Industrie laitière : regardons plus loin que la finance

par richard, le 23 Août 2012 11h30

chez nous aussi nous avons notre Jean Claude Van Damme
et pourtant les coop payent moins que les privés chercher l'erreur
A l'échelle de la France, ce point est clef pour toutes les entreprises coopératives, pour de nombreuses régions et pour des millions d'individus. Mettre fin à un monothéisme, n'est-ce pas une nouvelle idée farfelue, hérétique ou ignorante des réalités ? Je ne le crois pas.

Il existe au moins deux grands modèles d'entreprise : les coopératives et les privées. Dans l'industrie agroalimentaire qui me concerne directement, il y a les entreprises qui appartiennent à des éleveurs, agriculteurs, producteurs de lait... et celles qui appartiennent à des actionnaires, familiaux ou anonymes dans le cas des sociétés cotées en Bourse.

Quand je parle « coopératives », je ne parle pas d'un phénomène marginal, anecdotique ou pittoresque : nous collectons plus de 55 % du lait en France et près de 60 %...

JM Moreau
le 23 Août 2012 22h16

Votre commentaire personnel "et pourtant les coop payent moins que les privés chercher l'erreur" ne tient pas compte des coopératives d'autres EM (Pays-Bas, Danemark, Suède, Allemagne), des USA, du Brésil, de Nouvelle-Zélande qui sont de par le monde parmi les meilleures du point de vue de la façon dont elles arrivent à valoriser le lait de leurs membres ... Ce n'est donc pas une règle absolue.
Le commentaire de M Joop Kleibeuker, secrétaire général de l'EDA que je rapporte dans mon billet d'hier a dû vous échapper : les prix des poudres étant ce qu'ils sont, ceux qui livrent leur lait à des fabricants de poudre, contrairement aux fabricants de fromages, ne doivent pas s'attendre à un redressement rapide.
M Dominique Chargé a raison lorsqu'il souligne la nécessité "d'inclure les emplois directs et induits, d'élargir le périmètre de l'entreprise à ses partenaires, à ses retombées locales, à la pérennité et la transmission des exploitations laitières, à la vitalité des territoires...". Les coopératives, en général, s'engagent à collecter tout le lait produit. Les transformateurs privés, travaillant sur la base de contrats, y mettent parfois fin. C'est là une différence importante. Mais la réalité du marché est pareille pour tous : si l'on transforme le lait en PI qui sont confrontés à la concurrence internationale, en "briques" dont la consommation diminue, on ne peut s'attendre à valoriser le lait à des niveaux élevés. Voyez les graphiques que de temps à autre je mets sur ce site ...
Une coopérative est ce qu'en font ses membres. Y compris au niveau de la stratégie commerciale. Elles ont, dit M Dominique Chargé "l'obligation d'être performantes et profitables".

Noël
le 25 Août 2012 09h11

www.e-sante.fr/si-vous-choisissiez-bons-fromages/actualite/1641 

Qui sait qui fait le fromage analogue ? Performant et profitable !

Envoyer
Fermer

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

SPW

par Frank, le 18 Novembre 2022 11h16

J\'ai payé la taxe sur les eaux usées au mois d\'août et , surprise... ce matin ladite taxe est déjà de retour à payer pour le 14 janvier 2023 !!!! ça devient carrément du harcèlement là. Ils

Quelles perspectives pour la recherche agronomique publique?

par Benoît GEORGES, le 13 Novembre 2022 10h01

Repenser la place de la recherche agronomique publique face aux enjeux sociétaux, environnementaux et climatiques. C\'est la thématique qui va réunir des prestigieux conférenciers.cières. Gratuit,

Systèmes d\'élevage, où (w)allons-nous?

par Benoît GEORGES, le 09 Novembre 2022 08h14

Polyculture-élevage, autonomie, innovations et outils, bien-être animal… Si l\'élevage bovin vous tient à cœur, une journée qui s’annonce riche en échanges se tiendra ce jeudi 10/11 à Libram

Découvrez l\'application Fumier

par LEON, le 04 Novembre 2022 10h26

Enregistrez vos nouveaux tas simplement. Vous indiquez la date, le numero PAC ou nom de la parcelle et vous le localisez sur la carte. Et vous êtes en règle ! Si un contrôle se présenter vous p

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 14 commentaires
  3. SPW
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...