Nouveaux débouchés ?

par JM Moreau, le 09 Décembre 2011 16h55
http://www.biocore-europe.org/file/cpBiocore_0512.pdf

L’Inra et ses deux partenaires industriels DSM et CIMV au sein du projet de recherche Biocore annoncent, dans un communiqué du 5 décembre (lien), avoir réussi à mettre sur pied une installation pilote (basée sur le site de Pomacle-Bazancourt dans la Marne) permettant la production de bioéthanol de 2ème génération à partir de paille de blé.
Le programme de recherche Biocore ne doit pas s’arrêter là : son objectif final est de démontrer qu’il est possible de valoriser une biomasse très variée permettant d’aboutir à un large éventail de produits (biocarburants, polymères, solvants…).

l'étudiant
le 11 Décembre 2011 12h00

La microcogénération existe et est opérationnelle. Que les agriculteurs choisissent d'utiliser l'énergie de leur lisier ou de leurs résidus de culture à la place du photovoltaïque qui demande bien plus de matériaux extérieurs à la ferme!

Récupérer le méthane des résidus de culture n'enlève pas plus que la décomposition au champ. Au champ, le Carbone part en CO² alors que dans un digesteur il part en CH4 :-)

Sucellos
le 11 Décembre 2011 18h17

Ne confondez pas micro génération et production de bioéthanol de deuxième génération.
Cette dernière est d'ailleurs présentée comme une contribution importante à la solution de la faim dans le monde puisqu'ils devraient être fabriqués à base de déchets végétaux, tels que la paille, les épis de maïs, la bagasse de canne à sucre (résidu fibreux), au lieu d’utiliser des cultures alimentaires telles que le maïs, le blé ou le sucre (canne ou betterave), comme le font les biocarburants de première génération.
N'oubliez pas que ces biocarburants de première génération sont accusés de déstabiliser le marché mondial de l'alimentation, par concurrence. Ils ont été cités comme une des raisons de la crise alimentaire de 2008, ayant contribué, selon certains, à la flambée des prix des denrées alimentaires à concurrence de 75%. D'aucuns avaient même appelé à un moratoire sur l’utilisation de ces carburants !

Sollecus
le 13 Décembre 2011 16h48

@ la 3 ème génération de Sucellos Moreau
Le bioéthanol est une bonne affaire pour les industriels .... mais encore une fois rien pour le porte-feuille des producteurs de première génération entre 20 et 40 ans... mais après la 2 me génération, rien pour les producteurs, alors autant se servir soi-même et ne livrer que le surplus à un prix dérisoire, ce qui est le cas pour de nombreux produits . Donc il faut pas produire pour l'industrie. Laisser le soin à la 3 ème de flamber leur argent ....

obelix
le 14 Décembre 2011 14h05

et le bioethanol, et autre carburant d'origine agricole est une bonne chose pour les c erealiers.... s'il n'y avait pas se deboucher, les cereales seraient encore à100 Eur ou moins!!!!!!
quand les cereales ont flamber à plus de 200 Eur, certaines usines on carement arreter pour cause de rentabilité .............

Sollecus
le 14 Décembre 2011 17h24

Et pourquoi ne pourrais-tu pas commercialiser chez toi le bioéthanol produit par tes propres céréales ??? c'est interdit.... business . Mais si les céréales étaient à 220 et même plus l'année dernière c'est à cause des pénuries russes ....
La galette russe est passée et alors ton bio éthanol serait plus rentable que le mazout actuel ... Change vite de chaudière... tant qu'il est encore temps....

obelix
le 16 Décembre 2011 04h33

interdit??!! libre à toi d'investir dans la transformation et la commercialisation de tes cereales en alcool....... et tu seras un industriel heureux......

25% du maïs americain est transformé en ethanol, tu supprime cela et le blé se retrouve en 8 jours à 100 Eur....

obelix
le 16 Décembre 2011 04h35

interdit??!! libre à toi d'investir dans la transformation et la commercialisation de tes cereales en alcool....... et tu seras un industriel heureux......

25% du maïs americain est transformé en ethanol, tu supprime cela et le blé se retrouve en 8 jours à 100 Eur....

Envoyer
Fermer

Demande à tous les gens qui entourent les agris

par Œil , le 31 Mai 2024 19h09

Vu la persistance de cette météo exécrable, le report de bon nombre de travaux, l\'affouragement pour certains des troupeaux en pâture et surtout le moral en berne des professionnels du secteur agr

Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols

par Benoît GEORGES, le 31 Mai 2024 11h38

Connaissez-vous Stephan Jansen et la Ferme de Freloux où est organisé le Festival de l\'Agroécologie et de l\'Agriculture de Conservation des Sols en 2024 - FA²C 24 les 19 et 20 juin prochains ? C

Récolte première coupe .

par lewallon , le 30 Mai 2024 20h54

Le mois de Mai s\'achève avec au moins 3 semaines de pluie. Il y aura eu du 8 au 12 Mai pour réaliser des premières coupe dans des bonnes conditions. En espérant qu\'il y ait moins de pluie la sem

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

Quel futur pour notre agriculture

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2024 07h14

Conférence le mardi 14 mai 2024 à 20h à Huy, Haute Ecole Charlemagne - AGRO. Dans le cadre du festival Nourrir Huy Waremme, Maxime Albanese, agriculteur et éleveur à Modave donnera une conférenc

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Manque de fourrages
  2. 24 commentaires
  3. Duel Tellier - Borsus
  4. 24 commentaires
  5. Foin

Les plus aimé

    40 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Certe cette météo n'arrange rien au moral du monde agricole et autres ( bâtiment ...) mais ne fau...
  2. 35 j'aimes
  3. par Lucky: Tous corruptibles, tous corrompus, tous pourris jusqu'à la moelle.
    Ce qu'ils veulent c'est l'argent et ...
  4. 25 j'aimes
  5. par Arel: Je ferai bien comme Stechou mais cette rébellion risque encore de me coûter entre 40 et 80 euros a...