Brésil : mouvements paysans face aux conséquences foncières de la hausse des prix

par le Pay, le 09 Mai 2012 00h18

Brésil : mouvements paysans face aux conséquences foncières de la hausse des prix
La hausse des prix des produits agricoles sur les marchés internationaux a des conséquences en chaîne sur la structure foncière brésilienne. Elle accélère la colonisation du territoire amazonien et entraîne la substitution des cultures destinées à l’alimentation nationale par des monocultures d’exportation. De nouveaux enjeux dont les mouvements paysans doivent tenir compte dans leur combat historique pour une réforme agraire digne de ce nom.

par Paulo Roberto Alentejano , Carlos Walter Porto-Gonçalves
imprimer partager La problématique agraire fait à nouveau les grands titres des médias et s’impose dans les agendas politiques à tous les niveaux. Si le Brésil n’a pas connu de vague de protestation directement liée à l’augmentation du prix des aliments, il n’en demeure pas moins un pays clé pour la compréhen...

Papy Joseph
le 09 Mai 2012 11h26

Heureusement que ce pays a une présidente de gauche qui a succédé à un président de gauche, qui a été le lauréat du prestigieux World Food Prize 2011 (Prix mondial de l'alimentation) pour avoir, au cours des huit années de son administration, permis des réductions spectaculaires de la faim, de l'extrême pauvreté et de l'exclusion sociale, améliorant ainsi grandement la vie des brésiliens. De 12 % en 2003, le taux de Brésiliens vivant dans l'extrême pauvreté est passé à 4,8 % en 2009 ...
Il n'est que normal que les visions de certains pour assurer la prospérité du pays ne sont pas partagées par tous ...

par le carolo
le 09 Mai 2012 12h27

les grande exploitation du Brésil sont tenue par des groupe financier ou de riche Amériquin il se tracasse pas de nourrir les habitant locaux mes de vendre pour tire le meilleurs profit

Papy Joseph
le 09 Mai 2012 13h48

Une fois encore, M le carolo, vous avez tout faux ! Le Brésil a une législation restrictive quant aux achats de terres par des étrangers ... Et certains brésiliens qont partis à la conquête du monde : JBS pour la viande, Ambev pour la bière, etc ...
Lisez l'analyse des services du Ministère français de l'agri et vous verrez que les petits agriculteurs ne sont pas oubliés. A moins que vous ne vous endormiez aux premières lignes parce que c'est une analyse qui ne rentre pas dans vos préconceptions et idées toutes faites.

le Pay
le 09 Mai 2012 15h13

C'est pas parce que vous êtes arrogaunt que vous ne racontez pas n'importe quoi Papy.
L'article se base sur de données officielles, notre soucis à nous c'est les paysans, ne vous déplaise, et eux sont les dupés du système;

JM Moreau
le 09 Mai 2012 17h18

Voyez le programme gouvernemental en faveur des paysans M le Pay : www.brasilsemmiseria.gov.br/apresentacao-2/  dans le cadre " Brasil Sem Miséria no campo".
Ces dernières années, 28 millions de brésiliens sont sortis de la pauvreté absolue et 36 millions sont venus grossir la classe moyenne ce qui tire aussi la consommation intérieure ... et selon les chiffres officiels, 70 % de l'approvisionnement alimentaire du pays est assuré par les petits paysans ..., leurs services de recherche agronomique est des plus performants qui soit, qu'ils soient officiels ou prtivés (canne à sucre et coton).
Je suis heureux de voir que vous vous intéressez aux paysans qui ont choisi en toute liberté de cultiver des OGM (coton, maïs, soja, haricots, ...) et dont une bonne partie de leur source de matière grasse est le dendê, appellation locale de l'huile de palme ...

le Pay
le 09 Mai 2012 17h36

En Syrie, d'apres le gouvernement, tout va bien, ce sont les rebels qui tuent les gens pas l'armée, En Chine, d'apres le gouvernement, tout le monde est heureux, les Argentins mangent de la viande piquée aux hormones mais exportent de la viande saine d'apres le gouvernement.., en Europe, la comition Européenne prévoit une augmantation de la production parfaitement proportionnelle à l'augmantation de la consommation, une représentante nous a montré un beau plan avec des courbes de croissances parfaitement parallèles à Gembloux il y a deux ans ....Allons bon Mr Moreau, vous nous prenez vraiment pour des "bêtes fermiers", votre document est la caricature parfaite de la propagande gouvernementale.

JM Moreau
le 09 Mai 2012 18h00

la technique qui consiste à considérer systématiquement les propos de ceux dont on ne partage pas les opinions comme péremptoires, voire nauséabonds, sans jamais rien avancer soi-même, commence à devenir lassante ...

Enibob
le 09 Mai 2012 19h32

Allons donc M le Pay ! "Tous pourris sauf moi", avec de tels slogans et le syndrome Calimero ((l’autre est responsable de tous nos malheurs), on avance beaucoup !
Pour mémoire, le billet de JM Moreau fait référence à une étude des services du gouvernement français à propos de la stratégie politique brésilienne en matière d'agriculture et ses conséquences ... Vous semblez l'oublier !

verlan
le 09 Mai 2012 20h07

Tiens !sucellos a changer de pseudo pour la 3) fois-)iconoclaste, sucellos et maintenant enibob? juste pour ennuyer bobine?C'est chou ça, que d'attention!

Sucellos
le 09 Mai 2012 20h35

Et pour quelle raison aurais-je besoin de changer de pseudo ? Sucellos me plait bien ...
Pensez-vous que la sucellophobie du troll censeur m'effraye ? Mais je pense qu'il/elle souffre aussi d'épistemophobie !

bobine
le 09 Mai 2012 20h51

@ verlan
j'en suis toute émoustillée ;-)

Sucellos
le 09 Mai 2012 21h08

@ M le Pay
Vous avez oublié de préciser aux lecteurs de ce site que le copié collé de l'article de MM Paulo Roberto Alentejano et Carlos Walter Porto-Gonçalves, datait du ... 17/12/2008 et a été publié dans l'ouvrage "Etat des résistances dans le Sud - 2009. Face à la crise alimentaire". Vous collez avec l'actualité !
Pour ceux qui veulent se replonger dans le passé, voici le lien qui donne accès à tous les articles de cet ouvrage collectif publié par le CETRI de Louvain-la-Neuve : www.cetri.be/spip.php?rubrique116 
Malheureusement, l'opus 2012 est encore payant. M le Pay nous en fera donc part plus tard ...

obelix
le 09 Mai 2012 23h42

@carolo
je ne suis pas un groupe financier ou un riche Amériquain ;=))
et moi aussi je vend pour tirer le meilleur profit.... pas toi?

par le carolo
le 10 Mai 2012 12h25

je vend 1 pour manger 2 pour loger 3 payer les factures 4 payer les intérêt d’emprunt 5 le capital emprunter 6 constituer un capital vieillesse .

Sollecus
le 10 Mai 2012 17h34

@ sucellos, enibob et d'autres ... anciens

le 7 est l' art du cinéma ... faire du stouf anti-paysan ......
J'inscrirais volontiers ce célibataire du 7 ème étage àcette émission l'amour dans ......l'ascenseur...

par le carolo
le 11 Mai 2012 07h26

@ sucellos: Si vous avez envie de changer de pseudo je connais un bon qui cadre avec votre physique et en votre cynisme et de votre planète aussi c''est FANTOMAS... sa va vous aller comme un Gand.

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )