La monotraite

par jeune agri, le 11 Novembre 2011 06h53

Y a-t-il parmi les lecteurs et utilisateurs d'agri-web des producteurs laitiers ayant déjà pratiqué la monotraite? selon les infos sur internet et surtout chez nos voisins les français, il ressort trois points importants : baisse production de 15 à 30%, majoration des taux, et donc meilleur prix au litre de lait. Cette méthode permet également de travailler pratiquement uniquement avec des fourrages de la ferme (fourrage de qualité). mais il semblerait que la gestion des mammites et du taux cellulaire soit plus difficile du fait d'une pression mammaire plus importante avant la traite.

Je sais que certains éleveurs BBB le pratiquent sur leurs vaches mais leur situation est différente du fait qu'ils sont moins tenus par les paramètres de Klité.

Les races mixtes seraient-elles plus disposées à cela ? Sur forum français, certains le pratiquent sur holstein.

Et vous ? Qq jours par an ? Tte l'année ?

le wallon
le 11 Novembre 2011 12h15
jeune agri
le 11 Novembre 2011 14h22

merci mais déjà consulté

Aline
le 11 Novembre 2011 22h10

Je l'ai déja fait par manque de main-d'euvre sur quelques PN et mixtes laitiéres, en début de lactation, c'est sur qu' il y a une perte en litrage, par contre avec mon père, ce que nous pratiqons depuis de nonbreuses années, c'est la monotraite dés que la lactation diminue et ce
jusque a 1 mois du vélage si la vache le demande, en général, par ce systéme, elle se tarisse d'elle même.Quand aux cellules, ca ne pose aucun problème.Le lait est plus riche. Une Etutiante
avait rédigé son mémoire sur la monotraite dans une ferme française qui devait payer un ouvrier
pour traire le soir, dans son rapport, le benéfice était équivalent ( si m'est souvenir sont bon, je croit que c'etait même en PN) je ne sais plus dans quel journal j'avais lu cela.
Cela étant dit, en bonne production laitière, la règle du jeu c'est de traire 2 X par jour.

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Sommes-nous au service de la société ?

par Jeune agri , le 17 Mai 2022 19h20

Dans un système normal, les services entourant la production sont au service de celle-ci et doivent se démener pour y arriver. Dans notre système actuel, la production doit se mettre au service de

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

\"Sauvons Bambi\", des drones pour sauver les faons

par Benoît GEORGES, le 24 Avril 2022 10h09

Que tous les agriculteurs sachent qu\'il est possible d\'intervenir gratuitement grâce à des #drones pour repérer les animaux (faons, chevreuils, levrauts, nids) qui peuvent se cacher dans les hautes

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 7 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  2. 17 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...