Débat sur l'avenir du lait

par qwerty, le 07 Février 2012 08h58

Le MIG invite aux débats

- la FWA ,le FMB, la FJA, la FUGEA, l’ABS, le BB,
- les conseillers d’Administration des laiteries coopératives,
- tous les producteurs laitiers,

Paul De Montvalon, président de l’Office du lait français, présentera
la contractualisation du secteur laitier français,
l’installation probable des quotas aux USA,
la situation au Danemark, …

Nicolas Benzecon, secrétaire syndical à Uniterre (Suisse), nous expliquera le fonctionnement de la filière laitière suisse après quotas.

Soyons constructifs pour toute la filière lait.

Battice le 14 février à 20h Hall des Criées rue Charneux, 999
Ciney le 15 février à 20h Salle de l’AWE rue des champs Elysées
Kain le 16 février à 20h Salle de la Ferme du Reposoir Chemin des Pilotes, 4

PS : pourriez-vous communiquer votre adresse mail à celle-ci "mig.belgien@gmail.com" pour que nous puissions vous envoyer directement les actualités.

Sucellos
le 07 Février 2012 16h59

Aux USA, la National Milk Producers Federation (NMPF) est loin de parler de quotas. Il en a été question sur ce site à plusieurs reprises. Fondation for the Future, leur "think tank", a proposé une réforme qui a fait l'objet de longues discussions et qui se trouve traduite dans un "Dairy Security Act of 2011" non encore voté.
Deux piliers sont prévus : The Dairy Producer Margin Protection Program ou DPMPP (programme de protection des marges) et le The Dairy Market Stabilization Program (programme de stabilisation) ainsi qu'une révision de l'antique système de pricing le Federal Milk Marketing Order Pricing. La volonté est de diminuer les soutiens financés par le budget. A noter aussi que le projet a amendé la proposition initiale, amendements acceptés par NMPF en supprimant toute référence à un système de gestion de l'offre. L'adhésion sur base volontaire permet "à ceux qui ne veulent pas voir le gouvernement leur imposer quoi que ce soit" de travailler comme ils l'entendent et à ceux qui préfèrent un filet de sécurité de l'obtenir, mais avec un prix à payer qui est l'ingérence de l'Etat.
Pour ceux qui souhaitent en savoir plus : www.futurefordairy.com/sites/default/files/pdfs/Dairy-Security-Act-Detailed-Summary.pdf 
Le DPMPP est un programme auquel les producteurs peuvent adhérer sur base volontaire. Plus d'infos sur le mécanisme de protection des marges : www.futurefordairy.com/resources/dairy-producer-margin-protection-calculator.html 
Mais le débat fait rage : nombreux sont ceux qui estiment que ce type de programme sera un entrave au développement de la production laitière américaine et un frein aux exportations ... alors que le monde "a besoin de nourriture".
Les perspectives (voir le billet de JM Moreau) font que le lobby exportateur devrait avoir plus de poids ...

Sollecus
le 07 Février 2012 17h53

Nous ne sommes pas aux USA... Changer votre pseudo et mettez roi du monde ... de la sécurité laitière... américaine.. . On voit de plus en plus en plus que vous ne vivez pas avec le lait de votre exploitation .........................Belge.

Sucellos
le 07 Février 2012 18h10

@ Sollecus
M De Montvalon, le MIG et la FUGEA, à de nombreuses reprises, arguent du fait que les USA entendent mettre en oeuvre un système de quotas pour argumenter en faveur du maintien des quotas chez nous, système que le Conseil et le Parlement européen n'entendent pas prolonger au delà du 31/03/2015. Ce commentaire est fait pour remettre les pendules à l'heure : les producteurs US ne veulent pas de gestion de l'offre et le système de filet de sécurité que la fédération des producteurs laitiers a imaginé ne fait pas l'unanimité.
Autant le savoir ...
Dans un marché mondialisé, regarder son nombril, ignorer ce qui se passe ailleurs ne fait pas partie de mes options. N'oubliez pas : la PAC entend que les producteurs répondent aux signaux des marchés. Apprenez à les écouter si vous voulez y répondre !

Noël
le 09 Février 2012 15h37

www.producteurs-lait.com/ 
Lisez l'article : L’Europe laitière s'engage dans une compétition suicidaire.....

Sucellos
le 09 Février 2012 19h48

@ Noël
C'est le discours que rabâche l'EMB et ses appendices nationaux depuis des mois et des mois. Ce qui est remarquable, c'est qu'ils n'ont pas réussi à convaincre lors de leurs auditions les décideurs politiques du bien fondé de leurs arguments : ET le Parlement Et le Conseil, Institutions que le traité de Lisbonne, adopté par tous les parlements nationaux des 2,7 a chargées de légiférer, se sont mis d'accord sur ce fameux "paquet".
Dans leur aveuglement, ils ne semblent pas s'être rendu compte qu'être producteur de lait aujourd'hui et plus encore demain, c'est s'adapter une réalité observée depuis 2007 : la quasi-disparition de la gestion publique
du marché du lait prévisible depuis 2003 et la mondialisation sont sources de volatilité durable.
Le paquet lait n'est pas de nature à changer ces fondamentaux et leurs incantations n'y changeront rien !

ardennais
le 10 Février 2012 21h34

MOI, je n'irai surement pas. quand je vois le journal parler de janvier, les producteurs d'eau augmente le prix de l'eau et les producteurs de lait ne peuvent pas augmenter leur prix: la loi leur interdit

zoe
le 13 Février 2012 12h54

“ Celui qui ne se défend pas n’a aucune chance de gagner ” @ardennais Pour l'instant il y a aucune loi qui nous l'interdit d'augmenter le prix mais pour cela il faut nous regrouper avec l'office du lait et imposer un prix comme la région wallone des eaux .

Sucellos
le 13 Février 2012 16h31

@ zoe
Et vive la dictature des monopoles !
Et dans la foulée, vous interdirez aux entreprises d'acheter du lait en dehors de la Wallonie je suppose ? Et aux consommateurs d'acheter leur lait dans les pays voisins ?
"L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit" (proverbe persan)

Papy Joseph
le 13 Février 2012 19h21

Des produits agricoles locaux compétitifs ont certainement leur place, mais la majorité des consommateurs ne veulent pas payer des prix supérieurs s’ils peuvent trouver des produits comparables. La situation économique plus difficile nous attend plus que probablement fait que plusieurs de ces consommateurs, qui pouvaient se permettre le luxe de payer des prix plus élevés pour certains aliments, vont se tourner vers des alternatives moins dispendieuses. Ils vont voter avec leurs euros !

zoe
le 13 Février 2012 21h52

@sucellos il est posible d'avoir un prix correct après 2015 si il y a une bonne gestion de l'offre et la demande. A savoir :La belgique exporte 10 % a l' étranger. La politique française interdit a acheter du lait bio à l'étranger et je trouve que s'est une bonne initiative de leur part.

zoe
le 13 Février 2012 22h04

@sucellos il est posible d'avoir un prix correct après 2015 si il y a une bonne gestion de l'offre et la demande. A savoir :La belgique exporte 10 % a l' étranger. La politique française interdit a acheter du lait bio à l'étranger et je trouve que s'est une bonne initiative de leur part.

zoe
le 13 Février 2012 22h04

@sucellos il est posible d'avoir un prix correct après 2015 si il y a une bonne gestion de l'offre et la demande. A savoir :La belgique exporte 10 % a l' étranger. La politique française interdit a acheter du lait bio à l'étranger et je trouve que s'est une bonne initiative de leur part.

zoe
le 13 Février 2012 22h04

@sucellos il est posible d'avoir un prix correct après 2015 si il y a une bonne gestion de l'offre et la demande. A savoir :La belgique exporte 10 % a l' étranger. La politique française interdit a acheter du lait bio à l'étranger et je trouve que s'est une bonne initiative de leur part.

obelix
le 13 Février 2012 23h16

zoé, je pense qu'on plus pres de 50 % de la production laitiere qui est exporté !!!!

pour le bio français, c'est faux, ils importe 25% de leurs consommation....
www.fnab.org/index.php?option=com_content&view=article&id=193:le-lait-bio-de-plus-en-plus-accessible&catid=19:espace-presse&Itemid=44 

JM Moreau
le 14 Février 2012 08h45

@ obelix
Vous avez parfaitement raison.
Mais certains prennent leurs rêves pour la réalité et bâtissent des châteaux en Espagne ... Se voiler la face, vivre d'illusions ...

JM Moreau
le 14 Février 2012 08h50

Complément à l'attention de zoe : vous sembler ignorer que nous vivons dans ce qui est appelé l'union européenne, caractérisée par un marché unique. Seules des raisons sanitaires dûment codifiées par la réglementation permettent des restrictions d'échanges entre les Etats membres.

Noêl
le 14 Février 2012 15h17

Ce qui est codifié est dans les règlements qui peuvent être lus et dictés . Le reste est confidentiel un peu comme le prix de l’électricité au producteur.....
Faire de la poudre s'adresse aux industriels qui la vente hors Europe ....sans restrictions d'échanges

007
le 15 Février 2012 16h58

Il y a un problème entre les coopératives laitières qui ont le monopole sans le consentement de leurs coopérants producteurs et les organisations de producteurs qui défendent la base....et L'Europe tient avec les CEO des coop ... Le système libérale qui nous met en conflit est financier pour alimenter les caisses Européennes qui vont faire de notre agriculture une faillite du monde développé.... pour lisser les DPU au profit de la banque des Eurocrates...

tirelipimpon
le 15 Février 2012 17h33

A propos de DPU,
Suivant une réunion sur le futur de la pac, nos dpu, droit prime unique cad différent pour chacun vont se faire lisser en droit prime, relié à l' hectare, peut importe la culture,et tendrait vers les 200 euros pour tout le monde, vaches allaitantes compris.

laitier
le 17 Février 2012 04h09

de retour de kain, il y avait 180 personnes (eleveurs) presentes !!!

bravo a l eleveur suisse et a paul de montvallon pour la qualité de leur exposé!!!!

respect!!

bilout
le 17 Février 2012 05h59

Pas su aller à Ciney mercredi. Panne de voiture.
Ca serait bien d'avoir un compte rendu. Merci

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Manipulation des produits #phytopharmaceutiques: s\'équiper pour limiter les #pollutions de l\'#eau et savoir réagir en cas d\'accident

par Benoît GEORGES, le 03 Mai 2022 18h25

FORMATION continue PHYTOLICENCE organisée par la FJA Chimay En collaboration avec Protect\'eau et Preventagri le vendredi 6 mai 2022 dès 19h30 à la Salle Familia à 3, Route de Bailièvre à 6591 Ma

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 6 commentaires
  3. Les circuits courts : une filière encore rentable?
  4. 6 commentaires
  5. La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

Les plus aimé

    21 j'aimes
  1. par Stechou : Peut être, mais je n'ai pas l'impression que nous soyons les principaux bénéficiaires du travail bi...
  2. 21 j'aimes
  3. par Phil.0: La sécheresse floute,
    L'inflation floute,
    La guerre floute,
    La covid floute,
    La nouvelle pac floute....
  4. 18 j'aimes
  5. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )