Changement d’attitude pour les agriculteurs : Des chefs d’entreprise stratèges, autonomes et innovants

par JM Moreau, le 17 Juin 2012 18h49
http://www.agriculteursdefrance.com/Upload/Travaux/Fic-1_105 ...

Tel est le titre d'un rapport publié la semaine passée par la Société des Agriculteurs de France à l'issue d’une année de réflexions et de partages avec les acteurs du monde agricole. Après avoir reçu, écouté, interpellé une centaine d’experts venant de tous les horizons, la SAF conclut que seule une attitude de chefs d’entreprise permet de donner toute sa signification et son ampleur à la liberté d’entreprendre des agriculteurs.
Pour la SAF, être agriculteur au XXIème siècle implique en effet d’adopter une attitude de chef d’entreprise. Être chef d’entreprise, rappelle le document, c’est avant tout agir, créer de la nouveauté par rapport à l’existant et être en capacité de décider en dernier lieu.
Aussi dans ce rapport, la SAF appelle chaque agriculteur à être stratège, autonome et innovant, avec à la clé de nouvelles ambitions pour l’agriculture française.
Jeunes et moins jeune...

le terrien
le 18 Juin 2012 09h05

Il y a quelque moi, vous disiez que c'était le rôle des ingénieurs. Vouc voyez donc bien qu'ils sont devenus inutiles...

Sucellos
le 18 Juin 2012 15h30

@ JM Moreau
A quoi cela sert-il de recommander une façon de gérer son exploitation en rapport avec les conditions actuelles de marché ? Les intervenants comme terrien, Marcel, l'effervescent, Benjy et les autres habitués etc ... n'en veulent pas, ils sont manifestement convaincus qu'ils sont dans le bon et que les problèmes qu'ils rencontrent, et dont ils font part, sont la faute des autres, des mauvaises politiques de la Commission, de la société, des banques, des laiteries, des chinois, des consommateurs ...
Ils voudraient que le monde s'adapte à eux car ils refusent de s'adapter à un monde qui change. Je comprends donc leur défaitisme quand ils constatent que cela ne fonctionne pas et que personne ne les suit dans leurs demandes de renforcer l’intervention étatique, le protectionnisme, la manipulation des taux de changes et des prix et la défense des privilèges de certains, système qui a toujours et partout amené à des désastres invraisemblables et à des dépressions.
A suivre

007
le 18 Juin 2012 16h06

A la manière des banques, Sucellos va créer des eurobonds, des sicav, des taux bas ... pour appâter les petits gens comme un vrai gestionnaire alors qu'il ne connaît que dal en matière de gestion de terrain . Il est encore occupé à arroser les potirons de son potager alors qu'il a plu et que sa cave est remplie de vinaigre ..... en vin ...

par le carolo
le 19 Juin 2012 07h28

Chers collège, si comme dans l'article plus haut, moi le carolo j’étais un manager un chef d’entreprise, et bien je serait plus agriculteur, la passion de ma profession me fait tenir et seulement ça en c'est temps très dur qui est de cette crise financière provoquée par un petit groupe d'homme très influent sur les politique du monde, une chose certaine le groupe a haut niveau crée par feu Marianne Fichler Boel le paquet lait VOTER a Strasbourg par nos représentant politique on pas encore montré leurs capacité a gérer les problème que nous rencontrons depuis plusieurs année , C.A.D dans les école a haut niveau on instruit pas que des malin...

JM Moreau
le 19 Juin 2012 15h00

Suite
Au Brésil par exemple, il existe même des cours via internet organisés par un groupe privé. L'invitation à s'inscrire argumente ainsi "Pour l'élaboration d'un projet de production d'élevage, il faut faire un relevé judicieux de toutes les ressources disponibles et ensuite une étude technico-économique, qui servira de base pour l'évaluation du potentiel productif d'une propriété du point de vue économique. En participant à ce cours, le producteur pourra évaluer, à moyen et long terme, quel est le retour qu'il obtient sur les investissements réalisés dans la propriété et la viabilité économique des nouveaux investissements."

Benjy
le 19 Juin 2012 19h04

Je visite régulièrement le site, je sais me remettre en question, j'ai bien d'autres chat a fouetter que d'aller a toute sorte de réunion !
J'ai pas le temps de lire tout les journaux agricole, j'ai pas le temps de visiter tout les liens joint aux courrier que vous transmettez !
Je rencontre bcp d'agriculteurs, mais j'en ai encore aucun qui se sont formé à vos diverse réunion!
Une chose est sur, vous êtes complètement à coté du monde agricole je peux vous l'assurer !

Pour preuve, je vous invite à trouver vos 95 % de producteurs qui eux sont les kings, qu'ils se manifeste maintenant en répondant oui moi je sais pour telle et telle raison ou motif, ou réponse à vos questions !! J'attends curieux de voir le nombre de producteurs qui vont répondre !!!!!!

ALORS LE SITE DES 95 % EST OUVERT AUX REPONSES !!!!

Qui s'informe à ce point, qui sait???????????????? Manifester vous !!

Benjy
le 19 Juin 2012 19h25

Songez bien une chose après je m'en vais continuer mon travail, que seulement ceux qui sont vraiment concerné par le métier d'agriculteur ne peuvent même plus s'exprimer librement sans se voir devenir des nul à vos yeux !!
Sachez une chose, vous n'êtes pas agriculteur, et vous (je penses) serai jamais agriculteur, mais vous savez donnez des conseil aux agriculteurx !! Et bien devenez agriculteur !!! Vous allez tous nous bouffer avec vos bagages intelectuel !!

Ce site ne m'intérrèsse plus comme avant, c'est dommage, vous avez de beaux sujet Mr Moreau, mais de la à diriger à votre façon vos arguments je dis non!!

par le carolo
le 19 Juin 2012 19h30

AUX Brésil les poulet DOUX sont engraisser a des prix très très compétitif, les cuisse pour l'Europe et la carcasse pour le Maghreb, et les subvention Européen sur le compte de Monsieur Doux 149 ème fortune française riche de plus 135000000 euro et bien sur a été un des lieder de la contractualisation de Bruno Lemaire, malgré tout il passe a la trappe,attention, pas c'est millions.

007
le 19 Juin 2012 20h11

La culture c'est comme la confiture, plus on l'étale et moins on en a....
L'agriculture c'est autre chose, une passion de paysan mais pas bête pour autant...

cricri
le 20 Juin 2012 08h49

@ JM

Sachez que je fais partie d'un CETA laitier epuis une vingtaine d'année. Je pense ne pas devoir rougir de mes données comptables mais ce n'est pas pour cela que je renonce à revendiquer des prix rémunérateurs. Je vous invite à venir participer à une de nos réunions.

Benjy
le 20 Juin 2012 15h49

par JM Moreau, le 19 Juin 2012 14h59

Il reste les 95 % des visiteurs réguliers qui j'espère mettront à profit pour développer leurs exploitations ces recommandations. Vous pouvez être certain que les membres d'EDF que vous citez travaillent de cette façon !

J'attends toujours Mr Moreau les 95 ´% de producteurs qui réagissent dans votre sens !! Je n'ai malheureusement pas encore pu lire un seul commentaire??? Les 95 % n'ont pas de doigts pour tapoter sur leur clavier???

Benjy
le 20 Juin 2012 15h51

par JM Moreau, le 19 Juin 2012 14h59

Il reste les 95 % des visiteurs réguliers qui j'espère mettront à profit pour développer leurs exploitations ces recommandations. Vous pouvez être certain que les membres d'EDF que vous citez travaillent de cette façon !

J'attends toujours Mr Moreau les 95 ´% de producteurs qui réagissent dans votre sens !! Je n'ai malheureusement pas encore pu lire un seul commentaire??? Les 95 % n'ont pas de doigts pour tapoter sur leur clavier???

titeuf
le 20 Juin 2012 19h25

je suis agriculteur producteur de lait et je partage les idées de Mr Moreau et Sucellos, à force de se mettre la tête dans le sable, on n'arrive plus à être objectif, on croit toujours que c'est la faute des autres mais parfois faut pas chercher très loin!

le wallon
le 20 Juin 2012 22h14

Vous n'avez pas tord titeuf .

Je serais curieux de visiter les exploitations de chaque personnes qui se plaignent sur Agri-Web .
On pourrait se faire une idée personnel de chaque .

Tout ce qui reluit n'est pas or !

Bon une petite lueur d'espoir entre le 28 juin et le 04 juillet pour faire du foin ou de l'enrubannage !

cotisant
le 21 Juin 2012 06h12

Faut-il y voir un conflit des générations !
Des vieux agri bien mis sans trop de soucis et des jeunes entrepreneurs qui veulent s'en sortir car ils se font de plus en plus rares de nos jours ..... et quid de l'avenir ?

fromageon
le 21 Juin 2012 09h54

nous les vieux nous devons nous plaindre aussi car nous avons des jeunes avec nous et devons vivre également
si vous avez étranglé vos jeunes tant mieux pour vous
moi cela je ne le veux pas ils doivent vivre tout comme nous
et ce n'est pas la conjoncture actuelle qui nous laisse vivre l'un comme l'autre

Benjy
le 21 Juin 2012 11h52

Je ne parles pas de MA situation en générale !! Nuance, mais bien de LA situation catastrophique actuelle !!
Si pour vous c'est super, alors tant mieux !!
Ha au fait Obélix tu vas aux réunions que Mr Moreau propose??? tu as lu le rapport de la Société des Agriculteurs de France qui s'inscrit dans la continuité d'autres rapports, études ou conseils d'éminents chercheurs, prof d'universités, sociétés de conseil travaillant avec des agriculteurs, des deux côtés de l'Atlantique, dans l'UE, aux USA, au Brésil, ...

Peux tu m'en dirent plus???

JM Moreau
le 21 Juin 2012 19h54

Suite
Je signale aussi ce que font certaines coopératives, c'est à dire des producteurs de lait comme vous, pour affronter cette volatilité des prix : recherche, innovations, investissements, regroupements ...
Et je ne juge pas votre façon de travailler, ne connaissant pas votre exploitation et votre façon de la conduire : je n'ai pas de boule de cristal. Vos investissements, c'est vous qui les avez décidés, pas moi. C'est à vous d'en assumer la responsabilité.
Le prix du lait, si on fournit une laiterie avec un mix-produits majoritairement industriels, il dépend du marché mondial, pas de moi.

JM Moreau
le 21 Juin 2012 20h19

@ le carolo
Si vous suiviez l'actualité, vous sauriez qu'au Brésil, Doux a cédé sa filiale volailles "Frangosul" à JBS le numéro 1 de la viande : www.letelegramme.com/ig/generales/economie/doux-la-filiale-bresilienne-vendue-pour-un-real-symbolique-13-06-2012-1735881.php 
Et si vous étiez vraiment au courant, vous sauriez que les restitutions, à l'exception de certaines destinations pour 3 codes, sont à 0 depuis avril.
Le marc de café n'est pas la meilleure source d'informations !

par le carolo
le 21 Juin 2012 20h41

@ JM MOreau ; votre arrogance envers les éleveur que nous somme est déplacée monsieur, vous nous prenez soit pour des imbécile qui ne gère pas leurs exploitation en bon Père de famille ou des demeuré qui se remette jamais en question . pour ce qui est du mix produit les laiteries le valorise a un prix de 1.33 euro du litre et pas besoin observatoire des prix pour le savoir, et le prix payer aux sincy 24 / euro /100 litres c’est se que la CBL a BIEN voulu donner comme aumône aux BOUSEUX et vous monsieur avez déjà pris en main un manche, ?

Benjy
le 21 Juin 2012 23h38

Ne vous en faite pas pour moi je suis le marché a terme, j'achète des matières premières pour le bétail selon la bourse pour essayer d'acheter au meilleur moment pour essayer de réduire ces coûts, je sors aussi ma calculette de ma poche pour faire mes différents invesstissements malgré que Mr Obélix penses l'inverse se permet de parler de mon exploitation sans rien la connaitre!
Je réfléchi, j'essaye d'innover, je parle bcp avec diverse personne, mais de la à arriver à prévoir l'imprévisible, on peu être qq fois bien loin du compte !! Et ca on l'apprend pas en allant visiter un site d'information, ou en faisant une comptabilité de ferme, mais en vivant sur une ferme. C'est une vrai difficulté ajd de produire du lait à prix aussi bas, avec une hausse des matières premières! Vous faites des invesstissements qq fois à long terme sur de la volatilité des prix à cour terme !

Je sais y en a encore qui vont dire que je me plaind !! Je vous explique juste que tout les éleveurs que je rencontre se trouvent façe a se dilème ! Et aucun n'est fier de la situation actuelle !!

Benjy
le 21 Juin 2012 23h43

Je suis d'accord avec vous sur le fond de votre explication, de vos sugjestions, mais de la à penser que 95 % des éleveurs vont a de telle réunion et s'informe de la sorte la je penses que vous avez tord !

Je n'ai encore lu que 2 commentaires positif que je concois, mais aucune explication sur ces infos que vous avancer !
Alors pour parraitre certains agri se voit gloriffié par vos commentaires de "chef d'entreprise" oui j'en suis un et alors! Mais je ferme mes plumes, quand une petite minorité continuent à les garder ouverte tellement qui sont content! Attention on annonce pas mal de vent pour la nuit les gas !!

de passage
le 22 Juin 2012 13h51

Conférences, débats et autres ... Ok mais la situation sur le terrain est très différente..
Lorsque je lis vos rapports Mr Moreau, je me dis souvent que sur papier c'est facile :-)
Maintenant, il faut se tenir informer ça ok..
Je me retrouve plus dans ce que dit Benjy que dans vos écrits..
Et je crois aussi Mr Moreau qu'il faut savoir rester humble dans la vie..

Le paradis
le 22 Juin 2012 15h50
Propète
le 22 Juin 2012 16h03

On tourne en rond avec les managers du système ....114 ème fortune de France Mr Doux...
www.lepoint.fr/politique/groupe-doux-le-ministre-de-l-agriculture-le-foll-lance-un-appel-aux-banques-22-06-2012-1476490_20.php 

Benjy
le 22 Juin 2012 17h43

La viande pas mieux c'est dans la même galère !!
y a que les vl de réforme qui sont mieux payé pour l'instant que le blanc bleu.

Alors Obélix on t'entends plus?? tu as d'autres info à m'avancer concernant les informations que Mr Moreau nous à annoncé???

Je suis dsl de vous dire Mr Moreau, que je ne lis tj pas un seul commentaire vous ralliant à votre information des réunions que vous avez avancé !! Les 95 % sont muet ^^. Quelqu'un peu en dire plus sur le mode d'utiliser des outils d'analyse tel qu'avancé par sucellos???? les jours passe messieurs, et tj pas d'explication ou de personne faisant usage de vos arguments avancé?!?!

de passage
le 23 Juin 2012 18h25

Entre les écrits, les débats, les conférences et le vécu dans les fermes il y a un monde de différence.. C'est sans doute parce que vous ne faites pas partie du milieu que vous ne sauriez comprendre ..

Sucellos
le 23 Juin 2012 18h47

@ de passage
Je vous ferais remarquer que ces "écrits" comme vous dites, sont basés sur des cas réels d'exploitations agricoles (relisez par exemple, l'analyse du ministère flamand de l'agriculture).
Je vous ferais remarquer que le document "être stratège, autonome et innovant", est produit par la SAF-agriculteurs de France (www.agriculteursdefrance.com/),  pas par un rêveur isolé dans une île lointaine.
Je vous ferais remarquer que d'autres études sont publiées par des organismes de conseil et sont basées sur les comptabilités réelles de leurs clients. Elles ont été citées sur ce site.
Je vous ferais remarquer que EDF, ce sont des producteurs laitiers qui ont l'intelligence de s'appuyer sur des chercheurs de renom pour progresser, réduire leurs coûts, s'adapter aux conditions économiques, pas des bureaucrates retraités qui se réunissent pour jouer à la pétanque ou parler de leurs petits-enfants.
Je vous ferais remarquer que le réseau IFCN, ce sont des centaines de fermiers laitiers dans le monde, appuyés par des chercheurs (en Belgique, M Erwin Wauters, Institute for Agricultural and Fisheries Research, Merelbeke) et des experts de compagnies impliquées dans la chaîne laitière.
Alors, écrire qu'il y a un monde avec le vécu, c'est faux. C'est se voiler la face, refuser qu'il y a autre chose que ce que vous connaissez.
Dites plutôt : mon exploitation diffère de celles là ; comment font-elles et comment pourrais-je me rapprocher de leurs performances ?

de passage
le 23 Juin 2012 22h03

@ Sucellos

Mais où avez vous lu que mon exploitation n'est pas performante ?

Voyez vous on peut très bien avoir un outil de travail de 1er choix et ne pas nécessairement cirer les chaises des réunions, conférences ect..

Hé ne vous déplaise, il existe un monde de différence entre le conférencier et celui qui vit de ce noble métier...

Noël
le 24 Juin 2012 06h32

Il y en a qui sont forts dans les contre-vérités....
Il y a une place libre au C...rioc mr Sucellos

www.levif.be/info/actualite/belgique/crioc-marc-vandercammen-le-directeur-general-limoge/article-4000120842295.htm 

Sucellos
le 24 Juin 2012 18h10

@ de passage
Tant mieux pour vous. On attend donc vos conseils et vos réflexions qui vont démontrer que l'on n'a pas besoin de procéder à une évaluation des investissements ...
@ Benjy
Ah bon, je vous ai sali ! Drôle de réaction : vous rejetez, sans les lire, des conclusions de chercheurs au motif que vous n'avez pas le temps de lire, vous rejetez l'idée de participer comme invité à la réunion de l'EDF au motif que cela ne vous rapportera rien, et quand on le rappelle, on vous salit ! Assumez donc vos opinions et ne évitez de dire des contrevérités.
Mais vous détournez le débat : je vous ai demandé vos propres suggestions puisque celles qui sont formulées par des scientifiques de renom, vous les rejetez sans autre forme de procès. On aura peut-être la surprise de les retrouver !
Et apprenez à lire : JM Moreau n'a pas écrit que 95% des lecteurs du site vont assister à l'assemblée de l'EDF ni qu'ils vont appliquer les suggestions de la SAF. Simplement que ces personnes ne rejettent probablement pas les idées qui sont émises sans lire les documents. C'est une nuance de taille cher Monsieur le producteur qui n'est pas con comme un manche à balai, ce que personne n'a jamais dit !
En ce qui me concerne, j'en reste là dans cette discussion. Votre mauvaise foi ne permet pas un échange serein.

fromageon
le 24 Juin 2012 18h36

alors messieurs les conseilleurs relevez vos manches et venez faire notre boulot pendant un mois avec notre salaire et nous le votre
et surtout aucunes pénalités pour le lait et ne ratez aucun vélâge et.......................vous verrez là
si nous sommes bien lotis

par le carolo
le 24 Juin 2012 19h35

Le jours ou les lecteurs de agri-web découvrirons la véritable identité de sucellos je vous assure que l'on va tous tombé des nuage, car il nous connait presque tous, il a été agri puis tout c'est effondré autour de lui, il a éteins les incendie, a travailler pour nous faire croire qu'il nous défendait, et maintenant pour sa retraite, il endort les politiques.

de passage
le 24 Juin 2012 20h05

Je me disais aussi :-))))))

Aller amis cultos bonne semaine et bon courage..

le terrien
le 25 Juin 2012 09h19

@ Benjy
Il est évident que je te rejoins dans ce que tu dis mais malheureusement je ne trouve ni les mots et ni le temps pour l'écrire. Alors, je te considère comme mon meilleur porte parole....

Sucellos
le 25 Juin 2012 10h23

@ Benjy
je vous cite : "Même quand je vous prouve que vous avez tord, il vous faut avoir raison!"
Quelles sont les "preuves" que vous avez avancées que j'aurais tort lorsque je souligne qu'il est nécessaire de mettre en oeuvre "une façon de gérer son exploitation en rapport avec les conditions actuelles de marché " et que JM Moreau rappelle "l'agriculture de demain doit se raisonner autrement qu'hier car l'environnement économique a changé : vous n'avez plus la garantie de prix. Et cela c'est fondamental pour raisonner ses investissements."
C'est cela le fond du message de la SAF. Pas de savoir qui assiste à l'assemblée de EDF ou lit les rapports de l'Institut de l'élevage, de la SAF, des Chambres d'agriculture, de l'ILVO, ou encore d'institutions de recherche britanniques, irlandaise ou néerlandaises qui toutes relèvent les grandes disparités des coûts de production des exploitations.
Vous excellez aussi dans l'art de sortir une phrase tournée de telle sorte qu’en réalité, plutôt que de reconnaître une erreur, vous dites avoir eu raison. Vous entretenez allègrement une confusion entre faits et opinions.
Et ce n'est pas parce que seuls 2 ou 3 internautes ont osé braver vos vociférations que vous avez raison : vous n'avez apporté aucune idée ni proposition pour rencontrer la volatilité des marchés par une gestion performante.
Et encore une fois, je suis certain que techniquement vous excellez, vous êtes au top comme dit M Obelix. Mais cela ne suffit pas. Vos plaintes répétées, alors que lorsque le prix était 5 cts plus élevé vous faisiez la leçon aux autres, en sont la preuve.

noël
le 25 Juin 2012 10h33
trayeur pn
le 25 Juin 2012 12h40

je suis totalement d'ccord avec benjy c'est plus viable de continuer à se faire crever à traire pour un salaire de misère et c'est pas les ingénieurs qui paient nos factures

Benjy
le 25 Juin 2012 14h15

La finance mr sucellos! Quand on gagne ça vie correctement on ne recule pas pour faire un changement! Quand on la gagne plus??? Je ne me permettrez jamais de faire la leçon à qui que ce soit, sauf de faire un calcul de rentabiliter et de se justifier, mais j ai jamais aussi de réponse quand je pousse le bouchon un peu plus loin!
Je ne suis pas la bible, je donnes mon opinion comme vous! Aurais je plus d influence que vous??? Je crois pas! Vous avez ici le reflet des campagnes et vous voulez pas le voir! Mr Moreau commence à voir clair!
Quand je vous dis que c est plus facile de donner conseil que d agir soit même vous refuser en bloc, et vous persister dans vos commentaires! Je penses mr sucellos que l on devrait calmer les commentaires méprisant ça sert à rien! Je voudrais juste que vous aillez l oportunite d être aux rênes d une exploitation, et croyez moi que c est bigrement différent que de la théorie!!!

Sucellos
le 25 Juin 2012 20h50

L'institut de l'élevage publie régulièrement des analyses de coûts de production des différentes filières. Pour ceux que cela intéresse, voici un commentaire des auteurs :
"Les épisodes récents de volatilité extrêmes du prix du lait et des matières premières ont amené les éleveurs laitiers à développer un nouveau regard sur la compétitivité de leurs exploitations. Reléguée au second plan pendant plusieurs années, la rentabilité économique des ateliers est revenue sur le devant de la scène, mais elle ne doit pas occulter d’autres difficultés liées à la charge de travail, la maîtrise de la santé du troupeau (infections mammaires) et de ses performances de reproduction.
Avec la fin annoncée des quotas laitiers, la maîtrise des coûts de production constitue un axe de travail important pour l’ensemble des élevages laitiers, d’autant que ceux-ci doivent désormais raisonner en termes "d’opportunités" : opportunité de mobiliser ou pas toutes leurs capacités productives, de récupérer de la surface, etc.
Des écarts de plus ou moins 60 €/1000 litres entre ateliers situés dans une même zone ne sont pas rares. Ils s’expliquent en général par le niveau d’optimisation de postes clés comme la mécanisation, les achats d’aliments ou la productivité de la main-d’œuvre."
Mais bon, ce sont probablement des réflexions de personnes qui ne sont pas "du milieu" et qui ne saisissent pas "le reflet des campagnes" !

Benjy
le 25 Juin 2012 21h08

Pour que l'on soit d'accord, il faudrait que je dises amen!
Je me fais une opinion, mais il faut absolument qu'elle aille dans votre sens !

Sucellos
le 25 Juin 2012 21h31

@ Benjy
Si cela peut vous aider à dormir, peut me chaut que vous partagiez mes idées ou pas. Vous faites ce que vous voulez, vous êtes adulte, responsable de famille et de vos investissements. La façon dont vous les gérez ne me concerne pas. C'est vous qui payez, pas moi.
Que cela vous plaise ou pas, TOUTES les études faites sur base de résultats économico-financiers montrent que la volatilité accrue des prix agricoles a provoqué une augmentation très importante des écarts de performances entre les exploitations. Ces écarts s'expliquent par des différences d’adaptation des exploitations au nouveau contexte (flexibilité et agilité stratégique de l’entreprise, capacité de résilience plus ou moins grande du système). Et ces études montrent de façon évidente une importance plus marquée de la prise de décision (pour acheter, vendre, choisir son assolement ou le nombre de vaches laitières à garder, le type d'alimentation, ...). Dans tous les cas, cela renvoie au niveau de compétence nécessaire pour réussir.
(A suivre)

Sucellos
le 25 Juin 2012 21h32

(Suite)
Et vos réactions montrent, cher Monsieur, que cette question cruciale de la compétence requise (et donc de l’incompétence de certains) est encore aujourd’hui largement taboue. Et sachez aussi que ces études montrent qu'il n'y a pas toujours de lien direct entre la proximité de la fin de carrière et les difficultés de résultat. De nombreux jeunes installés dans des conditions limites ou des agriculteurs ayant fait des erreurs d'investissement sont directement concernés.
Être "gestionnaire", "entrepreneur", c'est autre chose qu'être "chef d'atelier", savoir traire et réussir ses vêlages. Des suggestions d'outils sont données que vous rejetez. Si vous ne vous sentez pas concerné parce que vous estimez que vous êtes un véritable chef d'entreprise au sens que le rapport SAF recommande, alors donnez vos propres solutions et ne rejetez pas celles qui figurent dans un rapport que vous n'avez pas lu !

trayeur pn
le 25 Juin 2012 21h50

t en a pas encore marre de lire les commentaires de sucellos benjy et surtout de perdre ton temps à y répondre ta pas encore compris qu"agri web devient le forum de moreau et sucellos les intellos du coin qui ne veulent rien comprendre car quand tu lis le sillon ou autres journaux c'est clair que tout le monde se pose la question et à peur d'y répondre que va devenir l'agriculure en wallonie ? et l'avenir des jeunes????

broutard grognon
le 25 Juin 2012 22h09

Benjy je te felicite pour la patience que tu as avec ce complexe de sucellos pour ma part j apprecie tous les billets de monsieur moreau en les prenant pour de l information que je cuisine a ma sauce meme si je n apprecie pas toujours sa vision alors merci monsieur Moreau mais de grace sucellos arrete de jouer les intellos tu nous les brises.PS sucellos pas la peine de me repondre,je te meprise et tu perdrais ton temps.

Sucellos
le 25 Juin 2012 22h27

La réponse à votre question, M trayeur pn, se trouve dans le billet ci-dessus : être stratège, autonome et innovant et se former au leadership et au management.
Ce n'est pas moi qui ne veut rien comprendre. Ce sont ceux qui n'ont pas saisi que la PAC avec protection des prix, c'est fini. Ceux qui ne veulent pas admettre que la variabilité des prix sera le régime de croisières des prochaines années et qui attendent une hypothétique gestion de l'offre. Si la réalité des campagnes ce sont des difficultés souvent liées à des investissements pas toujours appropriés, la réalité du marché, ce n'est pas ce que le MIG-EMB veut obtenir. Braquer le projecteur sur le prix comme les commentateurs "qui ont tout compris" le font, évite de regarder ailleurs. C’est l’arbre qui cache la forêt. Et cela leur donne bonne conscience.
La réalité des conditions qui attendent l'agriculture impose une autre approche que celle qui a prévalu jusqu'à maintenant. Voyez ou revoyez les billets de JM Moreau du 13/02 "Recherche de performance : un exemple de démarche" et du 17/02 "Gestion d’entreprise et réussite en affaires, un lien démontré".
Il n'y a aucune honte à s'inspirer de l'expérience des autres.

Sucellos
le 25 Juin 2012 22h33

Votre mépris ne m'empêchera pas de dormir m le grognon.

Benjy
le 26 Juin 2012 01h17

Hey j me fais des copains !!
Attention sucellos n à pas tellement tord dans ce qui dit!
Mais il devienne pas la charge de travail qu on a et le manque de revenu en fonction!
Je suis de nature tenace! Je lâche pas prise si vite! Héhé...

Benjy
le 26 Juin 2012 01h18

*Devine dsl

Sollecus
le 26 Juin 2012 13h08

Un dieu ne peut dormir .. il veille sur les agriculteurs avec toutes les rogations ... mais si vous êtes mécroyant je suggères la chanson de G Béart ; messie, mais si ...
Je prie pour vous mais pour l'instant vous êtes que VIRTUEL ..

de passage
le 26 Juin 2012 22h49

Gardez donc vos prières pour vous :-)))

Envoyer
Fermer

Visite de terrain 4/07 : élevage de porcs en plein air et découpe à la ferme à Fosse (Trois-Ponts)

par Benoît GEORGES, le 04 Juillet 2022 09h47

???? Ingénieurs agronomes de formation, après quelques années de travail en tant que salariés, Céline et Bernard ont choisi de revenir à la terre afin d\'élever des porcs dans le respect du bien

Nouveaux passeports bovins

par PINPIN, le 27 Juin 2022 21h34

je viens de recevoir mes premiers nouveaux passeports bovins Quelle surprise en les découvrant Les anciens étaient en papier épais ,résistant aux manipulations et aux tâches Les nouveaux sont en

Fortes chaleurs - L\'essentiel à savoir pour protéger son troupeau des coups de chaud

par Benoît GEORGES, le 16 Juin 2022 16h46

www.web-agri.fr/changement-climatique/article/170560/l-essentiel-a-savoir-pour-proteger-son-troupeau-des-coups-de-chaud  Dès que le thermomètre dépasse les 22°C, les bovins sortent de leur zone d

Les premières noisettes sèches 100% belges arriveront en 2024

par Benoît GEORGES, le 12 Juin 2022 15h56

Des noisettes locales produites en Belgique, qui l\'aurait cru ? Benoit Genin, ce jeune agriculteur qui aime relever de nouveaux challenges l’a fait ! Très beau projet innovant et local. Vivement 2

Face aux loups, quels effets sur la santé des éleveurs et bergers ?

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 15h05

idele.fr/rmt-travail/publications/detail-article  Institut de l\'Elevage (idele) sur Linkedin : \"Surmenage, angoisse, relations conflictuelles, incompréhension, sentiment de solitude… Autant de f

Hauteur de fauche (épisode 4) Valeurs alimentaires

par Benoît GEORGES, le 06 Juin 2022 09h13

Pour se dresser vers le haut et accéder à la lumière, une plante doit \"solidifier\" sa tige, et même plus précisément la base de sa tige. Les feuilles les plus proches du sol sont aussi les premi

Les plus commentés

    23 commentaires
  1. Nouveaux passeports bovins
  2. 19 commentaires
  3. Le beurre au lait cru de la ferme de Warde primé par la Province de Hainaut
  4. 8 commentaires
  5. Pulpes?

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Résistant : Ce sont juste des communistes qui ont pris le pouvoir sur nos biens privés.... Obéis ou crève c'es...
  2. 20 j'aimes
  3. par Arel: Tout à fait d'accord avec polémique, je trouve honteux qu'il y a autant de discussions à ce sujet. ...
  4. 19 j'aimes
  5. par Lenine: Une classe politique qui s'enrichit.
    Une poignée d'industriels ou d'oligarques qui influencent les d...