a déclaré que le vote sur les propositions d'écologisation a montré que «le comité n'est pas disposé à faire des propositions propres à stimuler un changement de paradigme dans l'agriculture de l'UE.

Benjy
le 26 Janvier 2013 22h22

À le réaliste,

Tu veux dire quoi par la??

laitier
le 27 Janvier 2013 00h15

ceux qui font des nouvelles etables pour augmenter leur production ne les payent pas avec des primes pac, vu que c est ceux qui arretent le lait qui continuent de toucher les primes pac anciennement liées au lait ;et le lait ainsi libéré est redistribué aux jeunes ou aussi a ceux qui continuent ....
c est de l assistanat !
expliquez ça a un contribuable hors agricole et vous me raconterez sa reaction !

le realiste
le 27 Janvier 2013 09h54

@benjy
je veux dire que si les DPU et autres primes diminuent alors ceux qui ont comptabilisé ces montants pour payer des investissements seront probablement mis en difficulté financière!!

de passage
le 27 Janvier 2013 11h53

@ realiste

A voir tes coms les dégats sont dans ton cerveau.."RIRES"

lepositif
le 27 Janvier 2013 12h19

quid des primes vaches allaitantes?

Martin
le 27 Janvier 2013 17h18

Réforme = Méforme européenne.
Beaucoup de similitude dans les dossiers :
le dilemme des prisonniers : Dexia et subprimes
la vache et le prisonnier : la surproduction de lait dans le monde
Les chauffeurs de poids lourds, le chauffeur de l'Est et le prisonnier du volant belge.
La sidérurgie Mittal avec les prisonniers métallos.
La vision des travailleurs est à court terme. Les petits indépendants, de la construction face à la main-d’œuvre bon marché des allochtones .
Dumping social et incohérences européennes.
Les moutons technocrates et politiques nous enfoncent dans une Pac déloyale.
Si tout ce monde manifeste en même temps, devant les instances publiques et Européennes, la vision est claire : L'EUROPE est au tapis.

le wallon
le 27 Janvier 2013 22h24

Martin


C'est ça que vous voulez, que l'Europe soit à terre ?

Benjy
le 28 Janvier 2013 01h59

@ le wallon,

Ouvre les yeux elle y est déjà...

PA25
le 28 Janvier 2013 08h22

Un vrai désert économique se profile à l' horizon, et ce n ' est pas pour crier au loup.

Enibob
le 28 Janvier 2013 11h16

@ PA25
Non Monsieur, votre pessimisme n'est pas fondé !
Nous avons la paix, une justice relativement équitable, les contrats sont respectés, la corruption, si elle n'est pas inconnue, reste relativement minime. Par contraste, voyez ce qui se passe en Asie : tensions exacerbées entre Chine et Japon, Inde et Pakistan, corruption, etc ...
A côté de cela, des innovations techniques récentes favorisent le regain de l'Occident. Dans le secteur énergétique, par exemple, l'exploitation du gaz de schiste et le forage horizontal des réserves de pétrole, par exemple, restaurent l'indépendance énergétique de l'Occident, du moins aux États-Unis et au Canada, en espérant que l'Europe, qui dispose des mêmes atouts, suive en se libérant de ses démons imposés par la mouvance verte. Les fabricants d'engrais, par exemple, rapatrient les usines aux USA pour profiter de ces prix énergétiques améliorant d'autant la compétitivité de son agriculture ...
La robotisation de la production industrielle, voire de certains services, réduisent la part salariale dans les coûts : les délocalisations ne confèrent plus un avantage décisif et l'avantage relatif de la production de masse au loin décline chaque jour. S'ajoutent à cela, d'une part les exigences de qualité et de rapidité chez les consommateurs et d'autre part la constatation que l'on innove plus vite quand on contrôle toutes les étapes de la production plutôt que de s'en tenir éloignés.
Ce qu'il faut craindre, ce sont des politiques économiques maladroites, comme celles qui découragent les innovateurs et les entrepreneurs : une fiscalité excessive, des pesanteurs bureaucratiques insupportables, des normes idéologiques anti-progrès (comme les refus d'exploiter le gaz de schiste ou de développer les OGM qui font fuir la recherche) et des spéculations suicidaires comme celles qui ont failli détruire le système financier et bancaire mondial.

Envoyer
Fermer

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

SPW

par Frank, le 18 Novembre 2022 11h16

J\'ai payé la taxe sur les eaux usées au mois d\'août et , surprise... ce matin ladite taxe est déjà de retour à payer pour le 14 janvier 2023 !!!! ça devient carrément du harcèlement là. Ils

Quelles perspectives pour la recherche agronomique publique?

par Benoît GEORGES, le 13 Novembre 2022 10h01

Repenser la place de la recherche agronomique publique face aux enjeux sociétaux, environnementaux et climatiques. C\'est la thématique qui va réunir des prestigieux conférenciers.cières. Gratuit,

39éme édition de Ath By Night!

par Benoît GEORGES, le 12 Novembre 2022 13h43

Venez voir les plus belles génisses et vaches laitières mise en valeur lors des 4 concours : le concours Pie Noir Holstein Hainaut-Brabant, le concours Jersey, le Showmanship organisé par le Wal\'Ho

Découvrez l\'application Fumier

par LEON, le 04 Novembre 2022 10h26

Enregistrez vos nouveaux tas simplement. Vous indiquez la date, le numero PAC ou nom de la parcelle et vous le localisez sur la carte. Et vous êtes en règle ! Si un contrôle se présenter vous p

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 14 commentaires
  3. SPW
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...