Zoonoses : moins de salmonelloses, plus de campylobactérioses (rapport de l'EFSA)

par JM Moreau, le 22 Mars 2012 08h55
http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/120308.htm

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC) ont publié leur rapport annuel sur les zoonoses et les épidémies d’origine alimentaire dans l’Union européenne pour 2010.
Ce rapport indique que le nombre de cas humains de salmonellose a diminué de près de 9 % en 2010, soit une diminution pour la sixième année consécutive. La prévalence de Salmonella chez les volailles est également en net déclin au niveau de l’UE.
La campylobactériose reste l’infection zoonotique la plus fréquente chez l’homme depuis 2005 et le nombre de cas est en augmentation constante depuis cinq ans. C'est une maladie bactérienne aiguë qui s'attaque au système digestif. On peut contracter cette infection de diverses façon : en mangeant du poulet ou du porc mal cuits, en buvant de l'eau contaminée ou du lait cru. des contacts avec des chiots,...

Agro
le 23 Mars 2012 06h44

N'y a-t-il pas tout simplement un problème d'immunité généralisé lié à la malbouffe ?

JM Moreau
le 24 Mars 2012 20h07

@ Agro
Vous me décevez ! D'abord on attend toujours que vous précisiez où se trouve cette fameuse ferme de 30.000 vaches et combien de subsides elle a reçu. Ensuite, la malbouffe ne provoque pas d'immunité ! Si c'était le cas, il ne faudrait pas essayer de la bannir de nos assiettes ! Enfin, salmonelles et campylobacters sont des bactéries présentes dans le tractus digestif de façon naturelle. Ce sont des problèmes d'hygiène lors de l'abattage, que l'animal (volailles, porc, bovins, ovins, lapins, ...) soit bio ou traditionnel, élevé en batterie ou en plein air, qui font que ces bactéries se retrouvent sur les viandes et peuvent, si elles sont mal cuites ou laissées trop longtemps hors chaîne froid se multiplier et provoquer de graves problèmes : intoxications, diarrhées, parfois issue fatale chez les personnes les plus faibles. C'est pareil pour E coli : rappelez vous les morts en Allemagne (consommation de graines germées bio) et en France, les steaks hachés infectés. Et tous les circuits sont susceptibles de se retrouver contaminés.
S'il y avait une immunité généralisée comme vous dites, le problème ne se poserait pas !

Agro
le 25 Mars 2012 08h33

Avant de découvrir l'agrobiologie j'étais d'un avis plus radical que le votre.
Quand aux 30000 vaches, je ne suis pas informé du nombre de survivantes suite aux épidémies successives, mais ça coûte cher à l'Etat Américain.

le pompier
le 25 Mars 2012 10h36

A mon avis, il faudra encore plus de médicaments et de vaccins dans l'eau de boisson des animaux mais qui va les payer ?
Une petite diarrhée en plus dans le porte feuille des producteurs....
Le consommateur ne doit pas trop manger de viande crue .Espérons que les cobayes de la commission prennent des mesures sanitaires éducatives .dans ce sens .....

JM Moreau
le 25 Mars 2012 18h12

@ Agro
Je ne pense pas que l'agrobiologie enseigne que la malbouffe soit à l'origine des infections par salmonelles, campylobacters et autres E coli ! Les consommateurs de germes bio qui sont décédés en Allemagne font que l'agrobiologie devrait se garder de tout slogan relatif à une sûreté plus grande du bio par rapport au traditionnel.
Un système de production qui se veut respectueux des équilibres entre sols, plantes et animaux et qui exclu le recours aux engrais et pesticides de synthèse, n'a aucune influence sur les micro-organismes qui colonisent naturellement les intestins des animaux et qui risquent de se retrouver dans le lait, les œufs ou sur la viande si les règles d'hygiène ne sont pas respectées. Ne confondez pas et ne vous laissez pas influencer par des slogans creux. Idem pour votre ferme fantôme : les amalgames douteux ne supportent en rien une cause !
N'oubliez pas cette citation de Pierre Darmon (L'homme et les microbes, Fayard, 1999) : "L'hygiène, avant la microbiologie, n'est hygiénique que dans ses intentions. C'est la science des apparences qui repose entre des mains d'aveugles : est sain ce qui est beau, bon, et ne sent pas mauvais." 

Envoyer
Fermer

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Colz\'iso a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 01h50

Colz\'iso, un projet des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, Isia de Huy a remporté le 1er PRIX du YEP Challenge 2022. Arthur Clarenne, Arthur Geerts, Alexandre Donnay, Marvin Minsier et Lucas

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

PROTECT’eau recrute deux bacheliers en agronomie (H/F/X)

par Benoît GEORGES, le 23 Avril 2022 19h28

???? OFFRE D’EMPLOI ???? Vous avez la fibre environnementale et une expérience en agronomie ? Le rôle de conseiller vous va comme un gant ? ???? PROTECT’eau propose l’emploi qu’il vous faut

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 17 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )