Les producteurs laitiers flamands envisagent d'augmenter la production de 30% d'ici 2018

par Enibob, le 09 Novembre 2012 13h07
http://www.sillonbelge.be/fr/article/pour-une-hausse-de-30-d ...

C'est ce qui ressort de l’enquête réalisée auprès des producteurs laitiers flamands ...

fromageon
le 09 Novembre 2012 15h14

oui je l'ai lu également sur le site hollandais
mais que fait la FWA pour ses laitiers,..................quand à moi rien bulles et rebulles comment voulez-vous que cela tourne rond
ah oui pour tous les cultos cela bouge mais nous les culs bouseux rien

Piet Van
le 09 Novembre 2012 16h24

www.vlaanderen.be/nl/publicaties/detail/de-melkproductie-in-vlaanderen-na-2015 

C'est une étude de satisfaction de 96 pages....elle est gratuite, comme quand un dépannage a été effectué, on vous rappelle ensuite pour avoir votre avis ....politique.

Piet Van
le 09 Novembre 2012 16h36

Chris PEETERS va à l'avenir pouvoir reconvertir le site de Ford Genk.... en laiterie....Milco Ford Bel
www.rtl.be/info/votreregion/flandre/920438/fork-genk-la-flandre-pourrait-chercher-a-obtenir-des-dedommagements..... 

Noël
le 09 Novembre 2012 17h08

FWA et BOERENBOND = la politique est mêlée au Syndicalisme ... Un cancer inguérissable..
c'est comme Dexia...

le wallon
le 09 Novembre 2012 19h00

Ce qui est certains les producteurs flamands qui livrent à Walhorn, ils seront de la revue s'ils veulent augmenter la production de 30 % !
Les décisions vont de bon train et à première vue cette laiterie Wallone prendra comme référence de production l'année 2011 plus 2,5 % comme référence à produire à partir de 2015 .

Un proverbe dit : laissons le temps au temps et cela ne sert à rien de faire des pronostiques qui ne tiennent pas toujours la route .

par le carolo
le 10 Novembre 2012 07h24

Les laitier flamant qui on mis un drapeau noir devant leurs ferme c'est pour quelle raison alors enibob, c'est surement pas qu'il on perdu leurs belle-mère tous en même temps???

fromageon
le 10 Novembre 2012 09h12

et si pour une fois tous les laitiers étaient solidaire
tous un DRAPEAU NOIR devant notre ferme

Enibob
le 10 Novembre 2012 09h37

Relisez le billet de Jean-Pierre et tous les autres sur ce thème cher carolo. Vous aurez votre réponse !

broutard grognon
le 10 Novembre 2012 10h21

pour une fois le wallon je te donne raison et si vous voulez suivre le systeme flamand allez y et vous deviendrez comme les hollandais vous finirez avec les honneurs les poches completement vides...

André l'ami
le 10 Novembre 2012 17h15

@ walon
Comme tu le sais les hollandais aiment la province de luxe..
Si j'étais à ta place avec un bloc de 70 ha, je ferais une annonce dans le landbouw leven pour ton patrimoine à vendre, il suffit de mettre un drapeau noir et jaune ... tant qu'il est encore temps !
Qui te dis que la référence 2011 est prônée pour les contrats ?.. Cela vient de la Marne ?

le wallon
le 10 Novembre 2012 20h37

@ André l'ami

Rien n'est encore décidé mais Walhorn n'a pas envie de se retrouver avec du lait à ne sait quoi faire avec . Moi je trouve que de conserver une référence de base pour 2015 est une bonne chose pour tout le secteur et pour la laiterie . Produire est une chose mais il faut pouvoir trouver preneur pour la marchandise .

Pour mon bloc de terre, ce n'est pas à vendre et cela ne le sera jamais !

tirelipimpon
le 12 Novembre 2012 10h42

Selon cette étude, page 9, la moyenne de ces cinq dernières années montre un résultat net d'exploitation en Flandre pour 400 000 l de quota de MOINS 24 000 €. Je tiens compte d'un écart de 10 euros par 100 l entre les bons et les moins bons, cela donne un bénef de 4000 € pour les meilleurs et une perte de 44 000 € pour les très mauvais.
Placer 200 000 euros me rapporte à 2% d'intérèt 4000 €, je ne vois pas où trouver en Flandre une exploitation laitière de 400 000l à remettre pour 200 000€.
Tout ça pour démontrer que si les éleveurs comptaient leur salaire et les intérèts du capital investi, meme les meilleurs travaillent à perte.

Jean Pierre
le 12 Novembre 2012 16h36

Pour compléter l'info, j'ajouterai que cette étude a été menée en avril 2012 (avant la hausse des concentrés).

Le paradis
le 12 Novembre 2012 17h46

Évidemment, une étude par des étudiants qui se font une thèse de fin de doctorat... pour éclairer la galerie des hyper concentrés du business en vue d'obtenir un master agri-business ..
Rien de nouveau ... c'est un peu comme le journaliste De Borsu qui te dis la monarchie, c'est un concentré de gens qui cherche un débouché aléatoire chinois.... mais cela reste CHINOIS

Enibob
le 12 Novembre 2012 20h27

Et voici, une fois de plus, les commentaires constructifs : démolir les études qui sont basées sur les faits parce que cela oblige de se regarder dans le miroir ...

Benjy
le 13 Novembre 2012 00h54

À le wallon,

T auras z à dire fieu. Si on libéralise tout, walorn même si elle prends pas de lait supplémentaire se verra obligé de réviser ces prix da la baisse car la concurrence sera la pour le faire à sa place!
Enfin c est vrai tu t en fou, tu trairas plus toi ^^

tirelipimpon
le 13 Novembre 2012 15h14

Et puis, la libéralisation va s'occuper du prix des terres. Car que va dire le futur repreneur laitier? au prix actuel ce n'est p lus possible d'etre compétitif, il faut baisser vos prix
. Ce qui est arrivé aux quotas peut encore se passer avec le foncier.Comme disait enibob, le jeune devra investir le moins possible par litre de lait et les terres sont un poste très lourd financièrement.
Voilà comment petit à petit les éleveurs ont été dépouillés de leur valeur quota, aujourdh'ui de leur valeur travail et demain de leur patrimoine.

le wallon
le 13 Novembre 2012 22h17

Benjy

Qu'est ce que tu en sais ?

Chaque année à Walhorn, chaque producteur doit remplir un feuillet avec les quantités estimées de sa propre production . Ceci afin que la laiterie puisse planifier ses contrats avec ses acheteurs .

J'en reviens donc, oui Walhorn est en train de voir s'il ne serait pas judicieux de prendre l'année 2011 plus 2,5 % comme référence pour l'après quota .
Si cela se fait, cela ne sert plus à rien d'acheter du quota supplémentaire car les références sont déja connue à l'avance .
Un jeune qui va reprendre une exploitation au 1er avril 2015 se verra attribué un contrat avec comme référence l'ancienne production que l'ancien producteur aura produit en 2011 .
Personnellement je trouve que cette façon de travailler est une bonne chose, les quotas que nous avons ne seront pas tout à fait perdu .
Il est illusoire de penser que quelqu'un qui a un quota de 500000 litres en ce moment, en pourra produire 750000 litres voir plus . Celui qui produira plus que le quota A se verra payé à un prix plus bas ( quota B ) . Je pense que nous nous dirigeons vers ce système .

le wallon
le 13 Novembre 2012 22h18

Benjy

Qu'est ce que tu en sais ?

Chaque année à Walhorn, chaque producteur doit remplir un feuillet avec les quantités estimées de sa propre production . Ceci afin que la laiterie puisse planifier ses contrats avec ses acheteurs .

J'en reviens donc, oui Walhorn est en train de voir s'il ne serait pas judicieux de prendre l'année 2011 plus 2,5 % comme référence pour l'après quota .
Si cela se fait, cela ne sert plus à rien d'acheter du quota supplémentaire car les références sont déja connue à l'avance .
Un jeune qui va reprendre une exploitation au 1er avril 2015 se verra attribué un contrat avec comme référence l'ancienne production que l'ancien producteur aura produit en 2011 .
Personnellement je trouve que cette façon de travailler est une bonne chose, les quotas que nous avons ne seront pas tout à fait perdu .
Il est illusoire de penser que quelqu'un qui a un quota de 500000 litres en ce moment, en pourra produire 750000 litres voir plus . Celui qui produira plus que le quota A se verra payé à un prix plus bas ( quota B ) . Je pense que nous nous dirigeons vers ce système .

le wallon
le 13 Novembre 2012 22h20

Benjy

Qu'est ce que tu en sais ?

Chaque année à Walhorn, chaque producteur doit remplir un feuillet avec les quantités estimées de sa propre production . Ceci afin que la laiterie puisse planifier ses contrats avec ses acheteurs .

J'en reviens donc, oui Walhorn est en train de voir s'il ne serait pas judicieux de prendre l'année 2011 plus 2,5 % comme référence pour l'après quota .
Si cela se fait, cela ne sert plus à rien d'acheter du quota supplémentaire car les références sont déja connue à l'avance .
Un jeune qui va reprendre une exploitation au 1er avril 2015 se verra attribué un contrat avec comme référence l'ancienne production que l'ancien producteur aura produit en 2011 .
Personnellement je trouve que cette façon de travailler est une bonne chose, les quotas que nous avons ne seront pas tout à fait perdu .
Il est illusoire de penser que quelqu'un qui a un quota de 500000 litres en ce moment, en pourra produire 750000 litres voir plus . Celui qui produira plus que le quota A se verra payé à un prix plus bas ( quota B ) . Je pense que nous nous dirigeons vers ce système .

le walon
le 13 Novembre 2012 22h21

Benjy

Qu'est ce que tu en sais ?

Chaque année à Walhorn, chaque producteur doit remplir un feuillet avec les quantités estimées de sa propre production . Ceci afin que la laiterie puisse planifier ses contrats avec ses acheteurs .

J'en reviens donc, oui Walhorn est en train de voir s'il ne serait pas judicieux de prendre l'année 2011 plus 2,5 % comme référence pour l'après quota .
Si cela se fait, cela ne sert plus à rien d'acheter du quota supplémentaire car les références sont déja connue à l'avance .
Un jeune qui va reprendre une exploitation au 1er avril 2015 se verra attribué un contrat avec comme référence l'ancienne production que l'ancien producteur aura produit en 2011 .
Personnellement je trouve que cette façon de travailler est une bonne chose, les quotas que nous avons ne seront pas tout à fait perdu .
Il est illusoire de penser que quelqu'un qui a un quota de 500000 litres en ce moment, en pourra produire 750000 litres voir plus . Celui qui produira plus que le quota A se verra payé à un prix plus bas ( quota B ) . Je pense que nous nous dirigeons vers ce système .

Marcel
le 14 Novembre 2012 19h17

Produire 30% de plus, pour qui, pourquoi? Au rabais évidemment! C'est à ce demander ce qu'ils ont dans le crâne. N'importe quoi!!! Le problème, c'est qu'ils entrainent tout le monde vers le gouffre!

Marcel
le 14 Novembre 2012 19h17

Produire 30% de plus, pour qui, pourquoi? Au rabais évidemment! C'est à ce demander ce qu'ils ont dans le crâne. N'importe quoi!!! Le problème, c'est qu'ils entrainent tout le monde vers le gouffre!

Marcel
le 14 Novembre 2012 19h17

Produire 30% de plus, pour qui, pourquoi? Au rabais évidemment! C'est à ce demander ce qu'ils ont dans le crâne. N'importe quoi!!! Le problème, c'est qu'ils entrainent tout le monde vers le gouffre!

Marcel
le 14 Novembre 2012 19h17

Produire 30% de plus, pour qui, pourquoi? Au rabais évidemment! C'est à ce demander ce qu'ils ont dans le crâne. N'importe quoi!!! Le problème, c'est qu'ils entrainent tout le monde vers le gouffre!

Marcel
le 14 Novembre 2012 19h17

Produire 30% de plus, pour qui, pourquoi? Au rabais évidemment! C'est à ce demander ce qu'ils ont dans le crâne. N'importe quoi!!! Le problème, c'est qu'ils entrainent tout le monde vers le gouffre!

007
le 15 Novembre 2012 15h32

Avant, il y avait beaucoup de cochons et ça sentait terrible sur l'autoroute de la mer . Ils produisaient à fonds la caisse et après... le cochon est tombé dans la citerne à lisier, pour le répandre en Wallonie...
Le lait flamand subira-t-il le même sort ? Malgré le cochon Van Themsche et le laitier Peeters...
les 2 affamés du secteur agricole qui remplissent leurs citernes non liquides .....

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Transmission d\'exploitations agricoles - Enquête pour les cédants et les repreneurs

par Benoît GEORGES, le 07 Mai 2022 16h16

Dans le cadre de son TFE en agronomie à la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy, et de son stage à la FJA, Léa Rouxhet réalise une enquête. Si vous avez transmis votre exploitation agricole ou a

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

PROTECT’eau recrute deux bacheliers en agronomie (H/F/X)

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2022 19h28

???? OFFRE D’EMPLOI ???? Vous avez la fibre environnementale et une expérience en agronomie ? Le rôle de conseiller vous va comme un gant ? ???? PROTECT’eau propose l’emploi qu’il vous faut

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 7 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  2. 17 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...