France : Le ministère étudie un système de régulation européen pour l’après-quota

par le Pay, le 10 Décembre 2012 10h41

Le 5 décembre, le ministère de l’Agriculture a présenté aux organisations professionnelles agricoles un projet de régulation de la production laitière après 2015. Ce mécanisme imposerait aux industriels une réduction de leur collecte lors de chutes trop importantes du prix du lait.
La FNPL regrette que ce système laisse les clés de la régulation aux mains des industriels au détriment des producteurs. La Coordination rurale, elle, préfèrerait un mécanisme qui anticipe les crises plutôt que d’y réagir.

Le ministère de l’Agriculture veut soumettre à Bruxelles un système de régulation de la production laitière pour remplacer les quotas après 2015. Présenté le 5 décembre aux organisations professionnelles agricoles lors du 1er groupe de travail sur la contractualisation, ce mécanisme se déclencherait lorsque le prix du lait décrocherait trop brutalement sur une période donnée. La Commissio...

JM Moreau
le 10 Décembre 2012 16h32

Parfaitement dans la ligne idéologique d'un socialisme d'une autre époque : la tentation dirigiste a, chez les socialistes, la peau bien dure ... Ils sont incapables de laisser chaque secteur d’activité évoluer dans la direction que lui guide le sens des affaires ... Libérer les contraintes qui pèsent sur les initiatives privées est au-dessus de leurs forces.
Il n'y a pas si longtemps pourtant que la France, engluée dans son système de fixation des prix en décalage avec le marché, s'est retrouvée avec des produits allemands sur ses étals qui ont accéléré la révision de ce système !
Que la France diminue seulement sa production : ce sera tout profit pour ses voisins !

007
le 10 Décembre 2012 16h46

Réguler aussi le vin français....trop alléchant pour la Pac. Mettre un peu de lait avec le vin subventionné...
blogs.rue89.com/no-wine-is-innocent/2012/12/10/politique-agricole-commune-ces-geants-du-vin-qui-touchent-le-pactole 

le Pay
le 10 Décembre 2012 17h12

@ Mr Moreau
C'est vrai que le libéralisme a prouvé ce dont il est capable: 157 000 producteurs de lait en moins en 4 ans en Europe !! Quel beau bilan.

Noël
le 10 Décembre 2012 17h47

Mais qui c'est le bouc dans l'affaire ? La grande distribution ça pue...

www.sudouest.fr/2012/12/10/le-jeu-des-supermarches-dans-la-crise-caprine-904469-757.php 

le Pay
le 10 Décembre 2012 19h56

Encore un copier collé:
La Fédération des producteurs de lait du Québec
La Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ), affiliée à l'Union des producteurs agricoles, est une fédération de 14 syndicats régionaux qui représente les 13 000 producteurs et productrices de lait des quelque 6 300 fermes laitières de la province. La mission de la Fédération est de :

•procurer à tous les producteurs et à toutes les productrices de lait des conditions de vie et des revenus comparables à ceux qui existent dans l'ensemble de notre société;
•s'assurer que ces conditions de vie et ces revenus équitables continuent d'être le résultat des mécanismes d'un marché efficace et non d'une dépendance excessive envers les fonds publics;
•maintenir une structure de production gérée par les propriétaires exploitants.

Ce sont là nos revendications à nous également, mais c'est sans doute trop demander que de vivre dignement

JM Moreau
le 10 Décembre 2012 20h41

Vous n'arrêtez pas de répéter cela depuis des années sur ce site ...
Vous ne voulez pas admettre que des collègues à vous, dans d'autres EM ou même en Belgique n'attendent que la fin des quotas pour augmenter leur production et vous essayez de les en empêcher par tous les moyens pour préserver vos privilèges.
Et vous n'avez pas encore compris que vous n'obtiendrez pas de majorité ni au Conseil, ni au Parlement pour mettre en place ce système que vous présentez comme la panacée, mais qui est coûteux pour les consommateurs.
Pour avoir participé aux discussions qui ont abouti à la réforme de 2003, aux discussions qui ont suivi et abouti à la décision de "l'atterrissage en douceur", je sais de quoi je parle, quelle que soit mon opinion sur la question.
Et connaissant les mécanismes qui aboutissent à la position d'un EM face aux propositions de la Commission, je peux vous garantir que la position des EM qui ont finalement obtenu ce qu'ils cherchaient depuis de longues années traduisaient la position des organisations représentatives des producteurs de leur pays.

JM Moreau
le 10 Décembre 2012 20h59

J'ai exprimé clairement qu'une régulation est nécessaire, mais que pour être efficace, elle devait être organisée à l'échelle mondiale. Et j'ai exprimé tout aussi clairement qu'elle ne peut résulter en une protection des inefficacités, d'où la grande difficulté de fixer ET les mécanismes ET les seuils de déclenchement. Je suis personnellement partisan d'un système qui impliquerait les producteurs par le biais d'une "cotisation" à un fonds lorsque les cours sont bons et l'utilisation de ces fonds (avec éventuellement un bonus des pouvoirs publics) pour diminuer la production lorsque les cours sont bas (ou si les marges sont trop faibles), par exemple en primant l'abattage de vaches tout en vérifiant que le bénéficiaire réduit effectivement sa production pour une période donnée. Ce système devrait se faire sur base volontaire.
Vous devez comprendre qu'en ces temps de disette budgétaire et de croissance atone, vous ne représentez pas une force suffisante pour drainer des montants supplémentaires et être conscient que les consommateurs ont réduit leurs dépenses, même alimentaires (peut-être gaspillent-ils moins, mais le résultat est là). Interrogez votre laiterie, votre chevilleur, la distribution. Vous serez étonné. Alors, venir avec des exigences d'augmentation de prix alors que l'offre est abondante ...

par le carolo
le 10 Décembre 2012 21h23

Le Carolo est un européen souverain produire d’abord pour les 27 en quantité suffisante de tout ...Moreau JM lui est un Européen Mondialiste libre échangiste ... c'est sa que nous nous comprenons très mal ... qui qui a le bon tuyaux pour les 27 de cette Europe ?

JM Moreau
le 10 Décembre 2012 21h50

C'est votre droit de souhaiter le protectionnisme. Pour rappel, ce sont de telles politiques qui ont été à la source des conflits qui ont déchiré l'Europe ... De telles politiques, contrairement à ce que vous pensez, ne profitent pas aux pays qui le pratiquent. Leur seul effet, résultant de la fermeture du marché, est d'augmenter les coûts des produits dans le pays protectionniste, et ceci au profit de quelques producteurs qui s'enrichissent indûment. En outre, elles ont souvent comme effet de favoriser arbitrairement certains producteurs aux dépens d'autres. Mais peut-être espérez vous faire partie de ces heureux élus ...
Ce que j'essaye de faire comprendre, quelle que soit mon opinion personnelle, c'est que la réalité est tout autre, que, heureusement, nous avons fait le choix du libre échange et que si vous voulez continuer, il vous faut l'admettre et prendre les dispositions ad hoc.
Et ceux qui vous tiennent des discours promettant que on va tout faire pour vous apporter ce que vous souhaitez, ce sont des "prometteux d'bonjour" comme on dit chez les ch'tis.

JM Moreau
le 10 Décembre 2012 22h15

Je ne peux que vous recommander, ainsi qu'à tous les protectionnistes, la lecture de la "pétition des marchands de chandelle" de Frédéric Bastiat : bastiat.org/fr/petition.html 
Le protectionnisme, c'est le socialisme des producteurs, qui consiste à faire peser sur le contribuable la protection politique de secteurs économiques défaillants.

le pays
le 11 Décembre 2012 07h17

le protectionnisme c est faire passer l emploie l environnent là santé et le bien être de tous avant le capital

etaphobe
le 11 Décembre 2012 14h23

Oups... Bastiat... Huuuuummmmm.......

Le protectionnisme, c'est la pauvreté durable....

Le Capital, c'est la création de richesse et la création de richesses, c'est la croissance de l'emploi....

Les gauchistes diront que bien longtemps que le Capital ne sert plus qu'à la spéculation... en effet, une partie importante part sur les marchés boursiers mais surtout, dans les obligs d'Etats etc...

Pq le Capital finance de moins en moins l'économie ?? parce que l'interventionnisme monétaire notamment perverti totalement l'allocation du Capital !

Alors que nous devons aller vers un modèle basé sur le good investment, l'épargne, nous avons un modèle basé sur l'hyper consommation, le mal investment et le surendettement !

Grandement responsable de cela, la manipulation des TAUX par les banques centrales !

Toutes des mesures anti-Libérales ! Des mesures interventionnistes !

Le prix de la monnaie est constamment manipulé et ce, depuis l'abolition de l'étalon-Or en 1973...

blog.turgot.org/index.php?post/Vuillemey-Poncet-2 

etaphobe
le 11 Décembre 2012 14h26

certains diront... "les belges ont 200 milliards sur leurs comptes en banques" ! Du Capital qui dort !

POURQUOI !?

A cause d'une économie morose, d'une fiscalité outrancière, d'une instabilité fiscale incroyable, de réglementations liberticides et décourageantes.

Qui veut encore investir en Occident !!??

Benjy
le 11 Décembre 2012 14h35

On ferme les usine en Europe, pour les ouvrir en Chine ou ailleur !!

Au lieu de voir uniquement le prix compétitif du produit fini en Belgique ou ailleur, on devrait inclure les charges également, comme le taux de chomage croissant et la perte économique d'un pays !! Je crois que le produit final arrivé en Belgique revient plus cher...

Mittal ferme les usine en Europe les une après les autres, avant celà il a ramassé les aides a l'emploi, une fois le tout ramassé, il ferme l'usine pour faire l'acier en Inde... Beau développement du marché libéré... Le soucis ajd, c est que bcp voient juste du cour terme, mais le long terme sera encore plus laid, car on court après une crise qui n'est finira pas !! Si il n'y a plus d'économie dans une entreprise, l'entreprise ferme, !! un pays c est pareil...

etaphobe
le 11 Décembre 2012 15h00

absolument... Mittal ne fait que profiter de réglementations débiles sur le dos du contribuable...

Avec des contraintes absurdes en tout genre (attention, je ne dis pas qu'il faut pas respecter l'environnement), des coûts salariaux exorbitants, une instabilité fiscale incroyable.. bin quand l'économie s'effondre, on ferme d'abord dans les pays de cons comme le nôtre, c'est logique.

La meilleur aide à l'emploi, c'est la suppression du salaire minimum, l'indexation, n'en parlons même plus et surtout, la baisse des charges salariales .... et non les subventions genre activa, win-win and Cie qui sont de véritables usines à gaz qui nécéssitent quantité de fonctionnaires INUTILES qui se nourrissent avec nos impôts... ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas... tiens, ça me rappelle quelqu'un ça....

Certains diront.. "des chômeurs en plus!"... bin faut savoir que ces fonctionnaires INUTILES (attention, je dis bien INUTILES, pas les policiers, les infirmières etc), très souvent, brident l'activité économique et dont, casse le secteur privé (marchand), seul créateur de richesses et seul créditeur pour les dépenses publiques.

etaphobe
le 11 Décembre 2012 15h04

et tout ça pour conclure que le "marché libéré" l'est juste dans l'esprit de ceux qui gobent tout ce que nos politiques racontent.. le marché libéré n'existe pas chez nous !

A moins que l'on ne fasse un retour au protectionnisme... au minimum comme en Corée du Nord... mais ça, pas pour moi....

le pay
le 11 Décembre 2012 18h26

Au canada ça marche avec le lait !!

etaphobe
le 11 Décembre 2012 19h57

Bin vu l'article ci-dessous de JM Moreau, pas si sûre que ça marche encore si bien...

On ferait du protectionnisme pour le lait en fait... et pourquoi ??

par le carolo
le 12 Décembre 2012 11h24

@Moreau JM 10 dec 10h 56 : pourquoi les Pays de l'est on une voir deux vaches et vende le lait a leurs voisin? la vache c'est une qu'il on piquer aux communiste aux aboie dans les kolkhozes, et si il les avaient pas volé et bien il a personne qui leurs auraient donné du lait, tout simplement qu'il avaient pas de frics, dans la misère c'est la débrouille qui fait la différence, et la ministre Sabinne laruelle ce quelle veut pas comprendre et bien que si je vend des pots de confitures a mes voisin du beurre des boulette etc... aux moins mes trois enfants on de quoi s’habiller... elles peut pas comprendre je l'admet car elle touches autant de salaire que mon chiffres d'affaire sur mon exploitation .

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. À 17 ans, il réalise un documentaire sur l’agriculture de demain

Les plus aimé

    29 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...