Manger bio coûte de 50 à 65% plus cher

par JM Moreau, le 16 Janvier 2013 17h55
http://www.60millions-mag.com/actualites/articles/le_bio_pas ...

C'est du moins ce qui ressort de l'enquête de l'association française "60 millions de consommateurs" qui a comparé les prix et la qualité de 14 produits bio et conventionnels d'un "panier type" acheté dans la grande distribution (chocolat, oeufs, farine, yaourts, riz...).
L'association relève toutefois que "vous convertir au bio ne vous coûtera pas beaucoup plus cher, à condition de vous tourner vers les MDD (bio) de certaines enseignes".
Notez, pour la petite histoire, que l'on se "convertit" au bio ... Quand je parlais de religion -:)))
Pour être complet, la réaction de la FNAB peut se lire ici : www.fnab.org/images/files/Se  former s 'informer/Espace presse/La bio moins chère Les 60 millions de consommateurs sont aussi des citoyens [CP FNAB].pdf
La fédération demande que les "enseignes s'engagent dans une structuration de filière durable et équitable en faveur des paysans et des consommateurs.

Sollecus
le 17 Janvier 2013 09h20

C'est un peu normal, pouvez-vous comparer une citroën avec une mercedes ? Vous ne connaissez pas la réponse ? Alors continuez avec 2 chevaux.

puz
le 17 Janvier 2013 10h37

Les citoyens cultivent le paradoxe. Ils reprochent aux agriculteurs de polluer la planète, donc en toute logique, ils ne devraient manger QUE bio, peu importe le prix (l'environnement n'a pas de prix nous répondent-ils quand on parle de nos difficultés à "verdir" nos exploitation"). Donc, s'ils ne mangent pas tous bio, ils cautionnent ce qu'ils reprochent aux autres...

Charlène
le 17 Janvier 2013 13h07

Quand vous mangez bio, vous devez être sûr de votre fournisseur .En grandes surfaces ?
Je vais payer un peu plus pour une bonne nourriture de base et locale. Je me fais plaisir
J'irais moins en vacances, c'est pas un drame et j'espère vivre plus longtemps.
Albert me donne toujours du naturel et j'apprécie.

Henri porte des lilas
le 17 Janvier 2013 14h22

Boire bio, une bonne trappiste Orval . Si le stock est épuisé, je vais commander sur internet. Car j'ai vu et j'ai vécu. A votre bonne santé. Signé : le club des bonnes religions durables. Le fromage ne sera pas Maredsous, ni Rochefort mais bien un bon fromage gaumais d'Orval.
Ca coûte cher ? mais il n' y en a plus dans les grandes surfaces ?
Moralité : il faut des quotas pour satisfaire le local aussi.

Enibob
le 17 Janvier 2013 19h08

Voici de bien beaux raisonnements !
Et dire que certains voudraient qu'il n'y ait que du bio, pour sauver la planète !
Je comprends : comme cela ils sont certains que l'on ne sait plus rien acheter d'autre, que seuls les riches mangeront, au volant de leur mercedes ... Vive la décroissance !

Enibob
le 17 Janvier 2013 19h18

Je m'explique.
Si nous sommes 7 milliards sur terre aujourd'hui c’est parce que les progrès que nous avons réalisés au cours des deux derniers siècles nous permettent de l’être (au début de l'ère industrielle nous n'étions que 1 milliard). Le bio ne sera jamais en mesure de nourrir les 9 milliards d'êtres humains que nous serons d'ici peu. Et si l'on veut revenir à l’organisation technique et économique du moyen-âge, époque où tout le monde mangeait bio (et avait une espérance de vie de 50 ans au plus), c’est aussi revenir à la population du moyen-âge. Alors, vouloir organiser la "décroissance" pour "sauver la planète" en ne produisant que bio, c’est bel et bien d’un sacrifice d’une grande partie de l'humanité qu'il s'agit. Qui recevra l’autorisation de vivre ? Qui décidera ?

lol
le 17 Janvier 2013 20h10

@ Enibob
L'argument de nourrir la planète quand on n'est pas capable de nourrir sa famille... est pathétique! Le bio est demandé par les bobo belges : ce sont eux notre marché... C'est à nous à répondre, ou non, à la demande. Pour ce qui est de nourrir le reste de la planète, il y a une autre agriculture qui s'en chargera : celle qui peut produire à prix mondial, ce qui n'est pas votre cas... puisque la main-d'oeuvre que vous faites travailler (vété, comptable, banquier, vendeurs et autres représentants, ...) ne travaillent pas à prix mondial. Ce n'est pas la petite Belgique qui va nourrir la planète! Quant aux plus défavorisés de chez nous, ils ont le droit à choisir une alimentation qui correspond à leur conviction, et les produits de base bio ne sont guère plus coûteux que les autres produits de qualité(pomme de terre, farine, lait, ...)

Enibob
le 17 Janvier 2013 22h55

Alleluia !
LOL

007
le 18 Janvier 2013 17h34

Enibob ?
Tu te prends pour le nombril de l'univers !
Il est temps que tu reviennes au fœtus de notre petite terre belge qui a un hourra dans le monde entier pour ses produits locaux . Toi qui était le dieu de l'agriculture ' sucellos ' tu es devenu le roi de la terre glaise .... sans récolte.. pour le semeur....

figaro
le 18 Janvier 2013 17h48

Contrairement à la logique que tout le monde veut imposé certains produits sont moins cher en bio, le café par exemple, ne me demandez pas pourquoi, mais faites la comparaisons en grande surface, c'est étonnant.

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Nathalie, maraîchère à Ciney : \"Là, c\'est la catastrophe\"

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h02

L\'intérêt pour les produits bio et locaux est en chute. Pendant la pandémie, beaucoup de personnes se sont tournées vers ce type de produits, aujourd\'hui la tendance s\'inverse drastiquement.... Re

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    29 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...