Le marché de la viande en mutation.

par Cassart Benoit, le 31 Octobre 2011 09h57

Fédération Nationale du Commerce de Bétail et Viande
Secrétariat : Marché couvert – Zoning de Biron 5590 Ciney
Tel. 0478/27.29.26 Fax. 083/633.346 e-mail : ben.cassart@skynet.be
Communiqué de presse du 24 octobre 2011

Marché de la viande de bœuf : Tout a changé et …cela va changer !
Fatiguant d’entendre journalistes, intellectuels, artistes et écologistes de tous bords crier haro sur la viande bovine…Pas facile de contrer par des messages positifs cette déferlante médiatique basée sur des éléments scientifiques et économiques parfois erronés, obsolètes ou, en tous cas, approximatifs, incomplets et exagérés. L’objet de notre communication n’est pas d’ouvrir un débat scientifique mais d’alerter le grand public sur l’état de délabrement d’une filière économique au bord de l’implosion et sur les conséquences à long terme de cette situation.
1) La viande beaucoup moins chère
Dans ...

Européen
le 31 Octobre 2011 14h35

A qui la faute d'appauvrir nos marchés et nos marges ? A L'Europe ? Et après via le commissaire du libre échangisme.... Tout part à volo,
Et qui va redresser cette situation ? On constate mais on ne fait rien....;

Le pompier
le 31 Octobre 2011 17h33

Dans Tintin et le lotus BLEU... qui nous communique les atouts de la Chine... et par là même la roue de secours de notre pays, de notre Europe..pour trouver des marchés preneurs pour nos industries avec des contrats royaux...., nous ne sommes pas capables de gérer les finances et les spéculateurs de nos bons produits marqués .
Comment voulez-vous qu'ils s'occupent de notre viande ? C'est riz et caviars pour la délégation et le dessert est en chocolat.... le Belge est encore une fois chocolat bleu pâle ...
Les Bleus d'avant et les verts de maintenant nous mettent dans le ROUGE.

Cotisant
le 31 Octobre 2011 17h54

Rappel à faire à votre syndicat FWA depuis belle lurette et avec Laruelle ... 4 milliards pour Dexia mais pas rien pour les travailleurs ... Rechercher les fraudes ....., taxer les gros ... BLEUS.
www.lefigaro.fr/conso/2011/06/27/05007-20110627ARTFIG00399-prix-les-marges-de-la-grande-distribution-denoncees.php 

locale
le 31 Octobre 2011 20h19

Marre dans tous les cas de cette mondialisation et en ce qui concerne la viande de ce qui provient d'Outre Atlantique.

tirelipimpon
le 01 Novembre 2011 15h00

extrait d'un article financier de la chronique agora:
Parce que c’est ainsi que fonctionnent les empires. Ils importent des biens bon marché — et parfois de la devise — de l’extérieur. Qu’ils soient pris en butin ou échangés contre de la devise impériale, l’effet est à peu près le même ; cela sape les industries et les salaires locaux.

La Rome antique importait du blé d’Egypte par bateaux entiers, et le distribuait à ses citoyens (une forme avancée de coupons alimentaires). Résultat : le prix du blé s’est effondré. Les petits producteurs ne pouvaient pas faire concurrence à des céréales gratuites. Ils étaient incapables de gagner leur vie.

Les Romains faisaient également venir des esclaves. Des Romains riches, avec de l’entregent politique, reprenaient les petites fermes et les assemblaient en plantations géantes qu’ils faisaient tourner grâce à l’esclavage. Une fois encore, la main-d’oeuvre locale n’avait plus que ses yeux pour pleurer.

Les choses devinrent si épouvantables pour les petits fermiers qu’ils vendirent leurs enfants en esclavages… puis eux-mêmes. Alertés, les autorités firent paraître un édit qui interdisait aux fermiers romains de se vendre en esclavage. Ils devaient rester sur leurs terres… et travailler.

L’Espagne gérait un empire très différent, à la durée de vie bien plus courte, au 16e siècle. Elle a conquis les civilisations du Nouveau Monde et importé de l’or et de l’argent en quantités colossales. Un peu comme si elle imprimait de la monnaie ! Cet argent facile a rendu les Espagnols riches. Ils l’ont utilisé comme les Etats-Unis utilisent leurs dollars — pour acheter des choses à l’étranger. Les Espagnols ne tardèrent pas à négliger leur propre industrie et leur propre agriculture. Les prix grimpèrent. La classe moyenne espagnole naissante fut étouffée dans l’oeuf.

Les choses sont-elles très différentes aujourd’hui ? Les riches s’enrichissent. Les classes moyennes s’appauvrissent ; elles sont en concurrence avec le pillage impérial — des

par le carolo
le 01 Novembre 2011 18h57

La viande rouge est et restera toujours du lux, les état des 27 ne demande pas mieux qu'on méprise cette marchandise de lux , quand le nombres de kilos par habitant sera dérisoire cela ne pèsera plus dans le salaire de l'ouvrié via index, alors pour les état la main d’œuvre sera encore moins chère, s'il savait nous faire manger des pulpe de betterave pour quelque euro par mois on serait rassasier...

Envoyer
Fermer

L\'heure où les choses vont coincer

par Pfff, le 21 Mai 2024 10h29

Ce matin, affouragement d\'un lot qui normalement s\'en tire toute la saison au pâturage. Et une question qui me taraude ? Ne va-t-on pas connaître une décroissance de notre agriculture ? Que l\'on

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

Quel futur pour notre agriculture

par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2024 07h14

Conférence le mardi 14 mai 2024 à 20h à Huy, Haute Ecole Charlemagne - AGRO. Dans le cadre du festival Nourrir Huy Waremme, Maxime Albanese, agriculteur et éleveur à Modave donnera une conférenc

La petite ferme

par Pfff, le 10 Mai 2024 07h25

Pour alimenter le débat émis par @Stechou sur un poste précédent qui nous dit ceci : \"quand je compte tout les services environnants afsca, arsia, lois sociales, ... ; mes aides y passent\" Dans n

L’intelligence artificielle au service des élevages porcins ’évolution de la consommation de viande

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 11h21

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS, Patrick Siraux, Geoffrey Minne, David de Wilde, Jordan Godfriaux, vous invitent à la réunion de la filière porcine, le lundi 13 mai 2024 à 19h30 à la Mais

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Prix des veaux?
  4. 16 commentaires
  5. Pulvérisateur

Les plus aimé

    70 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 60 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 52 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...