Robots de traite : 20% des installations mondiales en France.

par JM Moreau, le 16 Juillet 2012 17h40
http://idele.fr/recherche/publication/idelesolr/recommends/r ...

En France, le nombre d'élevages s'équipant d'un robot de traite est en croissance quasi-exponentielle. C'est la conclusion d'une publication de l'Institut de l'élevage sur le sujet (lien).
L'Institut de l'élevage estime qu'environ 2.800 exploitations, soit 4 % des élevages laitiers français, sont équipées d'au moins un robot de traite, représentant au total environ 3.500 robots sur le marché français.

Propète
le 16 Juillet 2012 18h16

Il faut aussi espérer que le prix du lait devienne robotisé........................40 cents car l'entretien coûte un salaire de chauffeur de laiterie.....

ally
le 16 Juillet 2012 21h25

en belgique ses pariel

007
le 16 Juillet 2012 21h55

Le robot va continuer à tuer la main d’œuvre et à délocaliser car la comptabilité devient notionnelle ment exponentielle. La Psa citroën d'Aulnay sous bois est sur la même voie. On en reparlera plus tard quand le robot de traite aura passé les coûts des contrôles techniques avec les contrats rabotés..... des laiteries délocalisées......

Gaumaise
le 16 Juillet 2012 21h56

Doucement l'exagération

Sucellos
le 17 Juillet 2012 09h50

Son café était très fort hier soir :-)))

biloute
le 17 Juillet 2012 12h09

c est plus une contrainte de traire avec robot donc le prix du lait ne montera plus

PA25
le 17 Juillet 2012 12h30

@biloute; Exactement, et en plus se sont les tout gros producteurs qui vont se partager le marché.

ally
le 17 Juillet 2012 12h37

ils payer leur investiment sur plusieur generation car impossible de payer en 15 annee

la laitière
le 17 Juillet 2012 12h54

il ne boit pas du café le soir, il boit du lait.

j'ai pas de robot chez moi, des contraintes oui mais pas de dettes, pas comme ceux qui visent trop haut.

Benjy
le 17 Juillet 2012 19h48

Bin vous pouvez acheter un robot si vous le voulez et vous n'aurez plus la contrainte !!
Un robot remplace la main de l'homme, mais pas l'oeil de l'éleveur !!!On va dire que ce n'est plus le même travail... Mais l'éleveur reste important au bon fonctionnement du robot !
Vous avez enlevé la contrainte d'être a l'heure a votre salle de traite, mais ici il vous faudra absolument repasser consulter vos données au robot et faire passer les vaches en retard, faire un traitement a 1 vache, ou un petit entretient a votre robot !! Celui qui croit que tout va tout seul il se trompe ^^

Benjy
le 17 Juillet 2012 19h52

@ pa25

Fallait pas arreter de traire !!! T'es occupé à déjà jalouser un producteur de lait qui éventuellement pourrait gagner sa vie!! hors c'est pas encore le cas !!
Sinon pour toi qui a cesser de traire, tu peux en remplacement du maïs et mettre du colza !! Il est payé bien cher ainsi que les céréales !!
Alors arrete un peu !^^

tieno
le 17 Juillet 2012 22h13

Je suis équipé depuis 2007 et d'accord avec toi Benji, le robot c'est génial mais tout doit être bien calé.Le gros avantage est qu'a chaque traite chaque quartier est analysé et le logiciel est fait pour attirer votre attention sur les seules vaches qui demandent votre attention. Nous sommes en système forcé et n'avons pratiquement pas de vaches à pousser. Il est évident que dans la conjoncture actuelle moi comme tout le monde je tire la langue mais avec une production moyenne journalière de 32-33l à 195 jours de lactation sans un niveau génétique fort poussé, je suis satisfait. Je distribue une moyenne de 2.7kg de concentré de production et 2 kg de lin, le reste de ma ration est produite sur l'exploitation(mais epis luzerne) un peu de drèche de brasserie. Au prix des aliments il me semble que moins on a de vaches à entretenir pour faire son quota mieux on se portera.La clé pour valoriser cet investissement est de bien valoriser la main d'oeuvre que l'on libère. J'attends vos réactions!

obelix
le 17 Juillet 2012 23h51

est ce qu'un robot coute plus cher qu'une salle de traite bien equipée ??

il permet d'augmenter la production de pres de 10%par vache ... donc une partie des couts supplementaire doivent etre amorti par cette augmentation de la production par vache...

PA25
le 18 Juillet 2012 07h26

@benjy. Non je ne jalouse pas un laitier que du contraire, simplement que la robotisation facilite la production, et qui dit production facilité,dit surproduction,avec conséquence sur les prix et il y a encore beaucoup de producteur qui ne seront plus suivre,donc encore une sélection qui se fait.

fromageon
le 18 Juillet 2012 08h29

c'est pas encore fini vos gamineries
personnellement je crois que si j'étais jeune oui ce serait le robot
parce que à l'heure actuelle vu le prix du lait et que la main d'oeuvre est rare ou à quel prix
il faut trouver le moyen de s'en sortir relativement seul
pour savoir vivre les épouses des jeunes doivent travailler à l'extérieur chose que beaucoup de vous oublie
n'oubliez pas de regarder le prix du lait aujourd'hui....... et vous me répondrez correctement et d'ici 3 ans que va rapporter augmenter ou diminuer encore

jeuneagri
le 18 Juillet 2012 08h57

@ fromageon
avec l'accord de mon épouse, je préfère la payer elle à traire qu'un robot. En plus on a une meilleure vie de famille ensemble que chaqu'un de son côté.

le wallon
le 18 Juillet 2012 22h20

@ jeuneagri .

C'est pas bien de prendre son épouse comme un ouvrier !!!
Lorsque l'on est marié, tout son bien, ses rentrées d'argent, son amour, son savoir faire .......sont à partager avec son épouse sinon un jour où l'autre ça dérape entre les deux parties .

Pour ce qui est du robot, je trouve que c'est anti -économique !
Trop couteux comme investissement, pas fiable sur du très long terme ( n'arrivera pas à faire votre carrière entière n'est ce pas !) Mes duovac de chez Alfa Laval OUI (pas d'électronique) et rentabilisé sur une campagne !!!!

La traite de ses vaches doit rester un plaisir quotididien et non une contrainte mais bon il faut du travail aux techniciens ....

jeuneagri
le 19 Juillet 2012 09h00

@ le Wallon
Tout a fait d'accord avec toi mais de ton temps, il suffisait de travailler pour bien gagner. Nous, on prèfère être en séparation de bien pour avoir une garantie en cas de "faillite". D'ailleurs, pas plutard que l'année passée, je lui ai acheté 5 ha à son nom!!

Sollecus
le 19 Juillet 2012 09h25

Attention wallon, si tu as payé le notaire avec un chèque à toi ... alors c'est plutôt un don que tu fais à ta femme alors qu'elle t'a déjà donné 4 fleurs.....successorales....
Aurais-tu peur de la faillite à ton grand âge ? Là tu deviens vaniteux... comme suce

Sucellos
le 19 Juillet 2012 10h07

Décidément, notre ami Sollecus a de gros problèmes de lecture : quand M jeuneagri explique à M le wallon qu'il a acheté 5 ha au nom de son épouse, il comprend que c'est M le wallon qui a fait cette opération et sort ses habituelles ritournelles d'envieux de ceux qui réussissent. Sénilité précoce ? ou pire ?
Il aurait intérêt de cesser d'abuser de sa Chouffe préférée : "L'alcool a pour effet principal de ralentir l'activité du cerveau et, à long terme, d'entraîner une certaine confusion, des pertes de mémoire, un manque de jugement et des problèmes de comportement." (extrait de ce document www.acsm-ca.qc.ca/mieux_v/images/DD14/TO-018.pdf) 

Envoyer
Fermer

Visite de terrain 4/07 : élevage de porcs en plein air et découpe à la ferme à Fosse (Trois-Ponts)

par Benoît GEORGES, le 04 Juillet 2022 09h47

???? Ingénieurs agronomes de formation, après quelques années de travail en tant que salariés, Céline et Bernard ont choisi de revenir à la terre afin d\'élever des porcs dans le respect du bien

Les premières noisettes sèches 100% belges arriveront en 2024

par Benoît GEORGES, le 12 Juin 2022 15h56

Des noisettes locales produites en Belgique, qui l\'aurait cru ? Benoit Genin, ce jeune agriculteur qui aime relever de nouveaux challenges l’a fait ! Très beau projet innovant et local. Vivement 2

SONDAGE du Centre de Michamps

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 18h24

Répondez via le lien : forms.gle/W6xPRGp7ZiVQo9Je6  Le Centre de Michamps (Bastogne) met en place différents essais sur ses propres parcelles mais aussi directement chez des agriculteurs. Ce qu

Face aux loups, quels effets sur la santé des éleveurs et bergers ?

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 15h05

idele.fr/rmt-travail/publications/detail-article  Institut de l\'Elevage (idele) sur Linkedin : \"Surmenage, angoisse, relations conflictuelles, incompréhension, sentiment de solitude… Autant de f

ENQUÊTE - Perspectives de reprise des exploitations: quel est le ressenti des producteurs ?

par Benoît GEORGES, le 08 Juin 2022 21h35

docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScxOkaMw41elYmv4DKFLit2sgzvV_8Jv7EweZ3xQRLeY2Y1mQ/viewform  Cette courte enquête a comme objectif d\'interroger les producteurs sur leur ressenti par rapport à la rep

Hauteur de fauche (épisode 4) Valeurs alimentaires

par Benoît GEORGES, le 06 Juin 2022 09h13

Pour se dresser vers le haut et accéder à la lumière, une plante doit \"solidifier\" sa tige, et même plus précisément la base de sa tige. Les feuilles les plus proches du sol sont aussi les premi

Les plus commentés

    23 commentaires
  1. Nouveaux passeports bovins
  2. 13 commentaires
  3. Le beurre au lait cru de la ferme de Warde primé par la Province de Hainaut
  4. 8 commentaires
  5. Pulpes?

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Résistant : Ce sont juste des communistes qui ont pris le pouvoir sur nos biens privés.... Obéis ou crève c'es...
  2. 20 j'aimes
  3. par Arel: Tout à fait d'accord avec polémique, je trouve honteux qu'il y a autant de discussions à ce sujet. ...
  4. 19 j'aimes
  5. par Lenine: Une classe politique qui s'enrichit.
    Une poignée d'industriels ou d'oligarques qui influencent les d...