L'APLI c'est pas fini

par vincent, le 08 Décembre 2011 14h07

Richard Blanc élu nouveau président de l'api, la fnsea n'a qu'à bien se tenir. Voir sur le site de l'apli

le wallon
le 09 Décembre 2011 13h22

www.terre-net.fr/forum-agricole/nouveau-president-apli/tnpostsm/487238#487238 

Ayant une exploitation de 370 ha et 2 million de litre de quota, je ne vois pas comment il va saufgarder les exploitations familliales à taille humaine !!

JM Moreau
le 09 Décembre 2011 14h51

Il semble que le nouveau président de l'Apli soit membre d'un GAEC, ce qui relativise les chiffres présentés par M Le Wallon. J'ai déjà eu l'occasion de citer ce type d'organisation comme solution face à la nécessité d'améliorer l'efficacité.
Agriculture familiale, exploitation familiale à taille humaine ! N'est-ce pas devenu un mythe ? On en parle beaucoup. Mais le pluriel ne s’impose-t-il pas ? Il me semble en effet qu'elle revêt des configurations bien différentes, aussi bien au sein d’un même pays que d’un pays à l’autre. J'ai déjà eu l'occasion de donner des exemples.
Par ailleurs, l'exploitation dite familiale ne l'est plus toujours. Chez nous, et ailleurs aussi, sur bon nombre d’exploitation, l'époux ou l'épouse ne travaille plus sur place mais possède une autre activité. En réalité donc, cette notion ne rend plus compte des fortes recompositions de l'organisation du travail dans le monde professionnel agricole. Et persister à y faire appel, voire à se mobiliser, c’est, à mon avis, enfermer la profession agricole dans une image ancestrale et figée. Bref, c'est une vision réductrice, un modèle qui n'est plus du tout en lien avec la réalité.
L'enjeu qui se pose donc, c'est reconnaître et gérer cette diversité, en termes politiques notamment. Et non plus promouvoir ou ne reconnaître qu'un seul et même modèle. N'oublions pas le débat actuel entre partisans de l'intégration de l’écologie et des questions environnementales dans la production agricole (agro-écologie) et ceux qui estiment que c'est la technologie qui assurera l’effet d’entraînement que nécessitera la nécessité de nourrir un monde peuplé de 9 milliards de personnes et la nécessaire augmentation de productivité que cela implique.

JM Moreau
le 09 Décembre 2011 14h53

Suite
Comme je le répète souvent, chacun doit trouver sa place selon le système qui lui convient le mieux, afin de répondre aux demandes du marché qu'il lui appartient de reconnaître. Et il appartient aux gouvernements de mettre en place le cadre réglementaire qui permette à chacun de se positionner dans ce marché, de plus en plus globalisé et que l'on nous annonce volatil, en prenant en compte les recompositions des formes d’organisation de la production et les difficultés de les qualifier et ce en abandonnant toute idéologie.

Envoyer
Fermer

Opportunités de développement de l\'abattage à la #ferme en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2022 18h13

Du 1er mai 2021 au 31 janvier 2022, l’Université de Liège a été mandatée par la Région Wallonne pour la réalisation d’une étude sur les opportunités de développement de l’abattage à l

Surchargé travail

par Travail, le 20 Mai 2022 14h11

Parmi les forumeurs, certains ont-ils plus vite recours au service de remplacement plutôt qu\'à l\'entreprise ou un indépendant ? Quand on est équipé bien sûr. Par exemple, remplacement pour les t

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

Résultats du concours du Beurre de ferme au lait cru salé de la Province du Hainaut

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2022 21h55

21 beurres hainuyers étaient en lice cette année. Sur le podium de cette édition 2022, nous avons en troisième position: Ferme de la bosse jauque ensuite, la seconde place revient à Ferme de la

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

De la crasse

par Stechou , le 27 Avril 2022 08h40

J\'ai le levier de clignotants qui déconne, il fait tout le temps des appel de phare, rien de grave, je demande à la concession pour un nouveau levier !! Le prix htva 483 € ????? Pour un morceau d

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    30 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...