Prix de base pour septembre

par le wallon, le 02 Octobre 2012 15h48

A Walhorn : J'ai entendu dire et pas encore confirmé , le prix de base sera de 27 euros /100 l pour le mois de septembre .

Marcel
le 02 Octobre 2012 16h45

Waouw!

Dévasté
le 02 Octobre 2012 17h50

C'est encore beaucoup trop peux, j'ai envie de suivre mon voisin qui arrête en fin de campagne.

007
le 02 Octobre 2012 18h01

La différence entre Lactalis France et son apôtre belge se réduit.... Pourtant, il me semble que quelques km te séparent de tes voisins français tjrs supérieurs . T'es-tu posé la question de cette discrimination kilométrique peu importante dans le contexte fusionnel de ce management de premier plan . Frontières existent -elles encore dans cet état Europe dans lequel s'investit ton lactel ?

fromageon
le 02 Octobre 2012 18h26

il m'a été rapporté que coferme avait payé 26 au mois d'août et non25.5
à vous de corriger

le wallon
le 02 Octobre 2012 18h59

Vous ne regardez que le prix de base !
Lorsque je regarde le prix final chez les producteurs laitiers français, ils ne sont pas si bien lotti comme on pourrait le penser .
Autre chose, chez nous le prix est à la tendance haussière, chez les français c'est le contraire et pourtant nous rentrons tout doucement en période hivernale .

André l'ami
le 02 Octobre 2012 21h06

En hiver, au 2 octobre.. ! Ah oui tu as fini la transhumance et retour au bercail .... Il faut à nouveau retrouver la brouette des tourteaux pour remplir les crèches pour faire le beurre de ta laiterie....
La matière grasse est en hausse, mais la marmite est à moitié remplie.....
Je préfère une bonne tasse de petit lait allégé à la base sans mousse et sans crème qui ne me coûte pas trop cher mais qui goûte aux moustaches.....

LE REALISTE
le 02 Octobre 2012 21h41

COFERME AOUT 2012 26.00

Résistant
le 02 Octobre 2012 22h30

De source sur en aout 33euros prix de base dans une laiterie française a 25km de Chimay plus prime quantiter mg mp ect ils arrivent a 40 tout payer. Moi mon prix tout payer 31 euros avec de bon dosage!J'ai demandé a la laiterie française comment faisait il le prix: il m'a dit c'est tout simple on prend le prix du beurre,poudre de lait... dans la Françe agricole!!
Il prévoit payé 31 prix de base dans les prochains mois.
Quand je demande a la LDA comment il fond mon prix il ne save pas me répondre clairement et il m'on déja dit qu'il ne peuve pas payer plus que les autres!De plus il anticipe les hausses et les baisses donc notre prix n'est jamais en relation avec le marcher direct!!Lors d'une communication récente avec LDA je leur ai dit on va allé en faillite....leur réponse: vaut mieux pas nous!!!

l'entresambre et meuse
le 03 Octobre 2012 09h44

En effet pour le mois août coferme = 26 euros prix de base.
Ceci correspond à la moyenne entre milcobel 26 et LDA 26.5!

la galère
le 03 Octobre 2012 17h31

c'est vrai encore 10 ans à tenir!!! et je me casse!!! vite fait bien fait!!!
je ne vois aucun avenir . le lait était une rentrée sûre presque un salaire !!! et maintenant il coûte de plus en plus cher!!!
on parle de plus en plus de robots/traite???????? suis perplexe!!!!!

JM Moreau
le 03 Octobre 2012 17h57

Suite à une demande de certaines délégations, le Conseil du 24 septembre a fait le point, comme au mois de juillet, sur la situation sur le marché des produits laitiers. La Commission a souligné que l’évolution des derniers mois sur les marchés spot laissait présager une reprise des prix payés aux producteurs dans les prochaines semaines ...
Après 4 séances de hausses (, l'indice GDT-TWI a légèrement baissé à l'issue des enchères Fonterra d'hier : - 0,9%. Les poudres maigres ont diminué en moyenne de 0,9% (3.309 USD la t) tandis que les poudres grasses restaient fermes avec une hausse moyenne de 2,8%.

Résistant
le 03 Octobre 2012 20h58

a la galère
Sa permet a un seul homme de traire de 500000 a 700000 litres et de s'occuper des veaux de soigner les vaches!!je suis pas plus riche pour la cause.
En moyenne par année entretien complet cher moi 7000 euros cela peu varier d 'une ferme a l'autre.

le realiste
le 03 Octobre 2012 21h33

WALHORN SEPTEMBRE 27.00

le wallon
le 03 Octobre 2012 21h42

@ Résistant

Vous feriez mieux de tenir moins de bête avec un quota moins élevé, moins d'investissements ..... Votre vie ne s'en porterait pas plus mal !!!!

40 - 50 vaches par unité de travail est largement suffisant, il faut juste adapter ses investissements à sa production .
Les robots il faut les laisser où ce qu'ils sont !!
Votre métier, c'est producteur de lait, traire, être en contact avec vos animaux tous les jours et non une machine comme dans Terminator !!

@ la galère

Peut être que sur le marché du travail il y a encore de la place pour vous, seulement faites attention votre place est éjectable à tout moment ( faillite de l'entreprise, restructuration ....) .
Si vous voulez échanger votre place avec la mienne, je suis partant pour continuer à produire du lait encore quelques années supplémentaires, pourtant je suis à 6 ans de la retraite ( 65 ans ) . Je trais depuis l'âge de 15 ans .

Pauvres jeunesses .

le wallon
le 03 Octobre 2012 21h54

C'est bien le realiste a pris ses renseignements !

André l'ami
le 04 Octobre 2012 09h04

Celui qui a investi dans le robot de traite ne veut plus être l'esclave de cette besogne quotidienne et le prix salaire d'un ouvrier est fort coûteux.
La ferme a probablement misée sur l'avenir, son patron est encore jeune, résistant et qui sait a un successeur ....
A 59 ans, il est temps de songer à faire un gîte à la ferme, et de montrer les cadres des bêtes de concours avec médailles....ainsi tu peux encore rester en contact avec les Marguerites et Blanchettes des belles années.....Nostalgie = bonheur de la retraite.

Leonard Theron
le 04 Octobre 2012 10h09

Le robot de traite est une abbération en Belgique vu le prix du lait. L'ammortissement hors panne est tout simplement improbable.
Une loi allégeant les charges patronnales pour les PME est en voie d'être promulguée pour une suppression des charges sur les 2-3 premiers salaires. L'agriculture doit sauter sur l'occasion.

L'avenir de l'agriculture est à l'Emploi, au risque de voir la peau de chagrin de la population des agriculteurs poussés à la mécanisation par la PAC se réduire encore.

Il faut redynamiser ce secteur, et les défis sont à nos portes. La Chine ne progresse pas aussi vite en production agricole que sa population ne croit (besoins compris), il est probable que le prix se redresse pour les producteurs nord-européens.

La mécanisation à outrance de nos élevages est une corde pour se pendre. Les holsteins les plus rentables sont traitent en salle de traite, et elle veillissent...
A bon entendeur,

Dr. Théron

la galère
le 04 Octobre 2012 12h46

c'est ce que je fais.... traire max quand tout va bien 50 vaches... suis en contact avec le bétail chaque jour de l'année
donc
je suis dans si je peux dire les "normes" pourquoi alors ai-je le sentiment de ne pas être correctement payée pour ce que je fais!!!
oui j'ai vu aussi que les charge patronales vont baisser mais cela ne m'attire pas ... peur de la paperasse
mais chacun son truc
donc

encore 10 ans et je me casse!!!

JM Moreau
le 04 Octobre 2012 15h24

@ MM le Wallon et Théron
Personnellement, je suis d'avis que chacun a le droit de décider pour lui-même ce qui est meilleur pour lui, sa famille et son business et d’agir selon ses préférences, tant qu'il respecte le droit des autres à faire de même.
N'oubliez pas que la pénibilité du travail et l’importance des astreintes sont mises en avant comme freins à l’installation en production laitière. Les jeunes éleveurs aspirent à prendre plus de temps libre, à se dégager plus souvent de certaines tâches répétitives de l’exploitation. Or, la traite représente 50% du travail d’astreinte en élevage laitier ... La grande majorité des laitiers qui se sont ainsi équipés peuvent passer plus de temps avec leur famille grâce au temps gagné et à la suppression de l’astreinte de la traite et constatent que leur qualité de vie s’est améliorée ...
- Une étude qui, même si elle date de 2006, apporte un éclairage sur le sujet : www.journees3r.fr/IMG/pdf/2006_5_identification-elec_automatismes_01_Billon.pdf 
- Une vidéo rapportant deux expériences : gaec-les-horizons.e-monsite.com/pages/videos/le-robot-de-traite-pour-ou-contre-avantages-et-inconvenients.html 
- Une étude 2009 sur les 240 robots installés en Bretagne à l'époque : www.journees3r.fr/IMG/pdf/2009_11_29_Beuzit.pdf 

le wallon
le 04 Octobre 2012 20h21

Personnellement je ne connais qu'un collègue qui a un robot de traite, un Delaval .
Le temps libre que procure son robot est consacré à un deuxième boulot à l'extérieur de la ferme .
Malheureusement pour lui son boulot à l'extérieur est consacré exclusivement au remboursement de cette foutue machine . 1000 euros à payer tous les mois pendant x année . Avec son second salaire il ne lui reste rien pour lui et sa famille . C'est triste pour lui . Si c'était à refaire il n'aurait plus franchi ce pas, surtout avec un prix de lait volatile .

Benjy
le 05 Octobre 2012 00h47

Profite de se site pour mettre à l honneur se vétérinaire et chercheur à la faculté de médecine vétérinaire. Personne d exception qui est Léonard theron! Vétérinaire qui ne compte pas ces heures, qui a cette fièvre de réussite et cherche le résultat!
Merci d aider les éleveurs, bravo pour se bon boulot!

Je penses que tu me reconnaitras??? Mais chuuuut.... C est un pseudo pour garder l anonymat!

nico
le 08 Octobre 2012 21h36

bcp trop peu!!!!!mare mare !!!!!

l alcool
le 08 Octobre 2012 22h49

Et la MUH qq 1 sait quoi?

LE REALISTE
le 09 Octobre 2012 18h36

MILCOBEL 27.00 POUR SEPTEMBRE

THERON
le 18 Octobre 2012 22h10

@Moreau

L'investissement en agriculture doit aller dans les gens pour recréer une communauté forte, qui subsiste. Les robots entraînent l'agriculture là où l'industrie est passée il y a 30 ans. Voyez le désastre aujourd'hui?
Du travail dans les fermes, il y a en a plus qu'assez, chaque chef d'entreprise agricole bosse comme 2-2,5 temps pleins, avec des taches très pénibles.

Je milite pour une réouverture du secteur ouvrier agricole qui s'est effondré par 40 ans de PAC.
Tant que vous ne représenterez que 1,5% des actifs d'un pays, et même si c'est 100% de la subsistance alimentaire, vous serez toujours taxés d'empoisonneurs, de pollueurs de l'atmosphère et vous ne pourrez rien y faire.

Quand on sait la réalité du métier agricole, on a envie qu'elle vive. De mon point de vue en Belgique si les mentalités et les prix ne changent pas, il restera moins de 400 fermiers laitiers dans 10 ans. Et je vous rassure, c'est un pari que pour rien au monde je ne prendrais!

Je discute beaucoup avec le public et vous n'imaginez pas à quel point la société a une image tronquée et pourrie de l'agriculture actuelle et de ses produits. Particulièrement quand j'entends les gnans gnans se targuer d'acheter bio alors qu'aucune vache n'est heureuse dans la ferme en question et qu'il y a fait dégueulasse alors que le voisin se fait taxer d'agroindustrie alors que ses vaches ont un confort max, des prairies et une alimentation de qualité.

Envoyer
Fermer

Les futures prime vaches allaitantes

par Louisleon, le 22 Mai 2022 20h23

A partir de 2023 toutes vaches ou genisses seront primables avant cela il fallait une referance minimun. Il est bien malheureux qu il aie fallut attendre tous ce temps pour que celui qui avaient je va

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Rejoignez le réseau de fermes en agroécologie !

par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2022 21h34

Agroécologie : rejoignez le réseaux ! forms.office.com/r/BWC2F4FpiX  Vous êtes agriculteur.trice et vous souhaitez mettre ou mettez déjà en place des pratiques agroécologiques dans votre ex

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    24 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 7 commentaires
  5. Chien de ferme

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...