Que faire ?

par JM Moreau, le 26 Janvier 2013 17h14

C'est par cette question que je terminais mon commentaire au sujet du billet de M Theron renvoyant à l'article de la Libre de juillet 2010 où il faisait part de quelques considérations sur le métier d'agriculteur.
Que faire donc ?
Constatons d'abord que ce ne sont pas les quotas qui ont préservé le nombre d'exploitations laitières ni assuré un prix élevé. Il n'y a pas (en %) plus de cessations aujourd'hui qu'il y a 10 ans.
La réalité, c'est le maintien de prix en déconnexion du marché mondial qui a provoqué la mise en place de quotas pour diminuer la pression budgétaire (financement de l'intervention, des aides à l'écoulement sur le marché interne et des restitutions à l'exportation). L'abandon de cette déconnexion par la suppression des restitutions, la fin des aides à l'écoulement (beurre pâtissier, beurre concentré, etc ...) et la diminution progressive des niveaux déclencheurs de l'intervention (beurre et poudre...

tirelipimpon
le 27 Janvier 2013 13h07

Aidez-moi à comprendre pourquoi les éleveurs chinois abandonnent la production. Le prix du marché mondial est-il occupé de priver ces éleveurs de rémunération alors que leurs concitoyens sont demandeurs?Les chinois seraient ils acheteurs de notre lait à condition qu'il soit moins cher qu'ils ne peuvent le produire eux-meme?
www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/1-3-milliard-de-consommateurs-accros-de-viande-et-de-produits-laitiers-202-85907.html 

Enibob
le 28 Janvier 2013 13h54

Puisque vous vous intéressez au sort des producteurs chinois, lisez cet article : www.chinadialogue.net/article/show/single/en/5138-Milk-price-war-puts-squeeze-on-China-s-dairy-farmers 
Le problème vient de ce que les consommateurs chinois ne font plus confiance à la production locale en ce qui concerne sa qualité et que les transformateurs locaux (des firmes chinoises, parfois associées aux laiteries occidentales, comme Mengiu ou Yili qui se sont très fortement développés vu la demande en croissance exponentielle), face à la variation de qualité des laits produits par ces producteurs, refusent parfois de l'acheter ... En outre, vous pourrez constater que se sont développés aussi des collecteurs afin de répondre au problème de la dispersion des producteurs. Ce sont eux qui fixent le prix aux producteurs ... A cela s'ajoute aussi la concurrence internationale avec les laiteries occidentales qui vendent directement leurs produits sur le marché chinois.
Vous pouvez donc constater que même en régime dirigiste ce sont les règles du marché qui prédominent et, in fine, l'intérêt du consommateur.

tirelipimpon
le 30 Janvier 2013 09h59

merci pour l'explication

Envoyer
Fermer

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

La contractualisation en filière viande bovine en France – présentation du fonctionnement et retour d’expérience de l’application d’EGALIM 2

par Collège des Producteurs, le 02 Mai 2024 11h25

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS Benoît Billa, Yves-Marie Desbruyères, Laurent Gomand et Henri Herman vous invitent à la réunion de la filière viande bovine, le 15 mai 2023 à partir de 19

L’intelligence artificielle au service des élevages porcins ’évolution de la consommation de viande

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 11h21

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS, Patrick Siraux, Geoffrey Minne, David de Wilde, Jordan Godfriaux, vous invitent à la réunion de la filière porcine, le lundi 13 mai 2024 à 19h30 à la Mais

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Prix des veaux?
  4. 15 commentaires
  5. Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

Les plus aimé

    70 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 59 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 52 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...