Prix du lait

par fromageon, le 11 Avril 2012 09h01

Alors que dit-on ce mois-ci ?

Sucellos
le 11 Avril 2012 14h40

@Benjy
En réponse à ma proposition de lancer le débat relatif à une fixation des prix à l'avance lors des AG des coopératives, vous dites "Moi je suis pas cooperateur donc rien a pouvoir dire vu que ma laiterie est une laiterie privé..."
Cela signifie-t-il dire que vous acceptez cette situation ?
Si c'est le cas, dites-nous comment vous faites pour gérer cette incertitude ?
Ne pensez-vous pas que celui qui connait ce qu'il va recevoir pour son lait au cours des 3 mois qui viennent a un avantage sur vous ?
Le fameux paquet lait (règlement (UE) n° 261/2012 du Parlement européen et du Conseil du 14 mars - eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2012:094:0038:0048:FR:PDF)  tant décrié par certains, permet, à condition que l'EM le prévoie, d'imposer des contrats aux laiteries privées. Exigence de base : il faut "que le prix à payer à la livraison puisse être fixé dans le contrat, au choix des parties contractantes, soit comme prix fixe, soit comme prix variant en fonction de facteurs déterminés, tels que le volume et la qualité ou la composition du lait cru livré, sans exclure la possibilité d’une combinaison associant un prix fixe pour un certain volume et un prix calculé sur la base d’une formule pour un volume supplémentaire de lait cru livré dans le cadre d’un même contrat." Pour les coopératives, il faut que le ROI prévoie des "des dispositions ayant des effets similaires aux exigences de base pour les contrats".

flamnd
le 11 Avril 2012 15h02

prix milcobel 27

Piet van
le 11 Avril 2012 15h20

En laiterie et en sucrerie pour l'instant vous prenez ce que l'on veut bien vous donner et celui qui ne dit mot consent. Le système est pervers depuis longtemps et quand il n'y aura plus de producteurs indépendants . Les laiteries vont s'organiser pour produire avec l'aide des syndicats.... et l'agro-alimentaire .... mais la base va s'organiser autrement que par les contrats à la con............

JM Moreau
le 11 Avril 2012 16h30

@ Benjy
M Piet va enfin apporter la réponse que vous attendez ! Patience.

fromageon
le 11 Avril 2012 17h51

il paraitrait que si on veut le prix à l'avance
, les laiteries vont déjà diminuer le prix
alors que faire pour bien faire???????????
et les syndicats ne montrent toujours pas grand chose pour l'instant
ce sera encore à la dernière minute comme en 1984 à l'instauration des quotas
Patience mais les comptes bancaires ne diront pas patience

JM Moreau
le 11 Avril 2012 18h36

Il appartiendra aux pouvoirs publics (en espérant que vu notre situation institutionnelle on n'assiste pas à une discussion du type sexe des anges) de veiller à l'équilibre entre parties. Il sera aussi nécessaire que les producteurs s'organisent efficacement. N'oubliez pas que le but du "Paquet lait" est aussi de renforcer le pouvoir de négociation des producteurs. Mais n'attendez pas que l'on vous dise comment faire ... aux producteurs de prendre leur sort en mains. C'est bien entendu moins confortable que de critiquer sans arrêt ou de jouer aux Caliméro.
En Espagne, le secteur travaille sur les indices qui permettent de quantifier les variations. Voir www.inlac.es/index.php/sala-de-prensa/ver/27/tres-modelos-de-referenciaci-n-de-los-precios-de-la-leche-ya-est-n-disponibles-en-la-web-de-inlac  et www.inlac.es/index.php/sectorial/indices-referenciacion 
L'indice "vaca A" a été établi par l'Université de St Jacques de Compostelle.
Chez nous, les universités ont aussi des services en mesure d'établir, de façon objective, de tels indices.

or en barre
le 11 Avril 2012 19h19

à quand un office du lait en Belgique ?

le wallon
le 11 Avril 2012 19h41

Reçu aujourd'hui la facture de la laiterie de Walhorn,mon compte a été aussi crédité .
Prix de base : 28,38 €
Prix tout payé : 37,62 €

le laitier
le 11 Avril 2012 22h16

sauvonslelait.fr

Un exemple de ce qui est fait en France et QUI DEVRAIT ETRE FAIT EN BELGIQUE. Organisez-vous avant qu'on vous organise.

Benjy
le 11 Avril 2012 23h10

Bouger seul me sert a rien, il faut bouger en masse !!
Mais j'ai pas envie d'etre encore dans les meneurs !! Ils en ramassent souvent plein la gu...le et très peu de reconnaissances quand tout va bien !!
Il faut du temps pour celà et je ne l'ai malheureusement pas ! il faudrait pourtant?!?! Mais si il faut s'organiser on fait quoi et comment?? que dit le mig a se sujet??
La fwa est 'elle dejà sur des propositions ou va t'elle consulter ses cotisants avant??? Moi je veux savoir !!
Mais si j'étais producteur dans une laiterie coopérative, sachez bien que je monterais au crénau pour connaitre les futures décisions !!

par le carolo
le 12 Avril 2012 08h20

@ benjy; nous notre laiteries elle veut nous largué, jusque maintenant on réfléchi, ou aller et combien sa va encore nous couté.

fromageon
le 12 Avril 2012 09h18

avez -vous déjà compté ce qu'il reste comme laiterie en région wallone
pas grand chose à mon avis et les autres qui larguent tout il s'approvisionnet je ne sais où en hongrie ou en roumanie

ardennais
le 12 Avril 2012 10h34

@le wallon

avec des bons dosages comme tu l'indiques on va te retrouver dans le top 10 des meilleurs élevages wallons qui paraît au mois de septembre dans wallonie élevage.

Noël
le 12 Avril 2012 11h50

Comment savoir les quantités de lait et de produits laitiers qui s'accumulent dans les stocks des laiteries ? Au fait si ces stocks sont en croissance exponentielle, les prix aux producteurs vont chuter pendant l'écoulement de ces stocks. La poudre de lait, dans les sacs, peut patienter des mois sans se dégrader sanitairement .Il n'y a que pour le lait frais et produits frais que le problème est à résoudre à la vente . Ce qui veut dire que l'on produit de trop . Alors les contrats sont importants pour la vente. Quand à la production, elle est ingérable et les quotas devraient se maintenir. Mais voilà la catastrophe est déjà là.... les capitalistes doivent la payer.

le wallon
le 12 Avril 2012 13h24

@ ardennais

Je connais très bien le magazine "Wallonie élevage " .
Disons que cela fait plaisir de voir régulièrement son troupeau dans le top 10 mais je n'en dirai pas plus .

le crack
le 12 Avril 2012 13h33

@ Mr Moreau et Sucellos
Pour moi, le vrai débat n'est pas de savoir si il faut connaître le prix quelques mois à l'avance mais plutôt, qu'elle quantité traire par rapport à notre référence théorique pour avoir un prix de par exemple 30 cents, 35 cents ou 40 cents dans les mois qui viennent.
Un jour, lors d'une AG nous avons demandé à notre directeur de laiterie qu'elle serait le prix du lait les mois à venir. Ils nous a répondu :" dites moi exactement ce que vous allez produire les mois qui viennent et je vous le dirai". La dessus, je lui ai directement demandé :"dite nous plutôt combien de litres devons nous traire pour avoir un prix de 40 cents". Il à rit une fois et a gentiment parlé d'autre chose....

Sucellos
le 12 Avril 2012 16h02

C'est une réponse normale lorsque votre laiterie vous achète TOUTE votre production, même si vous dépassez votre quota, et puis doit se débrouiller pour l'écouler.
Relisez attentivement ce que prévoit le règlement svp : "le prix à payer à la livraison puisse être fixé dans le contrat, au choix des parties contractantes, soit comme prix fixe, soit comme prix variant en fonction de facteurs déterminés, tels que le volume et la qualité ou la composition du lait cru livré, sans exclure la possibilité d’une combinaison associant un prix fixe pour un certain volume et un prix calculé sur la base d’une formule pour un volume supplémentaire de lait cru livré dans le cadre d’un même contrat."
Il est bien prévu que le prix puisse varier en fonction, notamment du volume. La possibilité d'un prix fixe pour une quantité donnée et d'un "prix calculé sur la base d’une formule pour un volume supplémentaire de lait cru livré dans le cadre d’un même contrat." est aussi laissée aux parties contractantes. Et rien ne dit que la formule en question ne puisse donner un prix plus élevé au cas où la demande serait élevée ...
Ce seront les enjeux de la négociation, si négociation il y a bien entendu.
Mais il semble que nombreux sont ceux qui sont effrayés par un tel système de responsabilisation ...
Quant à un office du lait, oubliez cela : ce serait contraire à la libre concurrence !

sollecus
le 12 Avril 2012 16h37

Être seul au combat devant les prédateurs économiques.... c'est la libre concurrence!!!!
www.apli-nationale.org/ 
Les producteurs n'ont pas tous le temps d'être autour de la table, alors il vaut mieux se faire représenter par l'office du lait qui négociera pour vous

Sucellos
le 12 Avril 2012 17h01

On a vu les résultats en France où ils ont joué à la mouche du coche avec peu d'adhésions de la part des producteurs laitiers ... Quant à la Belgique, je n'ai pas encore entendu le MIG, sauf pour dénoncer le règlement avec la FUGEA, ce qui semble confirmer qu'ils ne sont pas disposés à prendre de telles responsabilités pour défendre les intérêts de ceux qui veulent s'en sortir dans la future organisation, préférant se réfugier dans une posture de Caliméro.
L’existence, sur une longue période, d’une politique de fixation de quotas et de prix officiels élevés a rigidifié le marché en instituant, dans la pratique, des débouchés garantis pour les produits laitiers et a anesthésié les producteurs ...
On en revient toujours à la nécessité d'être, au delà d'un "bon chef d'atelier", un décideur, c’est à dire un chef d’entreprise, un véritable entrepreneur ...

muhmuh
le 13 Avril 2012 09h44

Muh mgbs: 29,95€

L ALCOOL
le 13 Avril 2012 21h32

d 1 euro que walhorn???? Ils s ameliore . mais c est pas AC

le wallon
le 13 Avril 2012 22h11

D'après ce que j'ai entendu dire, si les marchés ne se ressaisissent pas dans les prochains mois, le prix de base bas durant l'été fera mal aux plus faibles !!!

@ L ALCOOL

Walhorn ne saurait pas faire plus de miracle que les autres laiteries !
Ce qui est certains, la preuve a été en 2009, les laiteries qui avaient payé à moins de 20 cent/litre, Walhorn était au dessus .

Envoyer
Fermer

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24

par Benoît GEORGES, le 13 Juin 2024 01h12

Les informations et évènements agricoles en province du Luxembourg et en Wallonie diffusés par le SPW Agriculture, Direction de la Recherche et du Développement, Service extérieur de Libramont.

A 24h des élections

par Pfff , le 08 Juin 2024 07h00

Une idée ce matin, à la traite, ... Tous les partis parlent de la PAC, alors que c\'est de toute façon figé pour une grosse partie de la législature. Par contre, je n\'ai entendu aucun parti dir

Demande à tous les gens qui entourent les agris

par Œil , le 31 Mai 2024 19h09

Vu la persistance de cette météo exécrable, le report de bon nombre de travaux, l\'affouragement pour certains des troupeaux en pâture et surtout le moral en berne des professionnels du secteur agr

Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols

par Benoît GEORGES, le 31 Mai 2024 11h38

Connaissez-vous Stephan Jansen et la Ferme de Freloux où est organisé le Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols en 2024 - FA²C 24 les 19 et 20 juin prochains ? C

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 17-05-24

par Benoît GEORGES, le 29 Mai 2024 08h17

Les informations et évènements agricoles en province du Luxembourg et en Wallonie diffusés par le SPW Agriculture, Direction de la Recherche et du Développement, Service extérieur de Libramont.

Pulvérisateur

par Un voisin , le 22 Mai 2024 09h59

Habitué du site, mais pas envie d\'être reconnu ;-) quel est la différence entre un pulvérisateur porté et traîné, j\'avais un porte c\'est la galère pour l\'attacher, limité en charge ( 1500l )

Les plus commentés

    24 commentaires
  1. Hausses
  2. 24 commentaires
  3. Ça y est !
  4. 23 commentaires
  5. Benoît Cassart député !

Les plus aimé

    24 j'aimes
  1. par Humour: Il est temps de faire une synthèse. Il faut donc moins de bétail mais quand même encore un peu po...
  2. 22 j'aimes
  3. par Humour: 40.000.000 d'euros d'indemnités à distribuer pour les parlementaires qui ne sont pas réélus.
    Plus ...
  4. 22 j'aimes
  5. par Bordelland: Il n’est pas facile de vivre de l’exploitation si il n’y a pas une rentrée extérieur autre p...