Marchés mondiaux - Les bovins viande concurrencés par le lait et les grandes cultures

par Thom, le 09 Mai 2012 13h47
http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/ar ...

"Ainsi, l’année 2012 restera encore vraisemblablement une année de faibles disponibilités en bovins, alors que la demande intérieure a fortement augmenté ces dernières années sous l’effet des redistributions de revenu aux classes les plus pauvres".

J'ose espérer !

JM Moreau
le 09 Mai 2012 14h56

Attention, certains vont trouver dans votre lien une nouvelle "au profit des industriels" ou qu'elle "pollue le site au détriment de débats constructifs" !
C'est du moins ce que l'on commente sur les billets qui informent sur des tendances internationales de marché, ou alors que c'est pour casser du fermier ! Ce type d'infos, je l'ai donné à plusieurs reprises, les diverses sources d'études concordant sur la situation.
Je recommande fortement la lecture du "Panorama mondial de la filière bovine" publiée par l'Institut de l'élevage en décembre dernier dont le lien figure dans l'article référencé par M Thom (il fonctionne M le carolo !). C'est une de ces études de référence dans le secteur et les producteurs intéressés par le secteur ont intérêt à en prendre connaissance et ne pas la jeter aux orties de façon méprisante parce que ne provenant pas de ceux qui passent des heures dans leur salle de traite !
On y verra l'importance des échanges, n'en déplaise aux protectionnistes et à ceux qui voient dans la mondialisation la source de la pauvreté.

Thom
le 09 Mai 2012 17h11

Le monde tournait sans nous, celui qui refuse de s'adapter est voué a disparaître, c'est cruel mais la vie est ainsi ! On échappera pas à l'industrialisation, à la mondialisation.. C'est maintenant ou jamais.
La tendance c'est les grosses unité comme dans tous les secteurs on a plus le choix !

le Pay
le 09 Mai 2012 17h44

Dois je vous rapeler qu'u Danemark, in ne reste plus que les grosses strutures et elles sont toite en situation de faillite mais tenues en vie virtuellement.

richard
le 09 Mai 2012 18h03

M. Jean-Marc JANCOVICI, ingénieur conseil
A regarder bien reposé

videos.senat.fr/video/videos/2012/video12508.html 

JM Moreau
le 09 Mai 2012 18h14

Au risque de décevoir certains, je ne partagerai pas complètement votre avis M Thom.
Au risque de me répéter, il n'y a pas de solution unique, d'agriculture unique, un seul modèle de structure qui serait la clé de l'avenir.
Pourquoi ? parce qu'il y a une multitude de "marchés", de demandes de consommateurs, qui n'ont pas encore, heureusement, été formatés pour consommer tous de la même façon !
Chaque producteur peut donc choisir le marché qu'il vise en fonction de son environnement, de ses choix de vie, de ses convictions et aspirations. Mais quel que soit ce choix, il y a une règle : il faut satisfaire ce marché, sous peine de se trouver en grandes difficultés. Et approvisionner un marché bio n'aura pas les mêmes exigences qu'approvisionner l'agro-industrie ou une coopérative de consommateurs, ou des amateurs de viande persillée du type Angus.
Et il est nécessaire pour cela de se fonder sur un "business plan" sérieux, conforté par des analyses de sensibilité particulièrement bien choisies en cette période de volatilité des prix afin de bien mesurer l'impact que peut avoir un changement des variables.

bobine
le 09 Mai 2012 20h30

"La tendance c'est les grosses unité comme dans tous les secteurs on a plus le choix !"...
Bien sûr qu'on a le choix ! Penser le contraire serait du servage ! Mais évidemment ce choix existe dans les limites du réalisme, décrit par JM, avec qui je suis d'accord sur ce point.

obelix
le 09 Mai 2012 23h51

le probléme, c'est de transmettre les grosses unité !!!
on voit arriver de nouveau investisseur pour la terre, mais je pense que tout est à inventer pour pouvoir transmettre en douceur nos exploitation sans noyer nos repreneur sous de gros emprunt realiser en une fois pour la reprise....

on vois tres peu de societe en agriculture, vu que les primes y seraient plus taxée,.... pourtant c'est via des societes que l'on peu tranmetre en douceur une entreprise....

pour le foncier il y a aussi des possibiliter de faire un montage avec une societe immobiliere qui loue à l'exploitant, et qui permet de faire passer en frais, les.... chapeaux...

par le carolo
le 10 Mai 2012 07h41

les bovin c'est bien des ruminant il avale de l'herbe et par cette occasion est pas en concurrence avec l'homme les porc les poulet et c'est pour cette raison que l'on doit le maintenir herbivore et pas le soigner avec du soja et autres protéine pour les engraissé ou les faire cracher 10000litres . il est certain que l'éleveur qui a besoin d'argent peut se servir de sont troupeaux comme réserve de finance,c'est le tendance générale maintenant pour payer toute les factures de vendre plus que habitude, mes il faut pas oublier que le marchez sur ce temps la est très bien approvisionner en viande, et quand la tendance va inverser alors l'offre de marchandise va très vite diminuer .

Thom
le 10 Mai 2012 12h09

Il est bien connu que le fermier vit pauvrement et meurt riche !

Envoyer
Fermer

Prévention

par Phil.0, le 04 Juillet 2022 10h48

Encore un incendie dramatique ce week-end. Des bovins sont restés dans les flammes. Il ne faut pas attendre pareil drame pour éviter le plus possible de stocker ballots et animaux sous le même toi

#150ans du CRA-W - #Innover avec José Wavreille

par Benoît GEORGES, le 26 Juin 2022 10h26

[Vidéo] Les 12 travaux du Centre wallon de Recherches agronomiques, fil conducteur des 150 ans du CRA-W. #Innover avec José Wavreille. youtu.be/AjRQGFsRBHo  ????Innover, oui, mais à travers q

Hauteur de fauche (épisode 5) Faune

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 19h02

La fauche est une action brutale qui impactera fortement la faune sauvage présente sur la prairie et aux alentours. Le premier effet de la fauche concerne la mortalité des animaux vivant dans le cou

Face aux loups, quels effets sur la santé des éleveurs et bergers ?

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 15h05

idele.fr/rmt-travail/publications/detail-article  Institut de l\'Elevage (idele) sur Linkedin : \"Surmenage, angoisse, relations conflictuelles, incompréhension, sentiment de solitude… Autant de f

ENQUÊTE - Perspectives de reprise des exploitations: quel est le ressenti des producteurs ?

par Benoît GEORGES, le 08 Juin 2022 21h35

docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScxOkaMw41elYmv4DKFLit2sgzvV_8Jv7EweZ3xQRLeY2Y1mQ/viewform  Cette courte enquête a comme objectif d\'interroger les producteurs sur leur ressenti par rapport à la rep

Répertoire agricole

par Benoît GEORGES, le 06 Juin 2022 11h46

Le site REPERTOIRE AGRICOLE - www.repertoireagricole.be  - liste les organisations, ASBL ou entreprises jouant un rôle au sein de notre monde agricole en Wallonie. Il se présente comme une base

Les plus commentés

    23 commentaires
  1. Nouveaux passeports bovins
  2. 12 commentaires
  3. Le beurre au lait cru de la ferme de Warde primé par la Province de Hainaut
  4. 8 commentaires
  5. Pulpes?

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Résistant : Ce sont juste des communistes qui ont pris le pouvoir sur nos biens privés.... Obéis ou crève c'es...
  2. 20 j'aimes
  3. par Arel: Tout à fait d'accord avec polémique, je trouve honteux qu'il y a autant de discussions à ce sujet. ...
  4. 19 j'aimes
  5. par Lenine: Une classe politique qui s'enrichit.
    Une poignée d'industriels ou d'oligarques qui influencent les d...