Industrie laitière : regardons plus loin que la finance

par richard, le 23 Août 2012 11h30

chez nous aussi nous avons notre Jean Claude Van Damme
et pourtant les coop payent moins que les privés chercher l'erreur
A l'échelle de la France, ce point est clef pour toutes les entreprises coopératives, pour de nombreuses régions et pour des millions d'individus. Mettre fin à un monothéisme, n'est-ce pas une nouvelle idée farfelue, hérétique ou ignorante des réalités ? Je ne le crois pas.

Il existe au moins deux grands modèles d'entreprise : les coopératives et les privées. Dans l'industrie agroalimentaire qui me concerne directement, il y a les entreprises qui appartiennent à des éleveurs, agriculteurs, producteurs de lait... et celles qui appartiennent à des actionnaires, familiaux ou anonymes dans le cas des sociétés cotées en Bourse.

Quand je parle « coopératives », je ne parle pas d'un phénomène marginal, anecdotique ou pittoresque : nous collectons plus de 55 % du lait en France et près de 60 %...

JM Moreau
le 23 Août 2012 22h16

Votre commentaire personnel "et pourtant les coop payent moins que les privés chercher l'erreur" ne tient pas compte des coopératives d'autres EM (Pays-Bas, Danemark, Suède, Allemagne), des USA, du Brésil, de Nouvelle-Zélande qui sont de par le monde parmi les meilleures du point de vue de la façon dont elles arrivent à valoriser le lait de leurs membres ... Ce n'est donc pas une règle absolue.
Le commentaire de M Joop Kleibeuker, secrétaire général de l'EDA que je rapporte dans mon billet d'hier a dû vous échapper : les prix des poudres étant ce qu'ils sont, ceux qui livrent leur lait à des fabricants de poudre, contrairement aux fabricants de fromages, ne doivent pas s'attendre à un redressement rapide.
M Dominique Chargé a raison lorsqu'il souligne la nécessité "d'inclure les emplois directs et induits, d'élargir le périmètre de l'entreprise à ses partenaires, à ses retombées locales, à la pérennité et la transmission des exploitations laitières, à la vitalité des territoires...". Les coopératives, en général, s'engagent à collecter tout le lait produit. Les transformateurs privés, travaillant sur la base de contrats, y mettent parfois fin. C'est là une différence importante. Mais la réalité du marché est pareille pour tous : si l'on transforme le lait en PI qui sont confrontés à la concurrence internationale, en "briques" dont la consommation diminue, on ne peut s'attendre à valoriser le lait à des niveaux élevés. Voyez les graphiques que de temps à autre je mets sur ce site ...
Une coopérative est ce qu'en font ses membres. Y compris au niveau de la stratégie commerciale. Elles ont, dit M Dominique Chargé "l'obligation d'être performantes et profitables".

Noël
le 25 Août 2012 09h11

www.e-sante.fr/si-vous-choisissiez-bons-fromages/actualite/1641 

Qui sait qui fait le fromage analogue ? Performant et profitable !

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Les circuits courts : une filière encore rentable?

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 18h40

Reportage de RTBF Info avec Grégoire Bert (Les Jardins de Mimie), Florent Hawotte (Centre Interprofessionnel maraîcher) à Houyet ainsi qu’Eric Gessel et des consommateurs à Woluwé. 16 producte

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

PROTECT’eau recrute deux bacheliers en agronomie (H/F/X)

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2022 19h28

???? OFFRE D’EMPLOI ???? Vous avez la fibre environnementale et une expérience en agronomie ? Le rôle de conseiller vous va comme un gant ? ???? PROTECT’eau propose l’emploi qu’il vous faut

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )