La production laitière mondiale explose

par LE REALISTE, le 26 Juin 2012 09h02

Voici les dernières statistiques de la production laitière pour la période Janvier 2012 à Avril 2012:
ARGENTINE 10.69%
AUSTRALIE 5.47%
BELAERUS 5.80%
NOUVELLE-ZELAND 9.90%
UKRAINE 3.50%
EU-27 3.57%
USA 4.19%
URUGUAY 22.18%

Alors, ceux qui croient qu'il y aura pénurie de lait... SE TROMPENT
Ceux qui auront un prix de revient trop élevé à cause des MEGA INVESTISSEMENTS qu'ils
réalisent vont... SE RUINER
ceux qui pensent qu'on va réguler le marché, dans un contexte pareil... SE PLANTENT
Bonne réunion demain... moi, je regarde le foot pour... ME DETENDRE (rires)

Sucellos
le 26 Juin 2012 11h50

Vous avez oublié le plus grand producteur de lait, l'Inde ... et un "grand" en devenir, le Brésil ...
Aux USA, l'USDA prévoit une diminution de la production en raison de la diminution du nombre de vaches.
Il serait plus intéressant de donner, en regard des %, le tonnage que cela représente.
Et n'oubliez pas qu'il faut satisfaire la hausse de la demande liée aux croissances démographique et économique de nombreux pays. On s'attend d'ci 2020 à une demande supplémentaire de l'ordre de 2 à 3 % par an soit quelques 160 millions de tonnes d'ici là, en Asie, Afrique et Amérique latine ...
Etes-vous au courant de l'accord de 10 ans d'Arla avec Biostime International Holdings, une entreprise chinoise, pour la fourniture de laits infantiles au départ de leur usine danoise qui sera renforcée pour cela (jusqu'à 20.000 tonnes de préparations pour nourrissons par an à partir de 2015) ? Il y a des coopératives qui se positionnent ...
En ce qui concerne vos conclusions, je les partage. Ceux qui pensent que le Messie apparaîtra à Ciney n'ont pas une analyse correcte du marché et de l'environnement politico-économique. Mais on promettra certainement la lune car c'est ce qu'ils attendent.
Je vous recommande aussi de visiter le site du "Global Network of Leading Dairy Farmers" "www.globaldairyfarmers.com/dairyfarmer  et vous verrez que certains fermiers laitiers ont une toute autre approche que les commentateurs vedettes de ce site. Ce n'est pas pour rien qu'il se qualifient de "Leading Dairy farmers". Ils n'hésitent pas à s'appuyer sur des firmes qui ne sont pas "du milieu" pour développer leur affaire et sont étroitement concernés par des programmes de recherche (cliquez sur "read more"). Vous pourrez aussi remarquer qu'ils encouragent le développement des compétences en matière de gestion ... Ils sont réalistes ...

Sollecus
le 26 Juin 2012 12h36

Il me semble que l'article est belge ... ou allemand ...
Où sommes-nous dans la surproduction ?
Je viens de recevoir une augmentation de % de mon quota de la part du PDG .. gratis
pour encore produire plus ....
Mais ils sont fous ces romains ... ils sont pas du tout réalistes, n'est-ce pas monsieur le sucellos compétent !!!!!!!!!!

Enibob
le 26 Juin 2012 18h49

Sollecus est impayable. Heureusement que nous l'avons : c'est le fou du Roi. Mais il est en piètre forme ! Pas de phrase qu'il est seul à comprendre.
Il avait oublié que pour réaliser "l'atterrissage en douceur", les quantités de référence nationales étaient relevées de 1% chaque année. Et que chez nous, les syndicats ont exigé que les quotas individuels soient augmentés à due concurrence. Pas question de laisser cela dans la réserve ou de favoriser l'une ou l'autre catégorie de producteurs.
Consolation : cela lui donne l'occasion d'exprimer sa sucellophobie avec son esprit à 2 balles.
Il est évident que les plus efficaces, ceux qui produisent avec des coûts inférieurs au prix payé par les laiteries et qui savent s'adapter à la conjoncture, doivent se frotter les mains ...

FRV100
le 26 Juin 2012 22h49

@ Enibob
"ceux qui produisent avec des coûts inférieurs au prix payé par les laiteries et qui savent s'adapter à la conjoncture, doivent se frotter les mains ..."
Si tu en connais, il faut les annoncer! car a part le" wallon" et p-e des laitiers en fin de carrière comme lui, Tous les laitiers que je connaisse, qu'il soit gros ou petit, tire la langue.
Alors on va encore dire, oui mais regarde, là,il a l'aire de bien s'en tirer, mais on ne connait pas l'état de leur trésorie, ni même si la ferme leur appartient encore.
Alors on peux faire un sondage!Tu peux le lancer, sur tous les supports que tu veux: agri-web, sillon,etc... je suis curieux

FRV100
le 26 Juin 2012 22h52

Ah, oui, j'oubliais, il ne faut pas non plus d'accident que ce soit au niveau pathologique, ou au niveau du matériel!

lalcool
le 26 Juin 2012 23h04

@ sucellos ooh grand sucellos au gigantisme savoir faire agricole. tout le monde n est pas comme toi malin realiste et voyant... et j en passe....T as pas la traduction de ton article ....

fromageon
le 27 Juin 2012 07h21

malgrès que nous sommes vieux avec unjeune avec nous,
nous tirons la langue un fameux coup

JM Moreau
le 29 Juin 2012 18h17

Pour votre information, M le Réaliste, le Brésil, selon l'IBGE (institut de statistiques officiel), au 1er trimestre 2012, a collecté 5,731 milliards de litres de lait, une augmentation de 4,4% par rapport au 1er trimestre 2011 mais une diminution de 2,9% par rapport au 4ème trimestre 2011.
Les producteurs brésiliens se plaignent fortement de la concurrence des importations d'Argentine et d'Uruguay. Le prix moyen au brésil en mai était d'environ de l'équivalent de 0,26 euros/l, en baisse de 22% par rapport à l'année passée.
En Argentine, à La Matanza et à Cordoba, les producteurs, mécontents du prix qu'ils reçoivent (l'équivalent de 0,33 USD par litre) en rapport avec le prix de vente aux consommateurs de 1,11 USD par litre pour un produit équivalent, ont entamé une action de distribution de lait. Ils dénoncent cette situation qui "affecte les poches des consommateurs les plus pauvres".

Envoyer
Fermer

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Vidéos des Journées de Printemps 2022 de l’AFPF

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 00h12

Vous étiez absent lors des journées de printemps de l’Association Francophone pour les Prairies et les Fourrages des 23 et 24 mars derniers à Paris ? Ou vous souhaitez revivre ces deux jours ? Al

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

Herbe sur pied

par Ouvaton, le 04 Mai 2022 09h40

Bonjour à tous, alors que la saison pédale déjà par manque d\'eau et de chaleur. Les terres ne se réchauffent pas. Je viens de trouver du foin à acheter sur pied à 20€ la boule. J\'ai de l\'e

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )