La crise des ânes ...

par marcel, le 07 Décembre 2011 12h25

Une fable d'une clarté lumineuse, à raconter à tous les enfants, surtout les plus grands !

La crise des ânes

Un homme portant cravate se présenta un jour dans un village...

Monté sur une caisse, il cria à qui voulait l'entendre qu'il achèterait cash 100 euros l'unité tous les ânes qu'on lui proposerait.

Les paysans le trouvaient un peu étrange, mais son prix était très intéressant, et ceux qui topaient avec lui repartaient le portefeuille rebondi, la mine réjouie.

Il revint le lendemain, et offrit cette fois 150 euros par tête...

Là encore, une grande partie des habitants lui vendirent leurs bêtes.

Les jours suivants, il offrit 300 euros...

Et ceux qui ne l'avaient pas encore fait vendirent les derniers ânes existants.

Constatant qu'il n'en restait plus un seul, il fit savoir qu'il reviendrait les acheter 500 dans huit jours, et il quitta le village.

Le lendemain, il confia à son associ...

Sucelos
le 07 Décembre 2011 17h25

Bien vu Marcel : la crise gouvernementale, la crise de l'Euro, bref la crise des banques . Où allons nous mettre tout ce monde, car pas encore d'asineries en construction dans nos zoning industriels.
Mais sur la place des marchés publics, ils ont tous leurs places sans soumissions.....pour faire payer les frais d'emplacement au baudet du village ....appelé Sucelos.

JM Moreau
le 07 Décembre 2011 18h01

Suite
Et que firent-ils sur la place du village M Marcel ?
Ils se déclarèrent "indignés" et organisèrent des manifestations au nom des paysans pauvres qui avaient perdu leur argent, leur âne et leur travail en criant "HI ! HAN ! HI ! HAN !" car ils sont incapables de proposer une solution !

Sucellos
le 07 Décembre 2011 18h37

Suite, fin et moralité
Cette bien triste histoire prend tout son sel, quand on sait que ces indignés sont en fait des employés municipaux qui tirent l'intégralité de leurs revenus du déficit communal.
Très généreusement l'opposition municipale a promis d'augmenter leurs effectifs et leurs salaires en taxant les artisans et fermiers les plus prospères ainsi que la banque.
Cette histoire n’est toutefois pas finie car on ignore ce que firent les villageois pauvres et les villageois industrieux.
Si les paysans cupides avait gardé leur âne au lieu de croire au miroir des alouettes, rien ne serait arrivé !
Si je mesure ce dont j’ai besoin en fonction de ce que possède mon voisin et qu’il fait de même nous sommes deux fous qui finirons ruinés au profit de plus malins que nous .....

marcel
le 08 Décembre 2011 08h39

Et bien, décidemment, c'est bien plus grave que je n'osait le penser...

Sollecus
le 08 Décembre 2011 17h00

Les ânes sont têtus, quand ils ne veulent pas avancer, on met une ânesse devant, et ils courent après....
Tu comprends mieux le discours amoureux d'un suce l'os en crise....qui se regarde dans le miroir pour savoir qui des deux est le plus fou !!

Envoyer
Fermer

Le JT de RTB et son agriculteur sprimontois heureux

par pinpin, le 01 Mars 2024 20h52

Même si je respecte l avis de chacun j ai néanmoins été plus qu interpellé par le témoignage de ce cher Danhieu au jt de rtb ce soir Ce bouffon a toujours été dans la provoc Qu il ne se plaign

Demande Presse

par Robert Chloé, le 01 Mars 2024 14h45

Bonjour, Je me présente, je m\'appelle Chloé Robert, je suis journaliste et avec ma collègue Elodie, nous travaillons sur un projet de reportage magazine sur la jeunesse belge et les élections eur

Main d\'œuvre agricole en Wallonie : Solutions et perspectives

par Elise Burlet, le 01 Mars 2024 10h20

Vous êtes producteur en Wallonie ? Vous faites face à des problèmes réguliers ou occasionnels, de main d’œuvre ? Quelles sont les mesures pour faciliter l’emploi dans le secteur agricole ? Ve

L\'hypocrisie des élites européennes

par tirelipimpon, le 23 Février 2024 06h54

Coup de poignard dans le dos des agriculteurs l\'Union européenne a donné son feu vert au renouvellement pour une année supplémentaire de la suspension des droits de douane et des quotas sur les e

Les promesses creuses de Colruyt et Delhaize : Une escroquerie à l\'égard des éleveurs BBB

par FBAW, le 14 Février 2024 10h39

Dans le paysage alimentaire belge, Colruyt et Delhaize ont récemment fait des annonces sensationnelles, promettant une augmentation des prix des carcasses de bovins pour mieux rémunérer les éleveu

Quel avenir pour nos filières agricoles ? On en parle le 19 février lors de l\'AG du Collège des Producteurs à Libramont

par Collège des producteurs, le 09 Février 2024 11h28

Fatigués de faire les frais de la guerre des prix bas ? Envie d’un système 100 % prix juste dans lequel on ne produit pas à perte ? Rendez vous à Libramont ce 19 février à 19h à l’Assembl

Les plus commentés

    80 commentaires
  1. Le JT de RTB et son agriculteur sprimontois heureux
  2. 30 commentaires
  3. Paiements eco
  4. 24 commentaires
  5. Prime

Les plus aimé

    42 j'aimes
  1. par pinpin: lewallon Quand on a écouté le troll 5 minutes, tout cerveau normalement constitué a vite compris...
  2. 41 j'aimes
  3. par Do: Encore un illuminé... Et sachant la détresse du monde agricole, la rtbf n aurait pas du diffuser ...
  4. 39 j'aimes
  5. par Lucky: Et les carcasses des pneus ça brûle bien aussi? Après une telle connerie faut pas s'étonner de vo...