Prix du lait dans l'UE

par JM Moreau, le 15 Décembre 2011 17h42
Prix du lait dans l'UE

Le graphique donne une comparaison du prix moyen payé dans chaque EM en octobre dernier. La moyenne UE se situe à 35,1 euros par 100 kg.
A relever que si le prix moyen payé en Belgique il y un an était supérieur à la moyenne européenne, ce n'est plus le cas aujourd'hui !
A relever aussi les prix payés au Danemark, en Suède, aux Pays-Bas, en Irlande et en Allemagne. Pour rappel, ce sont les EM les plus en pointe pour libéraliser le marché ...

marcel
le 16 Décembre 2011 08h24

Pourriez-vous aussi nous indiquer le prix des différents intrans: le gasoil, les concentrés, le matériel?

JM Moreau
le 16 Décembre 2011 18h12

On en a une idée en suivant l'indice IPAMPA lait de vache (Indice des prix d'achat des moyens de production agricole - base 2005) que l'Institut de l'élevage publie régulièrement.
www.idele.fr/spip.php?page=ipampa&id_espace=932&id_rubrique=2164&id_filiere=1 
Il suit l’évolution des prix des biens et services utilisés par les exploitants dans leur activité agricole. Il repose sur :
- une enquête réalisée par le Service de la Statistique et de la Prospective (SSP) auprès des points de vente d’engrais, aliments du bétail, produits phytosanitaires, semences, dépenses vétérinaires et petit matériel. Cette enquête a été entièrement rénovée depuis 2008, avec une nomenclature nouvelle notamment dans les engrais ternaires et les aliments du bétail et des sources nouvelles dans les ouvrages de construction.
- les indices des prix de l’industrie et des services (IPIS), les indices des prix à la consommation (IPC) et les index du bâtiment et des travaux publics pour l’énergie, les biens d’équipement et leur entretien, les bâtiments et ouvrages de génie civil. Cet indice de type Laspeyre est rebasé tous les cinq ans et structuré selon dix postes de biens et services de consommations courantes et deux de biens d’investissement. Il est publié mensuellement par l’INSEE et AGRESTE.
A noter que travaux pour cultures, travaux pour élevage, fermages, impôts et taxes, frais de personnel, charges sociales et frais financiers ne sont pas intégrées dans le champ des IPAMPA.
En bas de la page, un fichier excel est téléchargeable : vous aurez le détail des postes pris en compte ainsi que les indices pour d'autres spéculations.

tirelipimpon
le 17 Décembre 2011 10h36

Très intéressant cet indice ipampa. C'est bien la preuve que quand le prix du lait augmente de 20%, notre revenu n'a pas bougé puisque les frais de production ont augmenté.Si notre revenu n'a pas suivi l'index du cout de la vie, notre pouvoir d'achat a baissé.
Un exemple. 20 ans passé, on achetait 3 kg de nitrate avec un litre de lait, aujourdh'hui 1 kg

Piet Van
le 17 Décembre 2011 16h44

Par rapport à LTO, il me semble y voir des anomalies, chercher les erreurs
www.milkprices.nl/reviews/nl201110.pdf 

JM Moreau
le 17 Décembre 2011 20h06

M Piet,
J'ai déjà à de nombreuses reprises expliqué que les prix que la DG Agri communique sont les prix réels payés que chaque EM communique en vertu du R 479/2010 (art 2, §3 al a). Il n'y a pas de standardisation.
LTO donne les prix que les membres de EDF (European dairy Farmers) reçoivent de leur laiterie et les standardise. En Belgique, il n'y a de données publiées par LTO que pour Milcobel, alors que ce qui est communiqué à la Commission c'est la moyenne pondérée des prix payés par TOUS les acheteurs, MILCOBEL bien entendu, mais aussi les autres, notamment Danone, MUH, Walhorn, LDA, Coferme, Kempico, Inex, Vermeersch, Frieslandcampina, et tous ceux que je ne ferai pas l'injure de vous citer, en Flandre et en Wallonie. C'est donc tout à fait normal qu'il y ait une divergence car on ne parle pas de la même chose !

Envoyer
Fermer

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

Rip

par Stechou , le 24 Novembre 2022 13h16

Dans le journal plein champ, je viens de voir qu\'il y a moyen d\'acheter un terrain a Faimes pour la somme de cent dix mille € de de l\'ha , je viens de décéder... Il y a un problème entre l\'offre

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

L\'application Fumier - Pour gérer l\'enregistrement du stockage des engrais de ferme

par LEON, le 09 Novembre 2022 14h12

Aujourd\'hui je vous parle de l\'application FUMIER. Très pratique si vous stockez vos fumier au champs car vous devez alors enregistrer cela dans un cahier. Avec LEON, enregistrez vos tas simplement.

Les bassines

par Phil.0, le 03 Novembre 2022 09h42

Grosse polémique chez les voisins français concernant les retenues d\'eau pour l\'irrigation. Les groupes extrémistes de gauche y voient une agriculture capitaliste, et les sangs mêlés intégristes

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 14 commentaires
  3. SPW
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    25 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 19 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...