Faillite

par Jean, le 28 Août 2012 00h37

Nouz allons droit vers la faillite des fermes laitières.
La dépression rentre au galop dans les exploitations.

Marcel
le 28 Août 2012 08h59

Je connais au moins 3 de mes collègues qui sont sous anti-dépresseurs. Agri-call croule sous les appels.

ally
le 28 Août 2012 11h55

est d accord avec jean et marcel j ai pas vraiment le moral

le wallon
le 28 Août 2012 12h18

Pourtant la situation n'est pas aussi mauvaise que cela.
Les vaches de réformes sont bien payées, les céréales et la paille aussi . Bon le prix du lait ne peut pas en dire autant mais cela va se redresser ......
Il faut garder la tête haute les gars !

Bon je vous laisse, il est temps de dîner et après j'ai une terre de 5 ha à préparer pour semer un nouveau ray gras avec la Vredo.

fromageron
le 28 Août 2012 17h44

moi je ne connais qu'une seule et unique personne qui ne se plaind pas c'est le wallon car il a la chance d'avoir un bon prix à walhorn mais lui n'a aucun frais pas d'électricité pas de tourteau enfin pour lui ilest moins cher pas de mazout au gros prix il va en france et tout le reste est moins cher pour lui seul
MAIS les autres ils sont tous malades de se dire comment allons nous payer et les jeunes ils n'ont quà faire une troisème mitemps ailleurs maisalors ils vont crever et les vieux les banques leur disent vous devez faire le gros dos le temps que cela aille mieux et surtout attendez 2015 pour voir comment tout va aller

le wallon
le 28 Août 2012 19h58

@ fromageron

des chiffres concrêts de mon exploitation:
- Electricité : 6500 € par an
-Mazout extra pour le CVX 140, MX 135, 845xl plus et 633 sa : appoximativement 15000 litres pour 13500 €
-Plastique enrubannage : 3000 €
-Loyer terrains : 0 € !!
-Loyer batiments : 0 €
- crédits : ? (rire )
- Inséminations (doses ) : 3000 €
-..........

Pour le diesel de mon SUV, je vais en effet à l'étranger mais pas en France, je vais au Grand -Duché .

Il ne faut pas avoir peu de 2015, la situation sera peut être tout autre !

fromageon
le 28 Août 2012 20h15

ce n'est pas la peine de faire baver les autres
ni de leur dire qu'ils ne savent pas gérer quand ils n'ont pas la possibilité d'avoir toutes vos facilités et ce n'est pas la peine non plus de dire venez dans notre laiterie car il faut donner une participation pour pouvoir accès à un changement et c'est pareil partout
soyez enfin conciliant de reconnaitre que les laitiers ont un mal de chien, ils n'avaient pas encore rcupérés de 2009 que voilà 2012 tout aussi désastreux

le wallon
le 28 Août 2012 20h43

@ ally

Tout est à l'avenant ......
Mais tu as certainement des postes où il y a des économies à faire !!

Le bbb est ce encore rentable de nos jours ??
Pour le million d'€, j'aime mieux ma situation que la tienne ! (rire)

ally
le 28 Août 2012 21h07

moi je suis fier de mon metier j ai 30 ans
traire est encore rentable tu crois
on fait plus rien alors
on va a la plus grosse usine de belgique le chomage

le wallon
le 28 Août 2012 22h01

@ ally

Je voulais dire avec le BBB, c'est que cette race devient trop couteuse (césarienne ...) et qu'il doit y avoir un suivit très rigoureux du cheptel pour tirer un bénéfice . Peut être changer une partie du cheptel BBB en une autre race plus rustique serait judicieux pour diminuer ses coûts ?

Pour le lait c'est pareil, vos coûts de productions ne peut pas dépasser les 20 cent si vous voulez encore traire mais je dois admettre que cela deviendra intenable pour certains . J'espère que les politiciens feront quel que chose pour aider les plus fragiles .

Le chômage = solution de dépannage pour un certains temps !
Celui qui en abuse devient à la longue un fénéant .

obelix
le 29 Août 2012 08h22

faut il en rire ou en pleurer.....

c'est le concour de celui qui à la plus grosse !!!!!

il nous annonce qu'il a 1 ha de toiture, puis maintenant le detail de sa big ferme...... vous ete pitoyable les gars....
pour etre complet, n'oublie pas d'annoncer que tu touche bien plus de 100.000 Eur de prime PAC....

et je ne vais pas chialler sur ton sort, parce que si tu ne t'en sort pas avec tous ça, je ne sais pas comment font les autres...............

obelix
le 29 Août 2012 08h34

ce que j'entend le plus moi, c'est " heureusement qu'on à le lait, parce que la viande !!!"

les laitiers autour de moi ne font pas les fieres, mais ne recule pas pour autant....
et pour circuler un peu dans le sud du pays, je peu vous assurer que l'hiver 2012 à ete TRES difficile chez au moins 20% des eleveurs viandeux......... et on ne les entend pas, malheureusement....

fromageon
le 29 Août 2012 10h00

non obelix les laitiers ne reculent pas mais ils aimeraient avoir un prix au minimum 0.30 € le litre que 0.24€ que de dire moi j'ai0.36ou 0.38€ car avec tout ce est augmenté et qui augmentera encore ce sera dur cet hiver et deux attaques sur le lait en si peu de temps on a à peine recupéré et c'est très dur
je sais que la vie n'est facile pour personne sauf pour un et les conseilleur qui eux ont un salaire qui suit l'index

ally
le 29 Août 2012 12h10

petit moyen ou gros tous on a dur lait viande meme combat
moi tous mes production doive etre
vendu a prix correct
je me prend pas pour un gros fermier
y a des plus gros moi qui sont a l affut de tous

figaro
le 29 Août 2012 13h32

Comme dit mon marchand : on nous a dit de produire plus et finalement c'est pour gagner moins.
Dans notre exploitation on recule, on fait comme les vieux paysans : on cherche un maximum l'autonomie et cela commence par détenir un nombre de bête en adéquation avec les ha de la ferme, histoire de ne pas devoir acheter du fourrage ou des céréales. Changer de race aussi mais en douceur par croisement avec des races qui sont plus facile à soigner et moins fragile. L'herbe des prairies doit suffir à nourrir les bêtes aux paturages, donc pas de trémies. Détenir d'autres espèces pour assurer un paturage tournant (contre les vers). Cela permet aussi d'assurer des revenus différents. Et avoir une autonomie financière => ne pas laisser le banquier ou le comptable gérer VOTRE argent.
Mieux vaut une petite ferme rentable qu'une grosse qui ne l'est pas.
Allez courage à tous.

le wallon
le 29 Août 2012 13h44

C'était la belle époque d'avoir plusieurs fermes dans un village . on s'entraidait pour la fenaison .
Il y avait aussi une épicerie, un cordonier ......

Malheureusement cet époque est terminée et on ne reviendra pas en arrière .
Comme les petits ne sont plus là, c'est au tour des gros de souffrir .......

eulalie
le 29 Août 2012 15h21

tres juste figaro
moi aussi je recule, je tiens moins de betails et je travaille pour produire le maximum sur ma ferme un peu comme faisait nos parents et grands parents et je suis fiere de le dire que je recule
certains agriculteurs sont encore fiere de dire qu'ils s'agrandissent mais moi j'en rie
les eleveurs bbb se plaignent qu'ils ne gagnent plus avec la viande pourtant ils sont toujours presents sur les concours bbb avec des betes ultra soignées pourtant ils crient au scandale sur le prix des aliments ( alller comprendre)
le commerce de bbb pour ll'elevage est terminé a entendre mes voisins qui font du bbb ils ne vendent plus de taureaux de saillie ou tres rarement pourtant dés qu'il ya un concour le camion d'aliment est la toute les semaines et on soigne et on soigne pour presenter des betes sur les concours qui a mon avis ne servent a rien
moi je dis que si la viande allais si mal, ils n'iraient pas se promener comme ca sur les concours avec leurs betes et la ils feraient de belle economie
et pour le lait si tous le monde arretait de donner des aliments bien chere a leurs vache pour les faire produire ca irait bcp mieux!!!!!

figaro
le 29 Août 2012 16h27

Ma grand-mère, qui a élevé sa famille avec 3-4 vaches, 2 - 3 cochons, la basse-cour et le potager en Famenne, disait ceci : le premier sou gagné c'est celui que tu n'as pas dépensé. Ayant longtemps travaillé avec les banquiers je peux vous dire qu'il faut arrêter de parler de chiffre d'affaire qui ne représente qu'un volume de production, il faut travailler en calculant son coût de production et éventuellement le coût d'opportunité et ainsi connaître son bénéfice net, car c'est de cela que vous allez vivre. N'ayez pas peur de sortir des sentiers battus en mode de production, de tenter des croisements qui paraissent farfelu aux autres.
Tout le monde à bien ri en 2009 en voyant des taureaux charolais dans nos prairies, maintenant ils ne rient plus et ils sautent dans le train en marche en voyant la qualité des veaux, le prix vendu sur pied et l'économie de temps et d'argent pour les élever, ces veaux ne voient jamais le vétérinaire. Les engraisseurs recherchent des animaux plus économique et en meilleurs santé pour tenir le coût le long de l'engraissement.

eulalie
le 29 Août 2012 16h49

en plus le consommateurs se fous de savoir qu'ils mangent du bbb ou du limousin ou de la charolaise se qu'ils regardent s'est le prix et le consommateurs en a encore moins a foutre quand ils mangent une entrecote bbb du pedigrée de l'animal ou que la bete a fait un prix sur un concour!!

figaro
le 29 Août 2012 17h16

Je crois que le monde des concours et le monde de la viande peut être encore deux choses différentes. J'ose espérer que ceux qui élèvent pour le concours ne pense pas faire avancer l'élevage viandeux avec ses toutous de luxe là. ;-). Pour ma part, une partie des bêtes part chez les engraisseurs, certaines femelles croisées F1 trop tournées sont à vendre pour l'élevage car elles ne peuvent vêler sans césariennes et nous sommes en bio. Le reste est vendu sur la ferme pour les consommateurs et là, je peux vous dire qu'ils veulent tout voir et tout savoir sur l'animal qui finira en viande dans leurs assiette et c'est forcément un plaisir d'avoir des retours heureux de ses clients qui redécouvrent que la viande peut avoir du goût et eux un palais pour l'apprécier. Ayant travaillé aussi en boucherie, le client est gardé dans le flou le plus total, le boucher se vante de vendre de la viande provenant d'une ferme (ben oui où d'autre ?) mais achète sa viande au chevilleur et ne sait pas ce qu'il vend, le client veut du tendre et pas trop cher, certains recherchent plus de goût. Il faut débanaliser la consommation pour contrer l'industriel. Long combat en perspective.

le realiste
le 29 Août 2012 18h01

LAMENTABLES DEBATS
Si ce site ne sert qu'à débiter de telles conneries, alors qu'on le ferme tout de suite!!!
attention: les riches d'aujourd'hui seront les pauvres de demain!! (à méditer)

eulalie
le 29 Août 2012 18h08

oui ok mais le but final est d'avoir une excellente viande tendre
oui le consomateur veut peut etre savoir la race de l'animal mais que la bete aie fait un prix ou pas sur un concour le consomateur s'enfout et il a raison car qu'une bete sois classée ou pas sur un concour la viande ne sera pas meilleur pour ca
et le but final est quand meme que la bete finisse dans l'assiette du consomateur
je trouve que les eleveurs bbb qui font les concours sont tres imatures d'y encore participer a l'heure actuelle ou alors qu'ils arretent de se plaindre

PA25
le 29 Août 2012 19h07

@le wallon: tu ne paies pas d'impots foncier toi ?

figaro
le 29 Août 2012 19h57

@ le realiste.
Vous vous adressez à qui ? Si le site ne vous plaît pas, il vous suffit d'aller voir ailleur.
Je pense que le partage d'expérience peut amener à voir l'agriculture sous différents angles et de s'enrichir mutuellement. Chaque exploitation est un cas particuliers, mais on peut quand même trouver des simulitudes et aussi des solutions.
@eulalie : effectivement le client se fout des bêtes de concours.

le wallon
le 29 Août 2012 19h58

@ PA25

Malheureusement aux yeux du gouvernement wallon, je fais partie des gens qui sont propriétaires donc oui je dois m'acquitter de taxes ......

LE REALISTE
le 29 Août 2012 20h18

@FIGARO
si vous trouvez que de déballer des âneries est un échange d'expérience, alors on est tombé bien bas!!!

Sucellos
le 29 Août 2012 22h21

@ Figaro
Bienvenue au club de ceux qui débitent des âneries lorsqu'ils expriment le ba BA de la gestion ...

figaro
le 30 Août 2012 11h26

@sucellos
Et oui faut croire que certains paysans "moderne" ne voient plus que par la production standard, cette production dont ils ne maîtrisent ni le coût, ni le prix de vente, esclave des temps moderne, quelle belle chaine qu'ils ont mis eux-même à leur cou.
Enfin tout le monde est libre de ses opinions et le conseilleur n'est pas le payeur.
Je le répète : chaque ferme est un cas particulier.
Pour ceux qui veulent bien lire les cogitations d'un fermier français sur son exploitation et sur les marchés agricoles, chercher le blog de "paysan heureux".
Sur ce je vais préparer le dîner avant d'aller trier les veaux qui partent pour l'engraissement.

Sucellos
le 30 Août 2012 15h28

Je relève dans le commentaire de Figaro ceci :
"il faut travailler en calculant son coût de production et éventuellement le coût d'opportunité et ainsi connaître son bénéfice net, car c'est de cela que vous allez vivre."
C'est probablement cela que les experts réalistes "du milieu" appellent des âneries ...
Mais, comme sœur Anne, on attend toujours leurs solutions ... leurs arguments ...

Sollecus
le 30 Août 2012 17h23

€ Sucellos
Savais-tu que le froment, le maïs allaient devenir denrées chères. Même des ânes ont négociés des contrats anticipés avant moisson et toi tu parles de soeur Anne ?Que le lait est devenu de l'eau colorée à bas prix . Tu confonds tes rêves avec les nonnes . Ce n'est pas encore des clarisses.... Il faut vivre avec le temps .. Gnoti seautom en grec mais ne suis pas les grecs...ni les espagnols..............

Sucellos
le 30 Août 2012 18h06

Je cite Figaro : "il faut travailler en calculant son coût de production et éventuellement le coût d'opportunité et ainsi connaître son bénéfice net, car c'est de cela que vous allez vivre."
Rien de plus et, comme d'habitude, votre commentaire est hors de propos ... car j'attends toujours de votre brillant esprit analytique ce qu'il faut faire pour dégager un bénéfice de son exploitation autrement qu'en réclamant une manipulation des prix de la part de l'Etat de gauche que vous souhaitez ...
Si vous n'êtes pas d'accord avec l'affirmation sensée de Figaro, démontez la, argumentez, faites une contre-proposition au lieu de réitérer vos attaques personnelles. Cela vous dérange donc tellement qu'une agricultrice "du milieu" reprenne les éléments de base de la gestion qu'un simple citoyen-consommateur-contribuable a régulièrement rappelé dans ses commentaires ? Encore une "traîtresse" à la cause paysanne comme M le Wallon ? Allez vous aussi dire que vous ne tolérez pas qu'elle ose écrire des considérations qui ressortent du plus vil libéralisme ?

fromageon
le 31 Août 2012 08h39

allez un peu voir ce que l'on raconte sur milcobel sur le site www.melkmarkt.nl  que les belges sont pas payés le cul de l'âne comme c'est dit sur le site et un appel à un rassemblement le 4/9 en l'occurence contre le prix que milcobel pratique

JM Moreau
le 31 Août 2012 16h14

Cela fait des mois que les prix payés chez nous sont parmi les plus bas de l'UE ...

Envoyer
Fermer

Elevage et agriculture de précision pour répondre aux enjeux écologiques

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 19h09

[Vidéo] A l\'occasion des 150 ans du Centre wallon de Recherches agronomiques/CRAW, RTBF Info a réalisé un reportage qui met en exergue la \"PRECISION\" pour l’économie, l’écologie et le rendemen

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Quand irrigation rime avec recyclage et biodiversité

par Benoît GEORGES, le 15 Mai 2022 11h04

Cultivateur en Hesbaye liégeoise, Amaury Poncelet produit des #légumes de plein champ destinés à la surgélation. S’il s’agit de l’une des très rares cultures qui peut nécessiter une #irri

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Annonce

Les plus aimé

    31 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...