Prix du lait

par JM Moreau, le 01 Décembre 2012 17h39

En fin de mon billet du 26/11, rapportant les annonces de hausse au RU (Arla annone le 19/11 qu'il va payer 28,83 pences par litre pour début décembre, ce qui équivaut au cours d'aujourd'hui à 0,36 euros; Dairy Crest , qui paye actuellement 29 ppl, et qui va payer 1 ppl de plus au 1/1/2013, soit 0,37 euros), je faisais la remarque suivante :
"ce que les laiteries britanniques font, c'est à dire annoncer le prix à l'avance, ne semble pas possible chez nous et personne ne s'en plaint, préférant attendre la moitié du mois qui suit les livraisons pour connaître le prix qui sera payé. Et protester après coup ... C'est quelque chose que j'ai des difficultés à comprendre."
Les habituels commentateurs sont restés muets. Cet aspect de la gestion ne les intéresserait donc pas ?
Le même jour je donnais un lien vers le compte rendu de la réunion annuelle organisée par Teagasc pour les laitiers irlandais. Des commentaires sur les perspectives annoncées à cette occasion ?

bobine
le 01 Décembre 2012 19h00

"...Les habituels commentateurs sont restés muets..."
Le problème est de ton côté JM. Triste que tu ne t'en rendes pas compte. Tu dégoute les gens de vouloir débattre avec toi. Et pas seulement les agris (voir Léonard Théron récemment). Je ne savais pas que la mouche du coche était une mouche à merde, mais oui, fromageon à raison.

le carolo
le 01 Décembre 2012 19h11

Le pouvoir et bien le pouvoir de décider des prix du lait c'est bien grâce a des consultant de la commission Europe, ceux la a qui on graissé les vitres et tout ceux qui dise nous défendre ( plutôt des coogestionnaires des politiques ) qu ont le doit C.A .D des caméléon .

le wallon
le 01 Décembre 2012 19h20

Est ce des manières de traiter les gens ainsi !!!!

Si on avait pas Mr Moureau comme journaliste sur Agri - Web, le site ne vivrait pas très longtemps .

bobine
le 01 Décembre 2012 19h23

@ le wallon
Et comment JM traite-t-il les gens? Au mieux, je dis bien au mieux, de manière condescendante. A moins d'être de son avis, bien sûr. Action. Réaction. Loi de la physique.

Benjy
le 01 Décembre 2012 19h25

Croyez bien que la population s indigne du prix du lait paye aux producteurs!!!
La manif à Bruxelles a été un succès! Les tracteurs sur les routes sont resté sur une seule bande pour laisser libre à la circulation!! Bravo pour les consommateurs, le lait sur la façade chapeau pour ce coup médiatique, le reportage sur la RTBF était super et pas plus tard qu'hier soir avec reporter sur RTL TVI...

Les média sont avee nous ainsi que pas mal de gens dans la population !



À quand la prochaine action?????????????????????????????????


007
le 01 Décembre 2012 19h57

Vous avez, mr Moreau, beaucoup de difficultés à comprendre. Un prix d'achat de lait, un prix d'achat de betteraves, un prix affiché à l'avance peut être discuté, comme pour une bête et le marché est conclu ou pas . Pour les laiteries, pour les sucreries,vous n' avez pas le droit de discuter, c' est depuis des années comme cela... à moins que Mr Moreau vous allez vous y mettre pour changer le système du marché. Comme demander dans le film de Remacle : les vaches et les prisonniers.

Il y a des personnes sur le site, qui sont restées muettes, mais elles se font entendre en haut lieu. On en peut rien si la partie adverse est sourde ou ne comprend pas....

mamychat
le 01 Décembre 2012 20h53

j'ai regardé le reportage les vaches et les prisonniers et cela reflète juste la réalité et pourtant je ne pense pas que l'agriculteur etait super équipé et indécent dans ses investissements c'était juste un agri laitier comme beaucoup comme nous quoi .. (2000 à bruxelles quand même) alors tous les commentaires du wallon et les conseilleurs de gestion faudrait peut être ouvrir les yeux

le wallon
le 01 Décembre 2012 21h06

Vous êtes tous des doux rêveurs !!!

@ guiloupot

Faites attention ! Les poursuites judiciaires pour dommage à autrui pourrait vous coûter très chère ......!

producteurlait
le 01 Décembre 2012 21h17

@ Moreau

Je suis assez étonné des prix annoncés car les derniers contacts avec un administrateur d' Arla me donnait un prix sur base Belge de 30 en novembre, 32 en décembre et 32 à 33 pour les deux premiers mois mais à confirmer. Le prix est le même pour tous les coopérateurs seul les bases d'un pays à l'autre sont différentes et les monnaies.....De plus Arla simplifie et uniformise de façon unilatéral......
Bav

Noël
le 02 Décembre 2012 07h57

Paolo De Castro se retranche derrière ses vitres, il ne voit pas très clair avec ses brilles monture noire. Autant les lui blanchir. Imagines qu'on lui retire ses lunettes. Il tombera tout seul des marches du palais. Inutile donc de l'incinérer. Pour le wallon, qui ne l'a pas vu en vrai regardes son portrait

youtu.be/cE5p4ocH70M 
Il n'aime pas le lait protéiné, on va pas lui donner de la luzerne.

www.lalibre.be/economie/actualite/article/780279/nous-n-avons-pas-apprecie-votre-lait-sur-nos-vitres.html 

herbagère
le 02 Décembre 2012 10h35

MR Moreau,

Je sais que nous sommes proche des fêtes de st Nicolas mais quand même je vous croyais plus perspicace !
Et quand bien même on nous annoncerait le prix trois moi à l'avance ! Que ferions-nous ?
Dire à nos vaches d’attendre deux mois car le prix sera meilleur ?
Allons, allons, vous savez très bien et ceux qui organisent les prix aussi, que notre production est planifiée au moins 9 mois à l’avance (durée de la gestation) sans compter les impondérables : météo au moment de la récolte des fourrage, rendement, qualités des fourrages etc.…. A l’époque ce fut assez difficile respecter les quotas ! Les spéculateurs et différents acheteurs le savent très bien quand le lait est tiré il faut le vendre.

Une seul variante est possible c’est la diminution par élimination de sujet producteur ou l’inverse.

Croyez bien que si nous pouvions stocker il n’y aurait pas besoin d’allé à Bruxelles ou de jeter son lait pour faire pression. Souvenez vous en 2009 la laiterie MUH avais envoyé une lettre de menace à ses coopérateurs pour les empêcher de jeter leur lait ! Et on appelle ça une coopérative ! Preuve que l’agro industrie à besoin de matière première.
Aujourd’hui si le prix remonte un peu c’est ni plus ni moins parce qu’il manque de lait en Europe du nord. (NL, D B FR IT) et ceci du à deux raisons principales la mauvaise qualité des fourrages grossiers couplé à un coup exorbitant des concentrés.

le terrien
le 02 Décembre 2012 10h55

@ aux gens qui veulent défendre leur avenir

Merci à tous MIG, EMB, ..... et particulièrement les FJA
Merci aux déléguations étrangère qui nous on décrit la même situation que celle que nous vivons.
Le combat est d'abord européen puis mondial
Merci à tous

Martin
le 02 Décembre 2012 11h15

Cette politique européenne ultralibérale n'est comprise que par quelques experts de hauts niveaux qui empiffrent leurs poches et celles des copains.
Les chômeurs mis au travail pour un an savent que l'indemnité diminuera l'année prochaine, à la date anniversaire du C4. En attendant ils connaissent le montant de leur allocation.
Un producteur laitier ne connaît pas ce sort là... il doit se renseigner au CPAS...de La Fwa

JM Moreau
le 02 Décembre 2012 17h53

Je posais une question : pourquoi ce qui est possible en Angleterre (on peut ajouter en France, en Nouvelle-Zélande, etc ...) ne le serait pas chez nous. Rien d'autre.
Les réponses sont étranges ... et montrent surtout une espèce de fatalisme (007) ..., outre les habituels "c'est la faute aux politiques" ou "c'est l'Europe" (l'Angleterre et la France sont en Europe !) ou des considérations insultantes qui n'apportent rien.
Je sais M Herbagère-Moureaux que ce n'est pas évident de programmer et que, bien entendu, on n'est pas en mesure de "fermer le robinet". Mais vous ne me contredirez pas si je dis que c'est l'alimentation qui fait qu'une vache produira 10 ou 15 litres en plus de ce qu'elle produit en broutant. Vous ne me contredirez pas non plus, si je vous dis que le poste alimentation est celui sur lequel on peut jouer ... à condition, bien entendu, de bien maîtriser la connaissance de ses coûts. Dans ces conditions, en connaissant le prix auquel vous serez payé, vous pouvez, me semble-t-il, en fonction des coûts d'alimentation (et des autres) prévoir votre résultat et ajuster en conséquence vos dépenses ou votre production pour limiter les dégâts.
C'est ce que recommandent les institutions de recherche et de gestion, celles qui donnent des pistes pour affronter un marché libéralisé ...
Enibob, le 5/11, avait posté un commentaire plein de bon sens " (il faut être conscient que) la volatilité des prix ne permet plus le pilotage par la seule optimisation de la production, mais que l'unité de mesure de la performance doit s'exprimer en euros plutôt qu'en rendements" ... Il n'avait pas non plus suscité de réactions ...
Sans savoir à l'avance ce que vous recevrez pour votre produit, bonne chance pour prévoir une performance "en euros". A moins d'avoir une bonne boule de cristal !

JM Moreau
le 02 Décembre 2012 19h57

@ producteurlait
J'ai donné un lien vers une "news" du site du journal du syndicat anglais, lequel reprenait une annonce officielle d'Arla, faite sur son site anglais. Comme vous le savez, Arla et MilkLink ont fusionné en même temps que MUH.
www.fwi.co.uk/Articles/19/11/2012/136281/Arla-Milk-Link-announces-December-price-rise.htm 
A vous lire, puis-je comprendre que Arla annonce aussi les futurs prix à ses coopérateurs belges ?
BAV

tirelipimpon
le 03 Décembre 2012 10h59

Mr Moreau à Mr Théron ce qu'il en pense .Pour ma part, je dis que ce n'est pas l'alimentation qui fait qu'une vache va produire 25 à 30 l c'est sa génétique.J'en veux pour preuve l'amaigrissement de nos laitières après le vèlage, elles exportent via le lait plus d'énergie qu'elles ne peuvent en ingérer. Tous les éleveurs de haut niveau savent que c'est un cap critique dans une lactation. Freiner l'alimentation d' une vache capable de faire 30 litres pour la faire produire 15 litres peut mener à une issue fatale.
D'autre part, la baisse de production va faire doubler les postes fixes comme le batiment, le terrain,etc et faire augmenter mon prix de revient PAR LITRE.En fait, en réduisant les frais d'alimentation, on fait augmenter les autres
Ma solution pour affronter le marché : donner à l'éleveur la possibilité de stocker sa poudre ou son beurre, ne pas l'obliger à vendre son produit au moment de la production.

JM Moreau
le 03 Décembre 2012 12h12

M tirelipimpon, je pense, au vu de la littérature, que sans suppléments, rien qu'en faisant pâturer une herbe de qualité, vous faites ± 25 litres, pas seulement 15.
Mais comme vous dites, tout est question de calcul du prix de revient : et vous ne serez en mesure de le faire à priori que si vous êtes certain du prix que vous recevrez. C'est cela mon message.
Si en réduisant un poste, important, les autres étant constants, vous diminuez votre perte, cela vous permettra d'attendre des jours meilleurs.
Je n'ai jamais dit qu'il fallait "diminuer de moitié la production pour faire doubler les postes fixes". J'ai dit qu'il vous fallait bien connaître votre structure de coûts et mesurer l'effet sur votre prix de revient d'une modification de votre alimentation et du prix attendu. C'est autre chose ...

Prophète
le 03 Décembre 2012 17h21

En connaissant Tirelipimpon, ce n'est pas l'herbe en abondance qui le satisfait dans son système de rentabilité. Ce n'est qu'une question de prix du lait et rien d'autre. Mr Moreau, vous essayez de faire croire qu'il faut s'adapter au climat, aux réductions des charges, mais on est déjà à bloc de ce coté-là. Diminuez vos pertes, pour des jours meilleurs, vous êtes optimiste. Ce n'est pas alimentaire. C'est financier. Vous mangez des saucisses Zwan ou du homard ? C'est la note qui est différente par après..., vous payez cash ou avec Visa..

JM Moreau
le 03 Décembre 2012 18h48

@ producteurlait
une article français qui devrait vous intéresser : www.rlf.fr/actualites/arla-foods-soigne-sa-filiale-allemande-muh-milchunionhocheifel&fldSearch=:TZXM2LJI.html 

Envoyer
Fermer

Appréhender l’évolution des sécheresses en Belgique

par Benoît GEORGES, le 20 Juillet 2022 17h56

[Vidéo article] … Une sécheresse agricole se caractérise par un déficit entre les précipitations et l’évapo-transpiration potentielle, soit la demande en eau des cultures. La réponse poss

Une plante éteinte depuis plus de 80 ans ressuscite à Ciney

par Benoît GEORGES, le 18 Juillet 2022 14h12

Le \"Brome des Ardennes\" était une espèce endémique de la Wallonie. C’est-à-dire qu’on ne la trouvait nulle part ailleurs dans le monde. Très courante au 19e siècle, elle s’était particuli

Les éléments clés d’une saison de pâturage

par Benoît GEORGES, le 14 Juillet 2022 23h44

[Vidéo] Les prairies offrent un fourrage de qualité toute l’année,… Julien Fradin de l’Institut de l’élevage décrit les moments clés du calendrier de la pousse de l’herbe pour agir au

Ferez-vous partie des 40 producteurs présents à la Foire de Battice ?

par Benoît GEORGES, le 14 Juillet 2022 07h33

[INSCRIPTION] Foire de Battice – 03.09 et 04.09.22 Ferez-vous partie des 40 producteurs présents ? Inscrivez-vous sans tarder ! ? L’Apaq-W réitère l’organisation du \"Village gourmand\" durant

Le SORGHO

par Benoît GEORGES, le 12 Juillet 2022 14h12

Le recours au maïs sous forme d’ensilage permet de sécuriser les stocks fourragers avec un produit de bonne valeur alimentaire. En sol à réserve hydrique moindre et en situation de sécheresse f

Fortes chaleurs - Les conseils de l\'Institut de l\'élevage idele

par Benoît GEORGES, le 11 Juillet 2022 19h17

Cette semaine, il va faire dans beaucoup de régions avec des niveaux de THI élevés sans rafraîchissement important la nuit. Dès 22°C à 25°C, les ruminants entrent en situation de stress thermi

Les plus commentés

    31 commentaires
  1. Remise
  2. 25 commentaires
  3. Le fiasco des entrées à la foire
  4. 10 commentaires
  5. La blague du jour

Les plus aimé

    24 j'aimes
  1. par Pride: Honteux de dire ça....
    Ils oublient les 25 dernières années en arrière ou on a dû cravacher pou...
  2. 22 j'aimes
  3. par Phil.0: On entend vraiment toutes conneries contradictoires à la télé. En 5 minutes, ils parviennent à f...
  4. 21 j'aimes
  5. par Stechou : Je l'ai vu également, on est pas le premier avril ? Je pense que c'est la sécheresse qui lui fait mi...