OGM : les marchands de peur démentis (455 mots, temps de lecture 2 minutes)

par JM Moreau, le 31 Août 2012 15h35
http://www.romandie.com/news/n/CHGenie_genetique_vert_aucun_ ...

La Suisse, en 2005, avait décrété un moratoire contre les OGM, moratoire prolongé jusqu'en 2013. Parallèlement, elle a lancé le programme "PNR 59" pour répondre scientifiquement aux questions sur leur éventuelle dangerosité et leur impact sur la nature. Depuis mardi, les conclusions sont là : le dossier à charge contre les OGM est vidé de sa substance : "Les OGM ne sont nuisibles ni pour l'humain ni pour l'environnement" ...
Trente études, dans le cadre d'un programme étalé sur quatre ans, ont été menées et trois méta-analyses portant sur plus d'un millier d'études internationales. Elles arrivent à des conclusions identiques. Pour ceux qui gardent encore un soupçon d'ouverture d'esprit sur la question des OGM, les conclusions sont de la plus grande banalité :
"Les nombreux projets de recherche menés sur la biosécurité dans le cadre du PNR 59 ne permettent pas de conclure à la dangerosité des cultures de plantes ...

Sollecus
le 31 Août 2012 20h26

Pour les semences de blé, il n'y a pas encore des semences ogm et la farine est bonne.... Il n'y a pas de problème de santé pour l'instant .
Par contre quand il y en aura dans 10 ans peut-être, il faudra un cobaye gustateur ... comme pour les empereurs de la Rome antique. Je propose à Sucellos un nouveau job bien payé : devenir gustateur au pays de Monsanto....................

bobine
le 31 Août 2012 21h27

@ JM
Laissons le choix aux consommateurs. Etiquetage strict sur les produits : contient x% d'OGM ou animaux nourris avec x% d'OGM (bonne chance pour la tracabilité, plats préparés, etc. :-)). Et voyons ce qui se passe. J'ai ma petite idée...

par le carolo
le 01 Septembre 2012 08h42

Au restaurant tu a le chois, soit de la viande Belge un resto sur 10, soit de l'importée qui vient hors union neuf sur 10, pour l'importée la ministre qui a l'agence pour la sécurité alimentaire dans c'est attribution fait confiance aux papier qui accompagne les paquet sous vide, pour la belge elle a besoin de 4000 employé richement payé avec les cotisation des belge pour organisé la répression et mettre en place le principe de précaution ( s'il a un doute poubelle) pour les produit importé pas de risque les papier enlève tout les soupçon sur les officiel Belge et voila ...( comme dirais un vieux pote les mouchons daux long on toudit des belle plome )

figaro
le 01 Septembre 2012 09h02

@le carolo => 1

JM Moreau
le 01 Septembre 2012 20h02

@ bobine
"laissons le choix aux consommateurs" dites vous. Le problème, c'est qu'on ne lui laisse pas le choix ... pas plus qu'on laisse aux fermiers le choix des semences ...
Vous constaterez que dans les pays où ce choix est laissé aux fermiers, les emblavements sous OGM croissent d'année en année et ce, malgré que les semences soient plus chères que les semences "classiques". Cela signifie [1] que les fermiers, qui ne sont pas des idiots, y trouvent leur avantage, sans quoi ils abandonneraient ce type de culture et [2] qu'il y a un marché, donc des consommateurs, pour les récoltes de ces denrées dont les européens, effrayés par les propos catastrophistes qui diabolisent les OGM, ont perdu tout sens critique, leurs capacités de discernement et la qualité de leur réflexion sont altérées.
Les élevages chinois nourris aux OGM se développent sans problème ...
Au delà de l’aspect biotechnologique lui même, la question fondamentale "sont-ils utiles, oui ou non ?" est absente des débats. Je fais partie de ceux qui considèrent qu’ils présentent une utilité, mais j’entends qu’on puisse avoir une opinion différente. Tant qu’on n’aura pas répondu à cette question, y compris vis-à-vis des consommateurs, on n’avancera pas. Le débat est cristallisé sur le pour ou contre. Autrement dit, on est croyant ou on ne l’est pas.
Expliquer, par exemple, que la culture d'OGM et l'abandon de la charrue sont plus écologique que le bio est totalement impossible, c'est au mieux de la provocation, alors que les preuves sont nombreuses de la reconstitution de la biodiversité des sols avec ces techniques, que les populations d'auxiliaires se développent dans les cultures Bt et les exemples sont multiples.

bobine
le 01 Septembre 2012 21h31

Ce que je voulais dire c'est que laisser le choix au consommateur passe par un étiquetage, donc un système de traçabilité, difficile à mettre en place. Juste introduire en douce des OGM dans l'alimentation (comme au USA, ou en Chine aussi j'imagine) n'est pas laisser le choix aux consommateurs. Encore un dialogue de sourd? Bah...

Le paradis
le 02 Septembre 2012 08h40

Fermez les yeux et ouvrez la bouche......C'est du bon chocolat suisse....Évidemment c'est pour conserver encore pour quelques années leur salaire de chercheurs.....
www.agoravox.fr/actualites/societe/article/additifs-alimentaires-ogm-fermez-121992 

Agro
le 02 Septembre 2012 15h28

Les ogm tels qu'ils sont maintenant présentés sont devenus un faux problème. Le vrai problème étant la destruction de la vie des sols par l'utilisation toujours plus importante des substances de synthèse. Quoiqu'on invente encore il n'y a que l'humus produit par les bactéries aérobies qui permet la vie des êtres vivants sur terre et elles n'ont qu'à bien se tenir avec ce que la "science" leur prépare pour les prochaines années.

Sucellos
le 02 Septembre 2012 22h08

@ bobine
Vous semblez ignorer la législation en vigueur dans notre UE : europa.eu/legislation_summaries/environment/nature_and_biodiversity/l21170_fr.htm 
Mais c'est peut-être parce que vous vivez sur une autre planète ...
@ Agro
Tout à fait d'accord avec vous quant à l'importance de l'humus; Les OGM peuvent contribuer positivement à ce problème par la diminution du recours à ces "substances de synthèse" et au non labour des champs ... www.inra.fr/content/view/full/84312773 

Envoyer
Fermer

Un échantillon de fruit sur trois contaminé au pesticide en Belgique ? L’Afsca nuance

par Benoît GEORGES, le 25 Mai 2022 07h56

Après les révélations de Pan Europe sur la présence de résidus de pesticides dans les fruits en Europe, l’AFSCA, responsable des contrôles sanitaires en Belgique apporte des nuances. - Distinc

Les futures prime vaches allaitantes

par Louisleon, le 22 Mai 2022 20h23

A partir de 2023 toutes vaches ou genisses seront primables avant cela il fallait une referance minimun. Il est bien malheureux qu il aie fallut attendre tous ce temps pour que celui qui avaient je va

Surchargé travail

par Travail, le 20 Mai 2022 14h11

Parmi les forumeurs, certains ont-ils plus vite recours au service de remplacement plutôt qu\'à l\'entreprise ou un indépendant ? Quand on est équipé bien sûr. Par exemple, remplacement pour les t

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Annonce

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...