Apres quinze ANS alors OGM ROUNDUP??

par richard, le 28 Octobre 2012 09h54

webmail1m.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PDF.html?IDMSG=32354&PJRANG=2&NAME=Dcision_prise_contre_Activia_de_Danone_-_el01.12.pdf&FOLDER=INBOX 

Enibob
le 28 Octobre 2012 15h37

C'est une décision qui date de plus de deux ans ... Vous êtes toujours sur la balle, M Richard ! Félicitations.
Mais dites moi, quel rapport avec les OGM ?

Enibob
le 28 Octobre 2012 16h56

Nous avons manifestement avec notre commentateur richard un Croisé dont les ennemis sont les OGM et les multinationales : Danone, Monsanto, Lactalis et les grandes coopératives, malgré les avantages qu'en retirent leurs membres ...
Pathétique certainement. Mais efficace ?

par le carolo
le 28 Octobre 2012 18h53

IL fut un temps ou on a eux JM moreau commentateurs puis succellos vulgarisateur et maintenant Enibob démonstrateurs ......

richard
le 28 Octobre 2012 20h41

Je commence simplement à douter de plus en plus de l’efficacité, de l’intégrité de ceux qui nous gouvernent
L’argent devient de plus en plus le maitre du monde, et comme avec les dictateurs nous n’en avons plus la maitrise

Enibob
le 29 Octobre 2012 16h14

Pour ceux qui souhaitent avoir une analyse complète (comme bobine ?), un bilan des biotechnologies vertes : réussites, échecs et perspectives
c'est ici : onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/fes3.3/pdf 

007
le 30 Octobre 2012 09h37

@ Enibob; pour nous donner sa vérité ou ses mensonges ! Voter sur le site svp ci-dessous

veritesetmensonges.wordpress.com/2012/10/28/2648/ 

A propos de Christine Lagarde : du FMI.... 65,5 % votent pour la vérité....

JM Moreau
le 30 Octobre 2012 16h03

@ richard
Vous devriez lire l'ouvrage de Vladimir Boukovsky, "L'Europe, une nouvelle URSS ?"(www.amazon.fr/exec/obidos/ISBN=2268055469?tag=liberauxorg-21),  dans lequel l'auteur rappelait que l'URSS était sensée amener la paix aux peuples, mais qu'au moment de son effondrement c'était le foyer de plus de guerres civiles et de guérillas que n'importe quel autre endroit de la planète. Appliquée à l'Europe en 2005, l'idée pouvait faire sourire ; aujourd'hui, il semble bien pourtant que nous en prenions le chemin. Alors que les caisses sont vides, le concept même de solidarité se délite, car visiblement, la solidarité, c'est quand il y a de l'argent à prendre, pas quand il faut régler l'ardoise ! L'immigré n'est plus rien qu'un profiteur, le musulman n'est plus qu'un conquérant, le pouvoir central se réduit, selon votre opinion, à une marionnette aux mains d'"intérêts financiers apatrides", les institutions internationales n'apparaissent plus que comme donneurs d'ordre sans âme, et les chercheurs sont considérés comme des individus cupides à la solde de multinationales avides du sang des citoyens. Chaque Européen "critique" n'a confiance que dans son voisinage immédiat ou dans des gourous annonceurs de catastrophes ...

bobine
le 30 Octobre 2012 20h23

@ JM
une fois de plus vous faites un mauvais procès... "L’argent devient de plus en plus le maitre du monde, et comme avec les dictateurs nous n’en avons plus la maitrise" : ce constat est plein de bon sens, il suffit de regarder la finance internationale, notamment, mais aussi le matérialisme galopant, etc. Je ne sais pas pq je vous commente encore...

JM Moreau
le 30 Octobre 2012 20h35

Pourquoi ?
Parce que vous ne pouvez pas vous en empêcher ! C'est plus fort que vous, car vous ne comprenez absolument pas mes arguments et comme vous n'en n'avez pas à opposer (normal quand on ne comprend pas), il vous faut, pour avoir raison envers en contre tout, trouver quelque chose et conclure de cette façon : "je ne sais pq je vous commente encore ..."
C'est pathologique (catégorie 3 de M Godart, comme expliqué naguère).

bobine
le 30 Octobre 2012 20h45

Vous, vous avez un gros problème avec la communication, au sens noble du terme. Vous ne comprenez manifestement pas comment ça fonctionne...

JM Moreau
le 30 Octobre 2012 21h38

Heureusement que vous êtes là pour expliquer comment cela fonctionne !
Si vous n'étiez pas là, il faudrait vous inventer ...
Vous n'êtes pas en mesure de trouver des arguments sans faire des copiés collés ou renvoyer à d'autres qui vous ont impressionné : voilà ce qu'est pour vous communiquer ! Et il ne faut surtout pas remettre cela en question ...

bobine
le 30 Octobre 2012 21h44

... humilité... transparence... bref...

JM Moreau
le 31 Octobre 2012 10h07

J'avais oublié : la communication, ce n'est pas de la propagande qui ne reprend que les allégations des idéologues, des anti science, des anti banques, des anti OGM ...
Et j'attends encore vos idées personnelles sur le sujet qui ne soient pas des reprises de ces articles de propagande ...

bobine
le 31 Octobre 2012 13h22

Mon idée est clairement exprimée sous le pshiiit de Sucellos (3 articles plus bas)
Les OGM aurait bien besoin de transparence...

richard
le 01 Novembre 2012 11h00

je n'ai pas une grande culture monsieur Moreau j'essaye de comprendre, et je me méfie de l'avidité de l’argent "ceux qui le possède plus que de raison" toujours plus plus plus et l'argent n'est pas moral il lui faut un contre pouvoir et j'aime le discours de cette grande DAME

www.youtube.com/watch?v=Tq4EjQDiPIw&feature=player_embedded#! 

Enibob
le 01 Novembre 2012 16h56

@ bobine
encore une fois, je n'ai rien à voir avec Sucellos.
Votre "idée", reprise des idéologues bien connus, dont le seul objectif est l'interdiction des OGM en Europe, n'a manifestement pas préoccupé les dizaines de millions d'agriculteurs qui par le Monde achètent, année après année, des semences de PGM ni les consommateurs qui ne se portent pas plus mal en consommant les produits issus des animaux à qui a été donnée de la nourriture à base de ces PGM.
Votre "idée", reprise des idéologues connus qui communiquent comme vous l'appréciez en prévoyant des catastrophes et en alimentant des paniques, oublie tous les OGM qui chaque jour permettent de sauver des vies humaines, de développer des procédés de fabrication performants, etc ...

bobine
le 01 Novembre 2012 18h23

Est-ce que les critères qui servent à définir l'étude de Séralini comme non valable scientifiquement doivent être les mêmes pour définir les études précédant un avis d'autorisation de mise sur le marché ? Pour moi, oui. Le reste, c'est de l'enculage de mouches.

tirelipimpo
le 01 Novembre 2012 20h18
richard
le 01 Novembre 2012 20h27

une autre étude !!!!!!!!!
À bien des égards, nous recherchons la vraie science, pas celle qui est financée par les entreprises d’OGM, pour nous dire la vérité sur les organismes génétiquement modifiés et leurs dangers. Parce que ces sociétés contrôlent l’accès à leurs produits chimiques et bloquent toute recherche connexe, ce que nous savons est très peu. Mais d’après le peu que nous savons, il y a beaucoup à craindre concernant les organismes génétiquement modifiés.

Récemment, des scientifiques du Canada ont mené une étude portant sur les femmes enceintes et non enceintes, à la recherche de produits chimiques contenus dans les pesticides liés aux aliments génétiquement modifiés. Ce qu’ils ont trouvé était effrayant, en effet, 100% de ces femmes avaient au moins une de ces toxines
suite

actuwiki.fr/?p=1275#.UJDaOwaaP9A.facebook 

richard
le 01 Novembre 2012 20h29

une autre étude !!!!!!!!!
À bien des égards, nous recherchons la vraie science, pas celle qui est financée par les entreprises d’OGM, pour nous dire la vérité sur les organismes génétiquement modifiés et leurs dangers. Parce que ces sociétés contrôlent l’accès à leurs produits chimiques et bloquent toute recherche connexe, ce que nous savons est très peu. Mais d’après le peu que nous savons, il y a beaucoup à craindre concernant les organismes génétiquement modifiés.

Récemment, des scientifiques du Canada ont mené une étude portant sur les femmes enceintes et non enceintes, à la recherche de produits chimiques contenus dans les pesticides liés aux aliments génétiquement modifiés. Ce qu’ils ont trouvé était effrayant, en effet, 100% de ces femmes avaient au moins une de ces toxines
suite

actuwiki.fr/?p=1275#.UJDaOwaaP9A.facebook 

Enibob
le 02 Novembre 2012 14h52

@ richard
Cette étude canadienne a fait pshitt tout comme celle de Séralini ! En outre, elle n'est pas récente du tout. Il n'y a plus que les esprits impressionnables qui y font encore référence. Trouvez autre chose pour justifier votre aversion.
@ bobine
votre dernier commentaire prouve deux chose : vous n'avez aucune connaissance des processus de décision en la matière et vous faites une soupe avec tout.
Autorisation de mise sur le marché : décision de l'exécutif européen, pas d'études scientifiques, que ce soit pour des machines à laver ou des aliments ou des produits chimiques. Et ce n'est pas UNE étude qui sert de fondement, mais une revue, par un PANEL d'experts du domaine considéré, DES analyses et études faites au sujet de ce produit/matériel/aliment.
L'étude Séralini en cause pèche par un manque de rigueur scientifique qui fait qu'elle en prouve rien et qu'elle n'est pas en mesure de remettre en cause LES autres études et analyses sur le fameux maïs et le glyphosate. Et ce en raison des variables cachées dont il ne dit rien (mesures des rations alimentaires, présence ou pas de mycotoxines ; type de maïs traité ou pas donné au groupe témoin) et de la taille réduite du groupe témoin, outre le choix de l'espèce de rats utilisée pour l'expérience.
Vous auriez dû lire attentivement le mandat de l'EFSA. Cela vous aurait évité de vous ridiculiser de la sorte.
Comme esprit critique dont vous vous vantez, il y a mieux : cette étude ne justifiait pas l’orchestration du tapage médiatique accusateur auquel on a eu droit, avec un "plan com" décliné sur les différents médias. Mais pour vous, il est à présent établi que G.E Séralini a prouvé que les OGM étaient un dangereux poison provoquant la mort après d’horribles pathologies ...

bobine
le 02 Novembre 2012 17h28

On tourne en rond...

"Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les entreprises qui demandent une autorisation de commercialisation pour une plante génétiquement modifiée (PGM) ne fournissent pas toujours des analyses de toxicologie aux agences en charge de l'évaluation du dossier"

"On apprend ainsi que concernant le dossier en cours pour l'autorisation (à l'importation, la transformation, l'alimentation humaine et l'alimentation animale) du maïs DAS-40278-9 tolérant des herbicides, mis au point par Dow agrosciences, l'Anses précisait, dans son avis du 7 juin 2011, qu'aucune étude de toxicité sub-chronique de 90 jours chez le rat avec l'aliment n'a été réalisée. Une lacune qui se retrouve dans plusieurs autres cas d'autorisations délivrées ou en cours de traitement.

En l’absence de telles études, l’Anses refuse de rendre un avis favorable. Mais l’EFSA, au niveau européen, ne s’encombre pas de telles préventions, abritée derrière le principe d’équivalence en substance qui fait loi depuis 2006."

"A propos d’un coton OGM sur lequel l’Anses ne s’est pas prononcée faute d’études de toxicité, l’EFSA écrit : "Sur la base des analyses de comparaison, le panel OGM de l'AFSA a conclu que le coton GHB614 est équivalent en composition et agronomiquement à son comparateur non GM et aux autres variétés de coton conventionnel à l'exception du transgène introduit. Ces analyses, tout comme celle de caractérisation moléculaire, n'ont fourni aucune information quant à des effets non recherchés de la modification génétique"

"Reste à savoir, dans ce contexte, comment se prennent les décisions d’autorisation ! Gratiné. Une fois que l'EFSA a rendu un avis favorable à l’autorisation d’un OGM, la Commission européenne fait une proposition aux Etats membres qui doivent se prononcer à leur tour. Pour juger, ils s’adressent à leurs comités d'experts nationaux, qui rendent des avis favorables, ou non. Le hic, c'est que la majorité n'a jamais été atteinte lors de ces votes de demande d'auto

bobine
le 02 Novembre 2012 17h35

Qu'on autorise un OGM sans analyse toxicologique c'est justement ce qui est hallucinant. Plusieurs analyses ce serait encore mieux ;-) Punt.

bobine
le 02 Novembre 2012 17h41

et l'étude de Séralini ne prouve rien du tout... comme celles que les fabricants présentent rarement... (5 rats pour la pdt de basf mouahahaha) Donc on reste dans le flou alors que les OGM on besoin de transparence... tant pis pour eux !

bobine
le 02 Novembre 2012 17h44

je laisse à Enibob le dernier mot... vu que son pseudo n'existerait pas sans le mien <:op

Enibobon devrait aussi
le 03 Novembre 2012 15h43

Bravo pour les copiés-collés !
Pour quelle raison, cher Troll, une analyse toxicologique serait-elle obligatoire ?
Lorsque l'on autorise une variété de laitue bio, on devrait aussi en faire une, des fois que vous deviendriez vert en la mangeant ...
La toxine (oui, une toxine) Bt est utilisée largement en agriculture bio et dans la lutte intégrée. Elle ne pose aucun problème. Pourquoi le maïs, le coton Bt en poseraient-ils ? Seules certaines larves de lépidoptères sont sensibles. Pas les animaux à sang chaud, ni les autres insectes. Et la pdt Amflora, elle n'est pas destinée à la consommation, ni des animaux, ni des hommes.
Un gène est une portion d'ADN qui code une protéine après un processus complexe. Une protéine synthétisée par un gène intégré dans la plante cultivée, ne présente aucune différence chimique, ni biochimique avec la même fabriquée par l'organisme souche. Ingérée, la protéine est, lors du processus de digestion, désintégrée par les enzymes du tube digestif et le résultat permet la libération d'acides aminés élémentaires. Ces acides aminés, l'animal, l'homme, les utilise pour synthétiser ses propres protéines. Si le maïs, le soja, le colza, les papayes, les tourteaux et huiles de coton, les tomates issus du génie génétique étaient toxiques, vu les millions de tonnes ingurgitées par les porcs, poulets, dindes, canards, vaches et boeufs, depuis qu'ils sont sur le marché, cela se serait su !
Conclusion : votre seule activité, c'est de reprendre sans  vérifier les sources, des opinions idéologiques qui n’ont pas pour ambition d’apporter une information objective, mais de frapper l’opinion, plus réceptive aux bobard émotionnels qu'aux démonstrations rationnelles.

bobine
le 04 Novembre 2012 18h03

Sucellos, arrête de te cacher derrière ton p'tit doigt... on te voit !

Enibob
le 04 Novembre 2012 20h43

Belle façon de botter en touche pour ne pas répondre ...
Classique attitude du Troll pro et de ceux que M Olivier Godard, directeur de recherche au Cnrs, caractérise comme personnes qui "visent à discréditer le fondement scientifique de la gestion des risques et à parvenir à un stade de stigmatisation d’une technique ou d’une activité, au-delà de tout diagnostic scientifique"
Et vous êtes obsédé par celui qui a fait ce rapprochement, que tous ceux qui osent relever votre méconnaissance, ne peuvent, d'office, qu'être un de ses clones !

bobine
le 05 Novembre 2012 10h20

Je trouverais évident et normal de faire des tests toxicologiques sur les ogm.
De plus ça rassurerait le consommateur qui en a bien besoin.
Vous, pas. Je vous laisse dans vos certitudes. Je garde mes doutes.
A force de rabaisser les gens en permanence (pour vous sentir intelligent?), vous ne trouverez plus personne pour vous répondre.

Enibob
le 05 Novembre 2012 11h11

Avez-vous seulement lu et compris l'article de M Kuntz ?
"Il faut préciser ici une autre notion : l'évaluation des risques est normalisée et se déroule étape après étape. Ainsi, l’agence européenne EFSA explique qu'il est nécessaire de franchir un pas suivant, c’est-à-dire des tests toxicologiques sur animaux, uniquement s'il existe de vrais indices de suspicion après les étapes antérieures de caractérisation de la plante. Cependant, "précautionnisme" oblige, l’EFSA demande systématiquement des études de nourrissages d’animaux. De manière similaire, des études à plus long terme, ou sur la reproduction, ne sont justifiées que si une suspicion subsiste après l’étape précédente."
le paragraphe qui suit cette citation s'applique à vous. Personnellement, il ne s'agit pas de certitudes, mais d'une certaine confiance dans les résultats publiés ... loin de toute idéologie ou religion ...

bobine
le 05 Novembre 2012 11h23

JE NE SUIS PAS D'ACCORD AVEC L'EFSA, votre Dieu après Sucellos. De nombreux conflits d'intérêts sont dénoncés au sein de cette institution, notamment par la cour des comptes européennes (composée de croisés anti ogm, c'est bien connus). C'est justement le fonctionnement de l'EFSA qui est remit en question !!! Soit vous êtes stupide, soit vous le faite exprès... je penche pour la deuxième solution. Donc adieu.

Enibob
le 05 Novembre 2012 14h43

Bon vent ...

Enibob
le 05 Novembre 2012 16h04

Voici de quoi occuper vos heures creuses en veillant à ce que l'EFSA fasse bien les analyse toxicologiques ... greenbio.checkbiotech.org/news/researchers_create_potatoes_higher_levels_carotenoids 

Envoyer
Fermer

Elevage et agriculture de précision pour répondre aux enjeux écologiques

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 19h09

[Vidéo] A l\'occasion des 150 ans du Centre wallon de Recherches agronomiques/CRAW, RTBF Info a réalisé un reportage qui met en exergue la \"PRECISION\" pour l’économie, l’écologie et le rendemen

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Evolution de la consommation d’engrais minéraux en France

par Benoît GEORGES, le 02 Mai 2022 01h51

Des baisses importantes! Apports de N = - 30 % en 30 ans Apports de P divisés par 4 en 40 ans Apports de K divisés par 3 en 40 ans Une évolution qui va dans la bonne direction alors poursuivons dan

Les plus commentés

    28 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Annonce

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...