Bien-être animal

par JM Moreau, le 22 Juin 2012 20h50
http://www.happycows.eu/fr

"Supporting better dairy", est une campagne lancée par les associations de défense des animaux Compassion in World Farming and the World Society for the Protection of Animals (WSPA) avec l'appui du fabricant de crèmes glaces Ben & Jerry’s.
L'actrice Joanna Lumley a apporté son soutien à cette initiative qui veut influencer les décideurs de l'UE afin que les vaches laitières deviennent des "Vaches heureuses".
Leur démarche vient du fait que s'autres animaux d'élevage bénéficient de mesures spécifiques de protection, mais pas l'élevage laitier (23 millions de vaches).
Ils entendent utiliser la possibilité offerte par les traités aux citoyens de proposer des changement législatifs sur base de pétitions.
Si vous souhaitez vous joindre à ce mouvement, vous avez le loisir de signer la pétition en ligne.

REMARQUE : il s'agit d'une INFORMATION destinée aux gestionnaires soucieux d'être au courant des "signaux". Après les cag...

Benjy
le 25 Juin 2012 01h06

Et après faudra faire du lait au prix mondial avec de nouvelles normes.

fromageon
le 25 Juin 2012 07h35

nous avons déjà eu les mises aux normes et après encore.................quoi
mais ils se prennet pour qui tous ces messsieurs et dames

Sucellos
le 25 Juin 2012 10h25

C'est un signal du marché ...

Benjy
le 25 Juin 2012 13h59

Ok signal du marche, mais les investissements sont déjà fait! Si ça ne convient pas pour la suite se sera de nouveau des travaux et surtout emprunt. Pour pas payer plus cher notre lait.

le terrien
le 25 Juin 2012 19h34

C'était sûrement prévu dans l'étude de marché.

Sucellos
le 25 Juin 2012 19h44

@ Benjy
Pas de commentaire cher monsieur puisque je suis incapable de prendre les rênes d'une exploitation, le critère qui permet de commenter vos réflexions, et que recommander de se préparer cela ne sert à rien vu que je n'y comprends rien au milieu agricole.
Il suffit de voir le cas que les éleveurs de poules pondeuses et les naisseurs éleveurs de truies ont fait des règles votées par le législateur européen sous pression de ces mêmes lobbyistes. Ils sont du milieu et avaient tout compris eux ! Résultat : ils ne peuvent plus commercialiser leurs production comme ils veulent. Bingo et jackpot à la fois !
Vous vous débrouillerez donc avec ce que les lobbyistes du bien être et du sauver la planète vous imposeront. Et si vous ne vous inclinez pas, c'est simple : vous perdrez vos primes et votre lait, vous pourrez le donner à boire à vos chats.

Benjy
le 25 Juin 2012 20h11

Voyez vous encore de l'agression de votre part !! Je vous ai pas traité d'inccapable, je vous dis et vous pouvez relire mes commentaires, que entre donner des conseils et être au commande d'une exploitation c'est pas du tout le même! J'ai rien dit de plus.
Voyez vous, je ne penses pas que le marché du lait va se mettre au beau fixe uniquement parce que les caches auront l'agréation "bien être" La poudre arrivera en masse de la nouvelle zélande bien moins cher car ils n'auront eux pas besoin de ca et que nous oui !! Je fais comment pour accuser ces NOUVEAUX invesstissements?? Qui me rapporteront rien de plus, mais qui faut???!!!
Vous savez quoi ca devient ridicule vos sarcasmes !!
Je dihalogue avec vous, mais vous voulez avoir raison, je vous donne raison et vous serez content.

Sucellos
le 25 Juin 2012 21h08

Quelle susceptibilité M Benjy !
Mais vous avez raison, nous ne dialoguons pas. Pour vous, seule compte la situation que vous connaissez, seuls ceux qui sont "aux commandes d'une exploitation" peuvent savoir de quoi on parle et le reste, ce sont des élucubrations de personnes qui ne connaissent pas le reflet de la campagne.
Et moi, je suis là avec des idées générales de gestion qui sont recommandées par des analystes renommés, idées qui souvent ressortent de conclusions d'études basées sur les comptabilités ... et de la réalité future des marchés. Et vous ne savez pas si dans ma carrière, je n'ai pas été aux commandes d'une entreprise plus grande que la votre ... Mais vous m'avez jugé.
Et dire que dans le futur il faudra être "chef d'entreprise" avec tout ce que cela comporte car être un bon "chef d'atelier" ne suffira pas, cela vous agresse !
Bonne soirée. J'espère que vous retrouverez toutes vos factures !
NB : sans vouloir vous vexer, vos factures et extraits, sur quelle période s'étendent-ils ? J'espère que ce ne sont pas les documents de 2011 nécessaires pour clôturer votre année !

Benjy
le 25 Juin 2012 21h40

Je n'ai pas trouvé un mot agréable dans tout vos commentaires!
Que de l'agressivité!
Je vous rassure mon comptable vient tout les mois ;-)))

Justement vous avez des idées d'analyste, ca me plait dez cotoyer des gens comme vous pq pas! ca me donne une autre idée, mais svp plus d'agressivité!
Je vous propose de continuer à échanger des idées bcp plus poséent. arretons de s'échanger de telles réponses on avance plus!
il y a la situation de terrain que je connais, et de l'autre la théorie que vous avez! il faut trouver le juste milieu, ce qui n'est pas tj évident!?!?

Sucellos
le 25 Juin 2012 22h04

Ce que vous appelez "théorie" c'est une méthode d'analyse qui résulte d'études de cas ... et ce n'est pas "ma méthode", c'est une méthode enseignée dans toutes les écoles de gestion ...
Lorsque les quotas seront définitivement derrière vous, vous verrez comment votre banquier regardera vos projets d'investissements ... Ce qui hier était un gage aura comme valeur "ZERO". Cela changera tout et vous verrez alors que la "théorie" comme vous dites, ces évaluations d'investissements avec analyse de sensibilité, prendront subitement une autre place. Et si vous ne le faites pas vous même, lui il le fera ...
Et si vous raisonniez comme un CFO, c'est à dire avec le souci de maximiser le retour sur vos capitaux, il y a belle lurette que vous l'auriez fait. Car pour un entrepreneur, c'est cela qui compte : choisir entre deux solutions la plus efficace, la moins risquée, dans un environnement donné.
Et je sais pertinemment bien qu'il impossible de tout prévoir, de tout prévenir et de tout réguler. Il faut accepter une part de risque. L'art étant de le minimiser ...

Sucellos
le 25 Juin 2012 22h29

une partie de ma dernière phrase s'est perdue.
Et je sais pertinemment bien qu'il impossible de tout prévoir, de tout prévenir et de tout réguler. Il faut accepter une part de risque. L'art étant de le minimiser ... et c'est là que joue votre expérience.

Benjy
le 26 Juin 2012 01h09

Je vous préfère dans vos derniers commentaires c est plus terre à terre!
On va finir par être ami ^^
Je suis d accord av vous mais hélas trop de travail pour l instant et pas assez de temps libre pour réfléchir dans se sens!

Marcel
le 26 Juin 2012 08h43

D'accord avec vous.

sollecus
le 26 Juin 2012 17h05

Si vous voulez risquez, Sucellos, alors le casino ou le lotto .... mais si vous perdez vos arguments comme c'est le cas à présent, vous vous retrouvez à poil ... mais comme vous étiez déjà à l'os ... il vaut mieux l'incinération .........................que la terre .

Sollecus
le 26 Juin 2012 17h20

Vous êtes un peu perdu en ce moment .... le risque du métier .... mais pas de prévoir l'avenir ... car en ce moment c'est jouer avec les pieds des producteurs ..........................
Sucellos , svp, la surproduction est un phénomène voulu par les instances libérales ....
pour se mettre à l'abri des pénuries .....
une solution : ne plus être excédentaires ...... et réguler le marché ........................

Enibob
le 26 Juin 2012 19h02

A 12H36 Sollecus n'était pas en forme. Mais à 17H20 (après la sieste ou un apéritif prolongé ?), la voici qui revient. Commentaire sans rapport avec le sujet (pour rappel, bien être animal et gestion), retour des méchants libéraux (tiens, il imite 007, curieux) "qui veulent la mort des petits producteurs", fantasme bien connu ...
Solution dictatoriale, bien dans la ligne bolchevique ou de l’extrême droite : on empêche ceux qui ont la capacité de gagner leur vie en produisant plus de le faire, tant pis pour eux, les têtes qui dépassent, on les coupe. Et on empêche ceux qui veulent gagner leur vie en fournissant les pays tiers avec des produits de valeur de le faire ... Replions nous allègrement sur nous-même et tout ira mieux, comportement bien connu ...
La défense de certains privilèges sous couvert d'une "économie de partage", cela vaut bien la suppression de toute liberté économique n'est-ce pas !

obelix
le 28 Juin 2012 00h00

si vous avez visiter le lien de mr moreau, vous aurez lu les exigeances... et il n'y a pas de quoi fouetter un chat!! ce qu'il demande est deja repri sous des termes different dans differente legislations....

Envoyer
Fermer

Fancy Ferme ce 14 août à la Ferme Louvigny

par Henri, le 09 Août 2022 10h57

L\'évènement à faire en famille, entre amis ou les 2 à la fois Les portes de la ferme vous seront grandes ouvertes pour cet événement qui permettra aux enfants de découvrir la ferme en s\'amusa

Paroles de producteurs avec Didier Gustin

par Benoît GEORGES, le 07 Août 2022 17h15

Dans cet épisode, le Collège des Producteurs est à nouveau en compagnie de Didier Gustin, éleveur de vaches laitières à Raeren. www.facebook.com/watch?v=433825425350722  ou www.youtube.co

#150ans #Améliorer Les 12 travaux du CRA-W. Cas pratique de l\'Amélioration des Céréales.

par Benoît GEORGES, le 03 Août 2022 21h08

[Vidéo] #150ans #Améliorer Les 12 travaux du CRA-W. Fil conducteur des 150 ans du CRA-W / Centre wallon de Recherches agronomiques. Cas pratique de l\'Amélioration des Céréales avec Georges Sinnaev

Adaptations à la sécheresse - Améliorer la résilience fourragère sur l\'exploitation

par Benoît GEORGES, le 29 Juillet 2022 02h02

agriwalinfo.wixsite.com/website-1/résilience-fourragère  Face aux sécheresses, il est envisageable de réagir de manière anticipative ou réactive. Selon la sévérité du phénomène, les disp

Reprise ferme

par Reprise , le 22 Juillet 2022 07h21

Bonjour, Comment s\'y prendre pour bien estimer la valeur du matériel et des animaux d\'une ferme ? Sachant que les prix varient un peu en période incertaine. On pensait faire venir au moins 3 marchan

Appréhender l’évolution des sécheresses en Belgique

par Benoît GEORGES, le 20 Juillet 2022 17h56

[Vidéo article] … Une sécheresse agricole se caractérise par un déficit entre les précipitations et l’évapo-transpiration potentielle, soit la demande en eau des cultures. La réponse poss

Les plus commentés

    89 commentaires
  1. La secheresse le gouvernement wallon va t il bouger
  2. 14 commentaires
  3. Sécheresse
  4. 14 commentaires
  5. Lisier

Les plus aimé

    22 j'aimes
  1. par Phil.0: Non, non, c'est bien la grenouille qui veut paraître aussi grosse que le bœuf.
    Fout un peu la paix ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Phil.0: La prochaine fois que vous devrez voter pour lui, dites vous aussi que c'est encore prématuré.
  4. 19 j'aimes
  5. par abcd: Une terre agricole s est vendue à un jeune agri qui a une petite ferme et la région wallonne a pri...